Andy Delort
Andy Delort (Photo by Valery HACHE / AFP)

OL - Nice : Andy Delort pourrait manquer le choc

Touché au genou, Andy Delort ne devait en avoir que pour deux à trois semaines. Finalement, l’attaquant de Nice met plus de temps à se remettre et pourrait faire une croix pour le match contre l’OL, le 11 novembre.

La rencontre de la 15e journée entre l'OL et Nice n’est que dans une semaine et demi mais Andy Delort s’est lancé dans une course contre la montre. Victime d’une entorse du genou le 16 octobre dernier, l’attaquant niçoise devait au maximum être éloigné des terrains pour trois semaines. Son retour était d’ailleurs attendu pour ce week-end et la réception de Brest mais il se pourrait que l’année 2022 soit terminée pour Delort.

Selon Nice-Matin, l’international algérien ne devrait pas être de la rencontre face aux Brestois à cause d’une récupération mettant plus de temps que prévu. L’objectif est désormais mis sur le déplacement à Lyon le 11 novembre mais là aussi l’optimisme ne serait pas de mise. Ayant loupé les deux derniers matchs des Aiglons, Andy Delort pourrait également faire une croix sur les deux prochains. Sans son attaquant, Nice a gagné et fait nul en championnat.

7 commentaires
  1. Mym’b - mer 2 Nov 22 à 17 h 22

    "Le choc" du milieu de tableau.
    "Le match du siècle "... même ! N'ayons pas peur des mots

    Signaler
  2. Juninho Pernambucano - mer 2 Nov 22 à 20 h 24

    Une victoire sans bavure sera importante avant la trêve , pour partir l'esprit serein sur cette période de travail ou Blanc va mettre au point l'équipe qui va démarrer un nouveau championnat fin décembre .
    Lucien Favre nous excusera mais il y a urgence de points .

    Signaler
    1. PAT11grib - jeu 3 Nov 22 à 7 h 34

      Une victoire 1 0 à la 95ème sur un but entaché d'une main me contenterai.
      Cette coupe de la honte arrive à point nommé pour que Lolo Blanc nous remette lequipe sur pied et peaufine son jeu pour la reprise.

      Signaler
  3. Darn - jeu 3 Nov 22 à 7 h 37

    Le duo Laborde-Delort, ce n'est plus ce que c'était... On a déjà un peu moins peur.

    Signaler
    1. JUNi DU 36 - jeu 3 Nov 22 à 10 h 47

      Oui c'est vrai à Nice. Il faut être prudent avec les duos quand ils se reforment, ça ne marche pas tout le temps, rappelons nous du duo Canto-Paille. Et puis ça dépend de pleins de choses, à Montpellier ok ça marchait bien pour Delort-Laborde mais faut pas oublier qu'il y avait aussi d'autres joueurs autour qui étaient habitué à jouer avec eux depuis quelques années. Des gars qui bossaient dans l'ombre pour eux.

      Signaler
      1. Juninho Pernambucano - jeu 3 Nov 22 à 10 h 53

        ils plantent encore des buts les deux lascars

  4. Outlander - jeu 3 Nov 22 à 17 h 52

    Pourtant l'année dernière Laborde chez nous pour 15 patates, j'aurais signé les yeux fermés, grinta, efficacité...

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut