Griedge Mbock et Sonia Bompastor à Turin (Photo by Marco BERTORELLO / AFP)

OL : Sonia Bompastor fait le point sur les blessées

Quelques heures avant la grave blessure de Griedge Mbock, Sonia Bompastor avait fait un état des lieux de ses troupes. A cinq jours de la reprises, les pépins physiques sont nombreux à l’OL.

Au moment de répondre aux questions de BFM Lyon mardi, Sonia Bompastor ne s’attendait sûrement pas à recevoir une bien mauvaise nouvelle dans la soirée. En l’espace d’un changement de direction, Griedge Mbock a très certainement fait une croix sur le reste de sa saison alors qu’elle n’a pas encore repris. Si les résultats des examens ne sont pas encore tombés, les cris de douleur de la défenseuse de l’OL ne laisse rien présager de bon. Un nouveau coup dur pour l’internationale française mais aussi Sonia Bompastor.

L’entraîneure de l’OL doit déjà composer avec un groupe déjà bien touché par les longues blessures. De Dzsenifer Marozsan à Catarina Macario en passant par Ellie Carpenter et Amel Majri, toutes ont été victimes à un moment ou un autre d’une rupture des ligaments croisés. Aucune n’est encore revenue même si Marozsan "a repris la course et touché le ballon. Ca évolue plutôt bien et on mise sur un retour en octobre" selon la coach. De son côté, Catarina Macario "a effectué trois semaines de stage à Clairefontaine où elle a bien travaillé." Pour Amel Majri, la situation est différente avec une grossesse et un accouchement qui sont venus se greffer à cette blessure. Si elle est "épanouie, elle se rend compte que le corps change et il faut donc travailler plus que ce qu’elle devait imaginer."

Les longues absences mises de côté, Sonia Bompastor a fait un état des troupes à quelques jours de la reprise de la D1 féminine. Touchée avec la Norvège, Ada Hegerberg "doit rentrer à Lyon jeudi et on verra avec les examens supplémentaires ce qu’il en est." Si Amandine Henry a fait son retour à l’entraînement collectif, Wendie Renard "n’en est plus très non plus, tout comme Selma Bacha." Seront-elles suffisamment remises pour être disponibles dimanche ? Suspense mais en tout cas, l’OL cherche avant tout à soigner ses bobos dans cette dernière ligne droite.

10 commentaires
  1. dede74 - mer 7 Sep 22 à 15 h 37

    Et, des bobos, il y en a, bien trop d'ailleurs, il faudrait, peut-être, se pencher sur la question ! d'où vient cette fragilité ? à la rudesse des adversaires ? le foot féminin commençant à se durcir ! un peu trop je crois, ou alors la cause viendrait d'une préparation trop poussée, de l'accumulation des matchs, notamment pour les internationales ? autres causes ?

    Quoi qu'il en soit, nous voilà privés de nombreuses titulaires et ça peut être très dommageable.

    Bon courage Sonia !

    A part Sombath, quelle autre DC avons-nous parmi les jeunes, qui soit à-même de jouer ? bien sûr, on a Cayman qui peut jouer partout et, éventuellement Amandine Henry, au cas où Wendie ne soit pas suffisamment remise, nous avons de nombreuses candidates pour le milieu.

    La vie de footballeuse ou de coach, n'est pas un long fleuve tranquille !

    Signaler
    1. isabielle - mer 7 Sep 22 à 15 h 58

      ... il fut un temps où l'on disait que c'était les terrains de Tola Vologe, posés sur des anciennes zones de sédimentation et de paludes.
      A Décines ce serait quoi ?... des zones de remblais ?

      Signaler
  2. OL-91 - mer 7 Sep 22 à 16 h 42

    Il est possible que les arbitres ne protègent pas assez les joueuses des brutalités, oubliant une plus grande fragilité, ou prétendant qu'elles doivent subir comme les garçons.

    Signaler
    1. Moimoi - mer 7 Sep 22 à 17 h 01

      Elles subissent la même chose, toute proportion gardée. C'est aussi ça, l'égalité des sexes.

      Signaler
      1. OL-91 - mer 7 Sep 22 à 20 h 55

        Je ne voudrais pas les revoir à 50 ans.

  3. Poupette38 - mer 7 Sep 22 à 17 h 20

    Elle mettra peut-être Ines Jaurena en défense centrale, oui mais avec qui ?

    On a beaucoup trop d'absente, très embêtant pour dimanche . Surtout ne pas perdre de point au début du championnat . La saison dernière Sonia s'était pas trop mal débrouillée avec déjà beaucoup d'absence .

    Signaler
    1. le_yogi - mer 7 Sep 22 à 17 h 49

      Ou peut-être Sombath comme l'an dernier ?

      Signaler
      1. isabielle - mer 7 Sep 22 à 18 h 25

        Sombath a les épaules, on l'a vu contre le PSG au trophée des championnes...
        Elle est encore très jeune, saura-telle répéter les efforts sur plusieurs mois ?

    2. isabielle - mer 7 Sep 22 à 18 h 08

      L'an dernier, Amandine a fait d'excellents matchs en DC : elle est solide, difficile à déborder, très bonne dans le jeu de tête, belle détente verticale, et voit bien le jeux des attaquantes.
      Son expérience s'est progressivement enrichie à ce poste dans ses replis défensifs (sur corners notamment) et face à des grosses équipes en LDC (Barça, Chelsea, Wolksbourg, Bayern).
      Sonia la connait bien et saura trouver la BONNE solution selon les adversaires, et l'enjeu du match.... pour minimiser le risque de prendre des buts.
      N'oublions pas non plus les connivences avec la gardienne et les autres défenseures.
      Quoiqu'il en soit, ce n'est pas juste le remplacement d'une joueuse qu'il faut assurer, mais régler le système défensif dans son ensemble selon les joueuses disponibles en bonne forme.

      Signaler
  4. Le Bon - mer 7 Sep 22 à 20 h 12

    Il y a aussi une autre Alice, Marques je crois.
    Capitaine des U19.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut