Eric Hély (Crédit O&L)

OL - Troyes (3-1) : "Un titre, personne ne peut te le prendre", déclare Eric Hély

Vainqueur de Troyes (3-1), l’Olympique lyonnais n’est plus qu’à une marche de la victoire finale en Coupe Gambardella. Vainqueur à trois reprises, Eric Hély a rappelé le bonheur de gagner un titre.

Sur le match contre Troyes

"On s’est fait un peu peur avec Troyes qui ouvre rapidement le score. On a eu une bonne réaction même si on n’a pas su mettre dedans. On a mis notre jeu en place derrière et ces deux buts avant la mi-temps ont fait du bien."

Sur les forces de son groupe

"Je trouve que l’équipe progresse au fur et à mesure des tours. Chacun est bien à sa place et chacun fait la tâche qu’on lui demande avec talent. Quand tu dis talent, les joueurs ont parfois tendance à prendre la grosse tête mais le talent, c’est aussi faire des choses simples et on voit que petit à petit ça rentre. J’ai bien aimé la dynamique collective."

Sur la finale le 7 mai

"C’est la touche finale à apporter au parcours parce que si tu veux rester dans l’histoire du club, il faut gagner. Pour l’instant, je ne connais que le plaisir de gagner et je sais que c’est très fort donc je nous souhaite de vivre une victoire au Stade de France."


Hély : "Cette équipe est avant tout une bande de copains"


Sur la disette de l’OL en Gambardella

"Avec les jeunes, je ne parle pas de ça (aucun titre depuis 1997). Je leur parle du plaisir, je sais les émotions que ça procure. Quand tu gagnes un titre c’est terminé, personne ne peut te le prendre. Pendant un mois ou deux, désolé du propos mais tu es le roi du pétrole. Humainement, c’est beau à vivre."

Sur la cohésion du groupe

"C’est bête à dire mais déjà c’est une équipe. On n’est pas onze mais une vingtaine de joueurs sur lesquels on s’appuie et ils répondent toujours présents. C’est une équipe qui croit en ses forces, on a une bonne assise défensive et on est efficace. C’est une équipe qui ne rechigne pas à défendre parce que des fois chez les jeunes, on pense toujours à attaquer et on est un peu plus paresseux pour défendre. Mais pas eux. C’est un groupe de copains. Il y a une ossature qui est forte et les plus jeunes se greffent à cet état d’esprit. C’est aussi pour ça qu’on a pris 19 joueurs parce qu’il faut que les jeunes vivent ça parce que ça permet d’entretenir cette culture Gambardella pour l’année prochaine."

Sur la préparation pendant un mois

"C’était des crampes pour Mohamed El Arouch. Il faut continuer à vivre normalement. Il ne faut pas se focaliser sur cette finale. Il faut continuer à travailler normalement et la semaine avant, on fait les choses comme on les a toujours faites. Il ne faut pas les focaliser sur la victoire finale, ils ne le disent pas mais ils se mettent une pression individuelle."

2 commentaires
  1. Cicinho - dim 10 Avr 22 à 21 h 10

    Bonne nouvelle pour El Arouch!

  2. Dede passion 69 - dim 10 Avr 22 à 21 h 41

    Des crampes ! Ouf ....

    Rassuré pour El Arouch,.
    Grosse trouille en live cet aprèm , indispensable pour la finale .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut