Hegerberg contre le Barça en finale de Ligue des champions 2019 (Photo by Tobias SCHWARZ / AFP)

OL : "le Barça doit gagner encore plus pour nous rejoindre", prévient Hegerberg

Tenant du titre en Ligue des champions, le Barça doit encore faire plus pour dépasser l’OL d’après Ada Hegerberg.

Un Clasico, une large victoire (1-3) et le FC Barcelone n’a laissé que des miettes au Real Madrid, mardi en quart de finale aller de la Ligue des champions féminines. Avec cette victoire à l’extérieur, les Blaugrana ont fait un grand pas vers les demi-finale et donc vers leur objectif de remporter une nouvelle fois la compétition. Tenantes du titre, les Barcelonaises veulent faire coup double et ainsi continuer à prouver qu’elles sont désormais la référence en Europe. Un statut dévoué jusqu’à là à l’Olympique lyonnais. Malgré les bonnes performances catalanes et celles un peu plus en dedans des Fenottes avec cette défaite à Turin (2-1), Ada Hegerberg estime qu’il faudra plus qu’un doublé pour égaler ce qu’a fait l’OL pendant dix ans.

"Elles doivent encore gagner beaucoup de Ligue des champions pour entrer dans l'histoire et je le dis en tant que joueur de Lyon, car nous avons gagné cinq fois de suite, a prévenu la Norvégienne au Mundo Deportivo. Nous savons tous que c'est en gagnant le deuxième et le troisième que l'on peut réécrire l’histoire."


Hegerberg : "Le Barça va avoir un impact sur le foot féminin"


Dépossédé de son bien la saison dernière après avoir été éliminé en quart de finale par le PSG, le club lyonnais veut retrouver sa couronne. Il faudra d’abord inverser la tendance contre la Juventus Turin avec une victoire obligatoire jeudi (21h) au Parc OL. Malade à l’aller, Hegerberg devrait être opérationnelle pour la deuxième manche. Si elle regarde de loin une potentielle demie ou finale contre le Barça, le Ballon d’Or féminin 2018 est consciente que le club espagnol, emmené par Alexia Putellas lauréate en 2021, est en train de révolutionner le football féminin, en se basant notamment sur les préceptes chers à Johan Cryuff chez les hommes.

"On a pu constater que le Barça a beaucoup évolué en tant qu'équipe, qu'il était au-dessus de toutes les équipes de son championnat et qu'il a réalisé une saison dernière incroyable. Il est évident qu'elles vont avoir un impact certain sur le football féminin en raison de leur façon de jouer et c'est très important car je pense qu'elles pratiquent un beau football."

15 commentaires
  1. Le Bon - ven 25 Mar 22 à 12 h 40

    Certes le Barça a battu le réal 3-1, mais elles étaient menées pendant très longtemps et seul un penalty qui a beaucoup fait parler en Espagne a fait basculer le match.
    https://www.sofoot.com/les-filles-du-barca-s-impose-face-au-real-en-ligue-des-champions-512400.html

  2. JUNi DU 36 - ven 25 Mar 22 à 12 h 47

    La encore ça prouve bien que c'est une question de mental et non uniquement d'argent. Cette gagne insufflé par les préceptes de Cryuff est exemplaire.
    Attention le football est en train de grandir un peu partout en Europe. Si la FFFM ne met pas suffisamment les moyens ont va se faire griller par beaucoup de ses clubs Européens. Rien qu'à l'ol on sent bien qu'il ne suffit plus d'avoir les meilleurs et de mettre de l'argent. On en parle souvent ici et on est pas loin d'être tous d'accord pour dire que la mentalité et l'âme est un peu en régression.
    J'ai hâte de savoir ce que va dire Sonia lundi prochain...
    Je regrette pour l'instant ce que insuflait Pedros ainsi que ses prédécesseurs.

  3. Le Bon - ven 25 Mar 22 à 13 h 17

    On ne sait pas ce qui se passe dans le vestiaire, donc il est difficile de juger quoi que ce soit. On ne peut que constater la différence de mentalité depuis le mois de janvier, par rapport à la première partie de la saison.
    Les blessures ont sans doute joué un rôle.
    Mais on dirait qu'il manque des meneuses, dans le bon sens du terme.
    Et que l'esprit collectif est en baisse.

    1. JUNi DU 36 - ven 25 Mar 22 à 13 h 58

      Oui c'est sur, bon après je ne juge pas vraiment je me pose juste des questions et quelques constats visibles 😉
      Pour Sonia j'aime bien la personne, en plus on sent qu'elle est très humaine. On pourra faire en effet un constat plus précis en fin de saison

  4. dede74 - ven 25 Mar 22 à 13 h 22

    Le foot féminin, a beaucoup évolué, en Europe comme en France. L'OL est en légère régression, par rapport à certaines autres équipes. L'Allemagne et certains pays nordiques, stagnent, l'Espagne, l'Italie et l'Angleterre, progressent vite, pour ne parler que des pays proches, les joutes footballistiques, vont devenir âpres et intéressantes.
    Depuis deux ans, l'OL a une équipe vieillissante et donc moins performante mais est capable de se surpasser.
    J'espère que les Fenottes nous le prouverons lors du retour contre la Juve et matchs suivants... s'il y en a !!
    A les voir jouer, depuis quelques temps, j'arrive à douter 🙁
    C'est vrai que sous Pedros et prédécesseurs, c'était mieux, malgré toute la bonne volonté de Sonia et Camille.
    Petit à petit, il va falloir faire confiance aux filles de l'académie car, les très bonnes joueuses, internationales ou non, sont suivies et recherchées, les "grands clubs" mettant des moyens maintenant, les filles ont le choix.

    1. JUNi DU 36 - ven 25 Mar 22 à 14 h 13

      Oui dede exactement, maintenant l'ol n'est plus seul au monde, il va falloir s'habituer à ne plus gagner tous les titres chaque saison. En même temps c'est bien, ça va participer à faire monter le niveau du football féminin. Avant il n'y avait pas de concurrence ça en devenant lassant de tout gagner, c'était facile et du coup les filles ne progressait pas vraiment. Bon ça va qu'on avait déjà des filles surdoué comme Nacib, Eugénie et Wendie par exemple 🌞🤩

      1. Le Bon - ven 25 Mar 22 à 14 h 22

        Pas de concurrence ?
        Résultats de 7 finales : Mis à part en 2019 et en 2020, beaucoup de prolongations et de victoires au pénalties...

        Face au FFC Turbine Potsdam
        26 mai 2011
        Résultat : 2 - 0

        Face au FFC Francfort
        17 mai 2012
        Résultat : 2 - 0

        Face au VfL Wolfsburg
        26 mai 2016
        Résultat : 1 - 1 a.p. (4p - 3p)

        Face au Paris St-Germain
        1er juin 2017
        Résultat : 0 - 0 a.p. (7p - 6p)

        Face au VfL Wolfsburg
        24 mai 2018
        Résultat : 4 - 1 a.p.

        Face au FC Barcelone
        18 mai 2019
        Résultat : 4 - 1

        Face au VfL Wolfsburg
        30 août 2020
        Résultat : 3 - 1

      2. undeuxtrois - ven 25 Mar 22 à 15 h 47

        Pas de concurrence, c'est un mythe. Les demis et finales ont toujours été compliquées. Le plateau de prétendantes est moins large que chez les hommes, et a moins d'équipes susceptibles de créer une surprise. Mais il y a toujours eu 3/4 équipes très solides. Aucune victoire n'a été simple (sauf Barça, dans un match maîtrisé de bout en bout et une joueuse en fusion ?), dire qu'il n'y avait pas de concurrence, c'est dire minimiser l'exploit de l'OL de 2016 à 2020.

        Aujourd'hui, c'est un peu plus difficile. D'autres équipes ont haussé leur niveau, et l'OL n'a plus l'avance qu'ils avaient (cela vaut pour les infrastructures). Alors le top grossit un peu, et s'homogénéise. Et si les joueuses sont à pointer du doigt, c'est aussi bien sur le cas du staff.

        Par contre, une certitude, c'est que la Juve ne doit jamais gagner mercredi. L'OL a perdu le match tout seul. Quand Cascarino parle "d'excès de confiance", je m'interrogerais plutôt sur sa capacité de travail, lorsque l'on voit son salaire en comparaison de ses statistiques. Oui, le foot n'est pas que les statistiques, mais un tel rendement, pour une joueuse offensive, c'est famélique.

  5. Le Bon - ven 25 Mar 22 à 14 h 16

    Salut Dede !

    Euh... vieillissante ? Je dirais plutôt que c'est assez équilibré.

    Parmi les "vieilles" : Bouhaddi (34), Renard (31), Cayman (33), Henry (32), Le Sommer (32) : des grand-mères ?

    Parmi les jeunes : Bacha (21), Morroni (24), Carpenter (21), Buchanan (26), M'Bock (27), Egurola (22), Macario (22), Hegerberg (26), Laurent (23), Cascarino (25), Malard (21)

    Toutes les autres sont très jeunes ou alors pas encore "vieilles" (Maro...).

    C'est donc aux moins jeunes de conduire les plus jeunes. On a besoin d'elles.
    Un exemple : Egurola, qui a été fabuleuse jusqu'à l'expulsion a été moins solide ensuite : oui mais 22 ans seulement, et des blessures qui l'ont éloignée des terrains pendant plusieurs mois !

    Mais peut-être penses-tu que certaine attitude fait "vieux" donc plutôt "blasé".
    Il faudrait être dans le vestiaire pour savoir si c'est le cas.

    1. dede74 - ven 25 Mar 22 à 16 h 30

      Bonjour Le Bon,
      Tu as tout bon, comme souvent et, il est vrai qu'il faut des "vieilles" ( 😳 ) pour entourer les jeunes et les faire progresser mais, j'ai remarqué, est-ce une vue personnelle, qu'il y a, parfois, une sorte de désintéressement, pendant les matchs, ce qui fait penser que les plus anciennes, au club, sont un peu désabusées, si les jeunes en question, se relâchent.
      Oui, il faudrait être dans le vestiaire, pour entendre les éclats de voix, éventuels.
      Je ne comprends toujours pas, comment cette équipe, même à 10, n'ait pas gagné ce match ! un trou d'air incompréhensible, les filles doivent une revanche à leurs supporteurs.
      N'oublions pas que Sonia a dit, et répété, qu'elles voulaient tout gagner. Ce n'est plus possible et, je dirai même que, grâce à un événement exceptionnel, elles ont pu battre le PSG, au match aller du championnat, ce qui leur permet d'être en tête !
      Il faut bien reconnaître que le PSG a une belle équipe cette année, qui joue bien et possède de très bonnes attaquantes, dont MAK. Je suis curieux de voir leur match retour, contre le Bayern, en WCL et contre nous en championnat.

  6. Dede passion 69 - ven 25 Mar 22 à 19 h 00

    Pour me remettre de mauvaise humeur, je me suis repassé la vidéo à cette fameuse 61ème minute.....

    Alors que l'on maitrise le match dans tous les domaines, et que l'on essaie d'aller chercher un 2ème but, on obtient un corner.
    Toute notre défense monte à l'abordage , dont nos 3 joueuses " de tête" ,Wendie, Griedge, et Bucha.
    Selma préfère le jouer à 2 avec Delphine, celle-ci envoie une chandelle foireuse sur une espagnole qui dégage à la "va comme j'te pousse ".
    Cela se transforme en ballon de relance, et seule Carpenter est restée en couverture, battue physiquement et .....de la tête.
    La suite, on connait.
    INVRAISEMBLABLE à ce niveau !😡

    Certains diront que ce n'est qu'un fait de jeu, sauf qu'il n'est pas dû à l'arbitrage, ni à la qualité de l'adversaire, mais à une énorme conne*ie tactique de notre part, insupportable à ce niveau.
    J'espère que Sonia leur a montré en boucle cette séquence digne des U12 !
    Le match a bien basculé sur ce carton rouge.

    Après, on peut effectivement regretter, et condamner le manque de réaction et de mental, où PERSONNE n'a sonné la révolte .

    Il serait impensable de se faire sortir par cette équipe de la Juve, j'ose espérer qu'il ne s'agissait que d'un accident ......

    ALLEZ LES FENOTTES !

    1. Le Bon - ven 25 Mar 22 à 19 h 13

      "Selma préfère le jouer à 2 avec Delphine, celle-ci envoie une chandelle foireuse sur une espagnole qui dégage à la "va comme j'te pousse "."

      Une italienne Dede...

      Bon, sinon, c'est exactement ça.
      Et là, justement, les "vieilles" doivent relancer la machine.
      De plus, les entrantes, ne semblaient pas y croire.
      Anesthésie et paralysie collective !
      Incompréhensible.

      1. Dede passion 69 - ven 25 Mar 22 à 19 h 19

        Oups ! Merci Le Bon, j'étais sur un article du Barca !😉

        Tout autre résultat qu'une qualification à Décines, serait une insulte à l'OL.

        L'OL > la Juve !!!!

  7. isabielle - ven 25 Mar 22 à 20 h 14

    Bonsoir à tous.
    Réflexion faite, je vois 3 facteurs importants qui peuvent expliquer en partie les contres performances de nos fenottes :
    1- Lorsque l'OL gagnait tout, rares étaient les blessures à ce stade de la compétition. Depuis quelques mois on accumule les blessures de longue durée, et se sont des titulaires ou cadres importantes qui sont absentes.
    2- Le jeu se durcit et les gestes d'anti jeu se multiplient, chez les filles aussi... et l'arbitrage est trop souvent laxiste donc cela perdure de + en +.
    3- La concurrence progresse techniquement et réussit mentalement à dominer ses craintes face à un OL quelque peu diminué. Le pressing est plus important et les adversaires tentent beaucoup plus.
    Comme nous faisons des erreurs grossières, que nos gardiennes sont moins performantes - depuis l'absence de Endler c'est 3 VS le PSG, 1 VS L'ASSE et 2 VS la Juve - et bien on prends des buts... et surtout on marque moins ( absence de notre "serial buteuse et petit match de certaines autres)... résultat les scores sont moins favorables, les victoires étriquées, le mental en berne ! ...
    Notre mission : TOUS AU STADE JEUDI... elles ont besoin de nous, il faut les regonfler à bloc pour GAGNER avec 2 buts d'écart... ça c'est leur objectif, staff inclus.

    1. Dede passion 69 - ven 25 Mar 22 à 20 h 37

      J'y serai, on y sera , mais à l'heure actuelle, pas de véritable engouement pour ce match.
      11 à 12000 billets seulement vendus, il faut souhaiter que les supporters se réveillent.
      On a déjà fait beaucoup mieux à Gerland, comme à Décines, avec des chambrées à 20000 personnes.

      Nous étions 15000 en novembre pour le PSG, avec l'apport tellement important des BG en tribune, qui avaient mis le feu, et contribué au carton, en poussant les filles à jouer jusqu'à la fin ....

      L'arbitrage chez les filles, je préfère ne pas en parler, joker ! 😉

      PS: carton, je parle du score rien d'autre !😜

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut