Les joueurs de l'OL fêtant leur troisième but avec Pierre Sage
Les joueurs de l’OL fêtant leur troisième but avec Pierre Sage (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

OL : les joueurs s’attendaient à voir Sage confirmé à son poste

Intronisé comme coach intérimaire fin novembre, Pierre Sage garde encore cette étiquette en 2024. Néanmoins, l’OL mise sur la continuité, un choix validé par les joueurs.

Officiellement, on ne peut pas dire qu’il est l’entraîneur en chef de l’OL pour cette reprise. La situation avec Fabio Grosso empêche cette dénomination et c’est avant tout d’intérim dont il a été question ce vendredi pour la première conférence de l’année. Malgré tout, c’est sous le signe de la continuité que les joueurs lyonnais ont repris l’entraînement le dimanche 31 décembre. Pierre Sage était bien là pour les accueillir et planifier cette semaine de préparation pour la Coupe de France contre Pontarlier. Pas de nomination définitive donc, mais le sentiment de s’inscrire un peu plus sur la durée pour le natif de Lons-le-Saunier pour qui le rendez-vous à Besançon sera forcément spécial. "On m’a simplement dit que l’intérim se prolongeait encore un peu, qu’il fallait assurer la reprise avec les joueurs. Je me suis présenté à la reprise en ayant anticipé celle-ci avec les collègues du staff de manière à mettre les joueurs dans les meilleures dispositions dès le premier entraînement."

Épaulé désormais par Damien Della Santa et Jamal Alioui comme adjoints, Pierre Sage a pu s’entourer de personnes choisies, preuve que la direction lui réserve peut-être plus qu’un simple intérim comme sort. Fort de trois victoires de suite avant la trêve, l’entraîneur toujours intérimaire a conquis son monde à Décines, à commencer par ses joueurs dont il a réussi à changer l’état d’esprit.

Interrogé sur le maintien de Pierre Sage durant la trêve, Diego Moreira n’a eu que des mots positifs pour décrire l’arrivée du quatrième coach de la saison à l’OL. "Il a donné une très bonne énergie, ça a fait du bien au groupe. Tout le monde l’a senti. C’est un coach qui donne beaucoup de conseils, qui parle beaucoup aux joueurs pour donner beaucoup de confiance. Tout le monde s’en est douté (de son maintien). Si on termine sur trois victoires et que ça se passe bien, je ne vois pas pourquoi on changerait une équipe qui gagne. Ça nous a fait du bien de savoir qu’il restait, mais on va continuer à travailler pour gagner des matchs et que ça continue."

Car c’est bien le nerf de la guerre, un coach est jugé par ses résultats et Pierre Sage ne dérogera pas à la règle.

13 commentaires
  1. orangecj85
    orangecj85 - ven 5 Jan 24 à 16 h 19

    Un peu de love et de Sagesse
    Finalement, c'est c'qu'il nous faut
    Que de l'amour, que de beaux gestes
    Pour essuyer le temps qui blesse

  2. Juninho38
    Juninho 38 - ven 5 Jan 24 à 18 h 10

    Quand même très étrange cette situation.
    Pas de parole claire des dirigeants, pas un mot de friio.
    On dit a sage de continuer "un peu" en restant dans le flou .
    Il n'a pas son mot à dire sur le recrutement, il reste en retrait laissant la cellule recrutement et textor himself décider pour lui.
    Les joueurs ont voté pour lui et font campagne dans les médias pour qu'il soit conservé mais Eagle reste silencieux.

    1. gcatala
      gcatala - ven 5 Jan 24 à 18 h 50

      C'est simple la direction attend de voir comment va se passer ce début d'année pour prendre une décision définitive.
      Parce que oui on a gagné 3 match
      Mais c'était pas terrible dans le jeu proposé

    2. Avatar
      GoNL - ven 5 Jan 24 à 19 h 53

      Je pense que le départ de Fabio Grosso n’est encore pas soldé juridiquement: ce qui rend impossible de « titulariser » Pierre Sage et de communiquer sur le sujet, au risque de se retrouver aux prud’hommes avec un dossier pourri.
      Grosso veut faire payer à l’OL sa mise à pied et récupérer les indemnités qui lui reviennent.
      C’est l’hypothèse la plus plausible, sinon ils ne seraient pas à aller chercher plein d’adjoints à droite à gauche pour Sage.

      1. Avatar
        fandelol - ven 5 Jan 24 à 20 h 16

        Hum, en quoi le fait que le dossier Grosso ne soit pas clos empêche l'OL de nommer Sage entraîneur? Je ne vois pas du tout là.

      2. janot06
        janot06 - ven 5 Jan 24 à 20 h 22

        Fabio est mis à pied, il n'a pas été licencié ; de ce fait, il est toujours officiellement l'entraîneur principal de l'OL. Le club se mettrait en faute s'il nommait Sage coach principal tant que le cas Grosso n'est pas réglé.

      3. Avatar
        Mopi do Brasil - ven 5 Jan 24 à 23 h 23

        Et cette situation n'est pas mauvaise non plus pour l'OL car en gardant Grosso comme coach officiel, on n'a pas à payer 25,000 euros d'amende à la LFP car Sage n'a pas encore son diplôme.

  3. Jean-Jacques 2 bouts
    Jean-Jacques 2 bouts - ven 5 Jan 24 à 18 h 55

    Quand on pense à la série négative de Lyon Molenbeek et Botafogo on comprend pourquoi 3 victoires consécutives ne suffisent pas à John "Titanic" Textor pour desserrer les fesses.

    1. Avatar
      Mopi do Brasil - ven 5 Jan 24 à 23 h 29

      Botafogo était en D2, lorsque Textor l'a acheté et l'équipe a joué le titre de D1 jusqu'au bout cette saison. Tu trouves ça catastrophiques ? Ils auraient d'ailleurs dû gagner le championnat s'il n'avait pas été truqué en faveur de Palmeiras (je suis socio de Flamengo, club qui a été aussi arnaqué dans cette deuxième partie de championnat, comme deux autres clubs qui ont eux aussi pris énormément de cartons rouges, ce qui a permis à Palmeiras de faire une remontée délirante).
      Quant à Molenbeek, ils visent le maintien. C'est trop tôt pour dire qu'ils se sont planté.

  4. Juninho38
    Juninho 38 - ven 5 Jan 24 à 19 h 29

    A noter , aucun club de la galaxie textor , performe .
    Botafogo s'est écroulé après avoir eu le titre en poche a 10 journées de la fin.
    Molenbeek est en souffrance et s'enlise près de la relégation, malgré les nombreux transferts/renforts depuis l'OL ...
    Crystal palace erre dans la seconde partie de tableau, loin des équipes phares .
    Quant a l'OL , ils ne pensent plus qu'à se sauver de la relégation.
    L'acquisition d'un club portugais continue à avoir du plomb dans l'aile aussi. Pendant ce temps.
    Le voisin de tiger Woods en Floride croit dur comme fer en son business model , ça ressemble plutôt a du grand bricolage, un Monopoly ou il s'amuse à faire circuler les gens mais pour quel résultat ?

  5. Avatar
    Gone de Barna - ven 5 Jan 24 à 19 h 54

    Je trouve personellement assez étrange qu'il y ai toujours ces débats sur le statut intérimaire de Sage. Textor ne peut pas confirmer Sage comme entraineur tant que Grosso n'a pas officiellement été viré et je ne vois pas d'autre raison au délai d'une confirmation. Deux adjoints choisis par Sage sont arrivés, il me semble évident que dès qu'un accord aura été trouvé avec Grosso il sera confirmé au moins jusqu'à la fin de la saison .

  6. Juninho38
    Juninho 38 - ven 5 Jan 24 à 20 h 01

    Certes , on sait bien que c'est le problème juridique avec grosso qui retarde l'annonce mais pourquoi ne disent ils pas clairement a sage qu'il va être conservé jusqu'à la fin de saison au lieu de simplement lui dire que "l'intérim va être prolongé un peu " ?!

  7. Avatar
    Nounouill - ven 5 Jan 24 à 22 h 05

    Peut-être qu'on le lui a confirmé officieusement, mais qu'il ne peut pas en parler aux médias ?
    Ou alors mieux : il est peut-être tellement dévoué au club qu'il se fiche d'être entraîneur principal ou directeur du centre de formation, tant qu'il rendre service à l'OL ?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut