Les joueurs de l’OL contre Troyes (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Robert Valette : “L’OL manque de joueurs qui sortent de l’ordinaire”

Après 8 journées de Ligue 1, l’OL est 6e, mais surtout sur une pente descendante avec 3 défaites consécutives. Ancien joueur puis entraîneur à la formation, Robert Valette nous livre son regard sur le début de saison de l’Olympique lyonnais.

A 73 ans, Robert Valette porte toujours le même amour à son club, l’Olympique lyonnais. Forcément, l’ancien footballeur, qui a porté les couleurs de l’OL de 1969 à 1976, puis entraîneur au centre de formation, est circonspect au sujet du début de saison de l'équipe rhodanienne. Il se confie pour Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais : Quel bilan faites-vous de ce début de saison ? 

Robert Valette : L’OL a eu de la chance par rapport à la composition du calendrier. Sur les six premiers matchs il a joué des équipes plutôt concernées par la 2e partie de tableau, avec une seule surprise, Lorient (défaite 3-1). Cela lui permet d’être encore 6e après trois défaites de rang. Nous avons assisté à des rencontres, où plutôt à des mi-temps, où l’Olympique lyonnais est très passif, voire absent. Cela fait qu’il subit beaucoup trop et qu’il recule. Par exemple à Monaco (2-1), il concède deux coups de pied arrêtés et l’affaire est pliée. 


"Il manque une animation offensive"


Où se situent les axes d’amélioration de l’OL ?

J’ai toujours pensé que sur l’ensemble de la saison, ce sont vos meilleurs joueurs qui vous font gagner des points. Ce qu’il manque à Lyon, ce sont des footballeurs qui sortent de l’ordinaire, des bons joueurs. Là, je dirais que l’effectif fait ce qu’il peut. Il y a des moments où ils ont la tête dans le seau, et d’autres, comme en 2e période contre le PSG (0-1), où c’est un peu mieux, même si Paris a été dangereux. L’OL lui n’a pas eu les moyens de l’être (dangereux). De plus, il a des faiblesses dans le domaine aérien.

Il manque une animation offensive digne de ce nom. Le 4-4-2 peut être une solution. On met deux attaquants, dont (Moussa) Dembélé, qui n’est pas un remiseur. Il prend les espaces, il est présent devant le but. Mais dans ces cas-là, il faut passer par les côtés pour faire des centres. A droite, cela fonctionne car Malo Gusto est très généreux, mais sur l’autre aile, il n’y a jamais de centre. (Karl) Toko-Ekambi ne fait que rentrer et donc il se retrouve dans le trafic car à 25 mètres du but adverse dans l'axe il y a du monde. Il ne sert pas à grand-chose, même s’il fait des stats, mais pour donner des bons ballons à ses coéquipiers, c’est très difficile. Et comme Nicolas Tagliafico rentre lui aussi… Cela pose le problème de faire jouer des ailiers sur leur pied faible. L’adversaire lit très vite le jeu. Je regrette que l’OL ait toujours cette obsession de la possession de balle qu’il a souvent dans son camp.


"Ils se retrouvent noyés dans un collectif qui a du mal à se mettre en place"


Avez-vous noté des points positifs ? 

L'Olympique lyonnais a un bon milieu de terrain, même s’il manque un passeur, ce qui est utile pour marquer des buts. Le petit Johann (Lepenant), qui joue vers l’avant, comme le fait un peu Maxence Caqueret.

Jusqu’ici, comment jugez-vous l’apport des recrues lyonnaises ? 

Le problème de ce que l’on voit actuellement, c’est que ce serait de la folie de considérer (Alexandre) Lacazette et (Corentin) Tolisso comme s’ils n’étaient pas partis. Ce ne sont pas les mêmes joueurs, ils ont 5 ans de plus, ils ont évolué avec des entraîneurs aux styles de jeu différents et avec d’autres partenaires. Corentin est un bon footballeur, mais là, il est à la peine. Alexandre est obligé de décrocher pour avoir les ballons car devant il n’en a pas. Lorsqu’il avait (Nabil) Fekir derrière lui par exemple, il était performant, là, il est un peu esseulé en pointe. Toutes les recrues sont certainement de bons joueurs, mais ils se retrouvent noyés dans un collectif qui a du mal à se mettre en place. J’ai l’impression qu’on a un peu robotisé les joueurs, c’est-à-dire qu’il y en a peu dans un match qui sont capables de prendre des initiatives. 


"Je ne suis pas d’un optimisme béat"


Que vous inspire ce début de championnat pour la suite ? 

J’aimerais que l’OL soit européen l’année prochaine car les campagnes en coupe d’Europe laissent de bons souvenirs. J’y crois et je suis content de voir l’Olympique lyonnais gagner et pas heureux lorsqu’il perd. Je ne suis pas d’un optimisme béat. On va voir, la saison est longue. L’équipe est actuellement dans une mauvaise période, mais elle peut aussi en avoir de bonnes. 

Après la 8e place de l’an passé et ce début de saison, Peter Bosz est-il toujours selon vous l’entraîneur qu’il faut à l’OL ? 

Il doit trouver un modèle avec les joueurs qu’il a. Ce qu’il propose n’a pas beaucoup évolué avec ce que l’équipe faisait avant. Personnellement, j’aimerais voir des ailiers de débordement, du jeu vers l’avant et je m'aperçois que la plupart des entraîneurs sont un peu frileux de ce côté-là. Je n'oublie pas que le football est un spectacle, qu’on soit devant sa télé ou au stade, et actuellement, le spectacle se délite un peu, et pas qu'à l’OL.

105 commentaires
  1. Olyonn@is - lun 26 Sep 22 à 8 h 52

    KTE ne sert pas à grand chose.😅Il n'y va pas avec le dos de la cuillère !Pour Lacazette je suis d'accord il manque un passeur derrière lui,Faivre n'a pas réussi à saisir sa chance pour l'instant...Il manque des joueurs de talents ça c'est sûr,et l'équipe est jeune (trop?).Tolisso ce n'est pas ça pour le moment.Bref je suis d'accord avec les 3/4 de ce qu'il dit.

    1. ITSGONE - lun 26 Sep 22 à 13 h 03

      Manque un passeur pour lacazette? Pourquoi pas essayer aouar, ou cherki dès l'entame?

  2. Sony07 - lun 26 Sep 22 à 8 h 55

    Encore une analyse pertinente, mais qui dans le staff va la lire et surtout va en tirer des conclusions pour les mettre en pratique sur le terrain ?
    Pour les ailiers qui jouent sur leur mauvais pieds j'avais dis il y a quelques années que ça pourrait fonctionner si en cours de match ils permutaient mais on ne le vois jamais et du coup ils sont très prévisibles

  3. Bioman - lun 26 Sep 22 à 9 h 13

    C'est vrai qu'au niveau du 442, c'est intéressant ce qu'il évoque.
    Je me posais la question justement , pourquoi Tetê et KTE ne permutent pas?
    Mettant ainsi un gaucher à gauche avec un latéral qui a un esprit de défenseur, et un attaquant qui aime bien oublier de défendre, et à droite un droitier qui effectue tout de même du repli défensif avec un latéral plus intéressé par l'attaque que la défense...
    Plus équilibré dans la théorie, ou tout simplement Tetê et KTE ne sont pas fait pour le 442 ...

  4. Tikitaka55 - lun 26 Sep 22 à 9 h 19

    Analyse très juste .

  5. Cicinho - lun 26 Sep 22 à 9 h 22

    La meilleure analyse, et de loin, de tous les anciens entraîneurs interrogés ces derniers temps!

  6. Juni forever OL - lun 26 Sep 22 à 9 h 31

    Excellente analyse de Valette qui nous explique sans le dire par a+b que le problème n'est pas le coach mais les joueurs qui composent l'effectif !
    Merci à ponsolas de nous vendre du rêve chaque année avec tous ces investissements faits comme ils aiment dire mais au rabais des plues values effectuées sur les ventes de joueurs majeurs comme paqueta récemment !

    Le niveau sportif se casse la gueule année après année, depuis 2 ou 3 ans, il n'y a malheureusement plus un arbre comme Fekir ou menphis par exemple pour cacher la forêt ou sauver les meubles

    Je suis évidemment également inquiet pour la suite européenne du club, pour l'instant, on a encore de la marge avant de rejoindre la vermine en L2

    1. OLVictory - lun 26 Sep 22 à 9 h 45

      Tu as lu la fin ?
      C'est dit avec la bienveillance d'un "collègue", mais il pointe clairement l'insuffisance à ce poste.
      Quoi qu'il en soit, personne ne va ajouter des "joueurs qui sortent de l’ordinaire" à l'effectif avant un bon moment, donc il faut bien que le coach fasse avec ce qu'il a.

      1. Juni forever OL - lun 26 Sep 22 à 9 h 50

        Salut Olv
        Il met la plupart des entraîneurs dans le même panier
        Je le dis souvent, si on met guardiola, Zidane sur notre banc, ça changera rien

      2. OLVictory - lun 26 Sep 22 à 11 h 21

        Salut JFOL, Sur quoi d'autre que l'entraineur pourrait-on jouer ?
        Ou alors, on continue à aligner les défaites sans rien faire ?

    2. Philippeb - lun 26 Sep 22 à 10 h 07

      Non, non Juni forever, tu as raison le niveau sportif baisse, mais le niveau des dépenses financières reste énorme, Ponsot et Aulas ont raison, derrière le PSG, l'Ol reste le club ( disons un des club) qui dépense le plus, ça c'est facile à voir , il suffit de regarder les comptes.
      Le problème c'est de faire les bons choix sportifs.
      Je pense le contraire de toi, depuis 2019 2020, on ( Juni ) s'est planté sur les coachs et on passe du niveau LDC au niveau 5 à 10 ème.
      Il a d'autres choix catastrophiques, un Boateng doit coûter 4 a 5 fois plus qu'un Lukeba ! Et on n'a pas les moyens de se payer un deuxième joueur de ce prix qui soit bon...Mais on s'en fout de la défense, puisqu'on a une ribambelle de milieu et d'attaquants !
      Et je crois que Valette dit plutôt que le coach doit mieux faire avec les joueurs qu'il a.

      1. JUNi DU 36 - lun 26 Sep 22 à 12 h 06

        Et encore un coup envers Juni, Decidemment tu t'arrête jamais avec lui 👎

      2. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 13 h 21

        tu n'arrives pas a comprendre que ce n'est pas Juni qui a choisi Garcia ni Bosz , après son échec Sylvinho aulas lui a enlevé tout pouvoir , tout le monde le sait aujourd'hui .
        Il ne faisait qu'entériner les choix de la direction , en étant prié d'être "corporate" et faire bonne figure devant les coachs choisis .

      3. Moimoi - lun 26 Sep 22 à 13 h 47

        Juninho Pernambucano, il est inutile de discuter de certains sujets avec certaines personnes car elle ne changeront pas leurs idées, quoi qu'on leur dise.
        Dans ce cas-là, chacun répète la même chose encore et encore, ça ne sert pas à grand chose.

        Juni a été un mannequin recruté par le Président pour faire distraction du manque de moyens du club.

      4. OLVictory - lun 26 Sep 22 à 13 h 50

        A chaque fois que Juni aurait eu besoin d'aide, JMA lui a enlevé un peu de pouvoir de décision.

      5. le_yogi - lun 26 Sep 22 à 14 h 08

        L'homme Depay c'était surtout Memphis...

      6. GoNL - lun 26 Sep 22 à 14 h 16

        Moimoi un peu rapide le raccourci sur le recrutement du mannequin Juni:
        - il est arrivé en 2019, année du plus gros Mercato de l’histoire (coté dépenses)
        - l’hiver suivant Bruno Guimares
        - 6 mois après Paqueta.
        Il n’y a pas eu comme un effet Covid ensuite ?

    3. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 10 h 15

      Tu oublies ce qu'il dit sur la façon de jouer de l'OL :

      "Je regrette que l’OL ait toujours cette obsession de la possession de balle qu’il a souvent dans son camp."

      Ce jeu de possession stérile , ne mène à rien , ils ne sert qu'à se faire planter en contre .
      D'autant plus qu'elle est souvent dans son camps , comme il le souligne très justement .
      "L’adversaire lit très vite le jeu."
      Tout est dit , et c'est accablant pour Bosz , car en effet , "Ce qu’il propose n’a pas beaucoup évolué avec ce que l’équipe faisait avant."

      Bien sur que le coach a aussi une part importante dans les mauvais résultats .

  7. vav - lun 26 Sep 22 à 9 h 41

    Le manque d’ailiers ça fait 5 ans que ça dure et qu’on ne fait rien. Un ailier sur son mauvais pied, c’est-à-dire qui va toujours repiqué, ça ne sert pas à grand chose collectivement, et c’est tellement plus facile à défendre pour les adversaires aussi.

    Les Malouda, Bastos, Govou, Kader Keita etc qui mangent leur ligne sont le meilleurs moyens d’exploiter la largeur pour étirer et fatiguer l’opposition à l’usure. De temps en temps, ils peuvent permuter pour un peu de variété et déboussoler, mais le rôle premier demain ailier est d’abord la pleine exploitation des ailes.

    Celui qu’un défenseur et d’abord de défendre etc.

    On est peut-être sur la bonne voir, mais on est encore vraiment trop dans le bricolage! Tant qu’on refusera de recruter des spécialistes de leur postes (de les y aligner !) on aura une équipe déséquilibrée et jouera, en quelques sortes, avec handicap par rapport aux équipes qui reconnaissent les besoins variés et spécifiques de chaque secteur de jeu.

  8. Philippeb - lun 26 Sep 22 à 9 h 42

    Sur les constats on ne peut qu'être d'accord: un calendrier très très favorable au début, des phases correctes, rarement une mi-temps complète et beaucoup de phases apathiques avec cette "obsession de la possession" qui tend le jeu lisible. Donc un classement acceptable mais " L'équipe est actuellement dans une mauvaise phase".
    Il s'intéresse à l'animation offensive : on ne passe pas assez sur les ailes et on n'a pas un bon passeur au milieu, et le principal accélérateur de jeu c'est Malo Gusto a qui on demande décidément beaucoup. Et un Lacazette englué devant sans ballon.
    Il a sûrement raison, mais concernant les animateurs on avait Paqueta et Aouar l'an dernier ( mais pas Lacazette) et c'était pas mieux...Concernant les ailes, il semble en effet que Cherki apporte beaucoup en jouant vraiment un rôle d'ailier qui alterne les débordements et les repiquage au centre. Pourquoi le coach ne leur demande pas de jouer plus en débordement, mystère ?
    Et Valette ne parle pas des situations où l'on n'a pas le ballon, du défensif qui reste, pour moi, le secteur délaissé,

  9. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 9 h 42

    Enfin une analyse très juste et pertinente .
    Tous les défauts actuels sont pointés du doigt , et ils sont nombreux .
    Impossible d'être sur le podium dans ces conditions .

    KTE et son jeu stéréotypé , rentre systématiquement et vient s'empaler et ça n'aide pas l'animation collective .
    Idem de l'autre côté ou Tetê donne peu de ballons aux autres .
    Quant à ce pauvre Alex , esseulé en pointe , il doit courir beaucoup pour descendre chercher le ballon.
    Jouer ainsi sans meneur de jeu , sans passeur , c'est une asburdité totale .

    Quant au niveau général de l'équipe , au lieu de se vanter comme Aulas et dire que l'effectif est très riche , qu'il faut du temps , et blabla , il faut plutôt voir la faiblesse de celui ci , malmené par des équipes comme Lorient .
    Tolisso , c'est très moyen , loin de son niveau d'antan .

    Quels sont les vrais bons joueurs , ou sont ils ?
    Ils ont tous été vendus , c'est simple .
    Pour finir , ce jeu de possession stérile , ne mène à rien , ils ne sert qu'à se faire planter en contre .
    D'autant plus qu'elle est souvent dans son camps , comme il le souligne très justement .
    "L’adversaire lit très vite le jeu."
    Tout est dit , et c'est accablant pour Bosz , car en effet , "Ce qu’il propose n’a pas beaucoup évolué avec ce que l’équipe faisait avant."

    De plus tout miser sur les jeunes car le club n'a pas une tune ( tu parles l'adn Ol , c'était surtout un moyen de recruter quand les poches sont vides ) , ça a ses limites , l'équipe de france très rajeunie hier en a pris une bonne .

    Bref , on va dans le mur , et changer le coach pendant le mondial sera trop tard et ne permettra pas de retrouver l'europe la saison prochaine .

  10. OLVictory - lun 26 Sep 22 à 9 h 50

    Robert Valette a gardé l'œil, on dirait, son analyse du groupe est bonne et exhaustive.
    Son interview pourrait servir de référence.
    Robert Valette était ailier gauche, je crois, j'étais petit quand il jouait, son avis sur les ailiers devrait attirer l'attention de notre staff technique. Il pourrait leur rappeler les fondamentaux du poste.

    1. Juni forever OL - lun 26 Sep 22 à 9 h 52

      Une des plus grandes perte du club

  11. Poupette38 - lun 26 Sep 22 à 9 h 51

    J'ai trouvé ça :

    Data OL
    @OL_Data·

    Corentin Tolisso a délivré 11 passes clés depuis le début de la saison ; il est le lyonnais qui crée le plus d’occasions de but franches (4), aucune n’a fini en but.

    Dommage que l'on ai pas de bons attaquants

    1. le_yogi - lun 26 Sep 22 à 14 h 09

      Une stat qui plaira à OLV, il fait mieux que Guimaraes dans ce domaine 🙂

      1. OLVictory - lun 26 Sep 22 à 14 h 12

        Tolisso est capable de le faire, je n'en doute pas.
        Mais à plein temps, je crains que non

  12. jolann69 - lun 26 Sep 22 à 9 h 55

    De toute façon il n'y a qu'à voir le nombre de joueurs internationaux qui sont partis ce WE en sélection.... IL y a une époque ou pendant les trêves internationales on avait du mal à faire des entrainements tellement il manquait de joueurs.

    1. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 10 h 04

      "Ce qu’il manque à Lyon, ce sont des footballeurs qui sortent de l’ordinaire, des bons joueurs. Là, je dirais que l’effectif fait ce qu’il peut. "

      La encore il a tout dit .

      Le niveau de l'équipe est moyen , tout simplement , et même a des faiblesses dans le domaine aérien .
      Contre Paris ils sont incapables d'être dangereux , ils ne le peuvent tout simplement pas , et ce n'est pas un pb d'état d'esprit ou de motivation , comme les en accuse souvent Bosz , à tord .

      1. jolann69 - lun 26 Sep 22 à 10 h 16

        Après, Marseille n'en a pas beaucoup non plus des internationaux partis ce WE, et pourtant ils ont de bien meilleurs résultats que nous. Je reste persuadé que si l'entraineur tire parti du meilleur de notre effectif, il y a largement matière à terminer 2e de ligue 1. Bon Ok en coupe d'Europe on serait à la ramasse grave, mais en ligue 1 bon sang on doit être meilleur.

      2. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 10 h 17

        Bien évidemment , il y a moyen de faire beaucoup mieux en jouant en 442 déjà , comme le dit Valette .
        Et en mettant les joueurs à leur vrai poste et ne pas les mettre en difficulté comme le fait régulièrement Bosz .
        A l'OM ils ont un coach pragmatique , qui n'a pas eu besoin d'un an pour s'adapter et donner un style à l'équipe .

      3. jolann69 - lun 26 Sep 22 à 10 h 25

        Ben ouais, mais à l'OM ils ont un coach qui ne parle pas français..... Sérieux moi j'en veux à la direction du club qui enchaine les mauvais choix d'entraineurs juste parce qu'ils se mettent des barrières énormes. J'en suis à attendre le départ de JMA en espérant que les choses changent....

      4. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 13 h 13

        Tant que JMA sera la , hélas je pense que rien ne changera et qu'ils se planteront encore et toujours dans le choix du coach .
        Car en définitive , c'est toujours l'omnipotent qui a fait ces choix , sauf une rare exception , Sylvinho , à l'époque brève de la lune de miel au moment du retour de Juni , l'enfant prodigue .

  13. Doudski69 - lun 26 Sep 22 à 10 h 06

    L'effectif est ce qu'il est.
    L'entraîneur doit adapter son système pour en tirer le meilleur
    Et le mec borné qui veut faire le contraire emmène forcément son groupe dans le mur.
    Et le staff au dessus qui met un an et demi à capter ça ne vaut pas mieux.
    Banalités.
    Évidences
    Marre de ce cirque
    Aucun risque de tenter maintenant puisque si on le fait pas c'est archi-cuit.
    Bonne agonie à mon OL.

    1. Philippeb - lun 26 Sep 22 à 10 h 18

      Je crois que le raisonnement de beaucoup ici est a l'envers " les joueurs ne jouent pas bien, donc ce ne sont pas de bons joueurs"
      Alors que pour moi " les joueurs ne jouent pas bien parce qu'on les fait mal jouer "
      On a un effectif très coûteux, constitué de bons joueurs ( et de moins bons, bien sûr !) Et on n'arrive pas à faire une équipe efficace.

      1. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 13 h 12

        Exemple mémorable ou il a fait jouer Paqueta avant centre , ce dernier ne jouait alors pas bien et en avait même perdu son football...

      2. Nenae - mar 27 Sep 22 à 15 h 03

        R.Vallette ´´ J’ai l’impression qu’on a un peu robotisé les joueurs´´

        En gros on essaye de décaler Gusto à droite........

        Voila meme impression qu avec Sylvinho les joueurs essayent d appliquer des consignes, qui sont du domaine du suicide collectif. Ensuite ils prennent chacun leur tour, on recompense les bons soldats genre Dubois capitaine et on brule ceux qui s y perdent et y perdent leur football.

  14. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 10 h 09

    Dans ce club , il n'y a plus de personnes compétentes dans le domaine sportif , comme robert Valette , c'est là le fond du problème .
    Il n'y a même pas de directeur sportif , tu ne vois jamais ça ailleurs .

    1. Philippeb - lun 26 Sep 22 à 10 h 32

      Le sportif c'est surtout le coach ! La politique sportive c'est le projet de Bosz !
      Le recrutement a été mauvais cette année ??? Lacazette, Tolisso, Tetê, Lepenant, Tagliafico ne sont de bonnes recrues ?
      C'est de ma faute s'il a voulu Boateng l'an dernier et ne le fait pas jouer, s'il n'a pas voulu un bon DC et qu'il a choisi Mendes, qu'il a écoeuré Dubois pour ne garder que Gusto. Qu'il se fout de la défense parce qu'il a la possession ?
      C'est de ta faute s'il ne cherche jamais à déstabiliser l'adversaire en passant par les ailes ou en faisant des contre attaques ?
      Ce mec croit que le projet sportif est de posséder le ballon et de d'attaquer par le centre, pourquoi on aurait besoin d'un DS ?

      1. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 13 h 04

        tu crois sérieusement que Bosz a ce pouvoir , qu'il est décisionnaire dans le recrutement ??
        Tu n'as pas compris que ce n'est pas lui qui n'a pas voulu recruter un DC , mais Ponsolas qui lui ont dit : tu as 5 DC , tu te démerdes avec , on n'a pas d'argent pour ce poste .
        Comme sur les 5 il n'avait que Lukeba de bon , il a fait reculer Mendès qui était moins mauvais que les 4 autres à ce poste , c'est tout !

        Boateng il est normal qu'il ne le fasse pas jouer , c'est une catastrophe ce joueur , il marque même contre son camps !

      2. Nenae - mar 27 Sep 22 à 15 h 08

        Oui enfin les DC c´est comme de Kleenex pour Peter.
        C est toujours celui qui ne joue pas qui a été le meilleur.

        Lukeba etait 6eme dans sa hierarchie l´an passé derrere Boateng, Denayer, Marcelo, Diomandé, DaSilva
        il les a tous brulé un par un , Lukeba a donc fini titulaire....
        Ozakcar lui a vu son cas reglé en un match de préparation.

        Cette année j attends qu´il nous brule Lukeba.

        Il a trouvé son 8eme DC avec Mendes. Content pour lui moins pour le club.

        Vite un 9eme DC à bruler pour Peter !

  15. Darn - lun 26 Sep 22 à 10 h 41

    Au moins c'est mesuré, ce n'est pas totalement à charge.

    1. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 13 h 11

      Oui , enfin quand on lui demande quels sont les points positifs , il dit seulement du bout des lèvres :
      'L'Olympique lyonnais a un bon milieu de terrain, même s’il manque un passeur'

      ça fait léger pour une équipe qui vise le top 3 ....

      1. Darn - lun 26 Sep 22 à 14 h 00

        Cela n’empêche pas que ce soit mesuré ! Mais oui, il pointe les problèmes de façon exhaustive, et sans langue de bois.

  16. JUNi DU 36 - lun 26 Sep 22 à 12 h 01

    Il a gagné quoi lui dans sa carrière pour se permettre de critiquer les joueurs de cette façon ?? Rien du tout
    Il a marqué 6 buts en ligue Europa ? Je crois pas non.

    105 matchs sur 7 ans à l'ol
    8 buts
    Même pas un seul match international.
    Pas de quoi pavoiser de cette façon sur les autres.

    1. OLVictory - lun 26 Sep 22 à 12 h 15

      Notre attaque côté gauche ne fonctionne pas bien dès que niveau des adversaires monte un peu, avec deux joueurs qui ne jouent pas ensemble.
      On peut attaquer la personne de Ravier avec un argument d'autorité pour faire diversion de ce fait établi, mais ça ne résoudra en rien notre problème.

      1. GoNL - lun 26 Sep 22 à 12 h 59

        Le constat est juste, qu’on veuille l’entendre ou non, que celui qui le fait ait le droit de le faire ou non…
        Je pense par contre que le cas KTE ne deviendra prioritaire que le jour où on aura résolu bien d’autres problèmes, sur la défense, la possession stérile, la création, etc… il me tarde ce jour-là

      2. OLVictory - lun 26 Sep 22 à 13 h 36

        La défense il n'en parle pas, mais création ou possession stérile, il est en plein dans le sujet, il me semble

      3. Moimoi - lun 26 Sep 22 à 13 h 41

        Moi, quand je n'ai pas le droit, je prends le gauche.

    2. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 13 h 09

      Pas besoin d'avoir été maradona pour avoir un regard juste sur les carences de notre équipe , des joueurs et du coach qui met en musique tout ça !

      1. GoNL - lun 26 Sep 22 à 13 h 12

        Surtout que Maradona ne communique pas trop sur le sujet 😁

      2. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 13 h 16

        Non il n'est pas trop bavard ces temps ci

  17. OctoGone - lun 26 Sep 22 à 13 h 13

    Analyse globalement juste à mon sens, mais avec un bémol : la direction sportive est absente du discours.
    Or, si le bat blesse quelque part c'est là.
    On ne peut pas avoir le bon entraîneur si l'effectif n'est pas adapté à ce qu'il souhaite, et inversement.
    Une bonne direction sportive ne peut pas laisser en place un entraîneur qui n'assure pas, et un entraîneur qui assure ne reste pas si la direction sportive est incompétente.

    Pour une comparaison intéressante avec la situation de l'OL, suivez ce lien : https://philippesilberzahn.com/2022/09/19/le-syndrome-du-canard-comment-les-organisations-en-declin-s-habituent-a-la-mediocrite/

    C'est dramatiquement juste...

    1. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 13 h 18

      Il ne fait en effet jamais état de la direction et de leurs choix , pourtant si l'OL est devenu un club moyen de seconde zone , qui ne gagne plus rien depuis 10 ans , il y a comme un pb ...

      1. Philippeb - lun 26 Sep 22 à 14 h 06

        C'est en effet impressionnant comme les supporters s'habituent à la médiocrité ! Avant juin 2019 un entraîneur qui ne gagnait rien, mais qui pratiquait un jeu offensif et attractif, qui battait des records de buts marqués et était qualifié en Europe chaque année ( et souvent en Champion's League) était tagué, insulté et même agressé pendant des années et dès le début de son mandat.
        Et maintenant un type qui parle de jeu attractif et offensif, mais qui ne fait qu'en parler sans jamais le produire, qui a fait la pire saison depuis 25 ans et qui nous conduit droit dans le précipice, les Riolo et Rothen viennent juste de retourner leur veste, et les ultras et supporters arrivent encore à lui trouver des excuses, c'est pas sûr que ce soit lui, c'est les joueurs, c'est les dirigeants, c'est l'arbitre, , le vent ou le ballon.

      2. Juni forever OL - lun 26 Sep 22 à 14 h 11

        "Et maintenant un type qui parle de jeu attractif et offensif, mais qui ne fait qu'en parler sans jamais le produire, qui a fait la pire saison depuis 25 ans et qui nous conduit droit dans le précipice"

        Tout le monde voit et comprend (a part quelques réfractaires comme toi ) que cela est du essentiellement au recrutement très souvent raté et à la vente de joueurs MAJEURS non remplacés qualitativement, les jeunes issus du centre étant moins forts

    2. OLVictory - lun 26 Sep 22 à 13 h 43

      "Le fonctionnement de l’organisation devient alors une sorte de jeu de chaise musicale où chacun essaie de sauver sa peau"

      Nous sommes effectivement dans ce cas de figure, on a pu en voir la preuve avec les ultimatums d'Aulas, ratés et sans aucun effet. L'objectif de Bosz n'est plus de gagner, il sait bien qu'à Lyon ce n'est plus l'objectif premier, son but est de durer le plus possible. Et ce but, il compte l'atteindre en essayant de ne jamais contrarier Aulas. Même les sbires de JMA, il s'en fout, il sait aussi qu'il n'hésitera à leur donner tort dès que ça l'arrangera.

      "Il n’y a évidemment pas de solution facile à une telle situation, car rien n’est plus puissant qu’une habitude, et l’habitude de la médiocrité n’échappe pas à cette règle. "

      1. Philippeb - lun 26 Sep 22 à 17 h 41

        Juni forever.
        Tu rigoles !? Relis les posts ici, tu verras que tout le monde est d'accord sur Bosz.
        Quant aux joueurs c'est difficile à dire si on a baissé ou pas. En tout cas ils nous coûtent aussi cher. Comment pourrait on dire par exemple que les Dubois, Marçal, Marcelo, Cornet Mendes, Tête, étaient meilleurs que les joueurs d'aujourd'hui alors qu'ils ont tout a tour été les souffre douleurs des ultras ?!
        Pour moi c'est Bosz qui fait que l'équipe donc les joueurs ne sont pas bons

      2. cavegone - lun 26 Sep 22 à 17 h 49

        Si tu arrives à le convaincre je mange un rat cru 🤣
        Tu perds ton temps personne ne change jamais d’avis ici 😂
        A part peut-être WK et Le_Yogi 😉
        …et moi bien sûr ☺️

      3. le_yogi - lun 26 Sep 22 à 17 h 59

        C'est trop d'honneur Cave, je ne suis pas sûr de mériter ça, moi même je peux être un peu borné par moments ^^ Je donne une mention spéciale à Darn en revanche je l'ai souvent vu faire preuve d'une grande humilité dans ses commentaires, et reconnaître quand il s'est planté (dernièrement au sujet de Lacazette notamment, où j'avoue avoir eu moi-même quelques doutes lors de son arrivée...!).

      4. JUNi DU 36 - lun 26 Sep 22 à 23 h 09

        Non pas tout le monde Philipebb, d'ailleurs en passant tu parle bien trop souvent au nom de tout le monde. Il y a des mots à mettre entre les autres mots. Tu pourrait mettre " Une majorité" 'Nombreux sont ceux " ' Beaucoup ici pense que "
        Cette façon de vouloir passer en force ce que tu pense toi est assez réac de ta part.

      5. Juni forever OL - lun 26 Sep 22 à 23 h 14

        Relisez l'interview de Valette Philippeb et cave, vous verrez que cet homme a l'immense expérience parle bien davantage des joueurs, égratigne bien kte au passage 😮🤣, que des entraîneurs

        Arrêter de travestir la réalité 😉
        Par ex, il n'y a pas d'ailier gauche dans l'effectif, Bosz ne peut pas inventer un mec, il fait avec son matos déséquilibré, c'est comme avec les DC, il fait avec les breles a disposition...

  18. Mimoun - lun 26 Sep 22 à 13 h 24

    En novembre 1974 l'OL joue un match de coupe d'Europe contre Mönchengladbach. Défaite en allemagne 1 à 0. Match retour à Gerland, et dès la première minute de jeu but de l'OL, de... Valette ! l'espoir d'une qualification sera vite éteint, défaite 5 à 2 (le deuxième but lyonnais de... Raymond Domenech !) ; tout ça pour dire, un peu méchamment, que Valette était un joueur valeureux, qui a eu sa minute de gloire ce jour là, mais c'est bien tout, en résumé un joueur "très ordinaire"... Même Raymond Domenech était un bien meilleur footballeur... Mais il faut être honnête et je pense que cela n'a pas forcément de rapport avec la pertinence de leurs analyses quelques dizaines d'années plus tard (c'est bien pour ça que c'était un peu bête et méchant de ma part de rappeler le niveau de Valette 😉)
    Je partage en partie les remarques de Valette : Toko qui rentre au centre, ok ; Taglia insuffisant en attaque ok, obsession de la possession de balle, ok ; faiblesses dans le domaine aérien, c'est clair... Mais pour le reste de son analyse, j'ai des doutes : pas sûr que le système de jeu soit la solution, et le 4 4 2 avec Moussa, bof, et Bosz a tenté, sans succès. Pas de joueur qui sortent de l'ordinaire ? C'est quoi un joueur qui sort de l'ordinaire ? Et puis on a eu Paqueta pour quels résultats ? d'autre part désolé mais l'effectif de Lyon n'est pas celui de Paris mais des Lacazette, des Tété, des Caqueret, des Gusto je crois qu'il y a pas mal d'équipes de L1 pour lesquelles ce serait LE joueur vedette, qui sortirait de leur ordinaire... Quant au dernier paragraphe c'est une succession de voeux ou de banalités sans grand intérêt...

    1. OLVictory - lun 26 Sep 22 à 13 h 48

      Tu pourras remarquer qu'il n'a pas dit que le 442 était ou pouvait être la solution.
      Il est même plutôt critique.

      Pour Paqueta il suffit de voir ses remplaçants pour se rendre compte de la perte que représente ce joueur, c'est clair et éloquent.

      1. Mimoun - lun 26 Sep 22 à 13 h 52

        Désolé OLV mais il dit "Il manque une animation offensive digne de ce nom. Le 4-4-2 peut être une solution"... Alors je ne comprends pas pourquoi tu lis "qu'il n'a pas dit que le 442 était ou pouvait être la solution" ???

      2. GoNL - lun 26 Sep 22 à 13 h 54

        Paqueta sortait de l’ordinaire (contrairement à ceux qui lui succèdent tu as raison), mais n’a pas rendu le collectif extraordinaire, et là le coach avait tout son rôle.
        C’est comme ça que je lis les propos de Mimoun

      3. Juninho Pernambucano - lun 26 Sep 22 à 14 h 06

        Justement si , il évoque le 442 et explique que ce pourrait être une solution .