(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

OL - Lille (0-1) : l'OL ne sait plus gagner contre les « gros »

Battu sur sa pelouse par Lille, ce mardi, dans le cadre de la 16e journée du championnat de France de Ligue 1 (0-1), l'Olympique lyonnais a ainsi raté une belle occasion d'effectuer un bond à la quatrième place du classement. Au-delà de ce résultat négatif, cette nouvelle défaite, la sixième depuis le début du championnat, met en évidence les difficultés rencontrées par l'OL cette saison face aux « gros » de la Ligue 1.

L'Olympique lyonnais est retombé dans ses travers. Alors qu'il restait sur une série encourageante en championnat de quatre victoires sur les cinq derniers matchs, l'OL a chuté ce mardi contre Lille (0-1), dans le cadre de la 16e journée du championnat de France de Ligue 1. Une défaite qui fait tâche et empêche l'OL d'effectuer une belle opération au classement. En effet, les hommes de Rudi Garcia auraient pu s'installer à la quatrième place en cas de succès contre le LOSC. Si le résultat de cette rencontre est, en lui-même, particulièrement frustrant pour les coéquipiers d'Anthony Lopes, c'est surtout la prestation d'ensemble de l'Olympique lyonnais qui interroge. Celle-ci illustre parfaitement bien les difficultés rencontrées par le club septuple champion de France face aux « gros » de notre championnat.

Gagner contre les « gros », l'OL n'a plus la recette

Ces dernières saisons, l'Olympique lyonnais avait pris pour habitude d'afficher un bilan très positif contre les grosses écuries du championnat. Au terme de la saison dernière, l'OL totalisait 5 victoires, 2 matches nuls pour une seule défaite contre les équipes qui jouent les premiers rôles au classement. Malheureusement, cette bonne habitude semble désormais être de l'histoire ancienne. En effet, depuis le début de l'exercice 2019-2020, le club septuple champion de France a déjà chuté devant Montpellier (6e), le Paris Saint-Germain (1er), le FC Nantes (7e), Saint-Etienne (9e), l'Olympique de Marseille (2e) et désormais Lille (4e)... une tendance aussi catastrophique qu'inhabituelle que les joueurs du président Jean-Michel Aulas devront impérativement inverser au cours de la phase retour s'ils veulent pouvoir atteindre les objectifs fixés en début de saison, à savoir le podium de L1.

Une attaque en panne

Contre Lille, l'Olympique lyonnais n'a pas cadré une seule frappe de toute la deuxième période. Un constat alarmant qui reflète les difficultés offensives des hommes de Rudi Garcia cette saison contre les équipes du haut de tableau. Si l'on excepte les victoires spectaculaires du début de saison acquises à Monaco (0-3) et contre Angers (6-0), l'Olympique lyonnais n'a inscrit que quatre petits buts contre les « grosses écuries » du championnat (1 contre Bordeaux, 1 face à Marseille et 2 contre Nice), le tout en huit matches disputés... un bilan famélique pour les coéquipiers d'Anthony Lopes qui semblent avoir perdu cet état d'esprit conquérant qui faisait pourtant leur force lors des rencontres de gala, la saison dernière en Ligue 1.

Une défense toujours prise à défaut

Si le secteur offensif manque donc d'efficacité, la défense de l'Olympique lyonnais souffre également depuis le début de saison lors des grands rendez-vous. Ainsi, Lyon a, cette saison, toujours encaissé un but face aux cinq premières équipes du championnat de France de Ligue 1 (1 face au Paris Saint-Germain, 1 face à Saint-Etienne, 2 face à l'Olympique de Marseille et 1 contre Lille). Une hémorragie que les joueurs de Rudi Garcia devront stopper au plus vite lors des prochains « chocs » afin de combler un retard au classement qui devient conséquent. En effet, suite à cette défaite à domicile contre Lille (0-1), l'Olympique lyonnais compte désormais 4 points de retard sur les Girondins de Bordeaux (3e) et 9 sur l'Olympique de Marseille (2e).

97 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - mer 4 Déc 19 à 10 h 14

    C'est pas tellement qu'ils ont peur , c'est juste qu'ils sont mauvais et moins bons que les "gros".
    Ils sont à leur niveau , c'est à dire une équipe très moyenne , qui va terminer dans le ventre mou du championnat et adios les sous de la champions league et les rêves de grandeur du prez .

    1. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 10 h 19

      Oui, le président va peut-être réaliser ses erreurs lorsqu'on finira 12e.

    2. RYADMARFEZ - mer 4 Déc 19 à 18 h 02

      OM avec le Même effectif a peu près a gagné contre tout les gros cette saison. Nous on a perdu contre tout les gros cette saison. Pourtant effectif est a pzu près le même que la sa

  2. gone69 - mer 4 Déc 19 à 10 h 22

    on a collectionner les choix merdique des le début de saison DES ENTRAINEURS BIDON un recrutement complétement raté un jma a coté de la plaque ,un juni au fraise, des joueurs pas au niveau ET UN MENTAL EN MOUSSE,comment peut tu gagner des matchs important ?

  3. tigershoga - mer 4 Déc 19 à 10 h 41

    Evidemment, comment ça pouvait être autrement en choisissant GARCIA???!!!???
    Garcia démission !

    1. MOUNDARREN - mer 4 Déc 19 à 19 h 02

      GARCIA ou un autre, les résultats seraient les mêmes. Les niveaux techniques et intellectuels des joueurs sont trop faibles. Quels sont les joueurs ayant un niveau international? DEPAY et ANDERSEN? Quelle est la grosse écurie européenne qui souhaite s'attacher leurs services?
      Quand aux jeunes issus de notre académie (AOUAR,GOUIRI,De CAQUERET,SOLET, ...) arrêtons de penser parce qu'ils ont été en équipe nationale "jeunes" que ce sont des pointures; non ce ne sont malheureusement que de vulgaires joueurs de ligue 1, bien quelconque.
      Mais, vous l'avez bien compris,tout ceci n'est pas grave les temps sont à l'économique (remboursement du stade,consolidation de la holding,...) et non au sportif..., JMA à sans doute raison à moyen et long terme,..., laissons le faire.

  4. KiffCrocker - mer 4 Déc 19 à 11 h 09

    Lyon va encore finir entre 3 et 5.
    Aulas va nous dire que tout va bien, que Garcia a fait un excellent travail, que c'est le début de saison raté qui nous coûte la 2e place et ce, malgré des perfs indigentes en coupe (j'espère me planter).
    Il va aussi nous dire que les erreurs d'arbitrage comme celle à Marseille ont participé à cette saison décevante.
    Il va bien évidemment insisté sur les revenus et le CA qui sont en hausse.

    Par contre, pas un mot sur les recrues qui sont à l'heure actuelle pas au niveau (ceux qui trouvent que Koné est bon, je ne vous comprends pas : techniquement, c'est affligeant, souvent il n'est pas là quand ça attaque sur son côté ou alors il laisse le mec centrer. Parfois, il joue presque comme un 3e défenseur central. Attention, Tete, Rafael et Marçal ne sont pas vraiment meilleurs). Il va falloir faire le ménage sur les côtés. Marçal sortait d'une belle saison à Guingamp et 4.5M, c'était cadeau mais bon...

    JRA, malgré un niveau assez disparate en fonction des matches, a un réel potentiel. Andersen a du mal mais coup il joue, un coup c'est Marcelo qui, dès qu'il voit le ballon, le dégage tel une patate chaude. Ça et sa lenteur sont rédhibitoire sauf quand tu joues contre des golgoths (Strasbourg et Ajorque par exemple).

    Lucas, ça sent l'erreur de casting. Traoré doit partir. Cornet, c'est un coup oui un coup non mais il se bat malgré des lacunes techniques criantes. Il faudra aussi un jour se pencher sur Terrier qui traverse ces 4 premiers mois tel un fantôme. Les autres sont pas tous toujours top mais si je parle de tout le monde, j'en ai pour 10 ans.

    Que dire de Juninho... C'est peut-être le plus grand joueur de l'OL mais en tant que DS, il est cata. On dirait qu'il est sous le joug de JMA, a-t-il pris une décision seule depuis l'arrivée de Sylvinho qu'il a souhaitée ? Je ne suis pas sûr. Je pense qu'il ne voulait pas de ce rôle de DS. Selon moi, JMA s'est mis à genoux pour qu'il revienne. Il n'était pas chaud donc JMA lui a promis qu'il pouvait choisir le coach. Il a accepté mais sans réelle envie de signer dans ce rôle. Ça m'étonnerait pas qu'en cas de résultats toujours aussi décevants, il quitte le club en fin de saison.

    1. OLVictory - mer 4 Déc 19 à 11 h 20

      Koné est loin d'être le plus gros problème et il a du potentiel.
      Il a un gros handicap parfois, celui de recevoir des consignes de Marcelo qui lui fait faire connerie sur connerie.

      1. KiffCrocker - mer 4 Déc 19 à 13 h 57

        Donc c'est de la faute de Koné s'il est parfois absent quand l'attaque vient de son côté ?
        Les 6 premiers mois à Lille, il est remplaçant. C'est le départ de Ballo-Touré qui lui permet de jouer. On prend un mec qui a 6 mois de L1 et pas plus de talent qu'un autre. Après, si c'était le seul à ne pas être au niveau, ça serait cool. Marcelo oublie toujours d'enlever les boîtes à chaussures avant d'entrer sur la pelouse, évidemment, ça aide pas...

    2. RYADMARFEZ - mer 4 Déc 19 à 18 h 13

      Finir 3 ème ou 5 ème c'est un miracle
      On a un groupe totalement perdu des défaillance individuel collectif et un coach bidon

  5. OLVictory - mer 4 Déc 19 à 11 h 15

    On a fait partir des bons joueurs capables de faire la différence et de cacher la misère et ils n'ont pas été remplacés pour l'instant, alors on en bave.

    Je ne vois aucune autre explication plausible, tout le reste n'est que supposition.

    Je ne crois pas qu'on les remplacera au mercato d'hiver. Aulas va noyer le poisson, dire que les bonnes affaires sont rares en hiver, que les joueurs ont du mal à s'intégrer à un groupe qui a vécu sans eux, qu'il faut vendre avant d'acheter et que personne ne veut partir, et bla, et bla, et bla... Et personne ne viendra, ou alors un espoir de 17 ans à moindre coût, histoire de dire que l'Ol est à l'affût des opportunités.

    1. cavegone - mer 4 Déc 19 à 11 h 49

      Tu connais bien Aulas, c'est sûr que remettre en cause ses choix lui est presque impossible.
      Pour moi ce saccage de jeu a commencé au coeur du jeu quand on s'est débarrassé de Pjanic.
      Ensuite, quand c'est allé mieux on s'est débarrassé de Grenier (en même temps ses blessures à répétitions c'était lourd) et puis ensuite de Fekir, en fait on voit bien qu'il ne reste qu'un tripoteur de ballon en la personne d'Aouar.
      Mais Aouar, c'est encore très léger, physiquement enchainer il a encore du mal et il y a un problème dont personne ne fait écho c'est que le gamin ne sait pas frapper fort dans la balle. Sa frappe à sa rentrée hier 🙄
      A partir de là le coeur du jeu il est laissé à des gars qui techniquement sont faibles.
      Génésio il voulait lancer des ailiers ou les latéraux pour créer de l'espace. Le coeur du jeu étant à peine utilisé pour relayer les ballons vers les côtés.
      Bon et bien à présent on est à la suite logique de ces choix qui n'ont pas été corrigés.
      Memphis est maintenant notre leader technique (calmons nous avec JRA, ce n'est pas sa technique son point fort), or ce joueur est fortement dépendant du collectif. A la limite il faudrait que les gars à côté de lui jouent pour lui et lui remettent les ballons mais ce n'est pas le cas. Cornet, il veut marquer, et Dembele aussi, donc en définitive seul Terrier semble assez altruiste. Sauf que Terrier ne couvre pas assez de terrain et finalement est assez tendre pour servir de point d'appui à Memphis.
      Résultat on a quasiment aucune certitude de jeu. Rien qui marche que les joueurs sont un peu moins bien.
      On n'a jamais été meilleurs qu'après le nauffrage de Rémi Garde, alors j'en viens à souhaiter aussi une belle 5ième ou 6ième place pour qu'enfin on reconstruise de 0 cet effectif complètement hétérogène.
      Vu que de toute façon aucun grand technicien ne viendra mettre d'ordre dans tout cela... 🙄
      Je comprends trop bien les gars qui sont partis à la 75ième en sachant très bien que l'OL ne marquerait pas. C'est tout vu, la saison est toute vue.
      Peut-être qu'un Giroud ou autre limiterait un peu le marasme, mais le mal est bien enraciné.

      1. Juni forever OL - mer 4 Déc 19 à 12 h 11

        +10000000

  6. OctoGone - mer 4 Déc 19 à 11 h 17

    Villas Boas : "on a choisi de laisser le ballon à Angers".
    Les entraîneurs lyonnais depuis 5 ans : "on a tenté de produire du jeu avec une possession de balle haute, mais sans ailiers, avec un milieu perméable et une défense lente".

    Villas Boas a compris la L1 en 3 mois, nous en 5 ans on n'a retenu aucune leçon.

    Je le dis depuis des lustres. En L1, tu laisses la balle à l'adversaire. 90% des équipes sont perdues avec la balle, culture française du foot oblige.

    1. OLVictory - mer 4 Déc 19 à 11 h 24

      Et quand l'adversaire choisit aussi de te laisser le ballon tu fais quoi, tu lui renvoies ?
      😆

      1. cavegone - mer 4 Déc 19 à 11 h 35

        Tu l'envoie en tribune mais faut surtout pas l'avoir ! Jamais ! 😆

      2. Juni forever OL - mer 4 Déc 19 à 12 h 12

        🤣😅🤣😅

      3. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 12 h 14

        cavegone, on voit déjà souvent ça...

      4. OLVictory - mer 4 Déc 19 à 13 h 19

        D'ailleurs je crois savoir que c'est comme ça que le volley-ball a été inventé, à force de jouer entre équipes qui ne voulaient pas le ballon.
        (Ce n'est que plus tard qu'on a mis le filet au milieu car il ne servait plus à rien dans les cages)

  7. sonic.lechat - mer 4 Déc 19 à 11 h 52

    Ce qui m'inquiète le plus, c'est le niveau physique et le niveau d'engagement de cette équipe...
    Normalement, la préparation d'une équipe qui joue en Ligue des Champions et qui table uniquement sur la phase de poules, est faite pour être au top en ce moment, or on n'a jamais senti cette équipe au top physiquement pour l'instant. Hier, on joue contre une équipe dans le même état que nous, d'où le qualificatif de purge que les commentateurs sportifs ont utilisé. Mais la fatigue n'excuse pas le manque d'engagement et la pauvreté technique !
    En plus, Garcia fait tourner régulièrement son effectif, ce qui est moins le cas à Lille, on aurait dû leur rentrer dedans !
    Alors, déficit d'engagement ? Est-ce que c'est ça le fameux problème de Garcia lors des grands matchs ?

  8. kakkolak - mer 4 Déc 19 à 13 h 00

    Rafa a complètement loupé un centre à la 85ème (j'en ai rigolé), il était grillé, sur la contre-attaque lilloise il n'a pas réussi à revenir...

  9. OLVictory - mer 4 Déc 19 à 13 h 21

    On veut absolument que Garcia ne soit pas bon contre les gros alors on s'invente des gros.
    D'où le LOSC de cette saison est un gros ?
    Arrêtons un peu de chercher les questions quand on a des réponses à fourguer.

    1. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 13 h 53

      Que dis-tu, Garcia ne serait pas bon contre les gros ET les petits ? On nous aurait menti ?

    2. RYADMARFEZ - mer 4 Déc 19 à 18 h 17

      Si c'est un gros L1 du moins un top 5 que garcia n'a jamais battu

  10. juni-entraineur-ol - mer 4 Déc 19 à 13 h 42

    on va gagner a Nîmes, ce sera le minimum pour oublier le gâchis d'hier soir

    1. poussin - mer 4 Déc 19 à 18 h 05

      méfiance est devise en ce moment

  11. Forest Gone - mer 4 Déc 19 à 13 h 49

    Je pense personnellement qu'il va se passer beaucoup de choses pendant cette intersaison ! Que l'on va recruter du lourd au milieu de terrain. Parce que le board Lyonnais va réaliser qu'il n'a plus le choix s'il veux atteindre ses objectifs. Tous les ressorts ont été utilisés, changement d'entraîneur, remotivations. Ce groupe en l'état est trop jeune, il est au maximum de ses capacités. En même temps il ne manque pas grand chose à apporter pour avoir une équipe séduisante, deux joueurs expérimentés je dirais, un milieu central* et un joueur offensif*. Aulas adepte de la stabilité des entraîneurs, pourrait même nous en offrir un 3eme dans la même saison. Franchement Garcia je comprends pas ses choix.

    1. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 13 h 59

      Ah, tu crois toujours au père Noël ? Parfois, j'aimerais aussi...

    2. Moddus25 - mer 4 Déc 19 à 15 h 53

      Il y a clairement un trou niveau qualitatif au milieux. On avait Tolisso qui était un monstre, il est partis, on a eu la chance d'avoir Ndombélé qui a eu un excellent niveau aussi. Mais on ne peut pas gagner à chaque fois. Cette année, Mendes ne cache absolument pas le désastre du départ de Ndombélé. Il est du niveau de Jordan Ferri, la hargne en moins. Finalement on aurai du garder Ferri qui a tjrs tout donné pour le Club,et nous ferais beaucoup de bien en ce moment !

      Le club a vendu tous les très bon joueurs, en imaginant qu'on arriverait systématiquement à remplacer des joueurs qui partent dans le top 15 européen. Sauf que ce n'est pas possible, Maurice fait un super boulot, mais il ne peut pas trouver le joueur idoine chaque saison. Par définition, la perle rare... Ben elle est rare ! ^^

    3. Kim Kallschtroumpf - mer 4 Déc 19 à 18 h 23

      C’est pas la politique maison de reconnaître ses erreurs et faire machine arrière. On préfère mourir avec nos idées. Tu imagines ce que ça voudrait dire? Que tout le mercato d’été est un échec. Le choix du coach numéro 1 et de son successeur un autre échec. Pour résumer un foirage total. Jamais l’OL ne l’admettra, tu ne peux pas priver le Président (qui fait ce qu’il veut et il aura toujours mon soutien) du plaisir de dire face caméra «  Ah! Vous voyez j’avais raison! » après avoir essuyé les critiques, rien qu’à voir sa décla Ô combien prématuré et dispensable après Strasbourg.

    4. Juni forever OL - mer 4 Déc 19 à 21 h 59

      Moi je pense que Garcia peut se faire lourder si ça continue !
      Juni va retrouver le terrain, ce sera ça notre dernier ressort !

  12. Juninho Pernambucano - mer 4 Déc 19 à 16 h 36

    Jérôme Rothen expliquer pourquoi le choc face à Leipzig au Groupama Stadium peut peser très lourd dans la balance.

    « Je veux bien que le match contre Lille soit en milieu de semaine, il y a la fatigue, le froid, des joueurs qui reviennent de blessure, OK il y a plein de raisons pour peut-être manquer de rythme et d’intensité. Mais c’est quand même aux joueurs à domicile d’élever ce rythme, mais Lille n’a même pas eu besoin de hausser son niveau. Après la première action de Depay au bout d’une minute, il n’y a plus rien. Je n’ai pas l’impression que c’était mission commando alors que compte tenu du classement ça l’était. Comment à la mi-temps, quand il voit son équipe qui subit les choses, Rudi Garcia n’arrive pas à la dynamiser (...) Changer Depay pour faire entrer Aouar, c’est quoi le message aux joueurs ? Ce n’est pas possible ! (...) Lors du match contre Leipzig, Rudi Garcia peut jouer sa tête »

  13. Juninho Pernambucano - mer 4 Déc 19 à 16 h 39

    Et on arrive tout doucement à une situation ubuesque .

    après les épisodes PPH du prédécesseur de la génèse , puis de ce dernier lui même , c'est au tour de Garcia d'être sous la menace d'un cadeau de noël made in Aulas .

    Sachant que génésio est libre en fin d'année , le gag du siècle est en route ...
    opération sauvetage ...

    1. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 17 h 04

      Nan nan nan nan nan ! Non. NON !!!

    2. OLVictory - mer 4 Déc 19 à 17 h 07

      Il n'y aura plus aucun licenciement de coach cette saison. La raison est très simple, qui pourrait faire mieux avec ces joueurs ? Gourvennec ? Je ne sais même pas s'il voudrait venir

      1. Juninho Pernambucano - mer 4 Déc 19 à 17 h 16

        Génésio en pompier .
        Il connait la maison , les joueurs ...
        Aulas le statufie ...

      2. OLVictory - mer 4 Déc 19 à 17 h 20

        Il n'est pas complètement fou, Genesio connait très bien la valeur de l'effectif, il sait pertinemment ce qu'il est possible d'en tirer. Le seul joueur qui a encore un peu d'efficacité c'est Memphis et il ne se supportent pas.

      3. Juni forever OL - mer 4 Déc 19 à 22 h 02

        Juni peut se rapprocher du terrain !

  14. jolann69 - mer 4 Déc 19 à 17 h 20

    Je pense qu'il faut qu'on touche le fond pour pouvoir rebondir. On en est pas loin mais on n'y est pas encore malheureusement. Mais on y va tout droit, hier soir ça a été le pire match que j'ai vu de l'OL cette saison, et on perds Koné sur une grosse entorse qui sera je pense out jusqu'à la fin de l'année. Donc la c'est réglé, ca sera Raphael et Tete jusque la.... Et j'espère qu'il va arrêter avec Marcelo car la ca a été une catastrophe.

    1. OLVictory - mer 4 Déc 19 à 17 h 25

      Bard va forcément arriver très vite dans le groupe et avec un test probablement dans les prochains matchs.
      C'est le destin qui va lui donner une chance que le staff lui avait refusé cet été.

      1. jolann69 - mer 4 Déc 19 à 18 h 03

        Honnêtement la, au point ou on en est, je me demande si on ne devrait pas sacrifier cette saison, faire jouer les 3 ou 4 jeunes prometteurs pour leur donner de l'expérience pour l'année prochaine. On garde les quelques joueurs d'expérience pour les encadrer (Memphis, Toussard, Dembele, Denayer, Lopes) et on fait jouer Caqueret, Bard, Cherki, Soumaré, Gouiri avec Andersen et JRA. Et on capitalise. Parce que bon je pense qu'on va quand même se maintenir, mais on ne jouera pas de coupe d'Europe l'année prochaine. Avec de la chance on sera reversé en ligue Europa, ca fera quelques matchs de poules pour aguerrir tout ça.

      2. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 18 h 26

        Et tu crois que Memphis et Dembele voire Denayer vont rester à l'OL l'année prochaine sans coupe d'Europe ?
        Je ne parle pas des autres car Lopes vient de resigner et Tousart... je ne l'imagine pas ailleurs.

      3. jolann69 - mer 4 Déc 19 à 18 h 30

        Non ils ne resteront pas. Mais au lieu de se retrouver à poil avec des jeunes qui n'auront jamais joué en ligue 1, je préfère qu'on se retrouve en slip avec des jeunes qui auront fait 2/3 d'une saison ligue 1.

      4. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 18 h 37

        ^_^
        Je suis d'accord.

    2. Juninho Pernambucano - mer 4 Déc 19 à 17 h 42

      le fond on est parti pour le toucher face à Leipzig .
      Attention au gros cassage de gueule , qui pourrait même être fatal à Rudi , je suis d'accord avec Rothen
      On n'a que des pipes en défense , sauf Jason .
      Même dubois ne me convainc pas .
      Et la sentinelle devant cette défense en bois , à savoir Tousart , ça fait pleurer ...
      Pas aidé par Mendès qui est à la ramasse

    3. Juninho Pernambucano - mer 4 Déc 19 à 17 h 47

      entre raphael et tête j'ai du mal à deviner qui est le plus mauvais des deux , tellement ils font concurrence dans la médiocrité .

    4. Kim Kallschtroumpf - mer 4 Déc 19 à 17 h 54

      Sincèrement y a eu des match bien pire que celui-ci, et pas qu’un seul, rien que le derby. C’est dire où nous en sommes.

  15. ol-91 - mer 4 Déc 19 à 18 h 16

    Lille affaibli a décidé de jouer un foot tout simple. Ça marche encore...Du côté de Lyon, on s'obstine à jouer un système compliqué, notamment à des touches de balle à travers les mailles qu'on n'a la capacité d'exécuter ni par complicité ni par technicité. Probablement parce qu'on croit toujours, malgré des recrues bien améliorables, être un grand club. On a constaté une fois de plus que les adversaires ont compris depuis longtemps que les Lyonnais prennent la possession du ballon puis tournent en rond ; il suffit d'attendre qu'ils fassent une faute défensive (on sait que si l'OL ne marque pas, il encaissera) et le drame est noué. L'adversaire met donc une ligne défensive regroupée et attentive. Une faute de marquage peut lui arriver (Strasbourg) mais nous le ferons généralement bien avant eux.

    1. Post Hair - mer 4 Déc 19 à 18 h 26

      Pu...., ça fait des années que tu dis la même chose et on continue à se faire punir par des adversaires qui attendent patiemment nos erreurs !

      C'est peut-être toi le problème, est-ce que tu pratiques l'occultisme ?

    2. ol-91 - mer 4 Déc 19 à 18 h 32

      Le titre a été en effet mal choisi. Si Lyon a perdu , c'est que Lille, ils l'ont montré hier, était loin d'être un gros.

      1. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 18 h 39

        Y a plus de gros à part Paris dans notre championnat.

  16. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 18 h 36

    Nous avons perdu contre les deux anciens clubs français de Garcia. Espérons qu'on ne rencontre pas la Roma si on poursuit en Ligue des champions ou Ligue Europa...

    1. jolann69 - mer 4 Déc 19 à 19 h 06

      On était fait pour se rencontrer, avec l'OL on perds toujours contre nos anciens joueurs.

    2. Jacks - mer 4 Déc 19 à 19 h 31

      Le Mans en coupe, pourquoi pas...

  17. dada - mer 4 Déc 19 à 19 h 06

    S'appeler garcia et perdre contre les gros c'est un pléonasme 😢
    Faut vraiment avoir de l'humour et du recul cette saison pour voir jouer notre équipe. Tout le monde à sa part de responsabilité. Personnes ne l'assume vraiment trouvant des excuses plus ou moins recevables.
    Là ville des lumières c'est mis aux ampoules basses consommation dommage pour le, spectacle.
    J'attends l'analyse du boss.

    1. jolann69 - mer 4 Déc 19 à 19 h 10

      Peut être qu'il faut juste qu'on attende que nos ampoules basses consommation chauffent pour y voir clair 😀

      1. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 19 h 18

        A ce train-là, ça sera bon pour la saison prochaine !

  18. pachar67 - mer 4 Déc 19 à 19 h 18

    70 ans il a le président. 70ans. Demain y a des gens qui manifesteront. L'objet: La retraite.

    Et notre président qui voulait faire franchir un cap décisif à son OL pour l'amener dans la cours des grands, et j'imagine aller au stade simplement voir la réussite de ses équipes masculines et féminines en simple spectateur contempler son œuvre après avoir passé la main. Sa retraite quoi.

    j'ai une pensée pour lui car il est aujourd'hui certainement le plus triste d'entre nous. Et je le vois encore combatif devant les médias à se battre pour ses projets. C'est bien lui le président et moi le simple supporter qui compte sur lui. Pas de doute là dessus.

    1. MoiMoiOuMoi - mer 4 Déc 19 à 19 h 20

      C'est vrai, mais il a fait des choix qui font qu'aujourd'hui, nous voyons au stade ce que nous voyons.

      1. pachar67 - mer 4 Déc 19 à 19 h 50

        Les choix sont difficiles à faire et les décisions difficiles à prendre. Mais rendons à Caesar etc... il a su faire progresser le club et le faire perdurer à la force de ses poignets et même si nous ne sommes pas contents des résultats aujourd'hui, il n'est pas le qatar ni milliardaire russe.

        Quels choix aurions-nous fait à sa place ? on est sûr d'avoir la vérité nous ? Quand je vois les difficultés du Barça, la Juve qui n'est plus 1ère, Ancelloti sur le départ, le Bayern, Emery, et l'entraineur de Tottenham bref, sale temps pour les dirigeants du foot en ce moment. Is ont tous fait des choix.

        Alors perso j'espère que la 2ème partie de saison sera l'inverse de la 1ère, et que les joueurs car pour moi ce sont eux les premiers responsables, sauront relever la tête comme le demande Juninho.

  19. Hiro Nakamura - mer 4 Déc 19 à 21 h 31

    Bonsoir,

    A la lecture des commentaires, j'ai l'impression que de plus en plus de personnes font le constat (que je partage à 100%) que la situation actuelle de l'OL s'explique par une mauvaise politique sportive et une accumulation d'erreurs dans le recrutement.

    Pour étayer un peu cet argument, je me suis penché sur la liste des joueurs qui ont rejoint le club entre l'été 2015 et l'été 2018. J'ai choisi cette période de trois ans car elle correspond au moment où nous sommes redevenus actifs sur le marché, après plusieurs années de "récession" liées au grand stade.

    J'ai également fait le choix de ne pas inclure les joueurs arrivés au cours de l'été 2019 car j'estime qu'il est trop tôt pour parler d'erreurs de casting. Si tel doit être le cas, on en reparlera dans quelques mois, à la fin de la saison.

    Ce qui nous donne donc, d'après les chiffres que j'ai pu trouver :

    Claudio Beauvue : 4,5 millions
    Rafael : 3 millions
    Morel : libre
    Valbuena : 5 millions
    Mapou : 10 millions
    Darder : 12 millions
    Tousart : 3,5 millions
    Kemen : 700 000
    Mamana : 7,5 millions
    Rybus : libre
    Nkoulou : libre
    Mateta : 2 millions
    Memphis : 16,5 millions
    Marcelo : 7 millions
    Mendy : 6 millions
    Traore : 10 millions
    Mariano : 8 millions
    Marçal : 4,5 millions
    Tete : 4 millions
    Ndombele : 10 millions
    Diop : 10 millions (4 de bonus)
    Terrier : 11 millions (4 de bonus)
    Dubois : libre
    Solet : 1,1 millions
    Denayer : 6,5 millions
    Pintor : 5 millions
    Dembele : 22 millions

    25 joueurs recrutés dont quatre libres, entre 159,8 millions et 167,8 millions d'euros dépensés en trois saisons, soit 53,3 à 55,9 en moyenne par saison.

    Je pense qu'il y a de quoi s'interroger. Les montants ne sont pas négligeables, loin de là. Il n'y a pas tant de clubs que ça en France (et même en Europe) qui peuvent investir autant d'argent dans les transferts. Sans parler des salaires. Certains joueurs de cette liste ont été (ou sont encore) très bien payés. Bon nombre d'entre eux ont eu des contrats bien juteux mais ils ne l'ont pas forcément très bien rendu au club.

    Cependant, lorsqu'on regarde la liste, on peut s'interroger sur le nombre de joueurs qui sont (ou ont été) réellement performants sous le maillot de l'OL. Alors OK, on a gagné beaucoup d'argent grâce à certains d'entre eux (deux en particuliers). D'un point de vue comptable, on est largement bénéficiaires. Mais bon, est-ce qu'il n'y avait quand même pas mieux à faire. Est-ce que l'argent a vraiment été bien dépensé ? Vous connaissez mon opinion là dessus, après libre à chacun d'en penser ce qu'il veut.

    1. Juni forever OL - mer 4 Déc 19 à 22 h 08

      De nombreux joueurs aussi bon voire meilleurs que les notres jouent dans beaucoup d'équipe !
      C'est sur qu'il y avait moyen de faire bien mieux avec ces sommes !
      Hilton a 42 balais et joue 10 fois mieux que MARCELO, non ?
      A mon avis, la cellule de recrutement est à modifier, non ?
      De la a virer flo Maurice ??

      1. Hiro Nakamura - mer 4 Déc 19 à 23 h 04

        Flo Maurice, je sais que pas grand monde n'est d'accord avec moi mais ça fait des années que je me pose des questions sur lui.

        L'OL a besoin des jeunes à fort potentiel sportif et économique (à la revente). Le club a toujours fonctionné comme ça, même durant ses grandes années. Il en a trouvé deux, Ndombele et Mendy, on ne peut pas lui enlever. On peut aussi citer Mariano, ça a plutôt bien fonctionné l'année où il était là.

        En revanche, d'autre choix ont été moins fructueux, à différentes échelles. Darder, Mateta, Kemen, Mamanna, Diop...je pense qu'il y a des bons joueurs dans le lot (et que certains ont été plombés par Genesio) mais d'autres n'avaient pas le niveau et le fait est qu'aucun d'eux n'a laissé un grand souvenir à l'OL.

        On peut parler de Tete, Tousart et Terrier aussi, qui sont toujours là. Ont-ils le niveau pour faire rayonner l'OL comme l'ont fait des jeunes joueurs comme Alex, Nabil, Coco, Ferland et Tanguy ? Il y a de quoi s'interroger...
        Après l'erreur est humaine,il est impossible pour un recruteur de faire un sans faute.

        Là où je serais extrêmement sévère c'est sur le recrutement des joueurs "confirmés". Déjà parce qu'il y en a peu mais surtout, dans le peu qu'on a, il y a des erreurs vraiment colossales. Mapou, Rybus, Nkoulou, Marçal, Traoré (recruté jeune mais avec une expérience gros club+une finale d'EL, donc attendu comme un élément important tout de suite), Marcelo...c'est globalement pas bon, on est d'accord ?

        En mieux, il y a Morel et Valbuena, ils ont globalement fait le boulot mais ça n'était pas des cracks non plus. Quant à Memphis, il semble enfin capable d'être régulier et d'assumer son statut de leader offensif mais pendant deux ans et demi, on a alterné le bon et le moins bon.

        Enfin bon, chacun peut faire son interprétation et tirer les conclusions qui lui semble légitime. Flo Maurice n'est surement pas le seul responsable de la situation mais en tant que boss du recrutement (et qui a été notre DS non officiel pendant des années), son rôle est très loin d'être négligeable et pour moi, son bilan est globalement mauvais.

      2. OLVictory - jeu 5 Déc 19 à 9 h 01

        Si on reprend ta liste c'est globalement très positif pour les jeunes. Je suppose que le travail de Maurice concerne surtout cette première catégorie, donc positif aussi.

        Pour les joueurs "confirmés" qui sont souvent des caprices de JMA là c'est un peu la cata. Même s'ils ont globalement apportés leur expérience et leur mental.

        Un petit bémol pour Morel, un des meilleurs rapport qualité prix de la liste. Ce n'est pas de sa faute si le coach n'a jamais compris où le faire jouer.

        Il y autre chose dont on ne parle pas et qui est nouveau, ce sont les jeunes du centre de formation à qui on n'a pas donné leur chance ces dernières saisons. C'est ce qui m'inquiète le plus car ce n'est pas dans les valeurs de l'OL et même avec le grand stade ça reste une ressource vitale pour nous. Je parle des jeunes écartés sans raison, parfois après un seul match moins bon, parfois même après un match réussi, et mis au placard pour une saison ou deux sans explication. C'est en voie de résolution on dirait avec Garcia, mais ça reste à surveiller

  20. Dufduf - mer 4 Déc 19 à 21 h 56

    Lorsque je lis les commentaires , j'ai l'impression que certaines sottises flottent dans l'air . 1) On sera pas européens, 2) not' bon président doit être bien triste.
    Alors 1) la saison est loin d'être achevée et il y a plusieurs compèt' pour accrocher l' Europe . 2) Aulas est président , Aulas est responsable , responsable et coupable.
    Qui recrute des inconnus pour driver l'équipe première : Aulas. Qui vend trois Bleus pour acheter des biques: Aulas . Qui a pulvérisé l'âge de départ en retraite depuis longtemps: Aulas.
    Quand je lis Kim qui "sera toujours derrière le président" , mais où va t-on ?
    C'est devenu l'Union Soviétique l'OL ? On suit , le doigt sur la couture du pantalon, des grabataires couverts de décorations imméritées ?
    Bon sang , c'est Lyon ici! Y'a une foule de businessmen , d'émirs ou de politiciens qui souhaiteraient driver l'OL et sans doute avec d'autres ambitions et plus de jeunesse d'esprit.

    1. Kim Kallschtroumpf - mer 4 Déc 19 à 22 h 09

      Ça s’appelle la loyauté, il a fait plus de bien que de mal non?. Il a construit l’OL et la mené très haut. Il a fondé quelque chose d’extrêmement solide et durable. Nous qu’avons nous fait pour pouvoir exiger sa tête? Je comprends qu’il y ait des nostalgique de la guillotine mais je n’en fait pas partie. J’estime que cet homme a gagné le droit à l’immunité par son travail de 30 ans. Ça n’empêche pas la critique, combien de fois voudrais je qu’il se taise ou qu’il fasse d’autre choix, mais si je je suis pas content je n’ai qu’a fonder ma société, prospérer, racheter un club et faire ma route. Donc oui, je soutiendrais toujours JMA, tout en gardant mon objectivité pour juger ses décisions (et je rêve de petro dollars).

    2. OLVictory - jeu 5 Déc 19 à 9 h 04

      Une foule genre qui ?
      Des opportunistes incompétents comme McCourt ? Des fonds d'investissement venus faire des coups comme à Bordeaux, des oligarques comme à Monaco qui font n'importe quoi pour gagner un max de fric à chaque fin de saison, des chinois ou des japonais qui mettent trois ronds et qui se sauvent au bout de deux saisons ?
      J'aimerais bien savoir qui...

      1. Moddus25 - jeu 5 Déc 19 à 15 h 45

        Je ne suis absolument pas d'accord avec toi.
        C'est vrai que Aulas a fait quelques erreurs ces dernières années, et sa communication est souvent déplorable. MAIS, il a sortis Lyon de la L2, en a fait un des plus grand clubs français, apporté tous les titres ou presque, pérennisé financièrement le club (sans petro dollars on va atteindre sous peu les 400M€ de budget), développer une section féminine qui est tout simplement la meilleure d'Europe (du monde ?), un centre de formation la aussi parmi les meilleurs d'Europe. Le Club est aussi propriétaire de son stade. Donc je suis d'accord avec Kim, il a clairement l'immunité.

        Tous les autres club voudrait un président aussi compétent.

      2. MoiMoiOuMoi - jeu 5 Déc 19 à 16 h 15

        Je crois que Moddus répondait à Dufduf, pas à OLVictory qui pense la même chose que lui.

        Moddus, personne n'a l'immunité. Regarde Juni, regarde Zidane au Real.

        Et critiquer Aulas ne veut pas dire qu'on le trouve nul. A moins de précipiter l'OL en L2 prochainement, comment oublier tout ce qu'il a fait pour le club ?

        Après, il faut reconnaître que d'un point de vue sportif, ses choix sont moins bons ces dernières années.

  21. JUNi DU 36 - mer 4 Déc 19 à 22 h 52

    Ça n'empeche pas de dire qu'il fait beaucoup d'erreur depuis la première grosse en date, celle du crispé, et qu'il va être temps qu'il passe la main avant que le bateau coule définitivement 😉 Ce serait dommage de finir comme ça 🙃

  22. JUNi DU 36 - mer 4 Déc 19 à 22 h 59

    Par contre pas de mafia, les Émirs, politiciens et autres businessman véreux non surtout pas ça, on est pas à Paris ou Monaco la

  23. Eric.T - jeu 5 Déc 19 à 5 h 24

    je crois pas se que je lis ! certain en veulent au président ? ils a exaucé tous nos voeux , monter en ligue 1 , chaine de tv , jouer l'europe , gagner des titres , un nouveau stade etc etc , 3 coach en 6 mois c'est toujours le néant sur le terrain ! la seule responsabilité qu'il lui incombe pour moi c'est de ne pas mettre le paquet sur des joueurs de haut niveau et un coache avec une grande expérience tans que l'on aura des joueurs du niveau de Cornet , Traoré , Terrier même si lui je l'aime bien on ne concurrencera jamais le PSG en L1 et les faire valoir en coupe d'europe . c'est bien d'acheté des franchises aux USA ? je n'en vois pas l’intérêt ! bref quelque chose de cassé dans le club .

  24. gg - jeu 5 Déc 19 à 8 h 08

    Hello,

    Je pense que le président a fait deux erreurs graves sur le choix du coach.
    Le premier c'est Alain Perrin, alors que nous étions aux portes d'une victoire européenne et que Gérard Houiller partait, il fallait à ce moment là prendre le top coach européen pour passer le dernier cap.
    Malheureusement la suite est connue et on arrive à maintenant. Le président pendant les années difficiles du club a tenu la baraque, a choisi de recentrer le club sur lui même et son centre de formation, logiquement ses coachs étaient ceux qui ont dirigé les jeunes du centre de formation.
    A la fin de l'ère Genesio, encore une fois on se trouve à un moment où on doit passer un cap et prendre un coach de standing européen et là nous faisons confiance en premier lieu à un débutant qui à mon avis réussira et ensuite pour le remplacer nous prenons le coach le plus mal aimé de France qui n'a gagné qu'un seul titre de champion de France de sa vie et a des résultats médiocres au niveau européen.

    Donc en gros JMA a été excellent pour maintenir l'OL en haut du championnat même sans gagner mais dès qu'il faut passer un cap il n'y arrive et fait des choix bizarres.

  25. Polygone - jeu 5 Déc 19 à 9 h 15

    Le Parc OL ne fait plus peur.
    Tellement de défaite à domicile

  26. FootFric - jeu 5 Déc 19 à 9 h 24

    J'ai lu tous les posts, il est difficile de faire la part des choses tant les ressentis sont aussi nombreux que les personnes qui les expriment. Et si l'on prenait un autre biais pour tenter de comprendre comment l'OL en est arrivé à cette situation.
    Pour ne pas se perdre dans l'analyse, partons de l'ambition d'un homme pour son club, laissons de côté pour l'instant coach, staff et joueurs.
    JMA a l'ambition de faire de l'institution OL, de l'OL groupe, un ensemble puissant, riche et RENTABLE. Tous les investissements durables sont de bons investissements, financés en très grande partie par la vente et la revente de joueurs cotés.
    Pour ne pas bâtir sur du sable, l'OL doit ressembler dans ses structures au grands européens Bayern, Real... Il est sur le chemin qui y mène. Aucun club en France a des bases structurelles aussi solides, aucun club en France, hormis le QSG, n'a sa solidité financière, aucun club en France n'a à sa tête un président de la taille d'Aulas (n'ayant jamais mis la main dans le pot de confiture) aucun !
    Le contexte de la ligue 1 avec un QSG qui se réserve la première place au prix d'un budget d'état pour seulement la ligue 1, conduit les clubs ambitieux à mesurer leurs ambitions soit parce qu'ils n'ont pas de gros moyens, soit parce qu'ils ne veulent pas mettre trop investir pour un enjeu sportif limité et c'est le cas de l'OL. L'équilibre est difficile à trouver.
    Nous sommes cette situation, un déséquilibre entre la situation sportive et le bilan financier.
    Les joueurs de l'OL sont tous à vendre, ils ont été formés ou recrutés pour cela. L'OL est encore un club fermier, un club qui élève pour les autres. Les belles ventes permettent à l'OL d'amortir ses investissements financiers et de financer son ambition.
    Cette saison est plus difficile, si beaucoup de joueurs de l'OL sont individuellement bancables, ils n'ont aucune aptitude à jouer ensemble en équipe. C'est là que le bât blesse.
    Pouvons-nous penser une seconde que les dirigeants ne connaissent pas les causes et les effets de leur politique ?
    Ben non ! ils savent que la saison sera très moyenne et qu'il faut maintenir l'investissement des joueurs pour maintenir leur valorisation.
    Il faut donc s'attendre a une année de milieu de tableau et des ventes de joueurs au mercato d'été, de toutes façons inéluctables.
    Résumons, l'OL est une institution solide avec d'importantes possibilités financières et des ambitions sportives non pas à court terme mais à moyen terme.
    Comparons avec les sardines ou les vermines (LOL), en admettant que ces deux clubs fassent mieux que l'OL, poussons le bouchon : 2ème et 3ème à la fin de ce championnat, ça les avancera à quoi ? Ils pourront se payer les meilleurs d'Europe ? ben non ! Ils seront vite éjectés de la LC, étouffés financièrement, ils prieront pour un rachat inespéré dans un championnat désespérant.
    Je préfère, même si c'est difficile à vivre, à chaque match, la situation de mon club avec son Président le plus crispant mais aussi le plus avisé.
    Les investissements sportifs (staff, coach, joueurs) n'iront pas au delà des enjeux réels, pas avant 3 années minimum.
    Ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain. Regardons avec le sourire, notre Président faire mousser le bain, avec toute sa mauvaise foi, pour préserver son bébé - Il y aura des jours meilleurs. Allez l'OL !