OL Légendes – Match des Héros (©Stéphane Guiochon)

OL - Match des héros : Sonny Anderson offre la victoire à l’OL Légendes

A l’occasion du Match des Héros co-organisé par l’Unicef et l’OL Fondation, les supporters de l’OL ont pu fêter les 20 ans du premier titre lyonnais, mardi au Parc OL. Grâce à un but de Sonny Anderson, l’OL Légendes a parfaitement fêté cet anniversaire.

Quand la nostalgie se mêle au modernisme. Mardi soir au Parc OL, il y avait un mélange de génération, un mélange d’intérêt à l’occasion du "Match des Héros" co-organisé par l’Unicef et l’OL Fondation. Quand certains avaient ressorti les maillots vintage pour fêter les 20 ans du 1er titre lyonnais, d’autres n’avaient d’yeux que pour les Youtubers Michou ou Inoxtag. Dans un stade censé être acquis à la cause des héros de 2002, c’est bien la nouvelle génération qui a rencontré un franc succès auprès du public sur le peu de temps qu’elle a passé sur le terrain.


"Sonnygoal" a encore frappé


Cet événement devant célébrer les 20 ans du sacre et venir en aide aux enfants touchés par la guerre en Ukraine était avant tout une fête et l’a été malgré les remous du club lyonnais ces dernières semaines. Que ce soit du côté de l’OL Légendes ou de la Team Unicef, le talent est toujours là chez les anciens pros, il a juste pris quelques années de plus. Les crochets sont moins tranchants, les cheveux un peu plus grisonnants mais le plaisir de se retrouver perdure pour ces joueurs qui ont pourtant tout connu.

Pour le rythme, il faudra repasser mais le public n’était clairement pas venu pour ça. Ces 90 minutes devaient servir à passer du bon temps mais pendant plus d’une heure, les 22 901 spectateurs ont bien cru qu’ils n’allaient pas voir l’ombre d’un but dans ce match caritatif. Et comme un symbole, c’est à la 69e minute qu’est venue l’éclaircie de l’idole de Gerland, devenue l’espace d’une soirée celle du Parc OL, Sonny Anderson. Ovationné dès ses premiers pas à l’échauffement, l’attaquant brésilien, capitaine comme à ses plus belles heures, a montré qu’il n’avait rien perdu de son sens du but sur une offrande de Kim Kallström.


Plus de 482 000€ pour l’Unicef


Dans cette rencontre, l’OL Légendes a subi sous la vitesse d’un Ludovic Giuly ou les tentatives de byciclette de Nuno Gomes, l’ancien attaquant de Benfica, mais 20 ans après, les Lyonnais ont gardé cette soif de victoire et ont surtout pu compter sur un Rémy Vercoutre des grands soirs. Ayant remplacé Grégory Coupet au pied levé, l’actuel entraîneur des gardiens de l’OL a pu montrer à Anthony Lopes, présent dans les tribunes, qu’il avait gardé de précieux réflexes en repoussant une frappe à bout portant de Laure Boulleau (70e). Avec un chèque de 482 490 €, l’Unicef a réussit son pari après la première édition de Marseille quand les Bad Gones et les plus nostalgiques supporters lyonnais ont pu oublier l’espace d’une soirée le quotidien compliqué de l’OL.

11 commentaires
  1. Brain Entropy - mer 11 Mai 22 à 9 h 01

    Les légendes ok mais c'est le présent et le futur proche qui nous intéresse. Vivre dans le passé n'a jamais rien apporté. Il suffit de voir l'épisode Juninho le retour imposé par les fachos Bad Gones.

    1. Hannibal LectOL - mer 11 Mai 22 à 9 h 31

      @Brain... Ça n'est pas le sujet.
      Le sujet, c'est 492 490€ pour des gosses qui sont dans la pire situation, avec des dizaines de milliers de pères qui sont en train de mourir à la guerre; un truc qui ne te dit probablement rien.
      Le sujet, c'est aussi que des gens qui ont construit et gagner ensemble se retrouvent pour une cause qui les dépasse.

      Elle te dépasse davantage encore, alors concentre-toi sur tous les autres articles où tu pourras te plaindre, naturellement, des problèmes actuels de notre OL (masculin).

      Moi, quand on m'offre un bol d'oxygène, j'en suis heureux.

      1. Dede passion 69 - mer 11 Mai 22 à 10 h 16

        👍+ 69000 !

    2. Hannibal LectOL - mer 11 Mai 22 à 9 h 36

      482 490€ (les 10 000 supplémentaires prenaient en compte le chèque de 10 000 que tu va bien entendu signer...😊👍).

      1. OLVictory - mer 11 Mai 22 à 9 h 47

        Si quelqu'un veut faire un don, c'est l'UNICEF, c'est ça ?

  2. Polygone - mer 11 Mai 22 à 9 h 02

    Quand je compare les matchs des légendes international et aux légendes lyonnaises , il y a une vraie différence.
    Les Ronaldinho, rivaldo, ou même un mendieta aiment et cherchent encore a dribbler a 45 ans
    Alors qu aucun de nos joueurs ne dribble.
    Ça prouve bien qu on a été champion avant tout grâce à l envie et un collectif.
    Alors que l on s entête a former ou recruter des joueurs sans examiner leur tempérament dans les moments durs.

    1. Forest Gone - mer 11 Mai 22 à 9 h 33

      J'ajouterai même qu'à l'époque au delà du collectif nos équipes étaient très fortes physiquement. Ça courait vite et longtemps ! Donc une petite pensée pour ce cher Robert Duverne que je vois sur la photo et avec qui on a beaucoup gagné ainsi que Joël Bats.

  3. Dede passion 69 - mer 11 Mai 22 à 9 h 07

    Quel bonheur, quel pied, quelle belle cure de jouvence, que ce match des héros !...🤩
    Cela valait mieux que 3 matchs de championnat, une grande soirée dans ma boite à souvenirs .
    Ils étaient tous là, sauf Juni et Greg, impossible de tous les citer, je laisse le soin aux journalistes de le faire.
    De Cris à Essien, de Kim à Thiago, de Pat Muller à Flo Malouda, de Carrière à Cave, de Sidney à Laigle , de Delmotte à Edmilson.....
    Bréchet, Linarès, et même nos filles étaient là ,avec ce tir de Sonia sur la barre .
    Et un Rémy Vercoutre exceptionnel sur un tir de ...Laure Bouleau ! Rémy peut reprendre sa place de n°2 dès demain !😉
    Et qui marque le seul but du match ? Notre super Sonny !
    Tout un symbole ..
    Certains ont peu changé, d'autres se sont un peu "enveloppés" , mais tous restent des héros ! 👏

    Nostalgie, nostalgie .....
    ALLEZ L'OL !

  4. Darn - mer 11 Mai 22 à 9 h 40

    S'ils avaient joué avec un plus beau maillot, il y aurait eu plus de monde !

  5. Poupette38 - mer 11 Mai 22 à 12 h 12

    Quel match de R. Vercoutre
    Ludovic Giuly, il a couru pendant 90mn non ?
    Belle passe de Kim pour Sonny , butttttt à la 69e, SONNY ANDERSON, CA NE POUVAIT ETRE QUE LUI 🥰

  6. XUO - mer 11 Mai 22 à 12 h 26

    Dede

    .....et le loupé qu'il fait Sonny en effleurant la balle pour avoir l'effet d'un ricochet.....il m'a fichu en rogne : j'ai cru que c'était moi ! mais heureusement, je me suis bien rattrapé ! 😊

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut