Sidney Govou contre le RC Lens
Sidney Govou contre le RC Lens (AFP PHOTO / FRANCK FIFE)

Quand Sidney Govou (ex-OL) a recalé le FC Nantes

Joueur aux 7 titres de champion de France avec l’OL, Sidney Govou aurait pu connaitre une autre carrière. Détecté par le FC Nantes, il avait malgré tout repoussé les avances nantaises avant son arrivée à Lyon.

Ils ne sont que trois à l’avoir réussi à l’OL. Trois joueurs à avoir fait la passe de sept entre 2002 et 2008. Parmi eux, Sidney Govou l’homme aux 412 rencontres avec le club lyonnais. Bien qu’il soit passé par le Panathinaïkos ou encore l’ETG à la fin de sa carrière, l’ailier français reste l’homme d’un club, qu’il suit toujours avec un grand intérêt. Ayant fait ses débuts lyonnais en D1 contre l’AJ Auxerre en 2000 à 19 ans, Sidney Govou aurait pu connaitre une toute autre carrière s’il avait fait un choix différent durant sa jeunesse au Puy-en-Velay. Une aventure qui aurait pu le mener au FC Nantes.

"La détection se passe en août, pendant trois jours. Guy Hillion, le responsable du recrutement du centre de formation, me réceptionne. Nous sommes une bonne dizaine au départ, mais, au bout de quelques heures, la moitié d'entre nous s'en va déjà…, raconte-t-il dans sa biographie 'Gagner ce n'est pas normal'. Moi, je serais gardé jusqu'au bout avec la phrase rituelle : 'On vous recontactera'. Dans ma tête, c'est toutefois plutôt clair : je ne souhaite pas y aller, car j'estime ne pas avoir le niveau. J'ai plein de choses plus importantes dans la tête, comme ma rentrée en terminale en septembre."

Arrivé à l’OL en 1997, Sidney Govou a pourtant vu le club nantais faire le forcing pour l’attirer en Loire Atlantique. "Lorsque le FC Nantes rappelle, nous discutons en famille, mais tout le monde constate que c'est une cause perdue." L’attaquant restera au Puy, passera son bac avant de s’envoler vers Lyon et de connaitre une carrière remplie de succès.

4 commentaires
  1. Ernest75008 - mar 29 Nov 22 à 8 h 19

    7 titres de champions, quand on y pense c'est ouf.

    Merci Monsieur Aulas, Merci Monsieur Seydoux.

    Ça sera dur dans la période actuelle de "dopage économique" comme dit Arsene Wenger, mais dans une économie rationnelle basée sur les revenus du modèle et non du propriétaire, ça redeviendra un objectif.

    *même si le modèle "revenus du propriétaire " est un modèle en soi.

  2. Valbranque - mar 29 Nov 22 à 9 h 29

    Bravo Sidney. En voilà un qui n’a pas voulu griller les étapes. La patience et le travail ont fini par payer

  3. Olyonn@is - mar 29 Nov 22 à 9 h 32

    Govou à jamais Lyonnais.

  4. JUNi DU 36 - mar 29 Nov 22 à 10 h 31

    -Verratti 10 titres de champions de france
    -Marquinhos 8
    -Silva 8
    -Larque 8
    - H Revelli 8
    -Coupet, Govou, Juninho 7

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut