Lindsey Horan contre la Juve pour son 1er match avec l’OL (Photo by Marco BERTORELLO / AFP)

OL : "Parler de jeu est le prochain combat", prévient Lindsey Horan

Débarquée à l’OL durant l’hiver après avoir déjà évolué au PSG, Lindsey Horan estime que l’égalité salariale, obtenue par les Américaines, n’est qu’un premier pion sur l'échiquier mondial.

Après des années de lutte intense, les Américaines ont enfin eu gain de cause. A force de procédure judiciaire, d’appels médiatiques, les joueuses de la Team USA sont enfin arrivées à leurs fins. Celles d’être traitées de la même manière que les hommes par la Fédération américaine de football avec une égalité salariale. "Ça a été un cauchemar d’avoir à se battre autant pour un traitement égalitaire, confesse Lindsey Horan dans le JDD. A présent, notre exemple doit être suivi, les internationales des autres pays doivent mettre le sujet sur la table."

De retour en France du côté de l’OL après avoir évolué avec le PSG entre 2012 et 2016, la capitaine des Etats-Unis a constaté du bien en D1 Arkéma mais rejoint Ada Hegerberg qui avait déclaré il y a quelques semaines que le championnat de France était "à la ramasse". L’Américaine estime que le niveau global français est encore trop hétérogène et que voir l’OL et le PSG gagner "encore 7 ou 8-0 montre que la qualité générale n’a pas forcément évolué".


Horan : "On nous prend davantage au sérieux"


Pendant que l’Espagne ou l’Angleterre ont décidé d’investir massivement dans le football féminin, la France fait du surplace et l’OL et le club parisien restent encore trop seuls. Que faire pour y remédier ? "Avec l’égalité, la visibilité est l’autre cheval de bataille du foot féminin. Chez les hommes, les audiences sont élevées donc les annonceurs paient, note Horan. Mais tant que nos matchs ne seront diffusés, comment espérer réduire l’écart ? L’évolution est lente, donc il ne faut pas baisser les bras. On doit aller encore plus loin. Je veux que les spectateurs s’enthousiasment pour Lyon - Juve, mais aussi pour nos matchs moins prestigieux de championnat."

Jeudi pour le quart de finale retour de Ligue des champions, l’Olympique lyonnais jouera au Parc OL pour cette affiche contre la Juventus. Une manière de prouver une fois de plus que l’OL reste une locomotive en France et en Europe.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut