(Photo by Fred TANNEAU / AFP)

OL - Fleury (8-0) : pour Le Sommer, "il est difficile de ne ramener aucun titre"

Malgré la large victoire contre Fleury 8 à 0, les Fenottes terminent 2es de D1. Après ce succès, Eugénie Le Sommer et Sonia Bompastor ont fait le bilan de cette saison difficile pour l'OL.

Pour terminer l'exercice 2020-2021, les Fenottes accueillaient Fleury. Les Lyonnaises ont largement pris le dessus sur leur adversaire en l'emportant 8 à 0 ce vendredi. Une victoire insuffisante car dans le même temps, Paris s'est imposé contre Dijon (3-0). Le PSG est donc champion de D1. Ce large succès "n'effacera pas la saison qui a été compliquée, a regretté Eugénie Le Sommer après la rencontre. Il est difficile de ne ramener aucun titre".

"Il faut se tourner vers l'avenir"

Désormais, l'heure est au bilan de cette année difficile. Sonia Bompastor préférait se montrer optimiste pour la suite. "Il faut se tourner vers l'avenir, reconstruire pour gagner des titres de nouveau dès la saison prochaine, a martelé l'entraîneuse de l'OL. Ce qui est positif, c'est de voir qu'il y a une vraie solidarité entre les joueuses. C'est une bonne base pour le futur, pour rebâtir."

3 commentaires
  1. JUNi DU 36 - sam 5 Juin 21 à 11 h 36

    Pour repartir sur un bon pied il faudra gagner le premier match contre Paris

  2. Moimoi - sam 5 Juin 21 à 12 h 10

    Si on veut être optimiste, tournons-nous vers Patrice Lair, ancien entraîneur de l'OL puis du PSG, qui répondait au Parisien.
    Je vous partage une question du journal et sa réponse.

    Avec ce titre enfin acquis, va-t-on assister à un basculement dans le rapport de force pour les prochaines saisons ?

    Honnêtement, je ne pense pas. Je me pose beaucoup de questions quand je vois qu’Endler part à Lyon, que Paredes signe au Barça… Je les ai recrutées, ces filles-là, elles sont la pierre angulaire du projet parisien. Il fallait tout faire pour les garder. Surtout quand on connaît le potentiel financier du club, qu’on ne vienne pas me dire qu’on ne peut pas les garder.
    Alors, si c’est Gérard Prêcheur qui vient (NDLR : l’entraîneur est pressenti pour remplacer Olivier Echouafni au terme de la saison), il devra refaire comme moi, c’est-à-dire rebâtir une assise défensive. C’est vraiment dommage, alors qu’elles pourraient être encore plus fortes et qu’il y a déjà tout dans cette équipe : un milieu de terrain de qualité, une triplette offensive extraordinaire.
    J’ai peur qu’après ce titre de championnes, Lyon reprenne vite le dessus.

  3. dede74 - sam 5 Juin 21 à 13 h 05

    Salut Moimoi;

    "J’ai peur qu’après ce titre de championnes, Lyon reprenne vite le dessus."

    Il ne faut pas avoir peur, Lyon reprendra le dessus inexorablement 😉

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut