OL : comment va se dérouler le Gone et Fenotte d'or

Le 15 janvier prochain, sur le plateau de l'émission "Tant qu'il y aura des Gones", le Café du Commerce OL remettra les prix du Gone et de la Fenotte d'or 2019. Présentation.

Lauréat en 2018 pour la première édition du Gone d'or, Anthony Lopes peut-il viser le doublé en 2019 ? Il fera en tout cas partie des favoris. Âgé de seulement un an, ce trophée récompensant le meilleur joueur lyonnais sera cette année accompagné par le trophée récompensant la meilleure joueuse lyonnaise de l'année : la Fenotte d'or.

Le vote du public ouvert jusqu'au 3 janvier

Basés sur un système de vote, avec d'un côté les votes public en ligne sur le site Internet du Café du Commerce OL et d'un autre les votes d'un jury privé constitué d'une soixantaine de personnes, ces deux récompenses comprennent tous les joueurs et joueuses ayant porté au moins une fois le maillot de l'OL en match officiel cette année. Chaque votant, public ou privé, doit constituer son top 10 pour 2019. Le premier de chaque liste récoltant 10 points, le deuxième 9 points et ainsi de suite jusqu'au 10e et dernier qui récolte 1 point. Le but étant de se baser uniquement sur les performances avec l'Olympique lyonnais en évitant de se faire influencer par celles en sélections nationales.

Un jury fermé divisé en plusieurs catégories

Le vote réservé au public (plus le votes des influenceurs, pages communautaires...) représente environ 40% du vote global. Les 60% restants sont réservés à un jury fermé composé de journalistes, d'anciens joueurs et de partenaires. Ces personnes désignés au préalable par le Café du Commerce OL auront donc la lourde et belle tâche de désigner le meilleur joueur et la meilleure joueuse de l'année 2019.

Un parrain nommé Sonny Anderson

Pour l'année des 20 ans de son arrivée au club, l'ancien grand attaquant de l'OL, Sonny Anderson (94 buts), a accepté d'être le parrain de cette édition 2019. Avec le retour de la légende brésilienne Juninho en sein du club, le moment était idéal pour mettre l'accent sur les Brésiliens qui ont marqué le club. Et l'arrivée de Sonnygoal en 1999 a considérablement changé son histoire. Par ailleurs, l’actuel consultant pour BeIN Sport a déclaré : "C'est une reconnaissance qui permettra au vainqueur de mieux mesurer ce qu'il représente pour le public. Oui, j'aurais bien aimé recevoir ce trophée lorsque je jouais à l'OL." Pour la Fenotte d'or, c'est l'ancienne capitaine de l'Olympique lyonnais féminin, Sandrine Dusang, qui aura l'honneur d'être marraine de ce premier trophée.

Un trophée inédit

Si le trophée de l'édition précédente remporté par Anthony Lopes était générique, ceux de cette année réserveront une petite surprise à leur lauréat. Rendez-vous le 15 janvier prochain sur plateau de "TKYDG" pour connaître les grands vainqueurs. En attendant voici un petit aperçu du futur Graal.

1 commentaire
  1. JMX1903 - lun 30 Déc 19 à 19 h 26

    Et si c'est Memphis, on a prévu de l'inviter sur le plateau avec un traducteur et tout et tout?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut