OL : l'heure de l’union sacrée a sonné

Point de vue - Patrick Grosperrin, préparateur mental depuis 25 ans, aux multiples références internationales, que nous avions invité fin avril sur le plateau de "Tant qu'il y aura des Gones, s’exprime sur la situation actuelle de l’OL, fort de ses expériences passées.

"L’heure est grave pour l’OL et c’est le moment ou jamais pour rendre à notre Président Aulas et à notre joueur emblématique Juni, tout ce qu’ils ont donné à l’OL. Tous les deux et ce n’est pas une surprise, font preuve de beaucoup de grandeur en assumant l’erreur Sylvinho. Et dans la vie, il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent jamais.

Cette fois, on doit tous s’unir derrière eux pour les aider à rebondir, dans ce qui représente le moment le plus délicat pour le club depuis 1988. Être mécontent de résultats, c’est une chose, aimer sa ville et son club, c’en est une autre et c’est bien plus puissant. Je le répète, c’est le moment de montrer cet amour, cette passion qui nous anime tous depuis notre plus jeune âge, pour pousser l’équipe et retrouver les sommets nationaux puis internationaux le plus vite possible, plutôt qu’exprimer son mécontentement et sa frustration. Dans la vie, ce n’est pas quand tout va bien que les gens ont besoin de soutien, c’est bien quand ça va mal.

Les Hommes deviennent Grands dans l’adversité, donc soyons Grands ! Stop aux broncas à la mi-temps ou quand un joueur rate quelque chose. Malgré leurs situations privilégiées, les joueurs sont tout simplement humains et quand ils ressentent des réactions hostiles, ils perdent une partie de leurs moyens, à l’image de Bertrand Traoré ou de Martin Terrier, et ce n’est vraiment pas le moment.

Samedi soir, quelque soit le résultat de ce mercredi en Champions League, on devra tous être unis avec le Président et avec "Juni" pour apporter le supplément d’âme à nos joueurs et les porter vers la reconquête.

Samedi dernier contre Dijon (0-0), l’effet Garcia s’est fait sentir en seconde période et on a enfin vu une équipe qui se donnait à fond, qui se donnait les moyens de gagner, avec de nombreuses occasions. Malheureusement et c’est le football, en face, Alfred Gomis, international Sénégalais, était en état de grâce et il n’a pas permis que tout se débloque. Thiago Mendes qui a été beaucoup critiqué a donné une balle de but à Dembélé. Bertrand Traoré, qui a par ailleurs raté des choses, a donné le ballon de la magnifique reprise de volée de Cornet.

Les qualités sont là pour que l’OL retrouve son lustre et non les profondeurs du classement qui nous vaudrait assurément, en sus, les sarcasmes du football français. Je ne sais pas vous, mais je n’ai aucunement envie d’être "le Lyonnais ridicule" des fêtes de fin d’année."

Patrick Grosperrin, préparateur mental

35 commentaires
  1. Lyon4Ever - mer 23 Oct 19 à 8 h 24

    Bon. Moi je veux bien, mais ça va aussi dans les deux sens. J'aimerais également voir certains joueurs s'arracher sur le terrain pour l'amour du club, qui arrêtent de se la jouer perso, de faire des heures sup' à l'entraînement et de faire des déclarations à la presse qui honorent le club et ses dirigeants. Du Juni en quelques sortes. Autrement, je n'ai aucune honte à pointer du doigt les joueurs qui ne font pas ça.

  2. MoiMoiOuMoi - mer 23 Oct 19 à 9 h 04

    Déjà, Lyon n'est pas ma ville car je n'y vis pas.
    Ensuite, Aulas est un charlatan, je n'attends plus rien de lui à part le silence (ça évite de dire des bêtises et des mensonges).
    Enfin, les joueurs n'ont pas fait ce qu'il fallait pour sauver Sylvinho. De bons joueurs, même mal entraînés (cf ce qu'ils ont parfois fait les années précédentes, même si c'est vrai qu'il y avait encore Nabil, Tanguy et Ferland) doivent être capables de gagner quand même. Là, ils n'en ont pas été capables, alors pour moi ils sont coupables.
    A eux de s'amender à présent, et de faire ce qu'il faut.

  3. adock356 - mer 23 Oct 19 à 9 h 12

    Lyon4Rever
    Ta rien compris, un vrais supporter supporte le club Quand tout va bien et quand tout va mal, bien sur les joueurs ont leurs part de responsabilite avec le coach aller l’OL

    1. MoiMoiOuMoi - mer 23 Oct 19 à 9 h 24

      Un supporter se doit d'être capable d'être objectif pour analyser ce qui ne va pas, sinon, c'est un fan, un "fanatique", et le fanatisme, c'est de l'extrémisme, y a plus aucune réflexion.

      Bref, pour certaines personnes, encourager des gens qui ne s'investissent pas, qui ne sont pas particulièrement attachés au club pour lequel ils jouent, qui sont mauvais la plupart du temps (c'est valable pour quelques joueurs), c'est pas l'éclate, et ces personnes le disent.

      Ce qui ne signifie pas qu'ils n'aiment pas le club. Ça signifie juste qu'au-delà de leur affection pour lui, ils sont réalistes. Et ils l'encourageront quand même ce soir. C'est ce que je fais en tout cas.

      1. SergioLeglise - mer 23 Oct 19 à 11 h 19

        Oh là ! Le fanatique est une personne qui s'engage corps et âme dans une "cause prétexte". Le supporteur soutien SON équipe pendant le match, quelques soient les circonstances, même aveuglément. Et le match terminé critiquer s'il y a matière à critique. Bien sur que la déception fait partie intégrante de la vie d'un supporter, mais montrer sa déception aux joueurs pendant le match va à l'encontre du but recherché.

      2. MoiMoiOuMoi - mer 23 Oct 19 à 11 h 27

        C'est ce que je dis. Perso, je gueule contre les joueurs devant ma télé, mais ça ne me viendrait pas à l'esprit d'insulter un joueur en tribune, c'est pas ça qui va l'aider...

      3. ObjectifEurope - mer 23 Oct 19 à 12 h 20

        Mais insulter le plus grand président de club qu il y a eu en France, cela te déranges pas, Moix3 ?

      4. MoiMoiOuMoi - mer 23 Oct 19 à 12 h 23

        Pas le moins du monde, ObjectifLigue2.

      5. ObjectifEurope - jeu 24 Oct 19 à 10 h 53

        C'est pas très cohérent tout ça.

      6. MoiMoiOuMoi - jeu 24 Oct 19 à 11 h 12

        Tu noteras si tu vas lire les commentaires qu'après le match d'hier (mais en fait ça ne date pas d'hier), on voit de plus en plus de monde exprimer comme moi qu'Aulas fait n'importe quoi, et ce depuis des années. Sauf pour les ventes de joueurs.

  4. asa19541 - mer 23 Oct 19 à 9 h 41

    Il est payé combien pour nous sortir ça.Nous aussi , en tant que supporter nous investissons et nous n'avons rien en retour pour le moment.Nous aussi nous allons mal. Aulas fait du business, donc l'amour,c'est l'amour du fric pour lui , le nôtre,abonné, pour un mec comme ça, nous ne sommes que des Euros pour lui.

    1. toki - mer 23 Oct 19 à 11 h 30

      Le supporter n'est pas un investisseur. Je fais mes course à Auchan, ça ne me donne pas de droits particuliers sur la mise en place du rayon. Apres si le rayon ne me plait pas, j'ai aussi le droit d'aller chez Leclerc. Ne pas confondre investisseur et consommateur

      1. MoiMoiOuMoi - mer 23 Oct 19 à 11 h 54

        "Il a fait tic tac Toki".

  5. Altheos - mer 23 Oct 19 à 9 h 44

    Les supporters ne sont pas aveugle et contrairement à ce que peuvent penser certains connaissent un peu le foot.
    Les joueurs ont le droit d'être dans le dur, de perdre des matchs, ça arrive, c'est le principe même du sport.
    En revanche, ils n'ont pas le droit de se satisfaire de la situation.
    Je suis désolé, mais Traoré, son attitude c'est extrêmement révélateur d'un état d'esprit qui n'est pas bon. Lui est sifflé quand Cornet, pourtant peu en réussite, est applaudi à sa sortie.
    Quand tu veux du respect, tu respectes. C'est aussi simple que ça.
    Dépouilles-toi sur le pré et tu seras adulé par les supporters. Quel que soit les résultats de l'équipe.

    1. Juillet - mer 23 Oct 19 à 10 h 28

      + 1000 tout est dit.

    2. Razik Brikh - mer 23 Oct 19 à 10 h 44

      Remarques intéressantes. Il faut pouvoir débattre de tous ces sujets...

  6. Valbranque - mer 23 Oct 19 à 10 h 12

    En tous cas s’il y a des préparateurs mentaux à l’OL, faut sérieusement qu’ils se remettent en question parce que le mental il en manque cruellement parmi les joueurs.

    1. NicoLG - mer 23 Oct 19 à 14 h 58

      Spoiler: Y'en a pas.

      L'auteur de la chronique a lui même proposé ses services, Aulas n'en veut pas, il ne croit pas en son utilité.

      1. Valbranque - mer 23 Oct 19 à 15 h 12

        Merci pour l’info!

  7. janot06 - mer 23 Oct 19 à 11 h 11

    Je pense que les supporters lyonnais ont fait preuve de beaucoup de patience depuis le début de la saison. Dans d'autre club, et je mets le singulier volontairement, il y a longtemps que le mécontentement se serait exprimé d'une façon plus virulente que de simples critiques ou sifflets dans le stade.
    Quand on ne donne pas le maximum sur le terrain et qu'après une nouvelle contre performance tu entends répéter par ces mêmes joueurs qu'ils sont conscients de ne pas avoir fait ce qu'il fallait il arrive un moment où tu ne peux plus accepter ce genre de choses.
    C'est très réducteur de dire que le supporter doit supporter quelle que soit la situation, et se montrer encore plus impliqué quand ça va mal. Plus impliqué, c'est ce qu'on aimerait voir de la part de tous les joueurs.
    Le préparateur mental, ce n'est pas nous supporters qui en avons besoin : il n'est pas là pour nous dire comment nous comporter. Qu'il aille faire son boulot auprès des joueurs.

  8. jolann69 - mer 23 Oct 19 à 11 h 42

    Même si je ne suis pas en phase avec la forme de ce texte, qui s'apparente à de la propagande voir du donneur de leçon, je suis assez d'accord avec lui sur le fond :
    - C'est quand ca va mal qu'on voit les gens de valeur, ceux sur qui on peut compter, et pas quand tout va bien. Et je pense qu'il en est de même pour les supporter. On a pas à être aveugle et ne pas être réaliste, on a le droit de ne pas être d'accord avec les choix qui ont été fait et avoir nos propres opinions sur pourquoi on en est la, mais à la fin on doit être derrière l'équipe une fois que le match a commencé et ce jusqu'à ce qu'il soit terminé. Et je m'excuse, mais pour moi j'ai vu des joueurs se bouger le cul sur le match de Dijon.

    1. Valbranque - mer 23 Oct 19 à 14 h 13

      D’accord avec toi Jolann. Pendant les matchs on doit soutenir l’équipe. Sur ce point les supporters sont irréprochables. Il y’a quelques banderoles pour faire passer des messages (légitimes pour la plupart) mais les supporters chantent et encouragent leur équipe.
      En dehors des matchs les supporters ont le droit d’exprimer leur mécontentement. C’est un droit! Et les dirigeants ont le droit d’y répondre ou d’ignorer. C’est également un droit! Par contre je rejoins complètement Janot quand il dit que les supporters ne sont pas ceux qui ont besoin de préparateur mental. Ce sont bien les joueurs qui en ont besoin. Les commentaires des supporteurs sur les réseaux sociaux, les articles de presses, si tout cela les déstabilise, ils n’ont qu’à pas aller lire.

  9. blackol - mer 23 Oct 19 à 12 h 04

    Certes il y a eu du mieux face à Dijon mais j'ai déjà vu ce scénarios 1000 fois sous l'ére Génésio. Une première mi-temps insipide et une deuxième plus aboutie avec plus d'envie qui entraine soit un résultat nul soit une défaite et pas mal de regrets à la fin. Quand tu es l'OL, que tu joues à domicile contre Dijon, tu dois avoir envie d'écraser l'adversaire dès les premieres minutes et ne me parlait pas de confiance, ce sont des professionnels et toutes les conditions étaient réunis pour montrer de l'envie. Je pense qu'on à été assez patients avec les joueurs, il est vraiment temps qu'il y est une prise de conscience général et pas seulement de quelques joueurs.

  10. tigershoga - mer 23 Oct 19 à 12 h 27

    Avant l'union sacré, il faudrait aussi que Aulas et Juni assume l'erreur Garcia !
    Honte à L'OL

    1. Juni forever OL - mer 23 Oct 19 à 12 h 54

      T ridicule 😀
      Il y aurait 3 ou défaites, ça pourrait passer mais la ...

  11. NicoLG - mer 23 Oct 19 à 15 h 06

    Je suis à la fois d'accord avec l'auteur et un peu avec ce que vous dites, les sifflets s'entendent, se comprennent, mais est-ce qu'ils se justifient toujours?
    Sur l'implication des joueurs par exemple, oui nos joueurs n'en ont pas fait assez auparavant mais sur ce dernier match j'ai trouvé les sifflets dommages parce qu'à quelques exceptions près, les joueurs ont tout donné pour gagner, des fois on joue de malchance.
    Les matchs de Paris, Brest ou Bordeaux où on est minables, okay, mais surle match de Dijon, c'était pas forcément mérité à mon sens. D'accord avec l'auteur pour dire que le soutien doit venir quand on est dans le creux de la vague pas uniquement quand ça va.

    1. Altheos - mer 23 Oct 19 à 17 h 45

      Il y a eut des sifflets à la fin de la 1ere mi-temps, et vu ce que l'équipe avait proposé, ils sont totalement compréhensibles.
      Ensuite, les joueurs qui ont été sifflés sont Mendes et Traoré. Et franchement, là aussi, rien à dire vu le niveau qu'ils ont affiché.
      Cornet est sorti sous les applaudissements, malgré un déficit d'efficacité, au niveau état d'esprit, les supporters ne sont pas trompés.

      1. NicoLG - mer 23 Oct 19 à 18 h 55

        N’empêche quand t’es dans le dur c’est pas les sifflets qui t’aident à te relever. Que Mendes et Traoré n’aient pas été bons, okay, mais dans les efforts ils n’ont pas triché. Une mauvaise performance et une attitude dilettante, ce n’est pas pareil.

  12. ol-91 - mer 23 Oct 19 à 16 h 28

    Allez l'OL !!!

  13. MoiMoiOuMoi - mer 23 Oct 19 à 17 h 06

    Je trouve que sur la photo de l'article, Patrick Grosperrin a un petit air de Liam Neeson, en plus jeune.

  14. Sony07 - mer 23 Oct 19 à 18 h 03

    On peut encourager l'équipe mais sanctionner par des sifflets les joueurs qui ne font pas le taf, et ça de tout temps à Lyon on a respecté les joueurs qui mouillaient le maillot même s'ils n'étaient pas efficaces, par contre les joueurs qui marchent sur le terrain, qui ne font pas l'effort de défendre alors oui ceux là ne méritent pas notre respect. Comme je respecte beaucoup ce qu'a fait Jean Mimi depuis 32 ans, mais ça ne m'empêche pas de le critiquer quand il nous promet de se retrouver sur le sommet de l'Europe et qu'il gère le club en amateur depuis le grand stade et en privilégiant l'extra sportif avec les concerts, le cirque du soleil....

  15. dada - mer 23 Oct 19 à 18 h 09

    C'est sur que traore ou d'autres se mélangent les pinceaux à cause du public ?
    Cela dit si on va au stade je vois pas l'intérêt de siffler en plus une équipe malade. Vaut mieux rester chez soi.
    LOL a tout essayé pour prôner l'union sacrée comme avant le derby mais malgré ça les joueurs sont tjrs paralysés ce soir on est à l'extérieur on verra s'ils se sentent mieux mais faut pas faire porter le chapeau du contenu des matchs aux supporters.
    Metz arrive en forme par rapport à nous je veux bien les soutenir c'est plutôt mon style mais au final cela influence til le résultat on peut se poser la question par contre je suis contre les sifflets ou banderoles. Pas la peine de couler le navire il semble y arriver seul.
    Et puis c'est bien aulas qui vise certains joueurs pas moi ?
    Allez bonne chance à tous j'en veux à personnes mais avouez franchement que ce que vous proposez actuellement et pitoyable en terme de football et ça il n'y a que vous pour le corriger.

  16. XUO - mer 23 Oct 19 à 18 h 27

    On se tape dans le dos, "Allez les gars, on y croit, on y croit" y a pas besoin d'être coach mental pour ça.
    Grosperrin ou GrosJean comme devant ?
    Pour moi, un homme pourrait mettre tout le monde d'accord, c'est Garcia.S'il arrive à hisser Lyon sur le podium, il aura fait un grand pas qui lui permette d'en espérer d'autres. C'est un pragmatique qui a toute ma confiance.

  17. sined - mer 23 Oct 19 à 22 h 33

    Quand je lis ce genre d'article, je comprends mieux pourquoi l'OL est malade...
    pourquoi ces privilégiés ferait-ils les efforts nécessaire ?
    puisque les méchants de l'histoire, sont les pauvres cons qui suent sang et eau pour gagner une misère, sans la moindre reconnaissance...
    et non ces millionnaires en short, aux états d'âmes de petits garçons.
    perso, si je fais de la mairde au boulot...
    mon patron ne me soutiendra pas !
    mes collègues, non plus !
    et les médias s'en contre foutent !
    pourtant, je travaille dur et pour un salaire ridicule, sans la moindre reconnaissance, pour un boulot que je suis supposer maîtriser...
    le footeux, apparemment n'est pas dans cette catégorie là...
    ils devrait TOUS (joueurs, médias, etc) réfléchir à leur vie, sans le football... ça les rendrait plus humbles, plus réalistes, et moins pleurnicheurs.
    ça éviterait aussi d'écrire des articles de ce type... honteux.

    1. Pat386974 - dim 27 Oct 19 à 8 h 37

      Bonjour. Je suis l'auteur de cet article. Hier les groupes de supporters (dont les Bad Gones et Lyon 1850) ont été parfaits et c'était très important pour l'équipe. Au final, le match qu'il fallait et le résultat qu'il fallait pour relancer l'équipe vers de très belles choses. Dans d'autres clubs, il y aurait eu grève de supporters, hostilité, insultes et j'en passe. Je respecte votre commentaire, pour autant, un sportif, amateur ou professionnel, sera toujours plus performant à domicile, d'autant plus quand ça va mal, quand il ressent du soutien plutôt que de l'hostilité. Hors notre souhait à tous, c'est que le club obtienne des résultats. Sportivement et allez l'OL.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut