Lindsey Horan avec les Etats-Unis (Photo by Alex Goodlett / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Sara Däbritz et Lindsey Horan toutes deux vainqueurs avant le retour à l’OL

Entre un match d’éliminatoire pour le Mondial sans enjeu et un amical, Sara Däbritz et Lindsey Horan n’avaient que peu de pression. L’Allemande et l’Américaine se sont malgré tout imposées avec leur sélection, mardi.

Dans ce début de saison qui n’a pas encore commencé, Sonia Bompastor en est à croiser les doigts pour que de nouveaux pépins physiques ne viennent pas s’ajouter à la longue liste. Peu satisfaite de cette fenêtre internationale prévue avant même la reprise des championnats, l’entraîneure de l'OL avait mis en avant le fait que représenter son pays était toujours quelque chose de fort qu’importe le contexte. Celui de Lindsey Horan a clairement été sujet à discussion. Ayant déjà eu de courtes vacances, la milieu a enchaîné les voyages durant l'été et cette double confrontation amicale contre le Nigéria allait apporter plus de fatigue qu’autre chose.

Une nouvelle fois avec le brassard de capitaine, Horan a joué toute la rencontre contre la sélection africaine, mardi à Washington. 90 minutes, c’est aussi le temps qu’a passé Sara Däbritz sur le terrain avec l’Allemagne. Heureusement, aucune blessure n’est à déplorer pour l’ancienne Parisienne. Laissée sur le banc lors du match de la qualification contre la Turquie, la milieu de l’OL a joué tout le match dans le large succès contre la Bulgarie (7-0). Comme Lindsey Horan, Däbritz étaient également capitaine de sa sélection.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut