(Photo by FRANCK FIFE / AFP)

OL - PSG : "Je ne m'attends pas à jouer une équipe diminuée", estime Echouafni

Le PSG doit remonter un retard d'un but ce dimanche face aux Fenottes en Ligue des champions. Même si leur adversaire a été touché par la Covid-19, Olivier Echouafni estime que l'OL ne sera pas "diminué".

Après plusieurs semaines troublées par la Covid-19, les Fenottes vont affronter ce dimanche à 14 heures le PSG. Olivier Echouafni estime que cela n'a pas amoindri les Lyonnaises. Pourtant, les coéquipières d'Amandine Henry n'ont pas pu s'entraîner correctement durant un long moment. "Je rappelle que cela avait été notre cas au match aller. Vu l'effectif de l'OL, je ne m'attends pas à jouer une équipe diminuée, a affirmé le coach parisien. Et on a eu aussi beaucoup de joueuses qui sont parties en sélection et que l'on a récupérées il y a 48 heures seulement. Je pense qu'on est un peu sur un pied d'égalité. »

Dominateur lors de la premier manche, le club de la capitale  s'est tout de même incliné 1 à 0. Il doit donc s'imposer à Décines pour espérer se hisser dans le dernier carré de la Ligue des champions. "C'est l'OL en face, tenant du titre et cinq fois champion d'Europe d'affilée. C'est difficile de dire qu'on est favori. On a beaucoup de respect pour les Lyonnaises. Mais on a aussi confiance en nous. On a de la fraîcheur, on va tout faire pour gagner ce match et se qualifier, a assuré le technicien francilien. On va se servir de l'exemple des garçons (du PSG) qui viennent de sortir le champion en titre."

"On avait fait une belle prestation à l'aller"

Comme Grace Geyoro, Echouafni a insisté sur le réalisme, ce qui avait fait défaut à l'actuel leader de la D1 lors de la première manche. "C'est vrai, on avait fait une belle prestation à l'aller. Mais on avait manqué d'efficacité. Ce n'est pas rien l'efficacité, a-t-il indiqué. La deuxième mi-temps avait été beaucoup plus difficile au niveau athlétique pour nous. Il faudra débuter le match avec les mêmes intentions. Les attaquantes ont retrouvé de la confiance face à Soyaux. On a retrouvé du rythme."

2 commentaires
  1. dede74 - dim 18 Avr 21 à 11 h 17

    Il dit n'importe quoi, pour le match aller, les cas de covid n'étaient pas nombreux et, ils n'en ont pas beaucoup souffert, chez nous, beaucoup plus de joueuses ont été touchées et en souffriront cet après-midi, alors espérons ne pas faire comme au match aller, en sens contraire et, montrons-leur que l'OL reste l'OL, même diminuées, elles tiendront.

  2. patsso - dim 18 Avr 21 à 12 h 48

    Il rêve le mec !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut