Communiquer avec nous

Champion's league

OL – Hoffenheim (2-2) : quand Aulas se trompe de cible

Publié

 le

A l’issue du nul de l’OL contre Hoffenheim (2-2), Jean-Michel Aulas a critiqué les médias pour justifier la contre-performance de son équipe. Le président du club rhodanien se trompe clairement de cible.

C’est bien connu, c’est toujours la faute des autres. A l’issue du nul de l’OL contre Hoffenheim (2-2), Jean-Michel Aulas a taclé les médias pour justifier cette nouvelle contre-performance de la,formation entraînée par Bruno Genesio. « Les joueurs sont plus sensibles aux critiques permanentes pas toujours justifiées que leur président, qui a de l’expérience, a-t-il indiqué. Nous sommes 4es de Ligue 1, à quatre points de la deuxième place. En Ligue des champions, on est 2es, avec un avantage particulier sur Hoffenheim. Ce n’est pas bien de se faire remonter deux buts mais on est là pour être à l’arrivée. Si nous commençons à nous tirer des balles dans le pied en affirmant que les joueurs ne sont pas bons et que l’entraîneur n’y arrivera pas, c’est sûr qu’on n’y arrivera pas. On ne va pas se taper la tête contre les murs. Le rôle des dirigeants, c’est de montrer qu’on est toujours présents et qu’il suffira de gagner un des deux matches pour être qualifiés. 

« Un problème mental »

Et de poursuivre son argumentation : « Il faut travailler sur la confiance et on a besoin que tout le monde nous aide. C’est un problème de mental, de psychologie en seconde période. Il y avait des choses terribles dans les journaux aujourd’hui (mercredi). On n’a pas obtenu ce que l’on méritait d’obtenir. Mon rôle est de donner confiance aux joueurs./ Ce mercredi, l’ambiance était magnifique. Ce public était positif. » On l’aura compris, chez Jean-Michel Aulas, l’heure n’est pas à la remise en question. Et c’est bien là, le problème.

Lire sur le même sujet : l’œil de Nicolas Puydebois

47 commentaires

  1. OLVictory

    OLVictory

    8 novembre 2018 à 10 h 40 min

    Il reste encore deux matchs, on a vu du mieux dans le jeu lyonnais, pas de quoi s’affoler. On s’est juste compliqué la vie comme on aime bien le faire depuis 3 ans. On va se retrouver vite au pied du mur, obligé de faire un exploit pour passer. Des fois ça finit bien, mais pas toujours.

  2. Juni entraineur OL

    Juni entraineur OL

    8 novembre 2018 à 11 h 05 min

    « Un problème mental »
    Il nous faut un coach d’urgence, c’est tout !
    On va patienter jusqu’a gâcher tous les objectifs au fil de la saison

  3. dada

    8 novembre 2018 à 11 h 10 min

    Là pour le coup je ne vais pas donner tort au prez. Il.a compris le problème ou les multiples soucis à régler alors il.fait tout ce qu’il peut pour dédouaner ses joueurs dans les médias après tout il.en.a le droit.
    Néanmoins il.sait que la qualif est quasi perdu battre City pas envisageable et gagner le shaktar surement pas non plus vu qu’on a battu personne chez nous. Reste nnonce espoir pour un.nul

    • OLVictory

      OLVictory

      8 novembre 2018 à 11 h 26 min

      Tout pour dédouaner ses joueurs, sauf Tanguy. Et on se demande encore pourquoi.

  4. OLito973

    8 novembre 2018 à 11 h 33 min

    La vérité c’est que lui et son comité en bois s’en mettent plein les poches!!!! Soit disant ils aiment l’OL!!!!! MDR!!!! Tout a été fait pour tromper tout le monde, ce club n’a aucune valeur, c’est une coquille vide!!!!!

    • janot06

      janot06

      8 novembre 2018 à 12 h 17 min

      Plein les poches ? C’est ce qu’on appelle des accusations basées sur rien du tout.

    • OLVictory

      OLVictory

      8 novembre 2018 à 12 h 27 min

      Le mec qui s’excite tout seul pour rien, juste pour venir faire le chaud 😆 😆

    • ObjectifEurope

      8 novembre 2018 à 12 h 35 min

      Tu peux nous montrer exactement dans les comptes où depuis 10 ans il s’en met plein les poches ?

      Toi, c’est sur, t’es pas comptable dans la vie.

  5. Juninho Pernambucano

    8 novembre 2018 à 11 h 51 min

    Il est dans son rôle de focaliser sur ce qui est positif et ne pas tomber dans le défaitisme outrancié sinon le bateau coule .
    Il protège son entraîneur , les joueurs , qui se font matraquer ce matin exagérément , je ne peux pas lui donner tord .
    Le haut niveau , c’est le mental , la psychologie , qui sont une part prépondérante dans la réussite .
    Si les joueurs perdent confiance , et pire le coach , le club n’y arrivera pas , il a raison .
    Ce n’est pas le moment de baisser les bras , et en effet ils sont toujours en course pour la qualification , c’est très important .

  6. Valbranque

    8 novembre 2018 à 12 h 32 min

    A 2-0 et en supériorité numérique les joueurs ont commencé à se souvenir des articles de presse diffamatoires à leur sujet et on perdu leurs moyens.
    Si c’est le cas, autant ne jamais envisager de les transférer vers des clubs anglais ou espagnols ou la pression des médias est mille fois plus importante

  7. le_yogi

    le_yogi

    8 novembre 2018 à 12 h 34 min

    Parfois j’ai l’impression que cette victoire face à City était vraiment un cadeau empoisonné… Depuis, force est de constater que tout va de traviole, hormis le match face à l’OM. Alors qu’on était déjà fragilisés et au pied du mur avant City, cette victoire aura servi de cache-misère pour fermer les yeux sur les multiples problèmes de l’équipe.
    Au final, le constat du manque d’exigence dans ce club n’en est que plus cruel. Autant à l’échelle d’un match que d’une saison, on marche au coup d’éclat, sûrs de nos forces individuelles, pour sortir la tête de l’eau du milieu d’un océan de médiocrité, de suffisance et de nonchalance le reste du temps.

    • ObjectifEurope

      8 novembre 2018 à 12 h 39 min

      Je ne suis pas d’accord avec toi Yogi, je pense que cette victoire était une bonne chose car elle montre que cette équipe à vraiment du talent. Cette victoire était tout sauf du hasard.

      Maintenant, il faut qu’on trouve ce qui ne va pas ou embaucher peut être Yannick Noah AHAHA

      • le_yogi

        le_yogi

        8 novembre 2018 à 14 h 46 min

        Je pense qu’on le sait tous que cette équipe a du talent. Et jamais je ne souhaiterais autre chose qu’une victoire du club, donc là-dessus pas de souci. Mais j’ai l’impression que ça nous a instillé l’idée d’une marge de manoeuvre assez illusoire, genre « quand on est à fond on a le niveau de City », qui nous a fait croire qu’on pouvait ensuite se permettre de prendre les matches par dessus la jambe.

        Tu m’as fait rire avec cette histoire de Noah 😉 mais derrière toute blague il y a un fond de vérité (cqfd: un déficit dans la gestion des hommes à l’OL !)

      • Juillet

        8 novembre 2018 à 18 h 40 min

        C’est clair, les joueurs sont trop dans le confort. Dans n’importe quel club avec un minimum d’exigence sur l’investissement des joueurs les Memphis et compagnie se bougeraient le cul où ils cireraient le banc (voyez ce que fait Galtier à Lille). Tant que ce sera le cas l’équipe n’arrivera à rien. Et quant on voit encore Aulas venir les défendre après une prestation indéfendable à 11 contre 10 on se dit que ce n’est pas près de changer…
        Aulas marche vraiment à l’envers à chercher des boucs émissaires à tout prix aux mauvaises performances de l’équipe. Je sais qu’on est à l’époque des fake news et des réalités alternatives mais quand même, vouloir faire porter le chapeau aux critiques, c’est un procédé pour le moins stalinien… Les choses seraient tellement plus simple pour la com du club avec des supporters et des experts lobotomisés qui reprendraient en boucle la communication du président, et tant pis pour la réalité du terrain…

  8. ObjectifEurope

    8 novembre 2018 à 12 h 38 min

    Razick, je ne crois pas que le Pres se trompe de cible car le paratonnerre qu’il vient de sortir est placé juste en dessous des joueurs et en direction des médias !

    • Razik Brikh

      8 novembre 2018 à 12 h 52 min

      Tu ne peux pas toujours dédouaner les joueurs et l’entraîneur…

      • Juni entraineur OL

        Juni entraineur OL

        8 novembre 2018 à 13 h 08 min

        +100000000

  9. Sony07

    8 novembre 2018 à 12 h 51 min

    Aulas se trompe systématiquement de cibles depuis 3 ans, une fois l’arbitre, une fois le PSG, une fois les médias, mais il ne faut pas toucher au génie pipe Génésio,et surtout ne pas remettre en question l’organisation en interne (nous sommes un des rares clubs à ne pas avoir de DS) tant qu’il est dans le déni les choses ne s’amélioreront pas, mais bon continuons sans rien changer et on fera le bilan en fin de saison !!

    • Juni entraineur OL

      Juni entraineur OL

      8 novembre 2018 à 13 h 13 min

      Aulas est un malin, en attendant, sous l’ère Pep, les mois et les années passent car Genesio est intouchable (l’enfant du pays pur lyonnais et ancien joueur), les comptes sont bons, le club rembourse le stade, peu importe si l’on se fait chier au stade et que les résultats soient gâchés en grande partie chaque saison
      Je suis encore abonné cette saison, je n’ai même plus envie d’aller au stade, la flamme s’éteint tout à petit …

      • OLVictory

        OLVictory

        8 novembre 2018 à 13 h 20 min

        J’avoue que contre Bordeaux je me suis demandé ce que je foutais là au lieu d’être en famille. Mais il y a les copains, c’est bien aussi. Tout seul j’arrête à la minute même.

  10. gone69

    8 novembre 2018 à 13 h 08 min

    le gros soucis de ce club on ce complais trop dans la médiocrité pas de remise en question a tout les étages

    l’esprit de la gagne a disparu mouarf

  11. Juni entraineur OL

    Juni entraineur OL

    8 novembre 2018 à 13 h 35 min

    • OLVictory

      OLVictory

      8 novembre 2018 à 13 h 48 min

      Les gorilles bousculent les personnes qui viennent juste discuter avec Aulas sans même le moindre geste menaçant ?
      Ah c’est un autre monde dans lequel il vit, celui où les gueux ne doivent pas s’adresser au chef.

      • Juni entraineur OL

        Juni entraineur OL

        8 novembre 2018 à 18 h 23 min

        😂

  12. Juninho Pernambucano

    8 novembre 2018 à 13 h 39 min

    Il y a pourtant beaucoup de talent dans cette équipe avec de grands joueurs comme Fékir et de futurs grands comme Aouar , Ndombélé , ils avaient même secoué le Qsg chez lui comme jamais ils ne l’avaient été cette saison ( avant de plonger en seconde et prendre une valise , hum …. ) .
    Le jour ou ils arriveront à faire un match en entier en étant à fond ( comme à City ) ils peuvent taper n’importe qui , c’est là le comble .

  13. Juninho Pernambucano

    8 novembre 2018 à 13 h 46 min

    On se calme , vous voulez un président comme celui de l’OM ou un milliardaire mafieux comme celui de Monaco ?
    Le stade était magnifique avec une ambiance superbe au coup d’envoie , il ne faut pas tout gâcher maintenant .
    Rien n’est perdu et ce n’est pas le moment de tirer sur Aulas et son coach , tout n’est pas à jeter , il faut d’abord gagner le prochain match , et ensuite être tous derrière l’OL pour le match face à Donetsk , ou le club peut se qualifier j’y crois .

    • OLVictory

      OLVictory

      8 novembre 2018 à 14 h 11 min

      Répéter fidèlement tous les éléments de langage de la com’ d’Aulas et surtout ne pas oublier de préciser que l’on est mieux de Monaco, c’est à ça qu’on reconnait le VRAI supporter.

      • Juninho Pernambucano

        8 novembre 2018 à 19 h 00 min

        toujours dans la provocation , change un peu de disque .

    • le_yogi

      le_yogi

      8 novembre 2018 à 14 h 40 min

      @Juni Si il faut attendre que tout soit perdu pour enfin remettre des choses en question, c’est pas ce qu’on appelle « trop tard » ?

      Là-dessus je rejoins entièrement OLV, il faut cesser de recracher le discours officiel sur le mode « Dormez braves gens ! ». Tu devrais venir faire un tour au Café du Commerce pour t’aiguiser l’esprit critique !

      • OLVictory

        OLVictory

        8 novembre 2018 à 14 h 47 min

        C’est toujours pareil leurs discours.
        1 Avant le début de la saison c’est trop tôt pour parler il faut attendre le début
        2 Pendant la saison c’est trop tôt pour parler il faut attendre la fin
        3 A la fin de la saison c’est trop tard pour parler, il faut attendre la suivante
        4 Repartir en 1

      • le_yogi

        le_yogi

        8 novembre 2018 à 14 h 57 min

        Haha bien vu ! Sans oublier en annexe à chaque fois, un couplet sur la diabolisation de ces faux supporters qui n’ont qu’à aller soutenir un autre club si c’est pour critiquer !!

      • cavegone

        cavegone

        8 novembre 2018 à 15 h 38 min

        C’est bougrement vrai ça OLVictory, donc jamais de dialogue en somme…

      • OLVictory

        OLVictory

        8 novembre 2018 à 15 h 40 min

        Ce sont des partisans du dialogue, mais tous seuls 😆

      • Tengen

        Tengen

        8 novembre 2018 à 16 h 14 min

        Exactement.
        Mais étrangement on a perdu 2 de nos plus importants contributeurs depuis quelques semaines 🤔

      • OLVictory

        OLVictory

        8 novembre 2018 à 17 h 13 min

        Pas remarqué

  14. cavegone

    cavegone

    8 novembre 2018 à 15 h 42 min

    Aulas se trompe de cible, Memphis rate la cible, Génésio accuse le manque d’efficacité offensive alors que sont équipe prend but sur but (en supériorité numérique avec un amoncèlement de joueurs défensifs)…
    Hé ho il faut peut-être changer de lunettes à l’OL, ou peut-être simplement en mettre…
    La seule chose qu’on peut reprocher aux médias c’est d’être trop gentils avec les choix tactiques et de management (bravo pour avoir tué Memphis dans son état de gràce…celle là de gestion elle est bien pertinente!).

  15. Juni entraineur OL

    Juni entraineur OL

    8 novembre 2018 à 18 h 25 min

    La seule solution, c’est de changer de coach Mr Aulas

  16. rastaman

    8 novembre 2018 à 19 h 17 min

    oui bien sur dieu le père a parlé , soyons bénis mes enfants le jour de gloire va arriver , juste une chose prions pour qu’enfin notre équipe devienne enfin une vraie équipe avec un vrai coach , mais bon soyons confiant en l’avenir , Dieu le père nous le dit trop souvent la haine et le manque d’humilité n’ont jamais rien amené , seul la foi nous amèneras au paradis , en fait regardons désormais les match les yeux et les oreilles fermées et si notre équipe déjoue c’est surement la faute à Satan !!!

  17. Kabongo12

    8 novembre 2018 à 19 h 26 min

    C’est la faute au rechauffement climatique,au méchant journaliste,a la déforestation de la planéte la faute a ses burnes de stephanois,la faute a Macron,au Quatar PSG,la faute a ma grand mére paix a son ame,mais par contre tous vas bien dans le monde merveilleux de AULAS et GENESIO j’allait les voir en deuxieme division a GERLAND je retournerai les voir en deuxieme division au GROUPECACA stadium!!!

    • Juni entraineur OL

      Juni entraineur OL

      8 novembre 2018 à 19 h 53 min

      😂
      De la aller en 2eme division, faut pas exagérer même si ça n’arrive pas qu’aux autres

  18. Altheos

    Altheos

    8 novembre 2018 à 21 h 29 min

    Finalement, il sort de la rhétorique purement Aulassienne.
    Il dégaine contre une autre cible, celle du « café du commerce » étant passée de mode.
    Excuser les joueurs et le staff pour leur performance d’hier en raison des critiques médiatiques, c’est typiquement dans sa manière.
    Rien de nouveau sous le soleil. Et in fine, c’est bien ça le problème. Le club se sclérose totalement et au lieu de traiter l’infection à la source, on passe de la pommade apaisante. Ça calme un peu les douleurs et les démangeaisons, mais c’est temporaire et ça guérit rien.

    • OLVictory

      OLVictory

      9 novembre 2018 à 6 h 39 min

      Si on écoute bien l’interview il parle bien des « supporters et journalistes »
      C’est pas passé de mode du tout, les supporters sont toujours la cause de tous les problèmes de l’OL

  19. lyon4ever

    lyon4ever

    9 novembre 2018 à 4 h 16 min

    J’ai regardé, soit à la télé soit au stade tous les matches de l’OL depuis le début de la saison (contre PSG, j’ai pas eu le courage de finir après le 2ème but). Je me suis régalé exactement 2 fois : le match à City et contre Marseille (j’étais au stade d’ailleurs). Pour le reste, des purges, de la bouillie de foot, de la frustration et j’en passe. A chaque match je me dis « ça y est, cette fois-ci ils vont se réveiller, ils vont faire un match abouti, un match à la hauteur des investissements et des ambitions du club. Eh ben non ! C’est chaque fois la même chose. Monsieur Aulas, la définition de la folie c’est de continuer de faire la même chose, semaine après semaine, mois après mois, et espérer un résultat différent.

  20. JUNi DU 36

    9 novembre 2018 à 8 h 17 min

    Franchement le coup des médias il y a longtemps qu’il ne l’avait pas fait celle la Mdr . Et si on enseignait à ce moment là aux joueurs avant de taper dans le ballon à gérer cela car à 200 000 euros par mois il serait peut être temps de leur expliqué…Sinon moi je veux bien et bénévolement aller leur dire que tout ça c’est du cirque ? Médias . joueurs , entraineurs , présidents etc…C’est que du cirque , c’est un jeu . Et puis leur dire qu’il y a des millions de joueurs qui voudrait être à leur place et pour un salaire bien plus bas que ce qu’ils touchent . Aller les « Bètos » au boulot au lieu de pleurnicher sur les Médias

  21. lichalopez

    9 novembre 2018 à 12 h 17 min

    Quand c’est pas les supporters c’est les médias.
    Bref tout le monde sauf lui et son « pep ».

  22. pasc40

    9 novembre 2018 à 15 h 09 min

    Ce qui est drole, c’est que pep genesio n’y est pour rien😂🤣

  23. adock356

    9 novembre 2018 à 16 h 24 min

    J’ai jamais vue autant d’acharnement sur une equipe de foot que l’OL, avec vos critiques minables qui n’aide en rien les joueurs et le staff, seule les faux supportaires veulent que l’OL joue de plus en plus mal avec des propos completement debile

Laisser un commentaire

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus