Dimitri Payet lors d'OL - OM
Dimitri Payet lors d’OL – OM (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Dimanche ou le dernier épisode houleux entre l’OM et l’OL

Avec les incidents entraînant le report du match, la rivalité entre l’OM et l’OL continue d’empêcher la fête du football. Dimanche a été le dernier épisode d’incidents qui entourent cet Olympico depuis plusieurs années.

Les images de la honte. Depuis plusieurs heures, les vidéos et photos qui tournent sur les réseaux sociaux n’ont cessé de créer une vague de dégoût chez les supporters. Qu’ils soit marseillais, lyonnais et même d’une autre formation, aucun ne peut accepter ce qu’il s’est passé dimanche soir à Marseille avant la rencontre. Les bus callaissés de joueurs et des supporters de l’OL dans le centre de la cité phocéenne ont entraîné le report de la rencontre. Le dernier épisode d’une série d’incidents entre l’OM et l’OL depuis presque dix ans. Pourtant avec le retour de 600 supporters lyonnais, la volonté était très clairement de vouloir du spectacle sur le terrain et en tribunes. Ce fut tout l’inverse.

Des mesures de sécurité avaient bien été prises par les autorités avec les forces de l’ordre réquisitionnées. Seulement, la rivalité entre les deux clubs qui s’est créée au fil des années semblent atteindre un point de non-retour et personne ne va en sortir gagnant. Le retour de Mathieu Valbuena au Vélodrome en 2015 avait donné lieu à une scène choquante en tribunes avant que le match ne soit interrompu pendant de longue minutes. En cause ? Des jets de bouteilles en verre sur la pelouse. Ces objets censés calmer la soif des supporters sont devenus la pièce centrale des incidents entre l’OM et l’OL.

Il y a eu la fameuse bouteille d’eau sur Dimitri Payet un soir de décembre 2021 à Décines et depuis dimanche soir, les canettes de bière envoyées sur les bus lyonnais. Ce n’est pas la première fois puisque ce phénomène s’était déjà produit en 2016 puis en 2019, quand bien même les supporters lyonnais n’étaient plus autorisés à faire le déplacement dans la cité phocéenne. A ces incidents s’ajoutent les actes racistes la saison dernière au Parc OL et ce dimanche et voilà comme le foot qui doit être une fête se transforme en un florilège de bêtise humaine.

13 commentaires
  1. Avatar
    thal0995 - lun 30 Oct 23 à 13 h 17

    Des canettes de bière ? Ouah c'est Schwarzenegger qui a lancé la canette pour péter du double vitrage comme ça ? Je dirais plutôt du parpaing ou des briques voire des bouteilles en verre ...

    1. ITSGONE
      ITSGONE - lun 30 Oct 23 à 13 h 23

      Les canettes en béton armé ne sont pas le problème : madame la ministre Norauto nous dit que le double vitrage du bus n'était pas d'assez bonne qualité.

      1. Avatar
        thal0995 - lun 30 Oct 23 à 13 h 28

        Donc en résumé c'est la faute de l'OL si le double vitrage ne tient pas un caillassage extrême (alors qu'un double vitrage n'est pas développé pour tenir contre un caillassage à la base) ?

    2. Avatar
      Musashimon - lun 30 Oct 23 à 14 h 59

      Des bouteilles en verre remplies alors...et encore même pas sur que ça explose une vitre sécurisée.

      1. Avatar
        thal0995 - lun 30 Oct 23 à 15 h 04

        ça explose le 1er vitrage mais pas le second ou en tout cas, si ça pète les 2 vitrages, il n'y a plus assez de force pour blesser Grosso ce qui suppose l'insistance des jets

  2. Bioman
    Bioman - lun 30 Oct 23 à 13 h 24

    Nous ressortir cette photo uniquement pour parler de cette coiffure immonde....Pas sympa O&L!

  3. Toitoi
    Toitoi - lun 30 Oct 23 à 13 h 24

    "Dimanche ou le dernier épisode houleux entre l’OM et l’OL" : je dirais même "Dimanche ou le dernier épisode houleux en date entre l’OM et l’OL".

    C'est triste à dire mais cet évènement est une aubaine pour faire pleuvoir des articles sur O&L.

  4. Juninho 38
    Juninho 38 - lun 30 Oct 23 à 13 h 26

    le véhicule d'adolf Hitler avait un vitrage à l'épreuve des balles .
    On peut le voir au musée de rochetaillée sur saone et c'est impressionnant

    1. Toitoi
      Toitoi - lun 30 Oct 23 à 13 h 27

      N'oublions pas que cela reste du sport, des joueurs de foot ne sont pas des chefs d'État et ne sont donc pas censés être protégés comme tels.

      Je crains que tout cela risque au final de renforcer leur position délirante dans la société, eux qui sont déjà assez hors-sol, cf leur salaire ou la portée de leurs paroles.

      1. Juninho 38
        Juninho 38 - lun 30 Oct 23 à 13 h 29

        C'est pourtant la réalité pour arriver sain et sauf au stade , on l'a vu hier soir

      2. Avatar
        XUO - lun 30 Oct 23 à 13 h 39

        Le blindage des vitres d'Adolphe, c 'était 4 cm à peu près.
        Je me souviens qu'une R25 ( années 85 ? ), blindée, voyait son poids majoré de plus d'une tonne.

  5. Avatar
    Poupette38 - lun 30 Oct 23 à 14 h 00

    J. Textor a annoncé en conférence de presse la pose de vitres blindés pour le transport des joueurs si j'ai bien compris

  6. Avatar
    Musashimon - lun 30 Oct 23 à 15 h 02

    Xuo, une tonne en plus pour quelques vitres sur quelques mètres carré alors sur un car entier je n'imagine même pas la surconsommation en gazoil du au blindage.

    Moi je propose le char à voile, c'est écologique, économique et rapide. Comme ça ils pourront slalomer entre les projectiles !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut