OL : Laura Harvey, nouvelle entraîneuse d'OL Reign

Deux semaines après la démission de Farid Benstiti, OL Reign, a officialisé, ce vendredi, l'arrivée de Laura Harvey au poste d'entraîneuse principale de la franchise américaine lyonnaise.

OL Reign a un nouvel entraîneur, ou plutôt une entraîneuse. En effet, deux semaines après le départ de Farid Benstiti, qui a démissionné de son poste d'entraîneur, la franchise américaine de l'OL a annoncé, ce vendredi, l'arrivée de Laura Harvey sur son banc de touche. Entraîneur par intérim, Sam Laity dirigera encore OL Reign pour les quatre prochaines rencontres. Il restera également dans le futur staff puisqu'il sera l'entraîneur adjoint de Laura Harvey, à partir de la prise de fonction de la coach, au mois d'août, après la fin des Jeux olympiques de Tokyo où elle officie comme entraîneur adjointe, dans la sélection olympique des Etats-Unis.


Élue à deux reprises meilleur entraîneur de la NWSL


Âgée de 41 ans, la coach britannique effectue donc un retour à OL Reign, elle qui est déjà passée par le banc de touche de cette franchise entre 2013 et 2017, appelée Seattle Reign FC à cette époque. Une période durant laquelle Laura Harvey aura notamment remporté le trophée de meilleur entraîneur de l'année en NWSL (le championnat de football féminin américain) à deux reprises, en 2014 et 2015. "Je connais bien le club et certaines joueuses. Je suis enthousiaste devant ce défi et cette opportunité. Je suis excitée. OL Reign est un club vraiment spécial. Je suis ravie de revenir", a-t-elle déclaré.

4 commentaires
  1. GoNL - ven 16 Juil 21 à 10 h 32

    Première recrue de Cheyrou en dehors de la Turquie 😁

  2. Altheos - ven 16 Juil 21 à 13 h 13

    Je crois qu'on doit dire et écrire une entraîneure.
    Parce qu'entraîneuse, c'est autre chose.

    En tout cas, il était grand temps que le foot féminin ait enfin des femmes aux commandes.

  3. Sébastien TTP - ven 16 Juil 21 à 14 h 04

    Normalement c'est entraîneuse mais au vue de la signification du mot, les clubs et la fédération a décidé de choisir le terme entraîneure
    Choix logique, un entraîneur français n'aurais pas été une bonne décision, il faut vraiment connaître ce championnat de très haut niveau.

  4. Razik Brikh - ven 16 Juil 21 à 14 h 20

    "Entraîneuse est bien le féminin correct d’entraîneur. C’est également cette forme qui est mentionnée dans les dictionnaires Larousse et Le Robert."

    https://www.projet-voltaire.fr/culture-generale/football-feminin-comment-feminiser-les-noms-de-postes-des-joueuses/

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut