Castello Lukeba intervient devant Thiago Mendes et Sofiane Boufal (SCO) (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Face à Lorient, l’OL doit confirmer ses transformations

Pour la 2e fois seulement de la saison, l’OL va évoluer hors de ses terres, ce mercredi (19h). Face à Lorient, un adversaire encore à leur portée, les Lyonnais doivent prouver que les bonnes impressions à la maison peuvent aussi se transposer à l’extérieur.

Deux jours après la victoire contre Angers, Peter Bosz a rapidement mis le holà à ceux qui souhaitaient s’emballer. Avec treize points sur 15 possibles, l’OL est dans les temps de passage qu’il s’est fixé voire peut-être mieux. Quatrième de Ligue 1, le club lyonnais peut retrouver une place de co-leader du championnat en cas de victoire contre Lorient, ce mercredi. Cette position, l’OL ne l’a plus connue depuis une éternité. Néanmoins, Bosz préfère ne pas aller trop vite en besogne, lui qui est plutôt du genre à vivre au jour le jour.

"On mérite cette place parce qu’on a pas mal joué depuis le début de la saison. Mais il faut d’abord gagner ce match, a averti le coach néerlandais. Lorient chez eux, c’est un peu particulier quand tu vois la possession, c’est 40 contre 60 pour Clermont et ils ont gagné. Ils ont un jeu particulier très compact avec un bloc bas avec des joueurs devant qui vont vite."


Le "gegenpressing" enfin adopté ?


Après avoir joué contre des formations plutôt "faibles", Lorient représente vraiment un premier test avant Monaco et le PSG. Le coach lyonnais s’en défend, estimant que ses joueurs avaient "déjà eu 5 tests et donc que c’est un match important mais pas un test." Pourtant, ce déplacement en Bretagne a bien la tête d’une véritable répétition avant les deux journées qui suivent. D’abord parce que Lorient est actuellement 7e de Ligue 1 et que dans le début de saison lyonnais, c’est la première fois que l’OL joue un club si bien placé. Ensuite, parce que ce match en Bretagne ne sera que le deuxième à l’extérieur et que le groupe se doit de se jauger en dehors de ses bases. Le premier s’était soldé avec un nul décroché en fin de match à Reims et des premiers doutes quand à la capacité lyonnaise à se défaire d’un bloc bas dans cette nouvelle saison avaient fait surface.

Ils ont été rapidement balayés par les deux victoires à domicile contre Auxerre et Angers la semaine dernière. De ces victoires est ressorti un plan de jeu qui commence doucement mais sûrement à se montrer. Depuis deux matchs, les mouvements et circuits de passes sont bien plus fluides qu’en début de saison. Les blocs auxerrois et angevin peut-être moins compacts ont facilité le déploiement de ce jeu plus léché avec de nombreuses occasions. "Contre Auxerre, on a mis plus de mobilité dans les déplacements dans le jeu surtout en première, avait avoué Caqueret. Il y avait plus de courses et de cohésion dans les mouvements de chacun. Ca a permis de se créer des occasions et de marquer. On doit persévérer sur cette ligne."


Bosz se méfie dans la tactique lorientaise


C'est pourquoi tous ces progrès demandent désormais confirmation loin du Parc OL. Face à Lorient, l’OL devrait se retrouver face à un mix de ce qu’il a pu apercevoir à Reims et des velléités offensives affichées par Auxerre en deuxième période et Angers pendant une demi-heure. Avec un 5-3-2, Régis Le Bris tente d’instaurer une tactique hybride consistant à avoir un bloc bas (40% de possession en moyenne) pour ensuite exploser rapidement mais avec la manière. Contre Ajaccio, l’unique but lorientais est venu d’une sortie de balle en cinq passes, toutes en une touche, pour se retrouver face au but corse dix secondes plus tard. Mercredi, l’OL va devoir faire face aux flèches bretonnes et va surtout devoir faire de son marquage préventif une priorité.

Lors des deux dernières sorties, les hommes de Peter Bosz ont étouffé leurs adversaires grâce au fameux "gegenpressing" et la règle des cinq secondes à la perte du ballon. Gérald Baticle n’a pas manqué de souligner "que l’OL est devenu une équipe de transition. Ils agressent tout de suite quand ils perdent le ballon" et ce match contre Lorient représente un vrai test avant Monaco. "On a des principes de jeu et si on les fait à 100% (concentration, organisation, marquage préventif), que tu fais la règle des 5 secondes sur le pressing, tu vois qu’on ne prend pas beaucoup d’occasions contre nous, a mis en avant Bosz lundi en conférence. Si tu n’en as que deux ou trois, c’est plus compliqué d’en prendre. C’est de la discipline dans le jeu."


Une répétition avant Monaco


En l’espace de quelques mois, ce qui semblait incompréhensible pour certains joueurs est en train d’être assimilé. Comment expliquer un tel changement d’attitude ? Peter Bosz a mis en avant "la qualité et le leadership des joueurs qui sont arrivés", sous-entendant qu’avec des joueurs comme Alexandre Lacazette, Corentin Tolisso et Nicolas Tagliafico, l’OL a bien gagné en qualité. Il n’est peut-être pas celui qui prend le plus la lumière mais l’apport du latéral argentin ne se limite pas qu’à sa simple grinta.

Avec Bosz, il parle le même football, celui de l’Ajax de Johann Cruyff , et son positionnement plus axial dans le coeur du jeu sur certaines phases aide l’OL à enfin mettre en pratique ce qui est travaillé depuis des mois. La défense, bien que pointée du doigt, se retrouve moins vulnérable et concède moins d’occasions. Pour gagner des matchs, c’est forcément plus facile. A l’heure actuelle, tout semble rose mais que Bosz le veuille ou non, ce duel tactique contre Lorient servira bien de jaugeur dans la capacité de son équipe à se défaire d’un bloc qui va l’attendre.

42 commentaires
  1. Yassman - mer 7 Sep 22 à 8 h 06

    Bonjour à tous

    Effectivement, on va voir avec cet adversaire si on est capable de réitérer notre jeu que l'on a commencé à observer contre Auxerre et qui était bien appliqué contre Angers.

    Je rêve d'un match abouti avec du beau jeu et de la maitrise. On a des joueurs de qualité (comme l'année dernière) mais on semblait perdu dès qu'une erreur arrivait (débandade).

    La maitrise : ce qui nous a manqué la saison dernière.

    On croise les doigts les amis.

    Allez l'OL

    Signaler
  2. OL1jourOLtoujours - mer 7 Sep 22 à 8 h 06

    véritable test ou pas, l'OL doit s'imposer pour rester dans le peloton de tête avant des échéances plus compliquées, Monaco PSG Lens... Lorient à construit un jeu basé presque uniquement sur un mur en défense et des contre attaques éclaires notre défense à tout intérêt à être très vigilante....aller l'OL

    Signaler
  3. OLVictory - mer 7 Sep 22 à 8 h 20

    Lorient, marque la fin d'une petite série de matchs contre des équipes en général de bas de tableau.
    Notre tableau de marche est bon, mais pour le garder en l'état, il ne faudra pas perdre à Lorient.

    À partir du week-end, début d'un nouveau cycle et changement de niveau des adversaires, il faudra aussi hausser le niveau de jeu, faire moins d'erreur. Alors autant commencer tout de suite pour être prêt.

    Signaler
  4. ciresglover - mer 7 Sep 22 à 8 h 22

    si telle est la description de l'article le gegenpressing ne sera pas forcement adapté car Lorient laisse a priori volontairement la possession donc les "étouffer" ne sera pas forcement nécessaire puisqu'ils ne chercheront pas forcement à développer du jeu il faudra être plus finement positionné afin de ne pas se retrouver en 2 contre 2 ou en infériorité face à un contre notre bloc étant aspiré par ce bloc bas.
    c'est vrai que ce n'est pas dans les principes de jeu de l'OL mais j'aimerais voir ce que donnerait une situation ou on laisse le ballon à ces équipes recroquevillées assisterait on à une passe à dix ? balanceraient ils le ballon pour redonner la possession à l'adversaire?
    bref une possible purge en perspective si on se contente de faire tourner la balle.

    Signaler
    1. Lyonnais19 - mer 7 Sep 22 à 12 h 52

      Le gegenpressing c'est à la perte du ballon, pas quand l'adversaire est en phase se possession. Ca consiste après la perte du ballon à tout de suite se mobiliser et effectuer un pressing rapide et intense pour forcer l'adversaire à la faute ou récupérer le ballon dans ses pieds. Au contraire c'est très utile contre une équipe qui joue en contre, tu ne lui laisse pas le loisir de contrer.

      Signaler
  5. Darn - mer 7 Sep 22 à 8 h 35

    Vivement demain matin. Je suis très curieux de voir comment Lorient va jouer ce match.

    Signaler
  6. Dragon2332 - mer 7 Sep 22 à 9 h 44

    Match qui sera probablement intéressant pour plusieurs raisons :

    -ce ne sera que le 2ème match à l'extérieur et, pour l'instant, l'OL s'est fait peur contre Reims
    -justement, Lorient joue aussi bas et explose en contre
    -voir l'état de la pelouse
    -voir si l'OL a retenu du match contre Reims pour attaquer les blocs bas en passant notamment par les ailes
    -comment l'OL va essayer de contrer les contre-attaques
    ...

    Bon match et j'espère que l'arbitrage sera professionnel

    Signaler
  7. OLVictory - mer 7 Sep 22 à 9 h 57

    Pour jouer contre des blocs bas il faut de la vitesse dans le jeu de passe et dans les une-deux.
    Passer sur les côtés, ça ne fonctionne pas si on laisse le temps aux défenseurs adverses de coulisser. Et ce genre d'équipe le fait très bien, ils ne font que ça.
    Jouer vite et varier les attaques, j'espère que Bosz a bien fait travailler les joueurs là-dessus, sinon on va boire le bouillon. Enfin la soupe de merlu plutôt.

    Peut-être que Dembelé pourrait amener une possibilité de centre haut avec son jeu de tête, parce que dans les titulaires, on n'a pas ça.

    Signaler
  8. Philippeb - mer 7 Sep 22 à 10 h 00

    Forcément ce match est important parce qu'il se joue contre une équipe en forme, même si ce n'est pas un cador, et chez elle. Alors qu'on n'a joué que contre des équipes très moyennes ou faibles et quatre fois sur cinq à la maison.
    Ces cinq premiers matchs ont permis de prendre de la confiance ce qui est fondamental pour ce groupe qui semblait en manquer cruellement. Mais Bosz positive beaucoup quand il dit qu'on a globalement bien joué ! Les 3 premiers en tout cas étaient médiocres en particulier celui à l'extérieur contre Reims où sans un carton rouge opportun on n'arrachait pas le match nul.
    Si on gagne ce soir on égalera en points 3 saisons des années 2000 et on prendra la 2eme place ( au moins), on oubliera les premiers matchs médiocres et la dynamique sera enclenchée.
    Si on perd, retour de la soupe à la grimace et du doute en constatant qu'on est faible à l'exterieur et que les points sont surtout dus à la faiblesse des adversaires.

    Signaler
  9. Philippeb - mer 7 Sep 22 à 10 h 12

    Moi je doute beaucoup de Bosz et je ne crois toujours pas beaucoup au gegenpressing permanent. Mais on voit qu'il change en faisant maintenant tourner ses joueurs et en semblant tenir compte des caractéristiques de l'adversaire, ce qui est fondamental.
    Il a un très bon effectif en qualité et quantité, bien préparé, équilibré entre jeunes et anciens, même si on pourrait avoir mieux en défense. Les joueurs lui font confiance.
    Alors pourquoi pas ?

    Signaler
    1. le_yogi - mer 7 Sep 22 à 14 h 58

      Cher Philipped, j'imagine que tu as vu les derniers matches, et très franchement je trouve que notre ligne de récupération de balle était assez haute. Ce qui est une satisfaction je trouve, dans la mesure où on a pas (encore) pris de contre assassin qui prenne tout l'équipe à revers (hormis sur ce corner ubuesque contre l'AJA).

      Signaler
  10. Manu Bobo - mer 7 Sep 22 à 10 h 14

    Effectivement, un vrai test face à une équipe difficile à manœuvrer.... Le résultat validera ou invalidera le bon début saison de l'équipe (c'est typiquement le genre de match que l'OL ne gagnait pas la saison dernière, match décalé en semaine, avec la possibilité de faire un coup au classement).

    En espérant que l'OL ne se saborde pas d'entrée (carton rouge, but encaissé rapidement suite à faute grossière en défense, gros raté de nos attaquants devant le but) des évènements qu'on a malheureusement trop vécu la saison dernière.

    Signaler
  11. Arioul - mer 7 Sep 22 à 10 h 22

    Pour ma part, sur ce match je miserai sur un milieu Lepenant, Caqueret, Tolisso parce qu'il faut privilégier la récupération de balle et l'aspect physique pour combler rapidement les trous sur les cotés. On va compter sur Caqueret et Tolisso pour lancer nos flèches KTE et Tete et faire les bonnes passes derrière la défense.
    Il faudra aussi être malin sur les coups de pieds arrêtés offensifs et dire par exemple à Mendes de rester en couverture plutôt que de monter dans la surface.
    Enfin si ça tourne mal, on aura pas mal de solutions sur le banc avec des joueurs techniques comme Faivre, JRA, Cherki et aussi passer en 442 avec Dembele.

    Signaler
    1. OLVictory - mer 7 Sep 22 à 11 h 43

      Sur les coups de pieds arrêtés offenzifs, il serait peut-être plus intéressant de laisser Mendes et Lukeba monter, en gardant Lepenant, Gusto et Taglia en couverture.
      Si Malo ne se jette pas comme un gland, bon courage au contre-attaquant pour passer devant lui.

      Signaler
      1. Darn - mer 7 Sep 22 à 12 h 05

        Comme le lui a très justement fait comprendre Pétaire, d'ailleurs.

  12. Philippeb - mer 7 Sep 22 à 10 h 37

    On exagère quand même beaucoup la difficulté de jouer contre les blocs bas . Si c'était la panacée universelle du foot toutes les grandes équipes joueraient ainsi, or c'est précisément les petites qui l'adoptent, en égalisant un peu les chances et en priant pour que ça se passe bien.
    Même si l'adversaire n'est pas d'une habileté diabolique comme Man City par exemple, c'est quand même difficile de toujours défendre contre une équipe qui percute qui met puissance, tirs de loin, centres, vitesse et variété dans le jeu. Il est inévitable de concéder des corners, coups francs voire penalties avec la mode des mains involontaires sifflées, cartons rouges, cafouillages et csc. Et si on prend un but, c'est mort.

    Signaler
    1. Arioul - mer 7 Sep 22 à 11 h 29

      Le problème, c'est que contre ce genre d'équipe, il est fortement recommandé de marquer en 1er. Or, l'OL nous a montré l'an dernier qu'ils encaissaient souvent le 1er but contre ces équipes bloc bas. Et une fois qu'elles ont marqué, c'est encore pire, elles prennent confiance, elles défendent encore mieux, et nous on doute, on surjoue, on pousse pour égaliser, et du coup on s'en prend un 2ème. Cela a failli être le cas à Reims.
      On s'en sort dans les autres matchs cette saison parce qu'on arrive à marquer en 1er. Du coup l'équipe adverse est obligée de sortir un peu plus pour égaliser, ce qui nous laisse plus d'espaces et donc plus de possibilité de marquer.
      Bref, l'objectif est de mettre un maximum de pression et d'intensité dans les 15 premières minutes pour marquer rapidement et se faciliter le match derrière. Et si ça prend pas, bah on s'épuise, on doute et on fait les mauvais choix.

      Signaler
  13. poussin - mer 7 Sep 22 à 11 h 47

    Je ressens beaucoup de pessimisme chez les supporters pour ce match en retard contre Lorient. Finalement, les vilains démons ressurgissent chez vous donc il serai presque normale que pour les joueurs ça soient également le cas. Personnellement , je suis plutôt confiant dans le sens où l'équipe répond présent depuis le début de saison et cela même dans la difficulté. Bien entendu, il n'y a pas lieu de sousestimer notre adversaire du jour mais il faut entretenir cette confiance sinon on va se liquifier à la première alerte. Notre attaque à de quoi faire peur , si ils veulent rester derrière , bien leur face, à un moment le verrou va sauter . Je ne suis pas aussi impressionné que certain par les bretons qui ont eu beaucoup de chance et de fait de jeu depuis le début de saison . Ils ont un bon classement mais c'est pas la mer à boire non plus. Avec le sérieux d'aujourd'hui, Les lorientais sont largement à notre portée si l'on reste concentré et qu'on évite de perdre le ballon trop rapidement.

    Signaler
    1. Moimoi - mer 7 Sep 22 à 11 h 54

      Ce que pensent les supporteurs importe peu, le mur contre lequel on se cogne n'a que faire de nos injures.
      La seule chose qui compte est que l'équipe se donne à fond.

      Niveau confrontations, sur 25 matchs, cela a fait 5 victoires pour Lorient, 8 nuls et 12 victoires pour l'OL.
      Nous avons donc un peu plus de (mal)chances de ne pas gagner (ce fut le cas pour 13 matches) que de gagner (12 victoires), mais la dernière victoire lorientaise remonte à 5 ans et demi.
      Depuis, cela a fait un total de deux nuls et deux victoires pour nous. Et le club semble sur une assez bonne dynamique.

      Signaler
    2. Juninho Pernambucano - mer 7 Sep 22 à 12 h 37

      Plutôt confiant également , je ne vois pas l'OL trembler ce soir , bien qu'ils aient loupé complètement leur match à Reims , ils ne pourront pas faire pire que ce jour la ( et pourtant ils n'avaient pas perdu , certes bien aidés par l'arbitre ... )

      Signaler
      1. Tongariro - mer 7 Sep 22 à 12 h 46

        Moi je vois bien un but de Moffi dans les 20 premières minutes et un match bien pourri de l'OL...

      2. Juninho Pernambucano - mer 7 Sep 22 à 13 h 00

        parce qu'on reste sur les impressions de l'année derniere ou l'OL faisait des matchs pourris dans ce genre de confrontation , mais j'ose espérer qu'ils seront dans un meilleur état d'esprit .

  14. Juninho Pernambucano - mer 7 Sep 22 à 12 h 34

    l'OL s'inquiète un peu de jouer à Lorient , pourtant ce n'est pas le Real de madrid .
    Le match plus compliqué ce sera normalement la réception des monégasques , un match ou on en saura plus sur le potentiel du gegenpressing et autres Boszeries .
    Tagliatelle commence à être cuit à point , il apporte quelque chose d'interessant d'un point de vue grinta , c'est l'école argentine .

    Signaler
    1. Dede Passion 69 - mer 7 Sep 22 à 12 h 53

      Oui, surtout que l'on va à Monaco, dans ce stade bondé à l'ambiance survoltée !😉

      Signaler
      1. Juninho Pernambucano - mer 7 Sep 22 à 12 h 56

        ah oui c'est à Monaco en plus , un souvenir funeste ou Garcia a joué sa tête et l'OL perdu sa troisième place ...
        S'ils ne perdent pas la bas , alors ils pourront envisager quelque chose cette saison.
        Il faut mettre l'équipe type pour ce match , et la préserver ce soir .
        On a des remplaçants qui peuvent faire le taf à Lorient .

      2. Nenae - mer 7 Sep 22 à 13 h 09

        C´est pas plutot une victoire 2-3 de l´OL à 10 contre 11 avec le seul et unique but de Cherki en L1 dans les arrets de jeu après l égalisation de Marcelo dont tu parles ?

      3. Juninho Pernambucano - mer 7 Sep 22 à 13 h 17

        je confonds avec la défaite 0-2 en quart de finale de la coupe , avril 2021
        La défaite qui avait fait mal , c'était face à Lille de Galtier .

      4. Nenae - mer 7 Sep 22 à 13 h 29

        @Juninho Pernambucano - Ah oui 1/4 de Coupe horrible dans lequel on domine de la tete et des épaules cette équipe puis Diomandé je crois prend un Rouge ultra-sevère de la part de notre fossoyeuse Frappart qui nous avait deja plombé contre Metz et Marseille qques semaines auparavant avec des buts refusés de manière incroyable.

        La défaite contre Lille nous coute le titre et pas la 3eme place et propulse Lille alors que l´on mène 2-0 et la cruauté veut que notre meilleur joueur Paqueta fasse un erreur de passe en retrait qui nous coute leur égalisation.....Funeste.

      5. Tongariro - mer 7 Sep 22 à 13 h 40

        La défaite qui nous prive du titre c'est en effet le 2-3 à domicile contre Lille et la défaite qui nous prive de la 3ème place c'est le 2-3 à domicile contre Nice.

    2. Olyonn@is - mer 7 Sep 22 à 13 h 06

      Tiens Monaco ça vaut quoi cette année ?Jai l'impression qu'ils ont pleins de nouveaux.

      Signaler
      1. Juninho Pernambucano - mer 7 Sep 22 à 13 h 15

        c'est costaud , ils ont tenu tête au Qsg

      2. Moimoi - mer 7 Sep 22 à 13 h 22

        Monaco est moyen, comme son classement actuel (10e) : capable de tenir tête au PSG (1-1) comme de se manger 4 buts face à Lens ou face à Troyes.

      3. le_yogi - mer 7 Sep 22 à 15 h 05

        Ils ont eu une fâcheuse tendance à finir à 10. En tout cas Clément avant le match contre Nice était sur la sellette parait-il. Pris en grippe par Ben Yedder semble-t-il... En plus ils vont jouer les jeudis avec la C3. Ya quand même moyen qu'on les tape selon mon intuition (donc pas fiable du tout haha).

      4. Darn - mer 7 Sep 22 à 15 h 31

        Faut espérer qu'ils gagnent en C3, ils perdront le weekend.
        C'est toujours des résultats inversés quand y'a l'Europe !

        On jouera Paris après qu'ils aient joué le Maccabi... Est-ce que ça changera quelque chose pour eux !

      5. le_yogi - mer 7 Sep 22 à 17 h 55

        Pour sûr, ça leur donnera un match d'un tout autre maccabit...

      6. Darn - mer 7 Sep 22 à 18 h 35

        Elle est belle celle-là !

  15. Poupette38 - mer 7 Sep 22 à 13 h 23

    C'est exactement ce que dit OLVictory, pour les mettre en difficulté, il faut de la vitesse dans les transmissions, ce n'est que comme ça qu'on pourra les déstabiliser .

    Bon sang, ce sont des pros, pas difficile à comprendre, surtout que quand on applique ce principe, ça marche .

    Mais un truc, à chaque fois qu'on avait la possibilité de bien se positionner parce que nos adversaires s'étaient loupé, on n'a jamais saisi notre chance et ça ne date pas d'aujourd'hui .

    Signaler
  16. Olyonn@is - mer 7 Sep 22 à 14 h 04

    A propos du titre:"l'OL doit confirmer ses transformations"Depuis quand confirme t'on une transformation?Bioman a peut être la réponse.PS:je trouve les titres des articles de plus en plus farfelues.🥸

    Signaler
    1. Tigone - mer 7 Sep 22 à 14 h 44

      La référence raté où le ballon ne tourne pas rond.

      Signaler
    2. OLVictory - mer 7 Sep 22 à 15 h 39

      Rien qui me choque, ce n'est pas beau, mais pas incorrect à mon avis

      Signaler
  17. OLVictory - mer 7 Sep 22 à 16 h 05

    La tension commence à monter avant le match :
    ON VA LES FUMER CES MERLUS !!!

    Signaler
  18. Sony07 - mer 7 Sep 22 à 17 h 08

    J'ai hâte d'être à ce soir contre une belle équipe, Peter connais le style de jeu des Merlus donc on ne devrait pas être surpris..
    Attention à Kalulu, car sur les ,3 frères Lyon n'en a retenu aucun il devrait avoir la rage et comme souvent le danger vient des anciens. Il faudra être patient et vigilant sur les contres hein Malo... et ne pas hésiter à tirer de loin, ça fait longtemps qu'il n'y a plus de buts des 30 m, peut être ce soir ?

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut