Corentin Tolisso et Nicolas Tagliafico face à Jean-Clair Todibo lors de Nice - OL
Corentin Tolisso et Nicolas Tagliafico face à Jean-Clair Todibo lors de Nice – OL (Photo by Nicolas TUCAT / AFP)

OL - Nice : seulement 300 supporters niçois autorisés vendredi

À cinq jours de l’affiche au Parc OL, la préfecture du Rhône a encadré la venue des supporters de Nice à Décines. Ils ne seront que 300 maximum dans le parcage visiteurs vendredi soir (21h).

La 21e journée de Ligue 1 a à peine eu le temps de se terminer que la préfecture du Rhône a choisi de prendre les devants. Après un déplacement à Montpellier dimanche, les joueurs de l’OL retrouvent Décines vendredi pour un choc contre l’OGC Nice. Relancés après trois succès de suite, les joueurs de Pierre Sage espèrent faire durer le plaisir devant leurs supporters. En attendant de savoir combien de Lyonnais répondront présents pour ce nouveau rendez-vous à Décines, les Niçois savent déjà qu’ils ne pourront pas compter sur plus de 300 supporters. C’est la jauge qu’a décidé de mettre en place la préfecture du Rhône ce lundi pour cet OL - Nice.

Avec les différents affrontements qui ont pu avoir lieu ces dernières années entre ultras lyonnais et niçois, l’arrêté préfectoral doit servir à limiter ces risques de débordements aux abords du Parc OL. L’accès au centre-ville a été interdit à toute personne se prévalant comme supporter des Aiglons. Les fans de Nice devront d’ailleurs débarquer à Décines sous escorte policière depuis l’aire de Communay avec la mise à disposition de bus pour relier la French Riviera à Lyon avec un déplacement officiel en bus. Pour rappel, les supporters de l’OL ont connu pareille sanction pour le déplacement à Montpellier, avec seulement 350 personnes autorisées et un bus tombé en panne avant le point de ralliement.

2 commentaires
  1. JFOL
    JFOL - lun 12 Fév 24 à 18 h 50

    C'est bien, c'est mieux que rien mais s'ils étaient 2500, ça serait top !

    Signaler
  2. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - lun 12 Fév 24 à 21 h 33

    Le public que j'ai trouvé le plus pourri c'est à Nice, je retournerais plus jamais là-bas, trop malsain.

    Modéré

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut