Florent Da Silva @Villefranche

OL - Mercato : les joueurs prêtés bientôt de retour

Prêtés par l'OL, Cenk Özkacar, Youssouf Koné, Yahya Soumaré, Florent Da Silva et Thibaut Ehling retourneront à Lyon en juin prochain, s'ils ne signent pas ailleurs auparavant.

Les vacances arrivent pour la grande majorité des clubs européens cette saison. L'Olympique lyonnais, qui n'a pas fière allure avec sa huitième place de Ligue 1, devrait rencontrer un certain nombre de changements dans son effectif pour cet été. Alors que les retours d'Emerson à Chelsea et de Tanguy Ndombele à Tottenham sont quasiment actés, le club rhodanien va lui aussi retrouver dès le mois de juin certains de ses joueurs prêtés, en attendant de décider ce qu'il adviendrait d'eux. Seul le Brésilien Camilo restera à Cuiabá jusqu'en décembre prochain.


Mission accomplie pour Da Silva et Özkacar


Parmi ces footballeurs sous contrat avec Lyon, certains se sont largement épanouis au sein de leur formation temporaire. A commencer par Florent Da Silva, parti gagner du temps de jeu en janvier du côté de Villefranche. En moins de 4 mois, le milieu de 19 ans a disputé 14 rencontres sous ses nouvelles couleurs, et délivré 6 passes décisives. L'exercice du natif de Vaulx-en-Velin, qui avait été prétendant au titre de joueur du mois d'avril en National, n'est d'ailleurs pas tout à fait terminé. En effet, l'écurie caladoise, 3e, disputera les barrages pour la montée en Ligue 2 face à Quevilly Rouen, les 24 et 29 mai prochains. Il retournera à Lyon par la suite, de même que l'attaquant Eli Wissa, envoyé dans le Beaujolais en décembre dernier.

Un autre prêt fut concluant, celui de Cenk Özkacar. Acheté en 2020 à l'Altay SK contre 1,5 M €, le défenseur turc a été envoyé à Louvain en août dernier, après une saison blanche sous Rudi Garcia. Il se présente à seulement 21 ans comme un titulaire indiscutable en Jupiler Pro League, avec 32 apparitions. Son aventure en Flandre ne devrait pas être renouvelée l'année prochaine. Reste à savoir si l'OL envisagera de voir en lui une option supplémentaire pour son arrière-garde.


Koné a envie de rester où il est


Il y a en revanche un joueur défensif qui ne devrait vraisemblablement pas s'attarder entre Rhône et Saône. Arrivé de Lille à l'été 2019 pour 9 M €, en même temps que Thiago Mendes, Youssouf Koné a récemment exprimé le souhait de rester à Troyes. Le latéral gauche de 26 ans est satisfait de son expérience dans le Grand Est (21 matches et une passe décisive), après deux essais successifs la saison précédente à Elche et au Hatayspor, qui n'ont pratiquement rien donné.

Il reste pour finir les attaquants de 21 ans Yahya Soumaré, Dijonnais en début de saison (7 apparitions), avant de filer à Annecy (11 apparitions) en décembre, et Thibaut Ehling, qui évolue avec la réserve du SC Farense, au Portugal. Enfin, Sofiane Augarreau reviendra du RE Virton, en deuxième division belge.

L'année dernière, sur les 7 joueurs récupérés en fin de prêt, les Lyonnais avaient conservé Moussa Dembélé et Jeff Reine-Adélaïde, revenus de l'Atlético Madrid et de l'OGC Nice. Pape Cheick Diop et Lenny Pintor, qui n'ont eux non plus pas bougé après leurs retours respectifs de Dijon et de Troyes, ont disparu des radars.

16 commentaires
  1. Poupette38 - mar 24 Mai 22 à 10 h 37

    Pape Cheick Diop est en fin de contrat en juin .
    Y.Koné n'était pas souvent titulaire à Troyes, erreur de casting ? il m'avait fait une bonne impression lorsqu'il est arrivé, en même temps que Ferland Mendy il me semble . Ils alternaient au poste (au début).

    1. Lyolicha - mar 24 Mai 22 à 10 h 55

      Koné nul nul nul. Il ne doit plus porter notre maillot.

    2. GoNL - mar 24 Mai 22 à 11 h 15

      Kone est arrivé de Lille en même temps que Mendes, il devait donc remplacer F. Mendy. Belle sortie de route ce mercato 2019…

    3. fandelol - mar 24 Mai 22 à 12 h 15

      Mendy et Kone n'ont jamais été à Lyon ensemble

      1. OLVictory - mar 24 Mai 22 à 12 h 26

        Mendy part pour 48 millions
        Koné arrive pour 9 millions
        C'est qu'Aulas appelle "investir" dans le sportif 😆

      2. Beeeeen - mar 24 Mai 22 à 12 h 36

        Il faudrait un peu sortir de cette vision caricaturale @OLVictory, ça n'a plus de sens.
        Vendre Mendy à l'époque n'a pas amputé l'équipe comme quand on a vendu un Abidal ou un Lacazette.

        C'est normal de vendre nos joueurs les plus bankable, tout le monde le fait. Lille le fait, Monaco le fait, l'OM le fait, et il me semble quand même que ça ne les empêche pas d'être compétitifs.

        L'investissement de l'OL il faudra quand même m'expliquer où il part dans le foncier ?
        L'Arena est auto-financée, le remboursement du stade pèse à peine 10% du budget (les autres clubs payent la location de leur stade aussi dans cs proportions), à un moment ça devient de la campagne politique.
        Attention à ne pas virer comme d'autres fêlés propagandistes du site @OLVictory 😉

        Les trous dans le bilan c'est clairement dû au manque à gagner et aux lourdes charges d'exploitation. ça et au fait qu'on a pas pu réaliser de belles ventes comme Aouar dans cette époque de prudence. Heureusement que Guimaraes a été vendu sinon on serait vraiment très très mal.

      3. OLVictory - mar 24 Mai 22 à 12 h 57

        C'est ma vision, je ne prétend pas que c'est la vérité, c'est le ressenti que je peux en avoir dans un club qui pratique la langue de bois à tous les étages.

        Vendre Ferland a tellement amputé l'équipe qu'il n'a toujours pas été remplacé. Trois ans après on commence encore la saison sans titulaire à son poste, après avoir testé Koné, Marçal, Kenny Tetê…

        "C'est normal de vendre nos joueurs les plus bankable, tout le monde le fait."
        Tout le monde n'a pas fait 514 millions de vente en 5 ans, avec 222 millions de bénéfice sur le trading. Aucun club ne se permet de réinvestir aussi peu sauf à oublier son ambition sportive.
        Le cassage de gueule de cette saison il s'explique en grande partie à cause de ces 222 millions, il fallait bien que ça craque à un moment, le miracle permanent n'existe pas !

        "Où est parti cette somme ? "
        Dans les réserves pour le remboursement du stade pendant la période 2017-2019, puis ensuite pour combler les déficits de 2020 à 2021.

        "L'Arena est auto-financée"
        Auto-financée à 25% seulement, Sur les 141 millions du budget de construction, il y a 18,5 m€ par le fond obligations relance France, remboursable en 8 ans et 90 m€ via 5 banques amortissable en 15 ans avec un crédit bail à valeur résiduelle de 20% donc au terme des 15 ans de loyer annuel il restera 20% des 90 m€ à rembourser.

        "le remboursement du stade pèse à peine 10% du budget"
        Je ne comprend pas cette phrase, ils sortent d'où ces 10% ?
        Pour l'instant les remboursements sont de zéro puisque c'est un prêt in fine.

        Si j'ai commis une erreur je pense que tu me corrigeras, mais je pense que c'est proche de la vérité.

      4. Beeeeen - mar 24 Mai 22 à 15 h 45

        C'est bien une vision parcellaire, (caricaturale le mot est un peu fort).
        Evidemment qu'il y a un coût, mais l'Arena est autofinancée, dans le sens où les crédits sont compensés par les recettes prévisionnelles. C'est dans le dernier rapport financier. Cela ne pèse pas aujourd'hui sur le budget de l'OL. L'investissement est nul à ce jour strictement.

        Tu vois je ne prétends pas avoir non plus la vérité absolue mais le souvenir que j'ai de Mendy c'est un gars qui fait une ou deux passes décisives dans l'année, se blesse souvent, et est assez relax dans le replacement défensif. Pour moi on l'a super bien vendu, et à l'OL il n'apportait pas ce qu'il apporte au Réal aujourd'hui. Qu'on galère à trouver un latéral depuis cela n'a rien à voir, on met suffisamment d'argent sur ce poste pour trouver un joueur correct non ? Et puis Bard il était pas forcément beaucoup moins bon que le Ferland Lyonnais.

        Ha pour le stade, on rembourse moins de 20M€ sur les prêts qui arrivent à échéance en juin 2024.
        C'est moins que ce que pèse par exemple la location du stade de Bordeaux sur le club des Girondins.

        Dans l'absolu j'ai du mal à saisir pourquoi on ne voit pas que le club mets une somme considérable sur le contrat de Caqueret ou celui de Lopès. L'argent il ne vient pas de nulle-part, il vient des ventes, de l'exploitation (famélique depuis 2019) et des revenus annexes. On ne chie pas encore des billets à Lyon.
        Vendre est une nécessité.

  2. OLVictory - mar 24 Mai 22 à 10 h 45

    Deux succès pour les prêts, c'est plutôt une bonne année et une bonne nouvelle. D'autant que ce sont deux postes où on aura des recrutements à faire.

  3. Lyolicha - mar 24 Mai 22 à 10 h 54

    L’aventure en jupiler pro de Cenk Özkacar à été récompensée par une sélection en équipe nationale turc pour la ligue des nations.

  4. juninho pernambucano - mar 24 Mai 22 à 11 h 46

    Il y a pas aussi wissa ?

  5. Darn - mar 24 Mai 22 à 11 h 47

    Cenk Özkacar mériterait sans doute d'être testé.

    1. kakkolak - mar 24 Mai 22 à 12 h 13

      Je suis d'accord. Ses déclarations montraient un joueur sûr de ses qualités mais prêt à apprendre pour progresser. Un mélange d'ambition et d'humilité.

  6. Olyonn@is - mar 24 Mai 22 à 12 h 43

    Vivement que ça bouge vraiment à l'OL on dirait un club de retraité maintenant.

    1. ObjectifEurope - mar 24 Mai 22 à 14 h 36

      Mais est ce que vous avez pas peur que la marche soit trop haute pour eux ?

      Je ne les connais pas mais ils n étaient même pas en ligue 2....

  7. OLVictory - mar 24 Mai 22 à 14 h 56

    En parlant de marche trop haute et de Villefranche s/S. c'est vrai l'histoire selon laquelle ils n'auraient pas de stade agréé pour la L2 ?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut