Toko-Ekambi (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

OL - Porto : Toko-Ekambi contre Galeno, un match dans le match

A la veille du 8e retour de Ligue Europa, Karl Toko-Ekambi et Galeno se livrent un duel à distance, eux qui sont co-meilleurs buteurs de la compétition.

Une victoire ou un nul. Jeudi soir, l’Olympique Lyonnais a l’embarras du choix pour valider son ticket pour les quarts de finale de la Ligue Europa. Seulement, après la défaite face à Rennes, les hommes de Peter Bosz seraient bien avisés de produire du jeu et de s’imposer avec la manière afin de faire taire un tant soit peu les critiques.

L’avantage pour l’OL contre Porto ? L’Europe réussit plutôt bien au club lyonnais et la partition réalisée au stade du Dragon il y a une semaine l’a encore prouvé. C’est d’autant plus rageant de se faire surprendre quelques jours plus tard sur sa propre pelouse en championnat. Qu’importe, le mal est fait et l’objectif est désormais de faire partie du Top 8 européen et de pourquoi aller jusqu’au bout dans cette compétition, qui pourrait offrir un ticket direct pour la Ligue des Champions…


Toko-Ekambi aime la C3


Avant d’aller trop vite en besogne, il y a une qualification à aller chercher face aux supporters et l’OL ne le sait que trop bien. Grâce à la courte mais précieuse victoire au Portugal (0-1), Peter Bosz sait que Porto viendra avec des intentions offensives. L’occasion de laisser des espaces derrière et faire parler la vitesse d’un Karl Toko-Ekambi, notamment.

L’attaquant camerounais se plait d’ailleurs en Ligue Europa. En 14 apparitions avec Villarreal et l’OL, il a trouvé le chemin des filets à 9 reprises et délivré sept offrandes. Jeudi soir, Bosz peut donc compter sur son ailier de luxe qui, en plus de l’objectif collectif, en a un personnel. Avec six buts dans cette campagne, il est le co-meilleur de la compétition avec Galeno, l’ailier du FC Porto !

Le Brésilien a démarré sur les chapeaux de roue avec Braga (6 buts en 6 matchs) avant d’être transféré cet hiver chez les Dragões où il joue les remplaçants… Au match aller, il n’avait joué que dix minutes et c’est peut-être bien là la chance de Toko-Ekambi ! Marquer, qualifier l’OL et laisser dans son rétroviseur Galeno. Le scénario est parfait, ne reste plus qu'à le mettre en place.

3 commentaires
  1. JUNi DU 36 - mer 16 Mar 22 à 8 h 43

    Sur 14 matchs se sont des stats carrément à la Ronaldo ou Karim 👍

  2. Olyonn@is - mer 16 Mar 22 à 10 h 25

    J'espère que Toko ne sera pas cuit...

  3. Poupette38 - mer 16 Mar 22 à 12 h 11

    ça fait 3 matchs qu'il ne marque plus Karl 😡

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut