Sonia Bompastor
Sonia Bompastor (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

OL : Bompastor appelle à "se poser les bonnes questions sur le calendrier"

A la veille du match contre le FC Zürich, Sonia Bompastor est notamment revenue sur l’absence d’Amandine Henry. La milieu a été touchée au mollet face au Havre.

Le retour de Dzsenifer Marozsan et Selma Bacha

"Ca fait maintenant trois semaines que Marozsan s’entraîne normalement avec le groupe et qu’elle est très bien à l’entraînement. Ce retour est logique en terme de performance. Maintenant de là à démarrer titulaire peut-être pas. En tout cas, on est ravi d’accueillir toute son expérience et sa qualité de jeu. Selma est aussi de retour après son souci musculaire et elle est apte à pouvoir jouer dès demain."

L’absence d’Amandine Henry

"Concernant Amandine, elle a ressenti une gêne musculaire au niveau du mollet suite au match du Havre. Pour le moment, elle est en soins mais on verra à quel moment on pourra la retrouver."

La date de retour d’Ada Hegerberg

"Pour Ada, on s’était dit qu’on fera un point au mois de janvier. Pour l’instant, elle avance par rapport à tous les protocoles qui ont été mis en place. Je ne peux pas en dire beaucoup plus parce que je n’ai pas tous les retours médicaux, il manque encore quelques informations. On fera vraiment un point pour avoir une date plus précise fin décembre - début janvier."

L’explication de la cascade de blessure

"Il faut replacer dans le contexte général que ce soit dans le football masculin ou féminin. On le voit encore actuellement avec la Coupe du monde. Il y a énormément de blessures. Les Bleus sont très impactés aussi avec des blessures graves. Il y a un contexte général où les joueurs et joueuses disputent beaucoup de matchs. Le post-Covid peut également expliquer certaines choses. A notre niveau, la remise en question existe évidemment pour trouver les solutions.

Face à ce nombre de blessures, le groupe se restreint et dans la gestion de la charge de travail, ça nous permet moins de faire ce qu’on aimerait. On est attentif à tout dans la préparation, la récupération des matchs et entraînements pour pouvoir faire face à ce rythme qui est dense. On va enchaîner 8 matchs tous les trois jours."

Le coup de gueule contre le calendrier surchargé

"C’est le haut niveau mais il est temps de se poser les bonnes questions sur le rythme et les calendriers. Il faut que les instances se réussissent aussi pour trouver les solutions. Si on continue à perdre tous ces joueurs et toutes ces joueuses, il y aura aussi une incidence sur la qualité des performances. On est très impacté à l’OL mais on est un club avec exclusivement des joueuses internationales qui jouent beaucoup.

Dernièrement dans le foot féminin, on a Pernille Harder (Chelsea) qui s’est faite opérer des ischios, Beth Mead (Arsenal) qui vient de se faire les ligaments. Il y a beaucoup de clubs et sélections qui sont impactés et on est en plein de dedans et il faut faire le dos rond. Les joueuses vont enchaîner 4 saisons sans avoir de vacances l’été entre l’Euro, la Coupe du monde, les JO et de nouveau l’Euro."

6 commentaires
  1. dede74 - mer 23 Nov 22 à 17 h 33

    Et, joueuses et joueurs ne sont pas des robotsfoot, on a tendance à l'oublier à l'intérieur des hiérarchies du foot mondial !

    Signaler
  2. Poupette38 - mer 23 Nov 22 à 18 h 52

    Elle a raison Sonia mais obligée de reconnaître qu'il n'y a qu'à l'OL où il y a autant d'absente .

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - mer 23 Nov 22 à 19 h 09

      Oui mais faut pas oublier qu'il y a que deux clubs l'ol et Paris qui font des coupes d'Europe, les autres équipes ont beaucoup moins de matchs.

      Signaler
    2. Dede Passion 69 - mer 23 Nov 22 à 19 h 46

      Poupette,

      L'OL est un des clubs européen où il y le plus d'internationales, tous pays confondus.
      Alors évidemment , beaucoup plus de risques de blessures que les autres .
      D'ailleurs pratiquement TOUTES nos blessées sont des internationales titulaires dans leurs équipes respectives, et qui y ont jouées récemment.

      On a déjà eu la version ici , que tout est de la faute du staff actuel,restons sérieux ....😉

      Signaler
  3. JUNi DU 36 - mer 23 Nov 22 à 19 h 13

    Oui mais faut pas oublier qu'il y a que deux clubs l'ol et Paris qui font des coupes d'Europe, les autres équipes ont beaucoup moins de matchs. C'est quand même dans ces deux équipes qu'on voit le plus de blessures, ce n'est pas un hasard.

    Signaler
  4. JamiElAxel - jeu 24 Nov 22 à 17 h 43

    Je suis d'accord avec Sonia mais soyons réaliste pourquoi voulez vous que les responsables du football hommes ou femmes puissent comprend la situation des blessés si ça leurs rapporte un MAX du pognon, dites a un drogué d'arrêter.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut