Fabio Grosso sur le banc lors d'OL - Metz
(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OM - OL : Grosso trouverait "inacceptable" l’absence de sanction

Le 6 décembre prochain, les joueurs de l’OL retourneront très certainement à Marseille. Un match qui se jouera avec du public, mais sans supporters de l’OL. Incompréhensible pour Saël Kumbedi et Fabio Grosso.

Aucune communication n’a encore été donnée concernant la décision de la commission d’appel de la FFF, mais il y a quand même de grandes chances que le report du match entre l’OM et l’OL se tienne le 6 décembre prochain comme acté par la commission des compétitions. Une chose est sûre, il n’y aura pas de supporters lyonnais suite à un arrêté préfectoral des Bouches-du-Rhône tandis que les joueurs marseillais pourront compter sur le soutien de leurs fans.

Un supporter marseillais a bien été jugé et sanctionné d’une peine de prison avec sursis et de trois ans d’interdiction de stade, mais c’est bien trop peu pour l’OL et ses joueurs. "Ça nous dérange, car il n’y a pas de sanctions. On repart comme si rien ne s’était passé et ce n’est pas normal, on ne comprend pas, s’est questionné Saël Kumbedi en conférence de presse. Mais on est des compétiteurs et s’il faut y retourner, on est des professionnels, donc on ira."

Le club lyonnais espère toujours obtenir gain de cause et pouvoir jouer sur un terrain neutre, mais à une grosse dizaine de jours de la rencontre, le statu-quo prédomine. Une aberration pour Fabio Grosso, principale victime de ces incidents ayant entraîné l’annulation du match puis son report le 29 octobre dernier. S’étant vu poser douze points de suture au niveau de l’œil, l’entraîneur lyonnais reste toujours marqué physiquement et mentalement.

Voir donc les choses avancer au ralenti ou tout simplement ne pas avancer est loin de plaire à Grosso. "J’ai été touché, je le vois chaque matin quand je vais à la salle de bains, les signes restent et resteront malheureusement. C’est pour ça que je suis inquiet avec l’absence de prendre des décisions. Ce sera presque inacceptable même si j’adore jouer dans des stades comme à Marseille avec des ambiances incroyables. Mais l’absence de sanctions pour cet évènement particulier est inacceptable pour moi." À la vue des avancées, l'entraîneur lyonnais ne devrait pas être au bout de ses surprises.

14 commentaires
  1. Avatar
    Fab2506 - ven 24 Nov 23 à 14 h 45

    Je remets ça sur cette article pour appuyer les dire de Fabio.
    Après lecture de l'article de l'équipe on apprend que les caillassages des bus de supporters mais aussi des joueurs ont eu lieu sur l'esplanade arrière du stade vélodrome et non à 500 m comme raconté depuis le début, et qu'il s'agit bien des supporters dans l'enceinte du stade puisque derrière les grillages.
    La ligue doit revoir sa copie l'OL doit s'en servir dans son argumentation et surtout l'OM ne peut plus se dégager de sa responsabilité et doit donc être sévèrement puni.
    Cette histoire n'est pas fini d'où certainement la mise en différée de la décision hier.

  2. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - ven 24 Nov 23 à 14 h 55

    Compétiteur de quoi ?? La il s'agit d'un problème grave. Oh Kumbedi vous faites valoir votre droit de retrait, personne ne met les pieds à Marseille et basta.

    À un moment donné faut savoir s'indigner et se bouger le cul contre la connerie

    Fait chier cette mentalité de joueurs de foot qui fait jamais travailler son cerveau pour essayer d'améliorer les choses 😡

    Lacazette Lovren Tolisso Antho vous faites quoi vous aussi ?? C'est à vous aussi les anciens cadres de lancer un mouvement, de proposer aux autres joueurs de décider de ne pas aller à Marseille, de dire stop il y en a marre de cette violence...

    BOUGEZ VOUS LE CUL

    1. JFOL
      JFOL - ven 24 Nov 23 à 15 h 15

      Oui et même les équipes des autres clubs pourraient refuser de jouer en guise de soutien et surtout à exiger davantage de sécurité
      Mais là on nage en plein délire , c'est chacun pour soi

    2. Avatar
      Aliocha57 - ven 24 Nov 23 à 15 h 26

      @JUNi DU 36 À mon sens, refuser de jouer serait une erreur. Dans notre société, c'est toujours à la victime de se montrer irréprochable, sinon la partie adverse réussit à s'appuyer sur les manquements de l'autre (quand elle n'en invente pas). Il faut jouer "dans les règles", et non nous mettre nous-mêmes hors-la-loi.
      Essayons de voir au-delà de cette révolte légitime, de la transformer en révolte positive sur le terrain. Après un tel début de saison, nous avons avant tout besoin de prendre des points, y compris à Marseille ! Chaque nouveau match vaut de l'or. Dans un premier temps pour assurer le maintien, et peut-être un peu plus en cas de bon sprint final. Ce n'est pas en fuyant le conflit que l'on dépassera le traumatisme.

      1. Juni38
        Juninho 38 - ven 24 Nov 23 à 17 h 14

        non il faut marquer le coup , on ne peut pas ne rien faire et accepter docilement de se faire empapaouter

      2. JUNi DU 36
        JUNi DU 36 - ven 24 Nov 23 à 20 h 27

        Aliochat57, faire valoir son droit de retrait est inscrit dans le code du travail donc hors la loi pas du tout.

  3. Avatar
    liondu70 - ven 24 Nov 23 à 16 h 20

    Bonjour à tous. Ca fait un bye que je lis le forum, mais je n'avais encore jamais pris la parole.
    sur le sujet en question : pour ma part, je me rendrais aussi à Marseille, tout en faisant une action de com très forte qui ferait le tour des medias footballistiques européens (et peut-être plus) : dans le genre une arrivée dans le bus à proximité du Velodrome avec tous les joueurs et staff casqués en mode daft punk ! Et tous descendre du bus avec le casque ! Afin de signifier l'impuissance des instances françaises... avec ça je crois qu'il y aurait une belle prise de conscience et un beau pied de nez ! En soutien à notre entraineur et pour dénoncer tout ce laxisme des autorités (théoriquement) compétentes...

  4. Juni38
    Juninho 38 - ven 24 Nov 23 à 17 h 13

    et oui tu auras peut être des séquelles à vie , à manqué de peu de perdre un oeil , mais on recommence comme s'il ne s'était rien passé et on oublie tout .
    personne n'est responsable , même pas les caillasseurs , qui ne faisaient que se défendre les pauvres

    1. Toitoi
      Toitoi - ven 24 Nov 23 à 17 h 29

      Moi j'avais déjà oublié mais c'est parce que j'ai une mauvaise mémoire.

      1. Juni38
        Juninho 38 - ven 24 Nov 23 à 18 h 00

        c'est justement ce qu'il ne faut pas faire sinon ça recommencera encore , et en pire

  5. L'habile Fekir
    L’habile Fekir - ven 24 Nov 23 à 17 h 42

    si c'est comme ça, invitons la ministre, la préfète et Labrune dans notre bus et on verra si ils ont sereins (ça permettrait au moins de s'assurer que la sécurité sera conséquente cette fois-ci). Le temps judiciaire est bien trop long pour que quelque chose bouge avant le 6 décembre, et il est évident que la ligue ne fera rien.

    1. Avatar
      Doudski69 - ven 24 Nov 23 à 17 h 58

      Mais c'est excellent ça....
      Moi je vois un gros engin de chantier lancé à fond sur notre bus. Pourquoi faire compliqué ? Et match perdu à l'OL qui ne sera pas à l'heure.

    2. Juni38
      Juninho 38 - ven 24 Nov 23 à 18 h 02

      laburne dans le bus , ça devrait suffire , la préfète restera bien planquée

  6. Avatar
    gone69 - sam 25 Nov 23 à 0 h 47

    depechons nous de rien faire, voici le credo a suivre une belle bande de truffes ,la ligue les autorités judiciaires et les dirigeants marseillais,la coupe et pleine...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut