Anthony Lopes, gardien de l'OL
Anthony Lopes, gardien de l’OL (Photo by FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Reims - OL (2-0) : "On n’a pas le remède nécessaire", constate Lopes

Anthony Lopes a "vu un meilleur visage" de l'OL dimanche à Reims (2-0). Malgré tout, il a encore perdu, et pour l'instant, l'Olympique lyonnais ne trouve pas la solution.

Après sept journées, l'OL est toujours à la recherche de son premier succès en Ligue 1. Avec deux victoires et cinq défaites, le bilan rhodanien est catastrophique. Le revers à Reims dimanche est venu alourdir encore un peu plus l'atmosphère autour de l'équipe, même si Fabio Grosso et Anthony Lopes ont essayé d'adopter un ton positif.

Le capitaine du jour estime "avoir vu un meilleur visage" de l'Olympique lyonnais, même s'il reconnaît que le groupe "est malade". "Ça fait mal et pour l’instant, on n’a pas le remède nécessaire, a-t-il confié. De ce qu'on a montré, j’ai envie d’y croire même si on a perdu. Il faut qu’on gomme toutes ces petites successions d’erreurs qui font qu’on les paie cash. Il y a beaucoup, beaucoup de négativité derrière les mauvais résultats, mais il faut qu’on s’accroche à tous ces motifs d’espoir qui ont été plutôt pas mal sur ce match-là. On se crée des situations mais on n’arrive pas à mettre ce but qui nous permettrait de passer du bon côté et d’enchaîner derrière."

"Il faut que le facteur chance bascule de notre côté"

Car si les coéquipiers de Corentin Tolisso ont été moins bons que leur adversaire dans les deux surfaces, il faut tout de même noter que le début de partie partait sur des bases plus intéressantes que face à Brest (1-0). L'ouverture du score de Marshall Munetsi juste avant la pause a fait plonger l'OL définitivement.

"Il n’y a jamais de bons moments pour concéder un but, mais ça coupe forcément les jambes d’en prendre un juste avant la mi-temps. Il nous manque cette petite chose, cette réalisation qui nous permettrait de passer devant à 0-0, de mener, a regretté le gardien. La statistique est criante, mais voilà, c'est un moment qui est très compliqué pour l’Olympique lyonnais, qui est très difficile pour le groupe. On est tous conscients de la situation, qu’il va falloir lever encore un peu plus les bras, mettre le bleu de chauffe au quotidien. Il faut que le facteur chance bascule de notre côté et arrête d’aller chez l’adversaire."

"Il faut savoir assumer"

Sans surprise, la formation rhodanienne est dernière de Ligue 1, et même si Lopes affirme "ne pas regarder le classement", il n’est pas "dupe". "Quand tu fais deux nuls et que des défaites, tu es forcément en bas."

Désormais, il va falloir lutter pour le maintien, avec pour commencer deux réceptions cruciales contre Lorient (16e) et Clermont (17e) à venir. "On est programmés pour répondre à toutes les situations. On est bas, très bas. Pour l’OL, c’est peut-être nouveau d’être aussi bas aujourd’hui dans cette époque. On a besoin de tout le monde, il faut relever la tête très rapidement et retourner au boulot, a de nouveau déclaré le portier lyonnais. Je ne baisserai jamais les bras ni les armes, c’est mon tempérament qui est comme ça, que je sois bon ou moins bon. Il faut savoir assumer." Des paroles souvent entendues et qui attendent maintenant des actes.

16 commentaires
  1. Avatar
    thal0995 - lun 2 Oct 23 à 12 h 04

    Peut être se remettre à l'endroit mentalement (même si je l'avoue que sans préparateur mental c'est très dur de sortir d'une spirale négative comme celle-ci).
    Mais surtout jouer en équipe : faire l'effort défensif (au moins pour les autres) quand on perd ou que le coéquipier perd le ballon, se bouger offensivement pour que l'attaquant ait du soutien (à plusieurs reprises hier le dernier porteur du ballon était seul sans soutient face à 3-4 rémois malgré une situation de contre), multiplier les appels en attaque pour multiplier les solutions (au pire, si le joueur n'a pas le ballon derrière pour marquer, l'appel dans le vide libère des espaces à ses copains), ....

    Mais pour cela encore faut-il courir un minimum ...

  2. Toitoi
    ObjectifMaintien - lun 2 Oct 23 à 12 h 09

    Il y a plusieurs années, nous regardais le classement pour voir les clubs devant nous dans l'idée qu'on en dépasse autant que possible pour se qualifier pour l'Europe.

    Ces deux dernières saisons, je le regardais pour surveiller les clubs derrière nous, redoutant que l'OL passe en seconde partie de tableau.

    Depuis cette saison, je le regarde pour voir de combien s'éloignent les clubs devant nous.

    Je n'ose plus regarder la première moitié du classement ni même les scores des autres matches.

    J'ose encore regarder nos matches.

  3. Juni38
    Juninho 38 - lun 2 Oct 23 à 12 h 32

    "Il faut que le facteur chance bascule de notre côté et arrête d’aller chez l’adversaire."

    Lui et d'autres "cadres" de l'équipe , sont dans le déni complet .
    La chance n'a rien a voir la dedans , ils sont a leur place et c'est tout sauf du hasard ou de la chance qu'on eu les adversaires .
    La victoire de Reims est méritée , point barre .
    Ces joueurs n'ont pas eu l'habitude d'être a l'arrière du wagon et ils continent à se voir trop beau , c'est un mal lyonnais profond .
    Alors ils sont comme hébétés , ils ne comprennent pas ce qui leur arrive .

    1. Toutchanger
      Toutchanger - lun 2 Oct 23 à 15 h 34

      Exactement. Ils se prennent encore pour des cadors... Il sont complétement déconnectés.

      Puis ces analyses bidons à voir du mieux dans un match où on a refusé de jouer dès le choix de la compo d'équipe avec une tactique surréaliste.
      Se gargarisant d'avoir retrouvé un équilibre et une défense alors qu'on a pris 2 buts et qu'on s'est créé aucune occasion dangereuse.

  4. Mimoun
    Mimoun - lun 2 Oct 23 à 14 h 14

    "Anthony Lopes a "vu un meilleur visage" de l'OL dimanche à Reims" : sur la photo, pour lui en tout cas, c'est pas évident

    1. Avatar
      Viva - lun 2 Oct 23 à 15 h 00

      Savent ils se remettre en question ?

  5. Avatar
    Montcoua - lun 2 Oct 23 à 16 h 16

    "On n’a pas le remède nécessaire", constate Lopes....

    Une piste ?

    https://www.francetvinfo.fr/monde/prix-nobel/prix-nobel-de-medecine-les-chercheurs-katalin-kariko-et-drew-weissman-recompenses-pour-leurs-travaux-sur-les-vaccins-a-arn-messager_6096639.html

    .... que je dédicace naturellement aux quelques grand spécialistes multidisciplinaires du site 😁

    1. Avatar
      XUO - lun 2 Oct 23 à 16 h 54

      Ton contradicteur préféré, celui qui te permet d'exister, a grandement tort quand il te surnomme " Moncon". Ton niveau d'intelligence est certain mais pour jouer au con, t'es vraiment très fort. Rôle de composition ou pas, qu'est-ce que l'ARN vient faire quand le problème est l'ADN?

      1. Avatar
        Montcoua - lun 2 Oct 23 à 17 h 22

        C'est simple... certains, dont fait partie celui que tu évoques, redoutent les effets de l'ARN pensant que cela pourrait modifier leur ADN..... et comme tu le sais sans doute, il leur a été répondu, que si cela était exact, ce serait une chance pour eux... 🙂
        Après, si cela pouvait fonctionner pour modifier le fameux ADN Lyonnais qui vraisemblablement pourrit le vestiaire... je pense que ce serait une piste à ne pas négliger ... 😁

      2. Tongariro
        Tongariro - lun 2 Oct 23 à 17 h 36

        "certains, dont fait partie celui que tu évoques, redoutent les effets de l'ARN pensant que cela pourrait modifier leur ADN....."

        Moncon pourquoi tu mens mon petit sociopathe ?
        Tu t'ennuies tout seul chez toi à éjaculer devant des images d'enfants yéménites tués par ton ami Ben Salmane ?

        Tu sais que personne ne peut te blairer ici donc t'inventes des propos aux gens histoire de te redonner une crédibilité ?

        Personne (en tout cas pas que je sache) ici n'a peur que cela modifie l'ADN (ca c'est une théorie "complotiste" comme tu aimes le dire), par contre la réalité est que les vaccins ont été mis en circulation alors qu'ils étaient en phase 3 d'essais (contrairement à ce qu'a dit Véran qui a menti là dessus).
        Je t'invite à regarder au bout de combien de temps après leur découverte les vaccins principaux de l'humanité ont été mis en circulation et tu comprendras à quel point tu es profondément demeuré 😉

        Par ailleurs, Pfizer ayant reconnu lui même que jamais n'avait été testé la capacité des vaccins à empêcher la transmission, le "tous vaccinés tous protégés" que tu prônais était un mensonge, comme nous étions nombreux à le dire ici.
        Le vaccin devait donc rester un choix individuel que chacun faisait en fonction de son état, son âge, son mode de vie, etc.
        Le pass sanitaire allait contre toute logique, comme l'a d'ailleurs reconnu à demi mot Delfraissy pourtant responsable majeur de la gestion de la pandémie.

        Désolé pour toi, tu t'es gouré sur toute la ligne et t'as pris 3 doses pour que dalle, mon petit blaireau, tu t'es bien fait baiser 😉

        PS - Tiens à propos de cette multinationale voyou qu'est Pfizer -> https://www.france.tv/france-2/complement-d-enquete/4840753-pfizer-qui-a-peur-du-grand-mechant-labo.html
        Dire que des tocards comme toi lui ont donné leurs corps !

      3. Tongariro
        Tongariro - lun 2 Oct 23 à 17 h 44

        99% des gens morts du covid en France avaient plus de 50 ans, c'est juste une réalité que personne ne peut nier (https://fr.statista.com/statistiques/1104103/victimes-coronavirus-age-france/).

        Donc sachant que le vaccin n'a jamais empêché la transmission (comme Pfizer l'a reconnu), la logique même du passe est grotesque car elle a forcé des millions de gens qui n'avaient quasi aucune chance d'avoir des conséquences graves du covid à se faire vacciner avec un produit encore en phase 3 d'essais pour avoir la simple possibilité d'aller dans les transports, les lieux culturels, les centres et clubs sportifs, voire même au travail pour certains, sachant que, donc,
        1) ils ne risquaient quasi rien du covid (ils avaient plus de chance de mourir en voiture) et
        2) leur sacrifice à se faire injecter n'avait aucune conséquence sur la propagation du virus, comme c'est désormais admis (et d'ailleurs lors de la vague Omicron fin 2021 on a battu tous les records de contamination alors que 90% de la population était vaccinée).

        Moncon 🤡 est donc ... un con !

      4. JFOL
        Juni forever OL - lun 2 Oct 23 à 18 h 51

        Bien dit XUO !

        Bien répondu Tonga
        ( jamais je n'ai pensé que l'arn modifiait l'ADN, ton pote, il nous invente des propos que l'on a jamais tenu )

      5. Avatar
        Montcoua - lun 2 Oct 23 à 19 h 35

        Deux susceptibles aux compétences multi-sectorielles se sont sentis visés.... 😁
        https://www.youtube.com/watch?v=hQv4O9TyO2o

  6. Avatar
    Finduneépoque - lun 2 Oct 23 à 17 h 31

    Je ne suis pas convaincu du mercato opéré.
    J'ai l'impression que Textor va vouloir faire du trading,vendre tout ce qu'Aulas a créé,en prétextant que ce soit pour le budget sportif...
    Et couler un peu plus le club.
    Sera t'on un jour obliger de retourner à Gerland car nous ne pourrons plus payer le stade?

  7. Avatar
    Pierre - lun 2 Oct 23 à 18 h 43

    On se fait manger au milieu de terrain, pas de conservation de balle et surtout aucune munition pour nos attaquants. Tolisso, Caqueret, le prenant pas au niveau. On paie la vente de deux super joueurs au milieu et tout ça pour faire du fric.

  8. Avatar
    Toitoi - mar 3 Oct 23 à 9 h 35

    Combien de temps va-t-il devoir encore porter son masque ?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut