Moussa Dembélé (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Europa League : Moussa Dembélé chambre les Rangers sur Twitter

En tant qu'ancien joueur du Celtic, Moussa Dembélé a jubilé de la défaite des Glasgow Rangers face à l'Eintracht Francfort en finale d'Europa League.

Parmi les nombreux regrets de l'Olympique lyonnais cette saison, l'un des plus importants fut l'élimination en quarts de finale d'Europa League face à West Ham (1-1 puis 0-3). D'autant plus que le casting de fin semblait sur le papier à la portée du club rhodanien, puisque la finale de C3 opposait mercredi l'Eintracht Francfort aux Glasgow Rangers.


Les Rangers perdent, Dembélé se gausse


Alors qu'ils avaient ouvert le score, les Ecossais ont finalement perdu en séance de tirs aux buts (1-1, 5 tab 4). La défaite des Gers, que l'OL avait affrontés à deux reprises lors des phases de groupes (victoire 0-2 et match nul 1-1) a visiblement beaucoup amusé Moussa Dembélé. Il faut dire que l'attaquant fut par le passé un joueur clé du Celtic, l'équipe rivale en Scottish Premiership. Le Français a réagi sur Twitter à un message de remerciement des Rangers après la finale, en postant une vidéo connue d'Internet disant :  "Je suis ici pour vous dire : on s'en fout." De quoi faire plaisir aux fans des Celts, pour qui l'avant-centre avait disputé 94 rencontres et inscrit 51 buts, entre 2016 et 2018.

13 commentaires
  1. Darn - jeu 19 Mai 22 à 14 h 56

    Mouais. Je ne sais pas si c'est vraiment bien malin.

    1. JUNi DU 36 - jeu 19 Mai 22 à 15 h 08

      En effet vraiment pas du tout. En plus il est mal placé pour l'ouvrir lui qui a marqué qu'un seul but en 6 matchs d'Europa ligue et qui a été archi mauvais contre West Ham au match retour. En attendant les Rangers sont arrivés en finale et se sont défoncés pour y arriver, ok on retient tjrs les vainqueurs mais dans les cœurs des supporteurs une équipe qui a montré de la volonté et qui a mouillé le maillot c'est important aussi.
      Qu'il aille déjà dans une finale de coupe d'Europe avant d'ouvrir sa bouche 👎

      1. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 15 h 17

        Totalement d'accord avec vous deux !!

        Il a été à chier vs West Ham aller et retour (juste un carton rouge provoqué, seul truc positif qu'il ait fait) et vient se la ramener.

        S'il voulait que les Rangers perdent, il avait qu'à emmener l'OL en finale et les battre lui meme.

        Totalement débile comme attitude, j'espère qu'on le vendra vite.

      2. Darn - jeu 19 Mai 22 à 16 h 02

        Clairement, les Rangers sont un belle surprise de cette Coupe, et vu comme ils ont fessé Dortmund, y'a rien à dire, juste à se dire que nous nous n'y étions pas.

        Par contre, Dembélé n'a mis qu'un but mais a été pas mal absent pour cause de blessure sur la phase de groupe, où il était bien plus facile de marquer...

  2. Tigone - jeu 19 Mai 22 à 15 h 25

    S'il veut retourner aux celtic, pas de soucis !!!

  3. Juni forever OL - jeu 19 Mai 22 à 15 h 25

    Après tout, il dit ce qu'il veut ...
    Les celtics doivent apprécier, bien vu !
    Perso, je préfère également ne pas avoir vu les rangers gagner cette coupe car on les avait dominé en poules

    1. Darn - jeu 19 Mai 22 à 16 h 03

      Pareil, ça m'aurait fait mal, mais parce qu'on n'a pas été à la hauteur. En finale, les Rangers ont vraiment semblé limiter mais ils se sont défoncés. Une attitude qu'on n'a pas beaucoup vu chez nous. Se moquer d'eux alors que nous n'y sommes pas, et que le Barça n'y est pas, c'est...

      Bon c'est un truc de supporter, c'est pour les Celtics c'est sûr...

  4. Tongariro - jeu 19 Mai 22 à 16 h 40

    En parlant d'actualités :

    https://www.sudouest.fr/sante/crise-dans-les-hopitaux-l-ete-va-etre-atroce-du-jamais-vu-previent-l-urgentiste-patrick-pelloux-10979859.php
    "Les hôpitaux français sont toujours dans la crise. Le recul de l’épidémie de Covid-19 ne cache pas la détresse dans laquelle se trouvent les soignants du pays. Dans un entretien à « Ouest France », l’urgentiste Patrick Pelloux dénonce « une situation catastrophique ». Le président de l’Association des médecins urgentistes hospitaliers de France accuse « les pouvoirs publics qui veulent créer une situation de chaos pour fermer des structures ». « Le système a été déstabilisé et les personnels ont été un peu abandonnés après avoir énormément travaillé » pendant la pandémie, selon Patrick Pelloux.
    Face au manque de personnel, plusieurs CHU ont dû fermer des lits. Saturé, le service des urgences du CHU de Bordeaux n’accueille plus que les cas graves la nuit. « Nous estimons que cela concerne à peu près une centaine de services d’urgences sur les 690 que compte la France​ », selon Patrick Pelloux. Il assure que si la crise continue et qu’aucune mesure n’est mise en place, l’été « va être atroce, du jamais vu ». « Nous allons avoir des décès inopinés et involontaires dans les structures. Cela va être renforcé par l’afflux massif de touristes dans des zones balnéaires où les hôpitaux ne fonctionnent plus, ou seulement avec des médecins intérimaires », alerte-t-il.
    L’urgentiste préconise de réintégrer les soignants non-vaccinés. « Nous sommes en pleine tempête, il faut que tout le monde vienne sur le bateau. » Il prône aussi une valorisation du travail de nuit et des gardes « en créant une égalité de salaire pour tous ». Selon lui, le Ségur de la Santé « a été sans effet » et l’augmentation des salaires mise en place « insuffisante ».
    « Aujourd’hui, nos hôpitaux fonctionnent grâce à l’importation de médecins étrangers, venus d’Algérie, de Tunisie ou encore de Roumanie. Sans eux, les hôpitaux ferment », assure Patrick Pelloux. « Le désengagement de l’État dans le service public et le manque d’organisation, ce sont les plus faibles, les personnes âgées et les handicapés qui vont le payer. »"

    https://www.francetvinfo.fr/sante/hopital/video-hopital-public-on-a-un-risque-imminent-de-ruptures-d-acces-aux-soins-alerte-remi-salomon_5146870.html
    ""On a un risque imminent de ruptures d'accès aux soins", affirme jeudi 19 mai sur franceinfo Rémi Salomon, président de conférence des présidents des commissions médicales d’établissement de CHU alors que le l'hôpital public est au bord de l'explosion par manque de personnels soignants comme à Bordeaux où les patients ont été "accueillis par des bénévoles". "Il manque des lits. Il manque des infirmiers pour faire fonctionner les blocs opératoires. Il manque d'urgentistes pour faire tourner les services d'urgences", alerte Rémi Salomon pour qui le métier n'est plus attractif.
    Le retard, ça fait une vingtaine d'années qu'on le prend. Quand on fixe le budget de l'hôpital, essentiellement sur des critères financiers, parce qu'il y a la dépense publique, à chaque fois il manque un peu. Et donc, effectivement, au bout d'un moment, il manque d'infirmiers parce que les conditions de travail et les rémunérations ne sont pas suffisantes.
    Probablement des dizaines de milliers. Il y a dans chaque hôpital des lits qui sont fermés par manque de personnel. Et donc, il y a 10%, 15%, 20%, parfois plus, de lits fermés par manque de personnel. C'est peut-être un peu plus important en Île-de-France, car il y a pour les personnels paramédicaux un problème de coût de la vie. C'est plus cher en Île-de-France et donc les salaires ne sont pas à la hauteur du coût de la vie. Mais partout, il manque des lits. Il manque des infirmiers pour faire fonctionner les blocs opératoires. Il manque d'urgentistes pour faire tourner les services d'urgences."

    Les vieux qui ont voté Macron vont sentir les effets de l'austérité et du chantage à la dette voulue par les marchés financiers !!
    Voter pour son bourreau, faut quand même sacrément c*n !
    Sauver le capitalisme financier mais risquer d'y perdre sa vie 😀 😀 😀

  5. OLVictory - jeu 19 Mai 22 à 16 h 52

    La religion, la sexualité, la liberté ont toujours été des sujets de discorde depuis des millénaires.
    Il y a un long et difficile chemin à faire pour revivre ensemble, je pense qu'à l'échelle d'un pays c'est même mission impossible. Notre cerveau n'a jamais été conçu pour vivre en paix avec des milliards de terriens, différents par définition.
    Construire un nouveau paradigme à échelle humaine, en groupes réduits et largement autonomes, je pense que c'est une bonne piste pour y arriver. Je ne parle pas de revenir au far-west avec les cow-boys, comme le pensent les survivalistes plus ou moins tarés, ça n'arrivera jamais, mais de créer un fonctionnement dans des groupes qui ont des valeurs et des intérêts communs. Des groupes où les individus s'accomplissent d'abord individuellement (ne pas confondre avec l'égoïsme) et développent peur expertise. Puis collectivement pour les besoins collectifs.
    Je ne sais pas comment on ira vers ça, ni quand (50, 100 ans ?), mais je pense que c'est la seule solution viable pour l'humanité.

  6. rimkab - jeu 19 Mai 22 à 18 h 45

    H.S: Idrissa GUEYE mon héros 👍👍👍

    Sur les réseaux sociaux, certains prennent la défense du joueur sénégalais au nom de la liberté d’expression. Ils estiment que l’on a le droit de détester et de critiquer l’homosexualité au nom de ses convictions religieuses.

    On a effectivement le droit en France de critiquer tout ce que l’on veut, y compris l’homosexualité. Eric Zemmour, par exemple, ne s’est pas privé de le faire pendant sa campagne en dénonçant le lobby LGBT ou la propagande LGBT.

    1. Lyon1950 - jeu 19 Mai 22 à 18 h 49

      Il récidive. Entre lui et Tongariro qui s'est pris la tête tout à l'heure avec d'autres posteurs, on n'est pas gâtés.

    2. Juni forever OL - jeu 19 Mai 22 à 18 h 57

      Personnellement, je suis toujours en pétards contre le rouleau compresseur médiatique qui s'acharne toujours d'un côté ou de l'autre en choisissant le bien ou le mal a notre place !

      Gueye, s'il n'a pas envie de porter ce maillot, c'est son choix, qu'on lui foute la paix

      De la même manière, ça me gonfle toujours de voir ceux qui sont obliger de poser le genou à terre avant le coup d'envoi d'un match de foot, notemment en Angleterre ...
      J'ai horreur qu'on me dise ce que je dois faire, si c'est le cas, par principe, dans ce cas, je fais le contraire, merde alors 🤣😉

      1. Lyon1950 - jeu 19 Mai 22 à 19 h 19

        Je suis d'accord, les médias s'octroient bien trop souvent un devoir moralisateur qu'ils n'ont pas à avoir et surtout que la majorité des gens ne leur demande pas. Mais nous n'y pouvons pas grand chose.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut