OL - Euro 2022 : duel de Fenottes entre la France et les Pays-Bas

En plus d’une place pour les demi-finales de l’Euro 2022, le match entre la France et les Pays-Bas mettra aux prises plusieurs Fenottes. Ce samedi soir, elles seront 7 joueuses de l’OL à Rotherham.

Quelque soit le résultat ce samedi soir, il y aura forcément une joueuse de l’OL en finale de l’Euro 2022. Les quarts de finale ne sont toujours pas terminés avec le duel France - Pays-Bas à 21h mais une chose est sure, l’une des deux nations affrontera l’Allemagne de Sara Däbritz en demi-finale. Avec cinq Lyonnaises du côté des Bleues et deux dans le camp néerlandais, l’OL sera donc forcément représenté le 31 juillet prochain à Wembley. Dans leur quête de gloire et d’un premier succès international, les coéquipières de Wendie Renard espèrent bien évidemment qu’elles seront au rendez-vous final.


Cinq joueuses de l'OL au coup d'envoi ?


Il faudra déjà réussir à sortir les Pays-Bas de Daniëlle van de Donk et Damaris Egurolla, samedi soir à Rotherham. Les Bataves restent jusqu’à ce soir les tenantes du titre et font plutôt bonne impression même si la qualification pour les phases finales n’a pas été de tout repos. Si Bacha côté français et Damaris, sous le coup d’une suspension, en face devraient prendre place sur le banc, l’OL sera bien représenté avec les présences françaises de Renard, Mbock, Cascarino et Malard. Van de Donk devrait enchaîner une quatrième titularisation de suite.

11 commentaires
  1. Poupette38 - sam 23 Juil 22 à 12 h 27

    Wendie, Griedge, Delphine et Melvine Malard, faça à Damaris et Danièle Van De Donk , pour moi ça devrait faire 6 , elle ne mettra jamais Selma à la place de Karchaoui

    Signaler
    1. Dede Passion 69 - sam 23 Juil 22 à 12 h 42

      Poupette,

      L'article précise bien que Selma et Damaris devraient être sur le banc....😉😜

      ALLEZ LES BLEUEES ! J'en mets 2 au cas ou .......

      Signaler
  2. Olyonn@is - sam 23 Juil 22 à 12 h 31

    ALLEZ LES BLEUS!!!!!😁📢⚽🇨🇵🇨🇵

    Signaler
  3. isabielle - sam 23 Juil 22 à 12 h 53

    Allez les fenottes... toutes les fenottes... faites honneur à vos titres de championnes d'Europe et montrez le bien aux médias français... sait-on jamais il y en a peut-être quelques-un qui vont regarder !
    [HS] : sujet intéressant sur les ruptures de LCA au féminin
    https://www.lequipe.fr/Football/Article/Rupture-d-un-ligament-croise-une-blessure-qui-touche-plus-les-femmes/1344928

    Signaler
    1. Le Bon - sam 23 Juil 22 à 13 h 18

      Je n'ai pas pu lire l'article en entier, mais on parle de ligament croisé pour MAK.
      Or il me semble bien que ce soit le ligament latéral interne (plus une fissure du ménisque) qui a été cité lors de sa blessure, ligament dont on peut avoir une bonne description sur cet intéressant article.
      https://www.docteurperraudin.com/ligament-lateral-interne.html
      Peut-être y a-t-il un croisé en plus : on n'a pas eu d'informations précises à ce sujet.

      Je rappelle aussi que les garçons sont touchés : Depay et JRA le même jour, JRA ayant récidivé quelques mois plus tard. Avant nous avons eu Bisevac. Et puis Réveillère et certainement d'autres dont j'ai oublié le nom.
      Sur tous les articles émanant de médecins, chirurgiens que j'ai consultés, je ne me souviens pas avoir lu que les femmes étaient plus touchées que les hommes.
      Quelles références cite l'article de l'équipe ?

      Signaler
      1. isabielle - sam 23 Juil 22 à 15 h 50

        ... des pointures qui collaborent avec l'UEFA entr'autre :
        Martin Hägglund prof de physio à l'université de Linköping en Suède
        Elizabeth Gardner chirurgien orthopédique à Yale

      2. OL-91 - sam 23 Juil 22 à 15 h 59

        Si, les femmes sont généralement touchées bien plus tôt par rapport aux hommes. Ceux-ci ont déjà fait nombre de matches avant la rupture, et bien plus brutaux.

      3. dede74 - sam 23 Juil 22 à 16 h 02

        Pour ceux qui ont oublié l'aventure de Réveillère, je n'ai pas d'autres souvenir similaires, concernant les soins après ce type de blessure.
        Antho Réveillère n'a pas voulu être opéré et a choisi un autre moyen de soin et guérison, la musculation si je me souviens bien et, il a pu reprendre la compétition normalement. C'est un cas ! mais, sa blessure ne concernait qu'un ligament non ?

      4. Le Bon - sam 23 Juil 22 à 17 h 23

        @isabielle
        Un article qui va dans le sens du tien
        https://www.planetesante.ch/Magazine/Sante-au-quotidien/Douleurs-du-genou/Les-femmes-plus-fragiles-des-ligaments-pourquoi
        Mais le titre ne reflète pas exactement ce que disent les deux médecins cités qui précisent que rien n'est certain.
        @déde74
        Oui, Reveillère s'est soigné différemment : peut-être que le ligament n'était pas sectionné.
        D'ailleurs sur le site du docteur Perraudin, on en parle.

  4. OL-91 - sam 23 Juil 22 à 16 h 00

    Diacre n'est pas trop inquiète. Si l'EdF perd, ce sera à cause de l'absence de Katoto.

    Signaler
    1. isabielle - sam 23 Juil 22 à 16 h 36

      ... et de la présence de Wendie ... elle est tout à fait capable de le dire c'te pomme !

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut