Communiquer avec nous

Olympique Lyonnais

OL : une carte à jouer pour Maolida

Publié

 le

Auteur d’une prestation intéressante face à Caen, dimanche, en championnat, Myziane Maolida a profité de cette titularisation pour marquer des points auprès de Bruno Genesio.

Repositionné sur la gauche de l’attaque du 4-3-3 de l’entraîneur rhodanien, dans le match opposant Lyonnais et Caennais (1-0), dimanche dernier, Myziane Maolida a réalisé une performance correcte. Très remuant, l’international U19 de l’équipe de France a souvent été, avec Jordan Ferri, un des rayons de soleil d’une équipe lyonnaise plutôt timorée. Pour notre spécialiste, Nicolas Puydebois, sa copie était très encourageante. « Titulaire pour ce match contre Caen, je l’ai trouvé intéressant. Actif et entreprenant, il a été jusqu’à sa sortie, le Lyonnais le plus dangereux du match. » Si ce dernier n’était pas tombé sur un excellent Rémy Vercoutre, il aurait sûrement pu voir sa frappe aller au fond des filets après une combinaison superbe avec Mariano Diaz (34e). Son excellente entente sur le côté gauche, avec Ferland Mendy, a notamment été à l’origine de l’ouverture du score de Bertrand Traoré (63e). Une performance qui pourrait peut-être lui permettre de migrer et s’installer progressivement sur l’aile gauche. Sa grande polyvalence lui permet en tout cas de s’adapter à la quasi-totalité des postes offensifs.

Une alternative sérieuse à gauche pour Genesio ?

Depuis ce début de saison, Maolida effectue des apparitions remarquées sous la tunique lyonnaise. Comme dans le stade mythique de Goodison Park, face à Everton, dans un match capital pour le destin européen de l’OL. Sans être étincelant, le natif de Paris avait répondu présent pour sa toute première titularisation en Europa League. 3 buts toutes compétitions confondues sont à mettre à l’actif de l’attaquant qui a fêté ses 19 ans il y a tout juste un mois. Ne démarrant que très peu les rencontres, il pourrait cependant grappiller du temps de jeu avec l’enchaînement des matchs, si Lyon venait à réaliser un bon parcours en Ligue Europa. Souvent irrégulier, Memphis Depay pourrait, quant à lui, voir débarquer un sérieux concurrent sur son côté gauche en cette fin d’exercice. Interrogé en octobre dernier au sujet de son jeune prodige, Bruno Genesio ne tarit pas d’éloges lorsqu’il s’agit de parler d’un élément qu’il connait parfaitement.  » C’est l’un des joueurs les plus talentueux que l’on a à l’académie, ses rentrées en cours de match sont satisfaisantes. Il travaille énormément à l’entraînement. » Le dribbleur lyonnais vient d’ailleurs d’être appelé ce mardi, en équipe de France U19, en compagnie d’Amine Gouiri, à l’occasion du tour Elite qualificatif pour l’Euro 2018. Prolongé par l’OL, cet été, jusqu’en 2022, il faudra néanmoins encore beaucoup de travail pour que, l’attaquant prometteur, acquiert une certaine régularité et s’impose à long terme dans l’effectif rhodanien.

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus