Fabio Santos (OL) (Photo by JOHN MACDOUGALL / AFP)

OL : "Claude Puel transformait un grand club en petit" pour Fabio Santos

Ancien milieu de l’OL, Fabio Santos a finalement vu son contrat prendre fin après une altercation avec Claude Puel. Le Brésilien estime que le coach lyonnais de l’époque n’avait pas la bonne attitude.

Il n’a joué que 22 matchs de Ligue 1 avec l’OL mais Fabio Santos est pourtant resté dans les mémoires lyonnaises. Avec deux titres de champions et une Coupe de France d’abord mais aussi par son style de jeu. Arrivé en janvier 2007 entre Rhône et Saône, le milieu brésilien avait cette particularité d’être un joueur aussi technique que rugueux sur la pelouse. Cette rage de vaincre a séduit une partie du public de Gerland même si l’aventure n’a pas duré bien longtemps (2007-2009). Presque quinze ans après son départ de l’OL, Fabio Santos est revenu sur les raisons, connues de tous : une altercation avec Claude Puel à la mi-temps d’un match contre Valenciennes après que le coach lyonnais lui a signifié son changement à la pause.

"Cette altercation est mon plus grand regret. Notre groupe était déjà très fatigué et stressé avec certaines attitudes du coach de l'époque, a concédé le Brésilien dans une interview pour le blog 100% OL . Il changeait constamment les choses à l'OL, transformant un grand club en un petit club, nous n'étions pas satisfaits. Et surtout, il a insisté auprès des dirigeants pour mon retour, il m'a utilisé quand il en avait besoin."


Fabio Santos a aimé la vie à Lyon


Prêté pendant six mois à Sao Paulo pour la grossesse de sa femme, Fabio Santos était finalement revenu à Lyon à l’été 2008 mais la cohabitation avec Claude Puel n’a jamais fonctionné. Le 2 mai 2009 et cette rencontre contre Valenciennes a été le point de non retour. Face à la gravité des faits, l’OL a dû mettre un terme prématuré au contrat du milieu de terrain mais ce dernier n’a jamais eu de rancœur envers le club ni Jean-Michel Aulas, bien au contraire.

"Le président et le club n'étaient en aucun cas fautifs, ils étaient toujours professionnels. Maintenant, l'entraîneur et moi, en tant que joueur, partageons ce blâme, car je n'aurais pas dû me disputer et lui n'aurait pas dû m'utiliser dans le besoin et ensuite me jeter comme ça."

Retraité des terrains depuis 2010, Fabio Santos suit toujours l’actualité lyonnaise et passe actuellement ses diplômes pour pouvoir entraîner. Avec toujours un œil tourné vers la France.

20 commentaires
  1. Cyrbon - mer 4 Mai 22 à 10 h 29

    Sacrée Claude
    De lyon a st Étienne toujours le meme, comme sur un terrain de foot il détruit tout ce qu il touche.

    1. JUNi DU 36 - mer 4 Mai 22 à 10 h 58

      Ouai ça été terrible, je m'en suis tjrs pas remis de cette monumentale erreur d'avoir pris ce type malveillant. C'est pourtant à partir de Perrin qu'on aurait dû monter encore plus haut mais ça été tout le contraire, la destruction du club par le crispé a tout gâché. Hormis le passage avec Rémi, depuis on a sans cesse régressé, les dirigeants n'ont jamais capable de nous faire revenir au moins à notre niveau des années 2000 😞

  2. Fandelolpasaulassien - mer 4 Mai 22 à 11 h 56

    Un caillou de plus dans les chaussures de Puel. Il ne fait que confirmer ce que j'ai toujours pensé et dit, et ce qu'ont expliqué avant lui Govou, Juninho, Cris et Kallstrom entre autres. Une personne néfaste, malveillante et destructrice.

    1. JUNi DU 36 - mer 4 Mai 22 à 13 h 42

      Ouai et à la place ces joueurs là ils sont fait traiter par JMA de dinosaures qui coûtait trop cher au club pfff

  3. OLVictory - mer 4 Mai 22 à 12 h 39

    Ah Ah ah Fabio Santos !
    Quel grand moment avec lui le jour où je l'ai croisé à Gerland, ma voiture s'en rappelle encore.
    Il était bien frapadingue, j'ai cru qu'il allait essayer de me frapper 😆

    1. Darn - mer 4 Mai 22 à 13 h 07

      Il va falloir des détails.

    2. XUO - mer 4 Mai 22 à 13 h 23

      Quelle idée de ressembler à Puel !

    3. JUNi DU 36 - mer 4 Mai 22 à 13 h 43

      Ouai on veut en savoir plus ol victory tu peux pas t'arrêter en si bon chemin 😉😂

    4. Le_Lyonniste - mer 4 Mai 22 à 13 h 48

      Dis-nous tout !

    5. le_yogi - mer 4 Mai 22 à 13 h 57

      J'aime bien le "essayer", apparemment OLV-sensei est sûr de ses forces 😛

      1. Darn - mer 4 Mai 22 à 14 h 35

        MDR

  4. Juni forever OL - mer 4 Mai 22 à 13 h 12

    Il a fait quelques matchs exceptionnels au milieu, a étouffer les milieux en face pendant 95 min

  5. JUNi DU 36 - mer 4 Mai 22 à 13 h 51

    Sur les deux dernières saisons partout on commençait à lui faire remarquer à JMA que ça n'allait pas avec lui, mais il voulait rien entendre, il a fallu que des joueurs comme Kim, Lloris, Cris fassent des déclarations fracassante pour qu'il commence à changer d'avis. Il aura finalement compris définitivement quand l'autre aura commencé à menacer d'aller aux prud'hommes.

    1. XUO - mer 4 Mai 22 à 14 h 06

      Toulalan, également avait remis le Glaude à sa place. " C'est pas parce que tu ne sais pas dribbler, que je ne sais pas le faire. "

      1. Janot-06 - mer 4 Mai 22 à 14 h 21

        C'est vrai, je me souviens de cette réponse de la Toule... 😂

      2. Darn - mer 4 Mai 22 à 14 h 36

        Là aussi, j'aimerais en savoir plus, ça ne me dit rien.

      3. JUNi DU 36 - mer 4 Mai 22 à 14 h 45

        Oui exact, du coup il était passé dans le camp des dinosaures lui aussi...
        J'avais oublié, quelle phrase tueuse de Toulalan et tellement vrai

  6. olgoneforever - mer 4 Mai 22 à 18 h 02

    Fabio Santos a tout résumé: Puel a marqué le début de la lente descente de l'Olympique Lyonnais. Chacun a le droit à l'erreur même le meilleur président! Mais cela nous coûte cher encore.

  7. Juninho Pernambucano - mer 4 Mai 22 à 19 h 32

    un frustré le claude .
    Comme il n'était pas un bon joueur technique , il avait compensé par sa grinta , mais il jalousait les très bons , et les rabaissait en tant que coach .
    Il a mis sa merde un peu partout , et même attaqué l'OL en justice .

    1. XUO - mer 4 Mai 22 à 19 h 38

      Une chose qu'on n'a pas abordée : Puel et ses fils !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut