Jean-Pierre Caillot (Photo by FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Reims - OL : Jean-Pierre Caillot suspendu 4 mois après sa sortie sur l’arbitrage

Mécontent de certaines décisions arbitrales lors de Reims - OL, Jean-Pierre Caillot n’avait pas hésité à monter au créneau. Estimant que l’OL avait été avantagé, le président rémois a écopé d’une suspension de 4 mois.

Il savait qu’il n’allait pas passer entre les mailles du filet mais Jean-Pierre Caillot avait estimé que son coup de gueule en valait la peine. A la sortie du nul entre Reims et l’OL, le président rémois n’avait pas manqué de pointer du doigt un arbitrage qu’il avait estimé favorable aux Lyonnais. Entre le rouge donné à Lopy et celui "oublié" à Maxence Caqueret pour deux fautes en l’espace de dix minutes, Caillot était rouge de colère.

"Je le répète toutes les semaines, il y a un problème avec l'arbitrage français, avait pesté Jean-Pierre Caillot. j'ai dit au corps arbitral qu'il était nul, ce qui est à mon avis la vision des 16.000 personnes qui étaient dans le stade. C'est erreur sur erreur, toujours des mauvaises décisions, il y en a marre! »

"Je sais qu'il faut que les petits clubs descendent cette année, mais il faudrait que M. Garibian (patron de l'arbitrage, ndlr) explique aux arbitres que l'arbitrage doit être le même partout, pour tout le monde. Je suis convaincu que si c'est le PSG ou l'OL, il y a penalty (sur Balogun). On nous explique que l'arbitrage français est le meilleur du monde, mais je suis désolé, nos arbitres n'arbitrent pas de la même façon sur tous les terrains. Ils doivent se remettre en question et leur patron aurait intérêt à faire la même chose."

Conscient qu’il allait "prendre six mois de suspension" après ses propos, Jean-Pierre Caillot a finalement vu la Commission de discipline le suspendre "que" pour les quatre prochains mois.

14 commentaires
  1. OctoGone - jeu 8 Sep 22 à 14 h 52

    Moi j'attends toujours de connaitre sa position sur les deux précédents Reims-Lyon...

    Signaler
  2. Foot Toujours - jeu 8 Sep 22 à 14 h 53

    ... Hélas il n'y a pas que Aulas qui ramasse !
    La punition est toujours directement proportionnelle à l'ampleur de la vérité dénoncée...
    " le premier qui dit la vérité, sera exécuté" chantait le poète... la LFP l'applique bien avec les présidents mais n'est toujours pas capable de punir la violence dans les stades... et encore moins d'obtenir de la LNA un arbitrage cohérent !

    Signaler
    1. LELAVALLOIS - ven 9 Sep 22 à 5 h 28

      Tu as totalement raison ...

      Signaler
  3. Philippeb - jeu 8 Sep 22 à 14 h 59

    Il a dit la vérité...Il sera exécuté

    Signaler
  4. kedocteur - jeu 8 Sep 22 à 15 h 27

    Mr CAILLOT attention à ne pas faire faire une thrombose!

    Signaler
    1. MICAL - jeu 8 Sep 22 à 15 h 34

      Bon sang, mais c'est bien sûr.

      Signaler
  5. mmc1789 - jeu 8 Sep 22 à 16 h 42

    J'apprend que l'arbitre de Brest-Strasbourg a reçu un briquet ... dossier à l'instruction .. voyons comment la LFP gère le sujet ..

    Match perdu aux 2 clubs et point de pénalité au club qui reçoit ?

    Signaler
    1. OLVictory - jeu 8 Sep 22 à 16 h 59

      Si c'est un briquet Dupont c'est corruption passive !

      Signaler
    2. Foot Toujours - jeu 8 Sep 22 à 17 h 19

      .... et fermeture (partielle) de l'établissement qui a vendu le briquet au corrupteur pour complicité !

      Signaler
  6. Outlander - jeu 8 Sep 22 à 19 h 22

    Et alors suspendu 4 mois de quoi? de vestiaire d'arbitres?

    Signaler
  7. Dede Passion 69 - jeu 8 Sep 22 à 20 h 58

    Physiquement Caillot a des airs de Raymond Devos, mais au niveau de l'expression et de l'art de manier notre langue, il en est à des années lumière !
    Encore un grand président de ligue 1 , Henry Germain doit se retourner dans sa tombe en regardant ce brillant successeur ....

    Signaler
    1. isabielle - jeu 8 Sep 22 à 21 h 37

      Devos avait un talent rare d'humoriste, de mime, de soliloque... même de musicien (avec une scie), c'était un saltimbanque qui savait jouer avec les mots (pas mal pour un Belge) et manier notre langage avec un humour fin et délicieux.
      Caillot n'est qu'un clown triste, bien à sa place (en temps que président du syndicat des Clubs) à la table des tristes clowns qui gèrent notre sport...
      ... et qui ne me tirent aucun sourire.

      Signaler
  8. JUNi DU 36 - ven 9 Sep 22 à 1 h 01

    Si ça peut changer les choses tant mieux...
    J'ai tjrs pensé qu'il ne fallait pas s'arrêter à l'arbitrage pour gagner un match, pourtant il faut bien avouer que depuis 3-4 ans à part pour Paris c'est une cata pour toutes les équipes.

    Je ne sais pas où il a entendu qu'on avait le meilleur arbitrage du monde ??? Celle là obligé il l'a inventé 👎🤣

    Signaler
  9. LELAVALLOIS - ven 9 Sep 22 à 5 h 31

    Ce président a bien raison, les arbitres français sont nuls, mauvais de chez mauvais ...
    Lors de Lyon-Angers, l'arbitre a réussi à arrêter le jeu, car un joueur d'Anges était " mort " sur la pelouse, il y avait du sang partout ...

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut