Sonia Bompastor

OL : Sonia Bompastor souhaitait cette "symbolique d’être sacrées à Paris"

Championnes d’Europe il y a une semaine, les Fenottes ont été sacrées en D1 dimanche contre le PSG. En s’imposant à Paris, l’OL a validé son 15e titre dans l’élite sur le terrain de son meilleur ennemi.

Après une dernière saison blanche, les Fenottes avaient la volonté de reprendre leur bien qu’il soit européen ou national. Après dix mois de dur labeur, les Lyonnaises sont parvenues à leur fins avec la Ligue des champions décrochée la semaine dernière contre le FC Barcelone avant de faire coup double dimanche. En allant s’imposer sur la pelouse du PSG (0-1), l’OL a remis la main sur le titre de champion de France, le 15e de son histoire. 

"Valider ces deux titres en une semaine, ça termine notre saison en apothéose. On a montré nos valeurs fortes, qui nous ont permis d'aller chercher les titres qu'on voulait aller chercher, a déclaré Sonia Bompastor après la rencontre. On a su rester ensemble, solidaires. Collectivement, je pense qu'on a montré qu'on était la meilleure équipe, mais je tiens aussi à mettre en avant mes joueuses individuellement."


La tête au triplé la saison prochaine


Arrivée sur le banc lyonnais en avril 2021, l’entraîneure lyonnaise a parfaitement réussi son premier test et a su imposer son style de jeu. Dimanche, l’heure était donc à la fête dans les vestiaires après ce doublé championnat - Ligue des champions. Si le contenu n’a pas vraiment été au rendez-vous à Jean Bouin, les Fenottes n’avaient qu’une mission : ramener au minimum un nul contre leurs principales concurrentes afin d’être sacrées. Destituées par ces mêmes Parisiennes la saison dernière, les coéquipières de Wendie Renard ne pouvaient se permettre de laisser passer une telle occasion.

"On s'était dit avant le match que c'était symbolique de valider notre titre de championnes à Paris. On a marqué rapidement, ça a été important. On ne va pas analyser le contenu, le principal c'était de gagner, a poursuivi Bompastor. On a l'opportunité de finir avec huit points d'avance sur Paris, ce qui n'est pas une mince performance, c'est certainement l'adversaire qui nous a posé le plus de soucis cette saison."

De retour sur son trône, l’OL va pouvoir fêter ce 15e titre avec ses supporters, mercredi pour la réception d’Issy. Avec déjà en tête la saison prochaine et la volonté de réaliser le triplé avec la Coupe de France.

12 commentaires
  1. OLVictory - lun 30 Mai 22 à 9 h 46

    Elles ont bien marqué leur territoire, elles règnent pour un an sur toute l'Europe.
    Les lutéciennes ne sont pas irréductibles.

  2. Dede Passion 69 - lun 30 Mai 22 à 10 h 14

    Il y a un an on pouvait lire ici et ailleurs, fin de l''hégémonie lyonnaise , équipe vieillissante , une page est tournée , l'OL rentre dans le rang.
    Toussa toussa .....

    Tous ceux qui suivent de près le foot féminin savaient dans quelles conditions c'était déroulée la saison dernière.

    Ce n'est donc qu'un juste un retour des choses de voir nos fenottes au sommet du foot féminin, et pour longtemps encore.
    Pas un poil de triomphalisme chez moi, juste une vision saine et factuelle de la situation...
    Désolé pour les médias parisiens qui enrâgent de nouveau de voir l'OL reprendre sa place. ( À l'image de la consultante de Canal qui semblait contrariée hier !)

    Et quel bonheur d'avoir le duo Sonia- Camille pour coacher notre super équipe.

    Moimoi qui a déserté a donc perdu notre pari , j'attends son retour !...😉😜

    1. Juni forever OL - lun 30 Mai 22 à 10 h 44

      C'était moi moi !

    2. Darn - lun 30 Mai 22 à 11 h 15

      Totalement, on était passé de meilleure équipe d'Europe voire du Monde, à une totale déchéance.
      Mais certains supporters ne peuvent s'empêcher d’exagérer, dans un sens ou dans l'autre, ils réagissent aussi vite que les médias.

    3. Auvoren - lun 30 Mai 22 à 11 h 56

      Il faut arrêter avec "les médias parisiens" ou ce sentiment que tout le monde serait contre nous... C'est juste que pour l'intérêt d'une compétition, les suiveurs préfèrent qu'il y ait du challenge plutôt que ce soit toujours les mêmes qui gagnent. D'ailleurs, pour l'OL aussi, c'est bien d'être ainsi challengé par Paris et c'est même mieux si en France, comme c'est le cas dans d'autres pays d'Europe, plus d'équipes élèvent leur niveau...

      1. Dede Passion 69 - lun 30 Mai 22 à 12 h 19

        Oui ,oui !

        Ils sont totalement impartiaux , c'est une certitude, tout le monde le sait bien .
        D'ailleurs , cela se vérifie tous les jours.
        La concurrence , elle se limite à celle du Qatar parisien, et c'est bien ça le pb qui dérange, pas avec Dijon ni Fleury....

        Enfin, chacun son truc, mais tu n'es pas prêt de me convaincre !

  3. Juni forever OL - lun 30 Mai 22 à 10 h 45

    Et bompastor entraîneuse a la place de bosz, ça pourrait pas se tenter ?

    1. OLVictory - lun 30 Mai 22 à 11 h 04

      Je me pose la question aussi…

      1. XUO - lun 30 Mai 22 à 11 h 35

        Ma réponse est catégorique : NON !
        L' équipe féminine perdrait gros et les hommes réussiraient bien à la détruire.

      2. dede74 - lun 30 Mai 22 à 13 h 33

        J'abonde ! c'est NON !

  4. Le_Lyonniste - lun 30 Mai 22 à 10 h 49

    Excellente symbolique, j'avoue. Lyon, VRAIE capitale de France.

  5. OL-91 - lun 30 Mai 22 à 16 h 37

    On constatera les conséquences d'un score nul contre Saint-Étienne, un match qui doit être gagné, quelle que soit la forme du moment.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut