Communiquer avec nous

Ligue 1

OL : Martin Terrier, la valeur sûre

Publié

 le

Débarqué l’été dernier entre Rhône et Saône, Martin Terrier a peu à peu trouvé sa place au sein de l’équipe et est devenu l’homme fort de cette fin de saison.

Acheté 11 millions d’euros, l’ancien Lillois de 22 ans passé par Strasbourg a posé ses valises depuis cet été à Lyon. Une arrivée plutôt discrète, bouclée en janvier 2018, puisque l’attaquant n’était pas la priorité du mercato lyonnais. Se faire une place parmi les cadres déjà bien installés n’était pas une tâche facile, entre un Nabil Fekir champion du monde et un Memphis Depay qui avait terminé la saison en boulet de canon. Pourtant, Terrier a débuté avec Lyon de la meilleure des façons. D’abord, en pré-saison, où il a enchaîné les buts. Puis lors du début du championnat, où il a inscrit un but contre son ancien club, le RC Strasbourg, pour sa première titularisation lyonnaise. Mais pas de quoi en faire un titulaire indiscutable dans le onze de Genesio.

Un remplaçant de luxe

Si l’attaquant a montré de bonnes choses, il est majoritairement utilisé comme remplaçant, avec 11 titularisation en championnat pour 27 matchs joués. « J’ai confiance en lui car je pense qu’il peut devenir un grand attaquant », avait cependant déclaré à son sujet le technicien rhodanien. Sa titularisation face au FC Barcelone au Groupama stadium avait donc surpris, mais le numéro 7 lyonnais a parfaitement rempli son rôle et avait même failli trouver le chemin des filets, avec sa frappe déviée sur sa transversale par Ter Stegen. Martin Terrier a prouvé que l’on pouvait compter sur lui. « Il est en progrès et montre qu’il est un joueur fait pour l’Olympique lyonnais », déclarait Bruno Genesio.

Aouar – Terrier : le duo gagnant

Le Lyonnais s’illustre aussi en championnat. Alors que le club rhodanien a traversé une mauvaise passe, enchaînant les défaites contre Rennes, Dijon et Nantes, Terrier enchaîne de son côté les buts. Celui qui a été utilisé à tous les postes défensifs a marqué lors de chacun de ses cinq derniers matches avec Lyon en Ligue 1. Son compteur grimpe à 8 buts en championnat, ce qui fait de lui le troisième meilleur buteur lyonnais, derrière Moussa Dembélé et Nabil Fekir. Sa prestation de vendredi face à Angers, combiné avec celle d’Houssem Aouar, qu’il a l’habitude de côtoyer en équipe de France espoirs, a été remarquable.

Vers une place de titulaire la saison prochaine

Un jeu offensif souvent brillant et une technique très juste font de lui un des joueurs les plus réguliers de l’année et surtout de cette fin de saison tourmentée pour l’OL. Une valeur sûre. Souvent utilisé sur l’aile gauche, il pourrait être placé en soutien de l’attaquant, son poste fétiche. « J’aime bien le 4-4-2 avec le milieu en losange. Car mon poste de prédilection est tout de même derrière l’attaquant. Du coup, je me sens à l’aise quand il y en a un autre à côté de moi », a-t-il confié. Si son intégration au onze lyonnais s’est fait petit à petit, sa justesse, sa ténacité et sa régularité pourrait valoir à Terrier d’être, la saison prochaine, un titulaire à part entière.

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus