Apollon Limassol - OL (1-1) : « Comme une défaite » pour Nabil Fekir

Le match nul contre l'Apollon Limassol, jeudi (1-1), a des allures de défaite pour le capitaine lyonnais Nabil Fekir.

Comme un coup de poignard, l'OL a encaissé le but de l'égalisation en toute fin de match (90+3e), jeudi contre l'Apollon Limassol (1-1). « On a cru que le match était gagné, et on a encaissé le but qui nous fait vraiment mal. Il y a eu peut-être un peu de relâchement, un manque de concentration. On sait que dans les matches européens, ça se joue à des détails. Ce (jeudi) soir, ça s'est joué en fin de match », a tenté d'expliquer Nabil Fekir, après la rencontre. Malgré le point ramené de Chypre, le capitaine lyonnais a vécu ce match nul comme un défaite. Il se tourne déjà vers le déplacement au Parc de Princes « On est tous très déçus. C'est comme une défaite pour nous, a indiqué le meneur de jeu rhodanien. On se devait de prendre les trois points ici, malheureusement ce n'est pas le cas. Il faudra relever la tête pour faire mieux au prochain match. » Face à l'armada du PSG, cela ne sera pas chose aisée.

5 commentaires
  1. ferenc119 - ven 15 Sep 17 à 10 h 57

    "ça se joue à des détails"

    Donc :
    savoir faire une passe
    faire un appel
    jouer collectivement
    faire du pressing
    proposer des solutions aux porteurs de balles

    Ce sont donc des détails pour Fékir, pour moi, c'est juste la base du foot !!!!!

    1. Gones2wano - ven 15 Sep 17 à 11 h 58

      Ça ce joue à un memphis

      1. MakeLyonGreatAgain - ven 15 Sep 17 à 15 h 49

        Un peu... facile comme commentaire.
        Okay, Memphis est nul et je crois que tout le monde l'a vu et bien compris. Mais qui est responsable de le laisser sur le terrain tout le match?!

  2. -bRoglin- - ven 15 Sep 17 à 16 h 10

    Je me répète mais Memphis a largement le niveau pour jouer à l'OL dans l'aider à réaliser ses objectifs..Seul soucis, il se croit tout permis..En voilà un qui gagnerait à se taper un Lippi ou Hiddink...Mais nous on a Génésio qui n'arrivait pas à dominer un Tolisso ou un Ghezzal...

  3. jeepy - ven 15 Sep 17 à 17 h 32

    Bien résumé le mal profond de l'OL : la Gênesite !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut