(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OM - OL : la vie sans Memphis

Alors que l'Olympique lyonnais affronte ce soir l'Olympique de Marseille (21H), dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1, l'entraîneur de l'OL, Rudi Garcia, devra se passer des services de Memphis Depay. Une absence de poids qui va contraindre le technicien à trouver la bonne formule.

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe. Ce mardi soir, alors que l'Olympique lyonnais venait tout juste de s'imposer contre Benfica (3-1), la satisfaction du devoir accompli a rapidement laissé place à l'inquiétude. Sorti à la mi-temps de la rencontre suite à une gêne ressentie au niveau de la cuisse droite, Memphis Depay a rapidement été annoncé incertain pour le déplacement à Marseille, ce dimanche (21H)... avant que son forfait ne soit annoncé officiellement par l'entraîneur de l'Olympique lyonnais, Rudi Garcia, ce vendredi : « Memphis est forfait. Lucas Tousart est suspendu. Kenny Tete et Marçal seront certainement trop justes. Je fais confiance aux joueurs qui vont les remplacer. On peut changer de système, les joueurs y sont préparés. Il me faut un groupe à 100% pour le match ». Dès lors, un vent de panique a soufflé dans les rangs des supporteurs de l'Olympique lyonnais, sceptiques à l'idée de voir cet OL si fragile et irrégulier depuis le début de la saison évoluer sans l'un de ses atouts majeurs sur le plan offensif.

Memphis, un leader technique

Et pour cause. Depuis le début de la saison, Memphis Depay a inscrit la bagatelle de 11 buts, soit presque la moitié des buts inscrits par l'ensemble des joueurs de l'effectif (26, toutes compétitions confondues). En Ligue 1, l'attaquant Néerlandais totalise déjà 7 buts en 10 matches disputés cette saison. Autant dire que l'impact offensif de l'ancien joueur de Manchester United est considérable. Si, dans les rangs de l'OL, on indique pouvoir jouer et gagner sans Memphis Depay, la tâche s'annonce relativement ardue. En effet, outre son efficacité devant le but, Depay est également un poison permanent pour les défenses adverses, notamment en raison de son activité et de sa qualité de déplacements. Replacé récemment par Rudi Garcia dans une position de 9,5, aux côtés de Moussa Dembélé, Memphis fait également profiter ses coéquipiers de sa liberté sur toute la ligne d'attaque.

Le brassard lui va si bien

Si Memphis Depay est donc l'un des principaux leaders de l'OL sur le plan technique, il est également un leader de vestiaire. Promu capitaine par Rudi Garcia lors de la victoire contre le FC Metz (2-0), le Néerlandais s'est clairement révélé avec le brassard autour du bras. Plus impliqué, le numéro 11 de l'OL s'est imposé comme l'un des hommes forts de l'équipe à l'heure où, justement, le club est à la recherche de leaders naturels sur et en dehors du terrain. Dimanche soir au Vélodrome, le leadership de Memphis Depay pourrait cruellement manquer à l'OL.

La continuité d'un 4-4-2 ou un retour au 4-3-3 ?

Désormais acté, le forfait de Memphis Depay est un gros coup dur pour l'OL. D'autant plus que, pour le remplacer, les possibilités offertes à Rudi Garcia ne sont pas nombreuses. Deux options tactiques semblent tout de même se dégager. La première serait de reconduire un schéma en 4-4-2 utilisé lors des derniers matches, avec un certain succès. Dès lors, ce choix tactique profiterait notamment à Bertrand Traoré et Jeff Reine-Adélaïde. Le premier cité serait alors titularisé sur un côté tandis que le second, lui, évoluerait en soutien de Moussa Dembélé. Si ce schéma semble être celui privilégié par Rudi Garcia, la possibilité d'un retour ponctuel au 4-3-3 existe bel et bien. Moussa Dembélé serait ainsi seul en pointe.

Jeff Reine-Adélaïde, le facteur X

S'il y'a bien un joueur qui pourrait profiter de l'absence de Memphis Depay ce dimanche, c'est Jeff Reine-Adélaïde. Arrivé cet été à l'OL en provenance du SCO d'Angers, le milieu de terrain a, pour l'heure, bien du mal à faire son trou au sein du club septuple champion de France. L'homme aux trois passes décisives et une réalisation en 12 matches cette saison a dû, à plusieurs reprises, se contenter du banc de touche dans, il faut bien le dire, l'incompréhension générale des observateurs comme des supporteurs. Oui mais voilà, depuis trois matches, Reine-Adélaïde a enfin intégré le 11 de Rudi Garcia, et ce avec succès ( trois victoires). Si considérer le capitaine des Bleuets comme le porte-bonheur de l'Olympique lyonnais semble encore prématuré, toujours est-il qu'il pourrait profiter de l'absence de Depay pour enchaîner avec une quatrième titularisation en autant de rencontres. De plus, son profil polyvalent (il peut en effet évoluer en milieu relayeur, mais également à tous les postes offensifs) devrait terminer de convaincre Rudi Garcia de l'aligner pour l'Olympico. Une occasion en or pour l'ancien joueur d'Arsenal de prouver qu'il peut prétendre à une place de titulaire indiscutable à l'Olympique lyonnais.

12 commentaires
  1. Juninho69400 - dim 10 Nov 19 à 12 h 46

    L’absence de Tousart est plus importante il me semble. Devant, nous avons les éléments pour marquer

    1. Post Hair - dim 10 Nov 19 à 19 h 40

      Je te rejoins, l'absence de Memphis sera toujours préjudiciable pour notre équipe mais sans Memphis c'est l'absence de Tousart qui me préoccupe le plus.

  2. florentdu42 - dim 10 Nov 19 à 13 h 47

    Moi je pense que, aux vues du groupe composé pour ce match et de la présence de Mapou et donc de 4 défenseur centraux, on se dirige vers une défense à 3 pour palier l absence de Tousart. Car si Memphis est indispensable devant, Tousart est notre seul 6 défensif Mendes était moins physique mais plus technique.

    Du coup je pense à une compo du style

    LOPES
    ANDERSEN MARCELO DENAYER
    DUBOIS a droite et KONE à gauche.
    Un milieu à 3 avec MENDES AOUAR ET JRA
    2 pointes que seraient DEMBELE et un autre que serait soit TERRIER CORNET OU TRAORE

  3. MoiMoiOuMoi - dim 10 Nov 19 à 13 h 52

    La vie sans Memphis, c'est triste.

  4. lamine69100 - dim 10 Nov 19 à 14 h 50

    La compo de florentdu42 me plait bien..... entierement d'accord

    1. florentdu42 - dim 10 Nov 19 à 15 h 50

      En fait j ai plutôt fait ça en fonction du groupe qu il a convoqué et du fait qu il y a 4 défenseurs centraux et que Tousart n est pas la.

      Je ne suis pas fan de change complètement de système mais la, vu que notre seul vrai 6 est absent.

      Si il n aligne pas une défense à 3, je ne vois pas l intérêt de convoquer 4 défenseurs centraux

  5. leandre-gerrand - dim 10 Nov 19 à 17 h 16

    Tu as peut etre raison Florientdu42. Apres peut etre qu'il le prend aussi juste pour leremettre dans le groupe histoire qu'il reprenne confiance.

    Et content de voir que petit a petit vous dites enfin que Mendes n'est pas un 6 car en debut de saison c'etait pas le cas pour la grande majorité

  6. Burp - dim 10 Nov 19 à 19 h 21

    J’ai peur que l’équipe soit coupée en deux

  7. Juninho69400 - dim 10 Nov 19 à 19 h 28

    A chaque fois qu’on a changé, de système, ça s’est mal passé derrière

  8. Post Hair - dim 10 Nov 19 à 19 h 36

    J'aimerais mieux garder le système que le changer mais le système a fonctionné parce qu'il correspondait à Memphis et à Thiago Mendes, entre autre. Il n'y aura pas Memphis ni Tousart pour accompagner Mendes. J'ai hâte de voir la solution proposée par Garcia

  9. Juninho69400 - dim 10 Nov 19 à 19 h 43

    Une paire Mendes JRA me semble plus judicieuse que Aouar Mendes. Avec aouar et Traoré sur les côtés , Dembélé et cornet devant

  10. poussin - dim 10 Nov 19 à 20 h 08

    on est à 5 points du podium et à 4 points du 1er releguable . Gagner ce soir serait judicieux pour la suite et nous replacerai dans la première partie de tableau . Voir saint étienne sur le podium après le match de coupe d'europe qu'il nous ont encore sorti cette semaine , ça me fait gerber.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut