Amandine Henry à l'entraînement avant OL - Juve
Amandine Henry à l’entraînement avant OL – Juve (crédit : David Hernandez)

Amandine Henry a joué son 350e match avec l'OL

Auteur du deuxième but lyonnais samedi contre Soyaux, Amandine Henry a disputé son 350e match avec l’OL. La milieu en a profité pour inscrire son 50e but avec le club lyonnais en championnat.

Elle s’est fait un peu voler la vedette par le retour d’Amel Majri mais Amandine Henry continue de rentrer encore un peu plus dans l’histoire de l’Olympique lyonnais. Arrivée au club en 2007, la milieu a tout connu avec les Fenottes malgré une infidélité de deux saisons pour tenter l’aventure américaine à Portland (2016-2018). Elle fait partie des meubles à l’OL et malgré son attachement à son nord natal, elle est devenue une vraie Fenotte. Cette longévité chez les octuples championnes d’Europe se retrouve dans les chiffres. Samedi, Henry a joué son 350e match avec l’OL sur la pelouse de Soyaux.


50e but avec l'OL en D1 féminine


Troisième joueuse la plus capée derrière Wendie Renard (440) et Eugénie Le Sommer (363), Amandine Henry a parfaitement fêté cette barre symbolique avec cette victoire (0-3) en Charente. Après l’ouverture du score de Vanessa Gilles, la numéro 6 lyonnaise a mis la tête sous l’eau à Soyaux avec un but du break dans la foulée sur un beau service de Sara Däbritz. Une réalisation loin d’être anecdotique puisqu’elle lui permet de signer son 50e but sous les couleurs lyonnaises en D1 féminine. Avec une nomination pour le Prix Puskas, c’est une semaine bien remplie qui s’est conclue pour Amandine Henry.

6 commentaires
  1. OL-91 - dim 15 Jan 23 à 15 h 19

    Merci Amandine.

    Signaler
  2. lionel-fontana - dim 15 Jan 23 à 18 h 28

    Elle mérite totalement le prix du plus beau but et le plus important

    Signaler
    1. isabielle - dim 15 Jan 23 à 19 h 04

      Le plus beau but, à montrer dans les écoles de foot.
      Tacle rageur (et propre) pour récupérer le ballon suite à un pressing soutenu de l'ensemble de l'attaque.
      Demi tour, vif, balle au pied, pour se mettre dans le sens du jeu.
      Belle, rapide et courte conduite de balle pour se mettre à bonne distance des cages et sur le meilleur pied....
      Excellent équilibre au moment de la frappe... et frappe de mule cadrée, pleine lulu....
      Pour la beauté du geste ajoutons le plongeon de la gardienne.... un peu court car pas encore sur ses appuis (tant mieux pour nous)
      En plus c'est un but décisif car il arrive en début d'une partie que le Barça pensait dominer.
      Leur jeu de possession en fût contrarié, car nous avons maintenu un pressing haut, la crainte d'en prendre un autre les a conduite a ne pas s'exposer davantage.
      Dans ce but, il y a toute la panoplie technique d'Amandine que seule la sémillante coach de l'EDF n'a pas vu !

      Signaler
      1. dede74 - dim 15 Jan 23 à 19 h 42

        👍‍ 👍‍ 👍‍
        Magnifique narration de cet événement, que nous avons vécu avec bonheur.
        Ton récit est digne des meilleurs journaleux et devrait être montré à tous ces d'jeun's incapables, qui écrivent des âneries imbuvables, sur la toile ou les journaux sportifs !
        Bravo à toi isabielle.

      2. Foot Toujours - dim 15 Jan 23 à 19 h 51

        Merci pour le compliment, mais je n'ai aucun mérite, c'est Amandine notre muse...
        Quand on a joué en 6 pendant 15 ans, un but comme celui là reste en mémoire longtemps.... c'est un bijou finement ciselé !

      3. isabielle - dim 15 Jan 23 à 20 h 08

        Merci pour le compliment, mais je n'ai aucun mérite, Amandine est une telle muse pour nous !
        Quand on a joué en 6 pendant 15 ans, un tel but reste en mémoire très longtemps.... c'est un bijou finement ciselé qui met davantage en valeur notre belle blonde !

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut