OL : la stratégie de com' d'Aulas expliquée aux éditorialistes parisiens

EDITO - Accusé de tutoyer le racisme par Pierre Ménès, sommé de présenter ses excuses par Bruno Roger Petit, Jean-Michel Aulas est pointé du doigt depuis sa déclaration sur le Qatar (lire ici). Alors que le crime de lèse-majesté est révolu en France depuis 1832, retour sur la stratégie de communication du président de l'OL.

Dans un monde où les journalistes parisiens soutiennent parfois un peu trop le PSG, leurs homologues lyonnais compensent en portant aux nues l'OL et Jean-Michel Aulas. Jacobinisme VS province, l'histoire se répète souvent même dans le monde du football. La question n'est pas de savoir si Jean-Michel Aulas a dépassé les bornes avec sa déclaration :  « Le championnat du Qatar étant bien spécifique, réduit à une seule équipe, on va dire que c’est quasiment un match pour la Ligue 1 qui va se dérouler samedi contre Monaco », mais bien de décrypter la stratégie du président de l'Olympique Lyonnais, sans esprit partisan ou supporter (note de l'auteur : le football me passe par-dessus la tête, ce n'est pas un secret pour vous fidèle lecteur d'O&L, je n'aime pas ça).

 

Dans ce contexte, Jean-Michel Aulas a réussi, en partie, son opération de communication en employant sa méthode habituelle : le détournement de l'attention. La stratégie est toujours la même : sortir une déclaration volontairement exagérée qui va attirer tous les regards et réactions. Nous sommes dans le monde de la petite phrase et du tweet, les journalistes n'attendent que ça, les polémistes ont déjà les doigts rivés sur le clavier et Aulas les attire là où il souhaite. Le président de l'Olympique lyonnais fait ainsi oublier la prestation très moyenne de son équipe samedi soir (lire ici), mais aussi tous les problèmes annexes. Le recrutement problématique de Valbuena, sa présence à l'Euro et sa blessure ? Oubliés ! Rachid Ghezzal qui arrive à faire six mois corrects et qui se permet déjà de mettre des conditions pour sa future présence à l'OL ? Pas de problème ! L'OL fait un match très moyen face à une équipe en bas du tableau ? Quel match ? Bruno Genesio a-t-il l'envergure pour un parcours européen ? On s'en fout !

Aulas a fait une déclaration sur le PSG et c'est tout ce qui importe à de nombreux collègues parisiens. Le président de l'Olympique lyonnais a amené les journalistes là où il voulait, a déclenché les réactions qui font oublier tout le reste et protège ainsi son équipe et son entraîneur. Au passage, tel un promoteur de match de boxe, il fait monter la mayonnaise pour le choc OL – Monaco, redonnant un peu d'intérêt à cette Ligue 1 où il n'y a plus aucun suspense pour la première place. Dans un contexte qui nous rappelle les ennuyeuses années où Schumacher gagnait tout en Formule 1, Jean-Michel Aulas tente de relancer le show. Là où le président lyonnais réussit sur deux points en matière de communication, il se heurte à la limite du crime de lèse-majesté commis envers le PSG. Le patron de l'OL a attiré les regards et se retrouve carrément accusé de racisme par Pierre Ménès (voir tweet). La stratégie a fonctionné, mais à quel prix ? Parfois, certains oublient que tout cela n'est que du football et par extension un divertissement qui rapporte beaucoup d'argent.

16 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - lun 2 Mai 16 à 15 h 10

    C'est du travail d'orfèvre . En com , il manipule tout le monde et est un artiste dans le domaine .
    Aucune de ses déclarations ne sont sorties par erreur ou par maladresse , comme pour celle sur Grenier .
    Il distille ses petites phrases avec réflexion avec des objectifs précis .
    Et il embarque tout le monde ou il veut , c'est un fin stratège .
    Il désamorce aussi les sirènes qui pourraient volontairement perturber ses joueurs , notamment Alex , avant ce choc final du championnat .
    Les ménès et consorts tombent dans le piège à chaque fois , ce sont des guignols .

  2. janot06 - lun 2 Mai 16 à 15 h 21

    J'ai déjà eu l'occasion de dire ce que je pensais de la petite phrase de JMA ; ça fait partie de la stratégie de com' du bonhomme comme l'auteur de cet article le dit si bien.
    Mais aujourd'hui, on a bien compris qu'il ne fallait surtout pas parler en mal, voire en moins bien, du grand PSG estampillé qatari - "grand" en France du moins, car sur le plan européen c'est peau de zobi - sans risquer de déplaire à la meute des journaleux de la divine capitale ou autres pseudos-consultants de quatre sous qui fleurissent sur les deux fameuses chaînes cryptées (la soupe est bonne).
    Alors, Jean-Mimi, le lyonnais, pas l'autre, tu as droit à toute mon estime pour balancer ainsi un petit pavé dans la mare, lequel fini par faire de grosses vagues en choquant la petite cour de ce petit émirat !

    1. Gones2wano - lun 2 Mai 16 à 15 h 42

      +100000 tout à fait même nos chère ennemis Stéphanois on était condamné par la ligue pour avoir émis une opinion qui était non insultante et surtout non calomnieuse sur une banderole contre l'état du Qatar, notre pays ou la la liberté d'expression est un droit fondamental n'est toléré actuellement que lorsqu'elle cible les faible et pauvre
      J'ai encore l'image ou thiriez vient comme le valet qu'il est s'excuser tête basse enver son souverain pour un mauvais arbitrage , retourner cette situation avec aulas il y aurai eu scandale

  3. Jacqueline Pesenti - lun 2 Mai 16 à 15 h 36

    Je pense sincèrement qu'il manque quand même une once d'intelligence aux "journaleux" parisiens, car à chaque fois ils tombent dans le panneau que leur dresse JMA. Ils partent au quart de tour, sur leurs grands chevaux et donnent des réponses aussi excessives, voire plus, que celui qu'ils attaquent, les Ménès, Riolo et cie. Moi lyonnaise JMA a droit à toute ma considération et j'ajouterais même "M...." aux quataris.

  4. Gones2wano - lun 2 Mai 16 à 15 h 43

    O&L très bon edito de votre part

  5. Gones2wano - lun 2 Mai 16 à 15 h 47

    C'est surtout que si aulas avait visé Monaco il n'y aurai pas eu tout ce scandale,la seule chose qu'il ai dérange réellement c'est qu'on attaque leur clubs car ce sont avant tous des supporters pure et dure qui profite de leur poste pour nous faire croire à un semblant de déontologie alors qu'il se comporte comme tout les supporter des réseaux sociaux

  6. tigershoga - lun 2 Mai 16 à 16 h 05

    sa com n'est pas très fine... il surf sur l'opinion publique.
    Mais c'est pour montre que l'OL ne joue pas dans la même cours que le PSG, et c'est en grande partie pour des raisons financière, mais si Aulas pouvait avoir un investisseur qui lui laisse le champs libre tout en injectant 500M€, je ne pense pas qu'il dirait non,
    A l'époque ou l'OL était régulièrement 1er, les critiques étaient les mêmes et visaient à déconsidérer le club. C'est le jeu, mais dommage qu'AULAS rentre dans ce jeu.
    Car le foot européen est comme ça, et tout le monde sait que pour gagner la LDC, il faut se mettre au niveau des autres équipes. Aujourd'hui, le PSG peut le faire, et j'espère que l'OL aussi le pourra très prochainement.

  7. lyonnais974 - lun 2 Mai 16 à 16 h 17

    C'est quand même un comble que se soit nous les petits provinciaux qui sommes obligés de leur expliqué une stratégie de com...Pire Aulas leur fait le coup 10 fois par an et tous fonce la tête dans le guidon dans des réponses plus farfelues les une que les autres. ..Mènes qui parlent de racisme !!?? Je crois que c'est encore plus idiot !! Surtout quand lui même au cours de certaines émission se permet même d'appeler le club de la capitale le QSG donc bon...Aulas doit bien rire dans son bureau en entendant toutes ses réaction a ses propos. .

    C'est grâce à ce genre de déclaration que l'ol est toujours au sommet. .grace a sa le club travaille sereinement, l'attention est focaliser sur le prez et pas sur l'équipe . sinon on serait comme Marseille et consort a faire le yoyo entre la 2em et la 16em place en fonction des tumulte médiatique. .

  8. poussin - lun 2 Mai 16 à 17 h 28

    "Le recrutement problématique de Valbuena, sa présence à l’Euro et sa blessure ? Oubliés ! Rachid Ghezzal qui arrive à faire six mois corrects et qui se permet déjà de mettre des conditions pour sa future présence à l’OL ? Pas de problème ! L’OL fait un match très moyen face à une équipe en bas du tableau ? Quel match ? Bruno Genesio a-t-il l’envergure pour un parcours européen ? On s’en fout !"

    on est pas des palourdes jean mimi.
    On connait l'actualité de notre club et ce ne sont pas quelques mots exagérés dans un micro qui vont répondre à nos questions ou détourner nos regards de l'avenir de OL . Perso, je laisse volontiers l'os à ronger aux parisiens mais je préfère qu'on revienne à des sujets de fond que ses bêtises médiatiques. Même si j'avoue que ça me fait bien marrer tout ce que je lis à ce propos.

    1. Gones2wano - lun 2 Mai 16 à 19 h 03

      Nan ce n'est absolument pas le moment de remettre tout cela sur la table, actuellement il y a 1 match à gagné ! Tout les points que tu as cité que je partage pour la plupart, ont en parle dans 2 semaine, la com d'aulas moi je l'approuve sur le fond et la forme. Le QSG est un bien pour un ( très grand ) mal pour la France, sur nos valeurs, une phrase de rama yade ( que je déteste car archi incompétente) résume ma pensée :
      "Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n'est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant,
      terroriste ou non, peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit
      pas recevoir ce baiser de la mort." Remplacé khadafi par le Qatar et c'est exactement la même, si ce n'est pire bref c'était mon com politique ( le dernier car c'est pas le lieu)
      Sinon très bonne blague d'aulas

  9. Filipo Sussion - lun 2 Mai 16 à 17 h 30

    Désolé de me faire l'avocat du diable mais cet article et certains commentaires ne répondent pas vraiment à la polémique. Tout le monde a compris qu'il s'agissait d'une stratégie de communication de la part de JMA. La vraie question est de savoir si celle-ci justifie de dire tout et, pour certains, n'importe quoi.

    Je n'ai pas d'avis tranché là-dessus mais la question est légitime. Exemple caricatural : si Caïazzo balance que les Lyonnais sont des sales bourges prétentieux pour éloigner la pression de ses joueurs avant le match à Nice, on va dire que c'est un brillant coup de com' ou condamner ses propos (et être accusé, le cas échéant, de "tomber dans le panneau") ?

  10. SchOLber - lun 2 Mai 16 à 17 h 52

    Menes n'est pas stupide, c'est possible qu'il soit aussi dans le coup avec Jean-Mimi pour amplifier, car on sait tous qu'il veut voir l'OL deuxième plutôt que Monaco ^^

    1. ROYALDULTON - mar 3 Mai 16 à 16 h 43

      @sholber - Menes est un Tartufe, un coup il dit blanc, un coup il dit noir, si tu as regardé tous les CFC depuis le début de saison, tu devrais t'en apercevoir, il change d'avis trop souvent...! je l'aime bien, mais il m'insupporte, ce mec est trop désinvolte !

  11. sima - lun 2 Mai 16 à 21 h 49

    Ce que je trouve hallucinant c'est la réactions des journalistes parisiens.
    Les mecs pètent littéralement les plombs. Les accusations de racisme c'est normal? Ménès et Riolo tombent là dedans!
    Aulas fait une boutade et précise que c'en est une mais eux non, ils sont premiers degrés, tout vexés qu'ils sont (probablement?)
    Praud dit qu'être lyonnais c'est tragique, ce qui est pas loin d'être insultant. Tout ce petit monde s'octroie tous les droits...
    La question que je me pose est : pourquoi sont-ils si susceptibles?
    Le côté Qatar du PSG les dérangerait-il inconsciemment?

    1. ROYALDULTON - mar 3 Mai 16 à 16 h 44

      @sima - bien ton com !!!!

  12. Gael-BadGones-OL - mar 3 Mai 16 à 19 h 15

    Amen !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut