OL - Mercato : Besiktas abandonne la piste Rafael

Alors que Rafael était annoncé partant pour Besiktas, les négociations se seraient stoppées. Un faux transfert qui n'arrange pas l'OL.

Sur le point de rejoindre le Besiktas Istanbul, Rafael reprend l'entraînement ce lundi avec l'Olympique lyonnais. En effet, Fanatik affirme que le latéral droit ne rejoindra finalement pas le club stambouliote. L'écurie turque se pencherait désormais sur le latéral uruguayen Guillermo Varela (25 ans). Le joueur du Club Atlético Peñarol, qui rencontrera la France en quarts de finale de la Coupe du Monde, est désormais la piste prioritaire de Besiktas. Toujours selon ce média, le droitier ne vaudrait que 2 millions d'euros. Surtout, son son salaire serait nettement inférieur à celui du Brésilien. Un transfert qui tombe donc à l'eau, et qui n'arrange pas le club rhodanien, qui commence sa préparation avec trois latéraux droits : Rafael, Tete et Dubois. L'arrivée de ce dernier pousse l'un des deux premiers cités à quitter l'OL. Reste à savoir lequel des deux cela sera.

1 commentaire
  1. mwayovie - lun 2 Juil 18 à 12 h 34

    Du siupçon que j'ai longtemps entretenu, je suis parvenu, malgré moi, à la certitude que quantité d'articles de presse, ceux de ce site y compris, vont vite en besogne ; coupent les cheveux en quatre, autrement dit. En l'espèce, je ne vois vraiment pas la rationalité fondant l'insistance médiatique à pousser Rafael vers la porte de sortie. En concurrence avec Keny Tete, et malgré une première partie d'exercice difficile, le brésilien a réalisé le meilleur bilan de l'équipe sur le flanc droit. Il n'est pas encore le joueur vieillissant qui donnerait par ailleurs du crédit à l'idée somme toute vicieuse de mettre dans l'esprit des dirigeants du club qu'il faut s'en séparer ; ce d'autant plus que nous ne tenons pas la certitude que Dubois sera le nec plus ultra au poste de latéral droit. En matière de presse où l'autre versant de la philosophie dominante d'informer est l'orientation des opinions des destinataires de la matière, le titre de tout article est un segment majeur. Il est donné de constater à ce niveau qu'il est ressassé d'inciter Lyon à davantage envisager le départ de Rafael que d'autres options, à peine effleurées. Les programmes de pré saison n'ont pas vocation, entre autres, à étudier de possibles nouvelles combinaisons au sein d'un effectif, en plus du travail classique à effectuer ? Quel paramètre objectif imparable prohibe la migration éventuelle du néerlandais dans l'axe de la défense, son prêt à un autre club afin qu'il joue plus et réintègre les rangs de Lyon plus aguerri, le glissement de Dubois à gauche aux côtés de Mendy où Marcal a plutôt été plus que moyen ? Des articles qui mettraient en relief toutes ces options, plutôt que se perdre dans une fixation en somme suspecte sur un cas, valoriseraient mieux l'éthique éditoriale des uns et des autres, et a par ricochet l'attachement à la déontologie qui est fondée sur la notion de l'équilibre et de la diversité de l'information.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut