Gaëtane Thiney
Gaëtane Thiney (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

Paris FC - OL (2-3) : "Avec ces matchs et erreurs qu’on apprend", pour Thiney

Proche de faire l’exploit, le Paris FC s’est finalement incliné contre l’OL. Frustrées après la rencontre, les Parisiennes savourent malgré tout le chemin parcouru.

Jusqu’à vingt minutes de la fin, elles ont pensé être les premières à faire tomber l’OL cette saison en championnat. Et puis sur deux coups du sort, les joueuses du Paris FC ont vu les Fenottes recoller puis passer devant au score pour une nouvelle victoire (2-3). Après la rencontre, il y avait forcément de la frustration dans le camp parisien avec cette défaite au goût amer.

"Même quand il y avait match nul, on n'était pas en danger, on s'est mises en danger toutes seules. C'est à travers ces matches-là qu'on va apprendre, a déclaré Gaëtane Thiney après la rencontre. On a des jeunes joueuses, des joueuses qui manquent d'expérience, donc elles ont besoin de ça, de ces expériences, même si parfois, c'est un peu douloureux pour avancer et on l'a tous vécu... On a une grosse cohésion collective, dans le jeu et en dehors, on est ensemble."

Désormais à sept points de l’OL au classement, le Paris FC est "forcément déçu après des erreurs qui coûtent cher mais on est sur la bonne trajectoire de travail. Il faut toujours voir le positif. On ne peut pas, non plus être abattues quand on a presque gagné Lyon (sourire nerveux)."

14 commentaires
  1. Poupette38 - lun 28 Nov 22 à 16 h 28

    Allez le paris fc il faut remettre ça le week-end prochain contre le psg, sans l'offrande de la 80e, ok 😉

  2. Foot Toujours - lun 28 Nov 22 à 16 h 38

    .... sur le fond, c'est pas faut !
    Mais Gaëtane à ton âge, tu as fini par le comprendre et l'appliquer.... enfin je suppose, car tu es restée longtemps avec l'esprit amateur dans ton Club, et aujourd'hui, trottiner ne suffit plus pour gagner !...
    Les jeunes joueuses d''aujourd'hui sont malheureusement trop peu nombreuses, faute de formation et par laxisme du système fédéral... ça aussi tu le sait bien puisque tu es dans le sérail.
    Alors, parler dans la presse, ne suffit pas.
    Pour battre l'OL il faut des Clubs ambitieux, plus encore que le PFC, avec 20 joueuses pro de haut niveau par club, et aussi un arbitrage plus rigoureux, qui cesse de favoriser (trop souvent) les équipes parisiennes.... sans oublier une vraie promotion du foot féminin dans son ensemble par les médias, pas uniquement pour le PSG.... c'est irrespectueux pour les clubs provinciaux !
    Toi qui fréquente ces "guignols" de la fédé ... qui causent, qui causent et qui font rien.... passes-leur mon message.
    ... et pendant que tu y est, reprends aussi les discours de Wendie, de Sonia et de Ada sur le sujet,... ainsi tu auras des arguments à faire valoir. Tu pourra en toucher 2 mots à ton présidents aussi !
    Ce sera plus gratifiant que de dire "cette fois on va battre l'OL" ou "on va faire comme Aulas" (lui, il l'a fait sans rien dire).... parce que même avec un fait de jeu (encore) favorable, le PFC a été dominé et le résultat n'est pas volé, n'en déplaise à la presse parisienne (pléonasme) !

    1. Dede Passion 69 - lun 28 Nov 22 à 17 h 08

      👍👍👏 + 69 !

      Vraiment rien à ajouter, je risquerais même de dénaturer tes excellents propos !
      Que ça fait du bien de lire ce genre de com .....

  3. Moimoi - lun 28 Nov 22 à 16 h 41

    Elle s'est fait rata.

  4. XUO - lun 28 Nov 22 à 17 h 06

    On pouvait penser qu'avec le cadeau que lui avait offert Bini ( ancien sélectionneur de l'EdF de l'époque ), elle courrait plus vite. Il n'en est rien.

    1. isabielle - lun 28 Nov 22 à 17 h 58

      ... en fait, je ne suis pas sûr qu'en "string" on courre plus vite ! ...... sauf si t'as un serial killer qui te poursuit !

  5. Le Bon - mar 29 Nov 22 à 9 h 26

    Selon l'article, Gaëtane dit :
    "Même quand il y avait match nul, on n'était pas en danger, on s'est mises en danger toutes seules."
    Pas vraiment : si l'on regarde le résumé
    https://www.facebook.com/olympiquelyonnaisfeminin/videos/1331097407724779
    on s'aperçoit qu'à la 30ème il aurait suffit d'un rien pour que le but de Malard soit validé, et à la 43ème cela a chauffé devant le but du PFC (pour finir par une très belle reprise de Cayman).

    D'autre part, sur un autre fil, j'ai évoqué mes doutes sur la validité du second but parisien et ai donc cherché la règle.

    Il n’y a pas d’infraction de hors-jeu lorsque le joueur:
    reçoit le ballon joué délibérément par un joueur de l'équipe adverse (à l’exclusion d’un ballon repoussé par un adversaire). Ainsi, une passe faite par un joueur de l'équipe A (Clara Matéo dans ce cas précis et c'était plutôt un tir) qui dévie sur le gardien ou un défenseur de l'équipe B (Wendie Renard) et qui arriverait à un joueur de l'équipe A (Mathilde Bourdieu) en position de hors-jeu AU MOMENT OÙ LA PASSE EST FAITE mènerait à un hors-jeu.

    Si Wendie avait contrôlé le tir de Clara Matéo et fait une passe à Christiane par exemple, le but était valable, mais là, pas du tout.
    Une faute aussi grossière d'arbitrage est quand même surprenante, surtout que ce n'est pas un petit hors-jeu de quelques centimètres !

    1. OLPassePresent - mar 29 Nov 22 à 9 h 44

      Évidemment qu'il y avait hors-jeu et pas de quelques centimètres !!
      Le foot féminin est trop souvent gâché par des arbitres de petit niveau, à qui on n'octroie pas le VAR, qui permettrait de corriger leurs erreurs trop fréquentes, ainsi que par des commentaires TV affligeants.
      Les deux sur le terrain ont vu le hors jeu mais ont cherché à trouver une explication en disant que le ballon était passé entre les jambes de Wendie, celui en plateau (après le match dans le résumé) a vu le hors jeu mais n'y attachait aucune importance.
      Heureusement que le score a pu être renversé ! Et chercher ensuite à nous faire croire que le Paris FC méritait mieux !!!!!!!!
      Sur un des matchs précédents, au stade Gérard-Houllier (sans doute le premier contre le stade de Reims, gagné ensuite nettement), un but a été refusé parce que l'arbitre de touche a cru voir le ballon sortir derrière la ligne de but. Le replay TV a montré qu'il n'en était rien. Autrefois, quand l'OL féminin gagnait nettement ses matchs, tout cela pouvait passer par pertes et profits (même si on se souvient tous de cette finale de Coupe de France perdue un soir d'orage au stade de la Meinau par la décison de Guillemin de refuser un but totalement valable, le jeudi 31 mai 2018). Maintenant que les scores sont beaucoup plus serrés, la qualité de l'arbitrage aura de plus en plus d'importance.

    2. dede74 - mar 29 Nov 22 à 9 h 51

      C'est bien ce que nous avons tous pensé ! merci pour la recherche.
      Les arbitres ne sont-elles pas supervisées, comme pour les hommes ?
      On va nous répondre que nous avons gagné et que donc, il y a eu justice mais, si nous n'avions pas gagné, quel recours ? aucun !!

    3. Dede Passion 69 - mar 29 Nov 22 à 10 h 19

      Merci Le Bon, d'avoir cherché et confirmé.
      Mon com en live au moment du but:

      Dede Passion 69 - dim 27 Nov 22 à 17 h 09
      But accordé malgré un hors jeu , non signalé car la passe est déviée INVOLONTAIREMENT par Wendie .......ouai ,bon.....

      L'arbitrage du foot féminin en D1 est catastrophique,et c'est récurrent, quant aux commentaires des télés, bref !......🤬

      Ce qui est dramatique, c'est que rien ne bouge, et que nous ne pouvons que ressasser toujours les mêmes problèmes .

  6. zucayan - mar 29 Nov 22 à 11 h 07

    En ce qui concerne ce match , ce sont surtout les erreurs d'arbitrage dont on se souvient ( but hors jeu , pénalties non sifflés )

    1. OLPassePresent - mar 29 Nov 22 à 11 h 28

      Effectivement.
      L'erreur est tellement énorme sur le hors-jeu qu'on en oublie les deux interventions extrêmement limites sur la tête (au-dessus) d'Eugénie Le S. et surtout la prise en sandwich de Melvine M., dans la surface de réparation, sur le côté de 16,5 m.
      Venir se plaindre ensuite, avec l'appui des médias parisiens ......

      1. isabielle - mar 29 Nov 22 à 16 h 09

        Merci d'avoir amené toutes ces précisions, et je partage pleinement tous les développements ci-dessus.
        J'ai aussi bien regardé les ralentis sur ces actions sujettes à discussion.... voici ce que je disais hier sur divers com :
        "Le hors jeu d'un mètre est visible à vitesse réelle par la juge de touche, c'est certain.... c'est la balle touchée involontairement par Wendie qui peut faire douter.
        Mais dans le doute, c'est très rarement l'OL qui profite de la décision des arbitres en D1 Arkema !
        J'ai même vu une faute sifflée contre une attaquante lyonnaise, lors d'un télescopage de 2 joueuses adverses et un but annulé..... Ce soir là il fallait arrêter le match, le PSG menait à la marque, et il fallait leur offrir la coupe de France."
        Je ne suis pas tendre avec les arbitres qui sont trop souvent dans l'erreur ou l'interprétation à sens unique. Celle qui nous a arbitré contre le PFC, n'est habituellement pas coutumière de ce genre de chose..... mais je pense à une probable pression de Ferracci, président "m'a-tu-vu" du PFC !
        En disant "je fais comme Aulas", il laisse supposer bien des choses, c'est un politique donc....... tout est envisageable.

  7. isabielle - mar 29 Nov 22 à 17 h 41

    Je me souviens d'une anecdote cocasse.
    Patrice Lair, alors coach de nos fenottes, répondant à une itw concernant le mercato : "Thiney ? non merci ... elle la ramène trop ! "
    ... il avait déjà bien cerné le personnage.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut