OL : entre Peter Bosz et Claudio Caçapa, l’osmose est totale

Face à l’interrogation autour du futur de Peter Bosz, Claudio Caçapa souhaite voir le Néerlandais poursuivre. L’entraîneur adjoint aime le relationnel mis en place par Bosz.

Jeudi, Peter Bosz n’était présent sur le bord du terrain pour l’entraînement de l’OL, à deux jours du match contre Clermont. L’entraîneur néerlandais n’a pas été mis de côté mais a simplement dû subir une intervention médicale en début de semaine. Si sa présence en Auvergne est toujours incertaine d’après Claudio Caçapa, elle l'est tout autant pour la saison prochaine.

Après avoir été confirmé par Jean-Michel Aulas suite au festival offensif contre les Girondins de Bordeaux, l’entraîneur lyonnais a vu son président faire un peu marche arrière la semaine dernière, mettant son destin entre les mains des futurs nouveaux actionnaires. Malgré cette position fragilisée, Bosz estime qu’il a encore des choses à apporter à l’OL après une saison d’acclimatation. Conscient de ce qui ne marche pas et de ce qu’il faut changer à l’intérieur du club, l’ancien coach de l’Ajax veut mener à bien cette révolution malgré les différentes rumeurs.


Caçapa : "Bosz nous laisse de la place"


Assurant l’intérim à la place de l’entraîneur principal jeudi, Claudio Caçapa a pris position en faveur de Bosz. L’entraîneur adjoint brésilien met en avant la dimension humaine du Néerlandais depuis son arrivée à l’été dernier. Le relationnel, une qualité sur laquelle Peter Bosz a clairement marqué des points lors de sa première année.

"J’ai envie qu’il reste parce que c’est quelqu’un de bien, qui parle football. J’aime travailler avec lui car il t’écoute, il te laisse de la place et je pense qu’il a encore beaucoup de choses à faire au club, a assuré l’ancien défenseur de l’OL. Il connait la maison désormais, les joueurs, le club donc il faut lui laisser la chance de continuer et de le laisser changer des choses parce qu’on en aura besoin."

En attendant de connaître la décision finale de la direction, Peter Bosz sait au moins qu’il a le soutien de ses adjoints.

42 commentaires
  1. GoNL - jeu 19 Mai 22 à 16 h 02

     "Bosz nous laisse de la place"
    C’est Caçapa qui parle ou les attaquants adverses 😇?

    En tout cas le premier gars à faire l’unanimité en interne, c’est fou le décalage entre ce qu’on entend et ce qu’on a vu sur le terrain, surtout au niveau tactique

    1. Darn - jeu 19 Mai 22 à 16 h 05

      Il est peut-être trop sympa Pétaire ?

      1. XUO - jeu 19 Mai 22 à 16 h 24

        Ce doit être ça. C'est bien la faute d'OLV: les joueurs ont enregistré " Pépère " !

      2. OLVictory - jeu 19 Mai 22 à 16 h 26

        Mea culpa 😆

  2. OLVictory - jeu 19 Mai 22 à 16 h 16

    Pétaire a beaucoup de talent pour dire ce que les gens ont envie d'entendre.
    Après quand on rentre dans le concret il y a souvent des trucs qu'il ne comprend pas…

    1. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 16 h 25

      "Pétaire a beaucoup de talent pour dire ce que les gens ont envie d'entendre."

      Mais quel guignol tu es OLV 😀 😀

      Justement Bosz est ultra rigide et s'est violemment pris le bec avec Boateng et Shaqiri, pourtant deux joueurs très expérimentés et avec de l'ego !

      Un jour vous critiquez Bosz car il est trop rigide et dogmatique et l'autre jour car il serait trop flexible, faut savoir !!!
      Choisissez un angle d'attaque (et y en a plein légitimes) et tenez vous y !

      Ca me fait penser aux gens qui critiquent Mélenchon en disant un jour qu'il est islamiste, le lendemain qu'il est poutiniste (difficilement compatible..), un jour qu'il est anarchiste/zadiste, le lendemain que c'est un dictateur (difficilement compatible), un jour qu'il est pour la sortie de l'UE, le lendemain que son programme est utopiste dans le cadre de l'UE..

      Bref, je sais que beaucoup de gens sont demeurés et t'en es un bel exemple OLV mais quitte à attaquer et critiquer les gens, faites le de manière cohérente !

      Bosz est nul pour mettre une tactique défensive, ok ca je prends !
      Mais on peut pas dire qu'il soit trop laxiste ET EN MEME TEMPS trop dogmatique/rigide !

      Allez reprends toi OLV tu est pas bien malin et ca va pas en s'améliorant mais là tu nous fais du moncon !

      La bise camarade 🙂

      1. lyonnais de ouaga - jeu 19 Mai 22 à 16 h 36

        Ha ouais.... qd même.... ça a changé ici dis donc.
        Bisous

      2. Commando - jeu 19 Mai 22 à 16 h 39

        Non lyonnais de ouaga, c'est juste quelqu'un qui a manifestement du mal à accepter l'existence dudit OLVictory.
        Peut-être est-il maltraité dans la vie de tous les jours, ou passe-t-il de très mauvaises nuits, ou a-t-il simplement des problèmes psychologiques ?

      3. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 16 h 43

        @Commando le blaireau :

        tiens en parlant de problèmes psychologiques (t'as l'air de bien connaitre, tocard), lis ca à propos de la situation hospitalière :

        https://www.sudouest.fr/sante/crise-dans-les-hopitaux-l-ete-va-etre-atroce-du-jamais-vu-previent-l-urgentiste-patrick-pelloux-10979859.php
        "Les hôpitaux français sont toujours dans la crise. Le recul de l’épidémie de Covid-19 ne cache pas la détresse dans laquelle se trouvent les soignants du pays. Dans un entretien à « Ouest France », l’urgentiste Patrick Pelloux dénonce « une situation catastrophique ». Le président de l’Association des médecins urgentistes hospitaliers de France accuse « les pouvoirs publics qui veulent créer une situation de chaos pour fermer des structures ». « Le système a été déstabilisé et les personnels ont été un peu abandonnés après avoir énormément travaillé » pendant la pandémie, selon Patrick Pelloux.
        Face au manque de personnel, plusieurs CHU ont dû fermer des lits. Saturé, le service des urgences du CHU de Bordeaux n’accueille plus que les cas graves la nuit. « Nous estimons que cela concerne à peu près une centaine de services d’urgences sur les 690 que compte la France​ », selon Patrick Pelloux. Il assure que si la crise continue et qu’aucune mesure n’est mise en place, l’été « va être atroce, du jamais vu ». « Nous allons avoir des décès inopinés et involontaires dans les structures. Cela va être renforcé par l’afflux massif de touristes dans des zones balnéaires où les hôpitaux ne fonctionnent plus, ou seulement avec des médecins intérimaires », alerte-t-il.
        L’urgentiste préconise de réintégrer les soignants non-vaccinés. « Nous sommes en pleine tempête, il faut que tout le monde vienne sur le bateau. » Il prône aussi une valorisation du travail de nuit et des gardes « en créant une égalité de salaire pour tous ». Selon lui, le Ségur de la Santé « a été sans effet » et l’augmentation des salaires mise en place « insuffisante ».
        « Aujourd’hui, nos hôpitaux fonctionnent grâce à l’importation de médecins étrangers, venus d’Algérie, de Tunisie ou encore de Roumanie. Sans eux, les hôpitaux ferment », assure Patrick Pelloux. « Le désengagement de l’État dans le service public et le manque d’organisation, ce sont les plus faibles, les personnes âgées et les handicapés qui vont le payer. »"

        https://www.francetvinfo.fr/sante/hopital/video-hopital-public-on-a-un-risque-imminent-de-ruptures-d-acces-aux-soins-alerte-remi-salomon_5146870.html
        ""On a un risque imminent de ruptures d'accès aux soins", affirme jeudi 19 mai sur franceinfo Rémi Salomon, président de conférence des présidents des commissions médicales d’établissement de CHU alors que le l'hôpital public est au bord de l'explosion par manque de personnels soignants comme à Bordeaux où les patients ont été "accueillis par des bénévoles". "Il manque des lits. Il manque des infirmiers pour faire fonctionner les blocs opératoires. Il manque d'urgentistes pour faire tourner les services d'urgences", alerte Rémi Salomon pour qui le métier n'est plus attractif.
        Le retard, ça fait une vingtaine d'années qu'on le prend. Quand on fixe le budget de l'hôpital, essentiellement sur des critères financiers, parce qu'il y a la dépense publique, à chaque fois il manque un peu. Et donc, effectivement, au bout d'un moment, il manque d'infirmiers parce que les conditions de travail et les rémunérations ne sont pas suffisantes.
        Probablement des dizaines de milliers. Il y a dans chaque hôpital des lits qui sont fermés par manque de personnel. Et donc, il y a 10%, 15%, 20%, parfois plus, de lits fermés par manque de personnel. C'est peut-être un peu plus important en Île-de-France, car il y a pour les personnels paramédicaux un problème de coût de la vie. C'est plus cher en Île-de-France et donc les salaires ne sont pas à la hauteur du coût de la vie. Mais partout, il manque des lits. Il manque des infirmiers pour faire fonctionner les blocs opératoires. Il manque d'urgentistes pour faire tourner les services d'urgences."

        Les vieux qui ont voté Macron vont sentir les effets de l'austérité et du chantage à la dette voulue par les marchés financiers !!
        Voter pour son bourreau, faut quand même sacrément c*n !
        Sauver le capitalisme financier mais risquer d'y perdre sa vie 😀 😀 😀

        PS : j'ai aucun problème à accepter l'existence d'OLV, j'ai juste hâte que les gens qui ont sa mentalité dégueulasse subissent dans l'hôpital public les conséquences de ce pourquoi ils votent depuis des décennies 😀 😀
        "Dieu de rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" (Bossuet)
        Vivement que les infâmes boomers pro austérité et chantage à la dette subissent les conséquences de leurs choix 😀

      4. lyonnais de ouaga - jeu 19 Mai 22 à 16 h 44

        Je vois ça. C'est ballot, ça doit pas être marrant tous les jours (pour lui surtout).

      5. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 16 h 46

        Bah avoir un cerveau en effet permet de comprendre comment tourne le monde et d'avoir de la lucidité, ce qui fait souffrir.
        "La lucidité est la blessure la plus proche du soleil" disait René Char.

        Mais faut toujours mieux être dans cette situation qu'être un demeuré du style d'OLV 😀 😀

      6. lyonnais de ouaga - jeu 19 Mai 22 à 16 h 49

        On fire en fait !!!!:)

        C'est dommage que tu combines politique et hystérie (oui un peu qd même), ça dessert la cause que tu défends il me semble et ça c'est qd même embêtant.

        Après parler politique sur un blog de supporter...

      7. stylo - jeu 19 Mai 22 à 17 h 00

        il y a aussi une autre forme d'intelligence qui consiste à se mettre au service des causes que l'on défend... Tu sembles malheureusement en être dépourvu Tonga. c'est dommage.

        Je me rallie à beaucoup des idées que tu défends, mais la forme que tu emploies en insultant tes interlocuteurs met mal à l'aise (et je ne suis pas le seul sur ce forum à ressentir tes interventions de la sorte.)
        Ce ton hautain, n'est absolument pas fédérateur.
        As tu déjà envisagé d'aller voir un psy?

      8. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 17 h 01

        @lyonnais de ouaga :

        Si tu savais comme je m'en branle de ton avis 😀

        Nombreux sont ceux qui ici ont essayé de me dire de pas parler politique, je te laisse constater leur degré de réussite dans l'entreprise 😉

        @ stylo :
        hahaha tu fais donc partie des gens qui condamnent la colère légitime (la mienne) avant le mensonge permanent (qu'OLV répand en permanence sur ce forum) ?
        Si c'est le cas, m'en veux pas mais j'ai pas spécialement envie de perdre mon temps avec toi 😀

      9. Commando - jeu 19 Mai 22 à 17 h 09

        lyonnais de ouaga, ça doit être dur pour lui parce qu'il a un impérieux besoin de s'exprimer sur tout et n'importe quoi sur un site de foot (peut-être est-il seul au monde et n'a personne avec qui discuter ?), mais ça l'est aussi pour nous, à lire. Que de blabla à devoir esquiver à chaque fois !
        Et il lui faut visiblement toujours des gens de son avis, sinon, t'es un tocard. D'où son surnom déjà vu de Tocariro.

      10. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 17 h 21

        "mais ça l'est aussi pour nous, à lire."

        Rien ne te force à me lire, tocard 😀

      11. stylo - jeu 19 Mai 22 à 17 h 28

        oulà mais loin de moi l'envie de condamner.
        Moi je te donne un conseil, c'est tout.

        sortir la sulfateuse et insulter tout le monde, ça n'est pas super constructif. Après si tu as envie de mourir seul avec tes idées que tu considères supérieur, c'est ton problème pas le mien. Mais je crois en les vertus de la pédagogie et je trouve dommage que tu fasses une telle contre-publicité pour des notion que j'estime. Tu leur fait certainement plus de tort que ce pauvre OLV qui n'avait pour le coup rien demandé.

      12. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 17 h 44

        @stylo :

        "Mais je crois en les vertus de la pédagogie et je trouve dommage que tu fasses une telle contre-publicité pour des notion que j'estime."

        J'ai essayé la pédagogie sur ce forum pendant de longs moments.
        Le résultat c'est que les mensonges d'OL Victory, moncon et quelques autres sont devenus plus gros qu'avant, une fuite en avant pour défendre des politiques abjectes, qui aujourd'hui mettent le pays dans lequel je suis né et vis en sang.
        Par ailleurs, outre ces mensonges, OL Victory a décidé de ne plus parler directement (en me répondant tout en prétendant ne pas me répondre) et Moncon ne répond que par sarcasme, injure et moquerie (envers moi et beaucoup d'autres). Ce sont des attitudes de lâches.

        Ces gens sont donc dangereux du fait du fond de leur idéologie politique et lâches dans leur manière d'interagir avec autrui, même quand l'interlocuteur en question se montre d'abord pédagogue et respectueux (ce que j'ai été avec eux, essayant de les considérer comme des êtres pas méchants mais manquant juste de connaissance et qu'il faudrait donc sortir de la spirale infernale du mensonge dans laquelle ils étaient entrés).

        De fait, oui, je n'ai aucun respect pour eux. Et si un jour OLV paye dans un hôpital public les conséquences des politiques qu'il soutient depuis des décennies (100 000 lits en moins en 20 ans, pendant que l'Etat subventionne à coup de centaines de milliards le grand Capital), je ne verserai pas une seule larme.
        J'ai vu des proches être traités comme des variables d'ajustement et des statistiques d'occupation de lits par des personnels en sous nombre et précarisés, cela même alors qu'ils étaient en train de crever.
        Ma conclusion est donc qu'aujourd'hui il est temps que les larmes changent de camp, que les soutiens du capitalisme financier un jour finissent par assumer les conséquences de leurs actes.
        En somme, que ces grands théoriciens du néolibéralisme le vivent en pratique dans leur chair, au plus profond.
        C'est tout.

        Je te remercie en tout cas de ton retour respectueux.

        Bonne soirée à toi.

      13. Juni forever OL - jeu 19 Mai 22 à 18 h 08

        Je pense que, Tonga, tu es ravi de la nomination de e.borne 🤣
        Macroncescu a mis en place une dure, comme les syndicats sont aux abonnés absents depuis le covid notemment, la réforme des retraites va être une formalité malheureusement
        Avec olv, vous ne devriez que parler foot 🤣😉

    2. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 19 h 54

      Salut JFOL, ca va ??

      Ouai Borne est une femme abjecte.
      Les medias la présentent comme ayant la fibre sociale, c'est ignoble.

      Cette femme a lancé le projet de mise en concurrence du rail, a pourri la vie d'un inspecteur du travail (Anthony Smith) qui avait juste fait son taf, a pourri la vie des salariés avec le pass (alors qu'elle avait auparavant dit que le covid ne se transmettait pas au travail) et, surtout, elle a lancé la réforme de l'assurance chomage, l'une des pires mesures anti sociales de ces dernières décennies : https://twitter.com/blast_france/status/1526303657460912128
      Alors qu'on vit dans un pays où y a 13 chômeurs pour un emploi vacant : https://www.liberation.fr/economie/il-y-a-treize-fois-plus-de-chomeurs-que-demplois-vacants-en-france-20210922_TOHGPIVLV5FABAP5NI5XH6GW3A/

      Alors le discours sur le chômeur responsable de son sort est tout simplement honteux...

      Une analyse d'un économiste qui parlait de cette réforme à l'époque :
      "Selon l'UNEDIC, 41% des allocataires vont perdre en moyenne 13% de leurs revenus dans l’année à venir."
      "Jusqu’ici, l’allocation était calculée à partir de la moyenne des salaires des 12 derniers mois, divisée par le nombre de jours travaillés. Désormais, elle sera calculée sur les 24 derniers, et le revenu sera divisé par le nombre de jours total, jours non travaillés inclus."
      " Il faut désormais avoir travaillé 6 mois pour pouvoir recharger ses droits, et non plus 4 mois comme actuellement. La contrepartie, c’est un temps d’indemnisation légèrement allongé, qui ne bénéficierait qu’à ceux qui restent au chômage jusqu’à la fin de leurs droits."
      "Un bonus-malus sur les cotisations patronales des entreprises, en fonction de leur usage des contrats courts, est mis en place. Mais cette mesure ne s’appliquera qu’en 2022 et exclura les secteurs les + friands de contrats précaires, comme l’hôtellerie-restauration."
      "Quelle est la logique ? "lutter contre la précarité de l’emploi en réduisant le recours excessif aux contrats courts" nous dit la ministre du travail. Vraiment ? C’est pourtant le gouvernement qui encourage les entreprises à utiliser ces contrats ! Les ordonnances travail de 2017 facilitent le recours au CDD, offrent des dérogations par branches, créent des "contrats de missions" qui s'arrêtent quand l'employeur le souhaite... Grâce au gouvernement, il est plus facile d'utiliser des contrats précaires !
      "Non, cette réforme est d’abord faite pour faire faire des économies à l’assurance-chômage : plus de 2 milliards par an, selon les estimations de l’Unédic. Et ce sont les précaires, qui de toute façon ne votent pas Macron, qui vont payer, en basculant dans la grande pauvreté."
      "Les chômeurs touchent 1050 € d’indemnité mensuelle en moyenne et la moitié d’entre eux touchent moins de 970€ par mois. En outre, 40% des chômeurs ne sont pas indemnisés par Pôle emploi.'
      "Avec ce dernier décret d’application, des centaines de milliers de personnes sur le fil vont basculer dans la grande pauvreté. Ils auront beau, sous pression, accepter le pire job possible, tous n’en trouveront pas, car il y a une pénurie d’emploi en France. Ces gens iront grossir le rang de nos parents, proches, amis, connaissances, qui vivent au RSA, en proie aux contrôles administratifs et à une vie de galère. Ces gens nous feront nous souvenir que quitter ce job où l’on est maltraité est un trop gros risque"

      1. Conelus - jeu 19 Mai 22 à 22 h 18

        je ne savais pas pour cette rreforme. C'est une tres bonne chose faut continuer dans ce sens. Et oui les chomeurs sont responsable de leur sort. Car quand il y a des poste pour lesquel on ne trouve pas de candidat c'est que les chomeurs sont responsable de leur situation.
        Je pourais même rajouter que personne n'est empeché de créer une entreprise.

        Le problème c'est que, pour faire un lien avec l'Olympique Lyonnais, la soupe est trop bonne comme le dit Nico. Le chomage est une bonne chose en soit mais comme d'habitude il y a toujours du monde pour profiter a outrance. Vivre du chomage est devenu trop facile, cette facon de faire c'est la gangrène.

  3. lyonnais de ouaga - jeu 19 Mai 22 à 16 h 43

    Je vois ça. C'est ballot, ça doit pas être marrant tous les jours (pour lui surtout).

  4. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 16 h 45

    Bah avoir un cerveau en effet permet de comprendre comment tourne le monde et d'avoir de la lucidité, ce qui fait souffrir.
    "La lucidité est la blessure la plus proche du soleil" disait René Char.

    Mais faut toujours mieux être dans cette situation qu'être un demeuré du style d'OLV 😀 😀

  5. s.k - jeu 19 Mai 22 à 17 h 47

    Sincèrement je trouve son avis très important
    Il est le mieux placé pour pouvoir juger Bosz
    Il ne fait pas de langue de bois ce qui serait tellement plus facile il se mouille et va clairement au combat pour Bosz
    Je pense aussi qu’il faut lui donner une seconde chance de toute façon guardiola n’est pas disponible
    Cacapa veut la réussite du club ça on peut en être sûr et si il pense que Bosz doit rester pour permettre au club de rebondir son avis compte beaucoup

  6. rimkab - jeu 19 Mai 22 à 18 h 49

    H.S: Idrissa GUEYE mon héros 👍👍👍

    Sur les réseaux sociaux, certains prennent la défense du joueur sénégalais au nom de la liberté d’expression. Ils estiment que l’on a le droit de détester et de critiquer l’homosexualité au nom de ses convictions religieuses.

    On a effectivement le droit en France de critiquer tout ce que l’on veut, y compris l’homosexualité. Eric Zemmour, par exemple, ne s’est pas privé de le faire pendant sa campagne en dénonçant le lobby LGBT ou la propagande LGBT.

    1. JUNi DU 36 - jeu 19 Mai 22 à 21 h 52

      Qu'est ce que tu viens parler d'un facho ici toi ?? Ca va pas non 👎

  7. rimkab - jeu 19 Mai 22 à 18 h 52

    Les gogonnes limaces, prenez-en bonne note 👆👆

  8. Philippeb - jeu 19 Mai 22 à 20 h 48

    Je voulais mettre un petit mot sur Captain Caçapa.et je vois que Tongariro est en plein délire, il éructe comme son grand Gourou, le démocrate. Faut te calmer mon garçon ! insulter tout le monde ce n'est pas débattre, et c'est plutôt une preuve de faiblesse.

    A part ça Captain Caçapa... C'est quand même un bon point pour Bosz, tout le monde dit du bien de lui au club. J'imagine que ce n'est pas seulement parce que c'est un type sympa. Je suis le premier à critiquer ses résultats - qui ne le ferait pas ? -et surtout ceux qui encensent les entraîneurs uniquement parce qu'ils sont étrangers. Bernard Tapie disait qu'il y avait deux cas où on virait un entraîneur : quand il n'avait plus le soutien de ses joueurs et quand il ne s'entendait plus avec son président.
    On semble se diriger vers une deuxième année avec ce coach, je ne l'aurais pas fait tant il semble perdu dans la gestion de son équipe parfois, mais il semble avoir le soutien de ceux avec qui il travaille et de son président. Faut avouer qu'ils sont bien mieux placés que nous.

    1. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 21 h 54

      @Philippeb :

      Aucun argument de fond, comme toujours...

      Bon je m'attendais pas à autre chose de ta part cela étant 😀

      1. Philippeb - jeu 19 Mai 22 à 22 h 44

        Tongariro
        Tu continues, tu vois bien que tu te coupes de tout le monde à force d'insulter. Plus personne ne veut argumenter. Tu nies les évidences.

      2. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 23 h 13

        "Plus personne ne veut argumenter."
        Personne n'a jamais argumenté, nuance...
        Car factuellement votre doxa libérale pro mondialisation financière est destructrice et hormis les vieux rentiers (qui demeurent un électorat solide mais qui crèveront à cause de leurs propres votes, comme je le dis plus haut...), plus personne ne croit en cette pensée austéritaire pro casse des services publics et soumission aux marchés financiers.
        Les 18-35 ans ont voté JLM en premier, les 35-60 MLP.
        Le néolibéralisme oligarchique crèvera avec ses électeurs.
        Tant mieux.

  9. Philippeb - jeu 19 Mai 22 à 20 h 55

    Ben non Rimkab tu te trompes sur ce point. Critiquer l'homosexualité, comme faire preuve de racisme ou d'antisémitisme ce n'est pas une opinion en France, c'est un délit. C'est la loi votée par ceux que nous avons élus. C'est comme ça !
    Critiquer un lobby ce n'est pas la même chose, tu mélanges.

  10. Philippeb - jeu 19 Mai 22 à 23 h 38

    Tongariro,
    Essaye d'abord de parler en respectant les autres. Ensuite, regarde les choses, réfléchis au lieu de réciter un catéchisme. Par exemple la principale caractéristique économique d'un système libéral c'est une faible intervention de l'état. Dans ces conditions comment peux tu caractériser la France d'ultraliberale alors que c'est un (ou le) des pays qui a le plus fort taux de prélèvements obligatoires et de redistribution au monde ? Les autres sont quoi alors ultra-ultra libéraux ? Ça veut aussi dire que le monde entier partage cette vision que tu dis abandonnée de tous, non ?
    Quand tu parles je crois entendre les marxistes de ma jeunesse qui avaient un langage ésotérique évoquant un monde qui n'existait pas en vrai.

    Et tu nous récites le baratin Mélenchonite qui essaye de se faire croire que ses 22% valent plus que les 24% de sa consoeur et les 28 du président. En quoi c'est démocratique ? En quoi ça respecte les autres ?
    Tu comprends pourquoi personne ne te répond. Pour être respecté il faut être respectable.

    1. Tongariro - ven 20 Mai 22 à 0 h 04

      Encore une fois ton message est un festival d'âneries :

      1) "personne ne me répond" ?? au contraire, chaque message que j'écris provoque beaucoup de seum chez des gens comme toi. Soyez cohérents, vous pouvez pas m'envoyer des tas de messages critiques puis me dire que personne me répond. On serait pas là à dialoguer sinon ?

      2) sur le néolibéralisme tu as rien compris à ce qu'il signifie. Le néolibéralisme c'est pas l'Etat disparu, c'est l'Etat mis au service des gros poissons. Le CICE, le CIR, les aides publiques pour les firmes (style "quoiqu'il en coûte pour les gros), les cabinets de conseil style McKinsey, la casse des services publics pendant que l'Etat renfloue les gros, bref la mutualisation des pertes et la privatisation des profits c'est le coeur du néolibéralisme.
      Tiens pour comprendre regarde ça : https://www.youtube.com/watch?v=uSSFmNHgJQQ

      3) je récite pas "le baratin mélenchoniste", je te dis que factuellement les 18-34 votent JLM en premier, les 35-60 MLP en premier. Les seuls qui soutiennent Macron c'est les plus de 60 ans, majoritairement inactifs. De la même manière les seuls qui soutiennent la réforme des retraites à 65 ans sont ceux qui y sont déjà, prise à 60 ans.
      On dit que l'électorat de Mélenchon est fait d'assistés et inactifs mais factuellement la force productive de ce pays vote FI ou RN, et les vieux retraités rentiers (électorat capital en poids électoral) votent Macron, c'est son socle (d'où la disparition des LR, qui s'est fait chiper son électorat par bébé Rothschild).
      C'est juste la réalité, ne t'en déplaise.
      Je t'invite à lire ca : https://elucid.media/politique/qui-a-vote-pour-qui-on-analyse-ce-premier-tour
      Une analyse étayée du vote du premier tour selon l'âge, la catégorie sociale, le travail, etc.
      Aujourd'hui le pouvoir tient majoritairement grâce aux baby boomers enfants gatés (pas tous mais la majorité, dont toi surement ?) qui ont vécu la période la plus prospère de l'histoire du pays, qui ont profité à fond des acquis du Conseil national de la Résistance (à tendance communiste) et qui maintenant veut tout détruire pour son propre plaisir.
      Cette génération est grandement à vomir, c'est un fait (malgré le respect que j'ai pour certains anciens, notamment sur ce site).

      Voilà tu es resté relativement poli alors je n'en dirai pas plus, mais je t'invite grandement à combler les nombreuses lacunes que tu as dans la compréhension politique et économique de la société.
      Même si tu n'es plus tout jeune, il n'est jamais trop tard pour faire face au monde réel et arrêter d'agir en vieux réactionnaire enfant gâté des 30 glorieuses et pourrisseur de la vie des générations futures. Tu t'es assez gavé non, pense aux autres désormais 😉

      1. Tongariro - ven 20 Mai 22 à 0 h 10

        En lien avec mon 3), je t'invite à regarder ces vidéos de Todd :
        https://www.youtube.com/watch?v=m1x_HjDJQU8
        https://www.youtube.com/watch?v=yulAKGSFquE

        L'un des meilleurs analystes de la politique française actuelle.

        Il résume à quel point l'électorat de Macron est principalement fait de gens de plus de 60 ans (il a rien contre cette génération, lui même en faisant parti) aisés, inactifs, et assis sur leurs rentes.
        Des êtres tout simplement abjects même si les jeunes fans de la start up nation issus d'école de commerce à la doxa pro oligarchie (qui ont payé leur diplômes pour la plupart) sont bien ignobles aussi.

        Je t'encourage vraiment à regarder cela, ca te fera un grand bien intellectuellement parlant.

        Ca te sortira du déni et tu me remercieras dans plusieurs années.

  11. Philippeb - ven 20 Mai 22 à 12 h 28

    Pourquoi tu ne peux pas t'empêcher d'insulter quelqu'un. Pourquoi les gens à la retraite seraient abjects ??? Tu emploies cet adjectif à tout bout de champ .
    Il y a un des partisans de LFi qui proposaient de choisir les électeurs...la dictature quoi.
    Je ne vois pas pourquoi, les jeunes, les vieux, les blancs, les noir , les riches, les pauvres auraient plus ou moins de droit que les autres.
    Ton problème c'est que tu penses avoir raison, même si tu pars de constatations fausses et même souvent mensongères. Et comme tous les tiens tu ne débats pas, tu nies le droit aux autres de parler, tu insultes, tu catégorises les gens selon tes critères : les vieux sont abjects, certains jeunes sont ignobles...Comme Mélenchon , un petit dictateur.
    Faut changer mon gars tu te perds

    1. Tongariro - ven 20 Mai 22 à 12 h 42

      1) J'ai jamais dit que les vieux étaient abjects dans l'ensemble mais la branche de boomers qui a bénéficié des plus grandes avancées sociales permises par le communisme en France (programme du CNR) et qui vote majoritairement Macron pour casser les droits sociaux de la majorité, oui ceux là sont abjects.

      2) "constatations fausses et même souvent mensongères" ? Toutes les constations que je fais sont réelles, c'est juste de la sociologie électorale basique. Je te renvoie aux analyses d'E. Todd que je t'ai envoyées plus haut, c'est l'un des meilleurs experts de la vie politique françaises. Les moins de 35 ans votent majoritairement JLM, les 35-60 MLP. De fait, la seule partie de l'électorat qui soutient majoritairement Macron ce sont les retraités, qui ne sont pas concernés directement par les lois sur le travail, sur l'assurance chômage et sur les retraites (vu qu'ils ont déjà la leur).
      Encore une fois, on traite les électeurs de Mélenchon (et Le Pen) d'inactifs et assistés mais ces deux candidats là sont faibles chez les retraités. Les gens dans la "vie active" rejettent Macron dans leur grande majorité.
      Un pays qui est dirigé électoralement par les inactifs ne peut que mal finir.

      A nouveau, je comprends que tu n'aies aucun argument de fond à opposer à cela (tu n'en as clairement pas la profondeur d'analyse, alors que pour ma part j'ai une fine connaissance des mécanismes politiques, économiques et sociologiques actuellement en jeu) mais ne viens pas détourner le débat en me disant que c'est moi qui mens. Cela montre juste le type d'individu nocif et manipulateur que tu es, sans aucun fond, juste du mensonge pour paraître briller dans la forme auprès des esprits faibles.

      Fin donc de la discussion pour moi, je ne discute pas avec une personne qui passe son temps à mentir tout en me disant que je mens (alors que si y a bien un truc qu'on ne peut pas me reprocher, c'est bien que mon propos est étayé).
      J'exprime la vérité de manière cinglante certes, mais elle n'en demeure pas moins l'unique outil pour comprendre ce qui se trame actuellement dans le pays.

      1. Juni forever OL - ven 20 Mai 22 à 13 h 16

        +1 pour les 2 premiers paragraphes

        (Les autres, ça vous regarde 🙂 )

        Je connais personne qui dit du bien ou voter macroncescu autour de moi dans mon travail
        (Ces gens la ne sont peut être pas si fiers que ça)

      2. OLVictory - ven 20 Mai 22 à 13 h 38

        JFOL :
        Imaginer que la voix d'une grande gueule de râleur franchouillard vaut autant que celle de quelqu'un qui garde ses opinions pour lui, tu trouves ça scandaleux et incompréhensible ?
        Je comprend mieux ton désarroi en ce moment, tu pensais que l'élection se faisait au nombre de dB !

      3. Tongariro - ven 20 Mai 22 à 14 h 08

        @JFOL :
        😀 😉

  12. Nenae - ven 20 Mai 22 à 12 h 32

    A un moment Claudio je t´aime bien mais tu me gonfles. Je comprends que la soupe soit bonne à l´OL mais là c est du contorsionisme.
    Responsable de la Défense tu es, non ???

    Faut arreter

    1. OLVictory - ven 20 Mai 22 à 13 h 16

      Non le responsable c'est Bosz, sans aucun doute possible, c'est lui décide pour l'équipe.
      L'adjoint applique et si son travail n'est pas satisfaisant c'est à l'entraineur de le dire. Pas à nous qui ne savons absolument rien de leur travail et de la relation hiérarchique que l'entraineur a mise en place.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut