(Photo by Alain JOCARD / AFP)

OL : Malo Gusto dans le top 10 des sprinteurs en Ligue 1

Le latéral lyonnais Malo Gusto se présente comme le 7e joueur de Ligue 1 à effectuer le plus grand nombre de sprints. L'OL est 4e du championnat dans cet exercice.

Si l’implication et le goût de l’effort ont pu manquer à l’Olympique lyonnais cette année, les jeunes issus de l’académie tels que Maxence Caqueret, Castello Lukeba, ou encore Malo Gusto, actuellement sous les ordres de Sylvain Ripoll avec les espoirs, n’ont pas à en rougir. Le latéral qui a récemment fêté ses 19 ans s’est d’ailleurs montré particulièrement mobile sur son couloir droit cette saison, et les statistiques plaident en sa faveur.


Parmi les plus grands coureurs du championnat


En effet, en comptant 20,9 courses en moyenne par matchs, Gusto est le 7e joueur de Ligue 1 à avoir effectué le plus grand nombre de sprints, à égalité avec le Monégasque Ruben Aguilar. La palme revient quant à elle au Brestois Franck Honorat (25,1). Cette donnée, parmi d’autres, peut expliquer le statut de titulaire que le natif de Décines a progressivement acquis, au détriment de Léo Dubois.

Sur l’ensemble des joueurs, l’OL est la 4e équipe qui sprinte le plus avec une moyenne de 152 pointes par rencontres. Le club rhodanien se situe derrière l’AS Monaco (169), le Stade rennais (168) et le LOSC (155)

9 commentaires
  1. Philippeb - ven 3 Juin 22 à 11 h 59

    Faut croire que ça suffit pas de courir

    1. Cicinho - ven 3 Juin 22 à 12 h 10

      Le problème c'est qu'on sprinte pour courir derrière l'adversaire qui nous prend en contre 😉

  2. OLVictory - ven 3 Juin 22 à 12 h 10

    C'est bien de jouer sur ses points forts, maintenant il faudrait qu'il profite de sa première expérience pour avoir aussi une meilleure vision du jeu, surtout en défense.
    Je pense qu'il va y arriver, j'ai confiance dans ce joueur

  3. zikos35 - ven 3 Juin 22 à 13 h 05

    L'avantage de pouvoir répéter les sprints tout le match c'est que logiquement on garde un peu plus de lucidité vu qu'on n'est pas dans le rouge.
    Wenger vérifiait toujours ça pour le recrutement des jeunes joueurs. Et il finissait par prendre celui qui était capable de faire 7-8aller retour de plus. Pour lui c'est ce genre de choses qui font gagner un match.

    1. XUO - ven 3 Juin 22 à 14 h 30

      Tu oublies une donnée : le temps de récupération.
      C'est pour l'aspect physique.
      Il est une autre donnée à prendre en compte : l'aptitude à jouer, comme on joue aux cartes, aux échecs, pour induire en erreur l'adversaire. Nino Wiltord était mis sur la touche par Wenger pour insuffisance foncière. On a vu par la suite les misères qu'il pouvait faire à ses vis à vis.
      Même s'il joue à un poste très différent, où il faut du coffre, Tolisso prouve aussi qu'il a du nez et c'est loin d'être inutile.

  4. Juni forever OL - ven 3 Juin 22 à 13 h 36

    "l’OL est la 4e équipe qui sprinte le plus"
    Avec le paquet de ballons dans le dos de nos défenseurs, c'est logique

    1. Fab - ven 3 Juin 22 à 20 h 57

      A courir dans le vide, à défaut d'une roue comme le hamster, l'OL peut effectivement être la 4ème équipe qui sprinte le plus !

  5. Le Supporter du 69 - ven 3 Juin 22 à 14 h 22

    Malo Gusto, la futur référence à l'OL au poste de latéral droit et ne compte pas ses efforts !!
    Un bel exemple pour les futurs jeunes

  6. Ol2002 - ven 3 Juin 22 à 14 h 25

    Malo Gusto mouille le maillot !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut