OL : Tetê, deux minutes pour convaincre

Lancé pour la première fois dimanche contre Angers, Tetê a fait basculer la rencontre d’une frappe enroulée (3-2). Le Brésilien, tout juste débarqué à l’OL, a mis seulement deux minutes pour fêter son arrivée au club.

Ce n’est que le début de l’histoire mais le premier chapitre est prometteur. Dimanche, le visage de Tetê est apparu pour la première fois sur l’écran du stade de l’OL. Tout juste arrivé à Lyon en début de semaine, le joueur prêté par le Chakhtar Donetsk a remplacé Tanguy Ndombele alors que son équipe tentait le tout pour le tout pour arracher la victoire (2-2 à son entrée en jeu). Il n’aura pas fallu longtemps, deux minutes, trois ballons touché et un service de Malo Gusto dans la surface, pour qu’il fasse chavirer l’enceinte jusqu'ici bien froide (3-2). 

Forcément, cela a magnifié une entrée en matière qui demande maintenant à se confirmer sur la fin de saison. “C'est une de mes spécialités cette frappe enroulée du gauche, a confié le héros de la soirée. J'aime faire cela et je la pratique à l'entraînement [...] Ce sont des débuts de rêve. Je rentre sur le terrain pour aider mon équipe et je marque. J'ai rêvé de cette action et que j'allais trouver la faille, mais peut-être pas sur mon deuxième ballon (troisième en réalité).


Considéré comme un joueur talentueux


Car si Moussa Dembélé a inscrit un doublé qui a permis deux fois à sa formation de mener au score, c’est bien la réalisation de l’ailier qui a le plus marqué les esprits. “On l'a félicité. C'est un jeune qui a un immense talent et il va essayer de le montrer jusqu'à la fin de la saison. On compte sur lui, a expliqué le capitaine du jour. C'est de bon augure pour la suite. Je le connaissais de la Ligue des champions, donc non, je n'ai pas été impressionné, je savais qu'il était doué."

Peter Bosz aussi le savait. Lors de la présentation du Brésilien, l’entraîneur rhodanien n’a pas caché qu’il appréciait particulièrement le profil de Tetê. "Je le regarde depuis quelques années avec le Chakhtar Donetsk. C’est une équipe qui a toujours des bons Brésiliens et lui, à mon avis, c’est vraiment un joueur spécial, a décrypté le Néerlandais. J’ai été surpris quand il y a quelques semaines, j’ai vu son nom sur la table ici à Lyon parce que j’ai pensé que ce n’est pas possible pour un club comme l’OL de signer quelqu'un avec de telles qualités.”


Tetê donne envie d'en voir plus


Observateur particulièrement attentif du Chakhtar Donetsk, Kamil Rogólski est lui un peu plus mesuré sur les facultés du gaucher. “Il utilise pratiquement ses deux pieds et il essaye de jouer d'une manière non conventionnelle. Il a une vitesse supérieure à la moyenne. Parmi les bonnes choses, je peux certainement souligner son courage, il est très fort mentalement, a jugé l’expert football. Le problème est que Tetê a généralement été très égoïste. C'est ma plus grande critique, il joue pour sa propre promotion. Il a généralement touché beaucoup de ballons, mais avec une efficacité médiocre. Lorsqu’il dribble, il utilise des moyens simples et est prévisible. Quand l'adversaire se concentre à dix dans sa propre surface de réparation, c'est là que l'on peut voir qu'il est en difficulté." 

L’échantillon observé dimanche est trop court pour préjuger de ce qu’apportera le footballeur de 22 ans à l’Olympique lyonnais, mais il semble en tout cas que le contexte pesant autour de l’effectif n’a pour l’instant pas eu d’emprise sur lui. Cela donne en tout cas envie d'en voir plus. “Je lui ai dit de faire quelque chose, de mettre le feu, d'essayer de jouer le un contre un dès qu'il en aura la possibilité. Heureusement pour nous, il en a eu l'occasion et il a marqué un beau but. On espère que cela continue comme ça. En plus, il ne comprend pas encore le français, donc il était en dehors de toute la situation du club. C'est pour cela aussi qu'il est entré à 100% pour tenter quelque chose, a analysé Cláudio Caçapa, sur le banc à la place de Bosz face à Angers. C'est un joueur fin techniquement. Il est capable de changer de direction très vite. On a vu qu'il avait un très bon pied gauche. Je ne pense pas qu'il soit prêt à débuter car il n'a fait que deux ou trois entraînements avec nous. Depuis un mois et demi, il a touché le ballon trois fois avant de rentrer ce dimanche.” 


Marqué par les événements en Ukraine, Tetê veut passer à autre chose


Car avant de venir dans le Rhône, l’ancien élément de Grêmio a connu une période compliquée depuis le début du conflit en Ukraine. Bloqué sur place avec sa famille, il avait imploré, avec ses coéquipiers, de l’aide dans une vidéo très partagée sur les réseaux sociaux. “J'ai douté à un moment, au vu des événements là-bas, de ne pas pouvoir rejouer au football, mais tout cela est derrière moi maintenant. C'était dur, je m'exerçais tout seul en Pologne, puis deux jours encore à Lyon et enfin j'ai fait une séance collective, a-t-il raconté. Cela montre que le staff et l'équipe m'ont donné beaucoup de confiance pour que je puisse accomplir ce que je viens de réaliser. Physiquement, je vais bien. Chaque jour est un jour de plus gagné sur mon travail."

Désormais, Tetê va pouvoir se concentrer uniquement sur ce qu’il aime, jouer au football. Une perspective rafraîchissante pour lui. “J'imagine que oui, il a été marqué par les événements en Ukraine. Il est très serein et il a envie d'oublier toutes ces choses-là. Il veut juste jouer, marquer des buts et faire des passes décisives. Je suis très content pour lui car c'est un bon gamin que j'ai connu à 15 ans. Il a gardé la même mentalité, s’est souvenu Caçapa. Il est respectueux et il a progressé. Il a prouvé qu'il pouvait aider l'équipe car sur son deuxième (troisième) ballon, il arrive à marquer." Joueur le plus rapide de l’histoire à ouvrir son compteur pour l’OL, le Brésilien est maintenant tourné vers la Ligue Europa, où il pourrait se révéler être un atout de taille pour l’Olympique lyonnais. Un club dont il aimerait éventuellement porter les couleurs après juin 2022.

6 commentaires
  1. OLVictory - mar 5 Avr 22 à 10 h 04

    Merci pour les trois points Tetê. Nous avons eu à peine le temps d'imaginer comment on prononçait ton nom qu'il a fallu le scander pour te célébrer buteur de la victoire de ce dimanche après-midi qui était bien morose avant ton entrée en jeu.

    Je suis ravi de l'arrivée de cette botte secrète, même si c'est à la suite de circonstances dramatiques, car son arrivée ne lèse personne et arrange les clubs et les joueurs.

  2. JUNi DU 36 - mar 5 Avr 22 à 10 h 10

    Si je comprend bien Cacapa y est pour beaucoup sur ça venu, il a l'air de bien le connaître vu comment il en parle...

  3. Arnaud1975 - mar 5 Avr 22 à 11 h 10

    pas mauvais Caçapa sur le banc

  4. Olyonn@is - mar 5 Avr 22 à 12 h 10

    Tout est spécial avec Bosz 😆

  5. Juninho Pernambucano - mar 5 Avr 22 à 18 h 57

    " j’ai pensé que ce n’est pas possible pour un club comme l’OL de signer quelqu'un avec de telles qualités.”

    je ne comprend pas pourquoi il dit ça , le peter .
    C'est quand même pas une star , il n'a que 22 piges , et l'OL ne peut pas recruter ce genre de joueurs ?

  6. Goneforlife - mar 5 Avr 22 à 19 h 48

    "J’ai été surpris quand il y a quelques semaines, j’ai vu son nom sur la table ici à Lyon parce que j’ai pensé que ce n’est pas possible pour un club comme l’OL de signer quelqu'un avec de telles qualités."

    Ouch

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut