Lyon’s French midfielder Corentin Tolisso (2ndR) celebrates with teammates Lyon’s French forward Alexandre Lacazette (2ndL) and Lyon’s French forward Maxwel Cornet (R) after scoring during the UEFA Champions League football match Juventus vs Olympique Lyonnais on November 2, 2016 at the Juventus stadium in Turin. / AFP PHOTO / MARCO BERTORELLO

FC Metz - OL : Lyon peut-il espérer un 0-6 avant Séville ?

L'Olympique Lyonnais affronte ce soir le FC Metz pour le compte de la seizième journée de Ligue 1. Les Lyonnais espèrent surfer sur le 0-6 qu'ils ont infligé à Nantes en milieu de semaine. Avec, en ligne de mire, l'envie de confirmer.

Les joueurs de l'OL auront connu une semaine de voyage. D'Ouest en Est, ils auront parcouru l'Hexagone dans sa largeur, depuis Nantes mercredi jusqu'à Nancy ce soir. Et ce, à seulement trois jours d'intervalle. Mais les kilomètres parcourus, autant sur le terrain qu'afin de se déplacer chez leurs adversaires successifs, sont toujours plus faciles à digérer lorsque la victoire est au rendez-vous. Ce fut le cas mercredi, face à des Nantais en pleine déconfiture. Et les partenaires de Corentin Tolisso, une nouvelle fois buteur, n'y sont pas allés avec le dos de la cuillère en inscrivant six buts. Comme l'a justement souligné Nicolas Puydebois dans nos colonnes, l'OL a fait un match plein et n'a pas cherché à s'économiser. Reste à savoir si Bruno Genesio entend utiliser à nouveau cette recette ce soir.

Un renouveau olympien

Face à Metz, douzième de Ligue 1 à égalité avec l'Olympique de Marseille, le club rhodanien devrait théoriquement être en mesure de prendre l'ascendant. Voire, si tout se passe bien, de dominer largement les Messins. Ceux-ci sortent d'une défaite 4-0 face à Nancy. Une telle claque reçue dans un derby marque forcément les esprits. Une envie de reconquête soufflera nécessairement sur le stade Saint Symphorien ce soir. Pour l'emporter, une domination des coéquipiers de Maxime Gonalons d'entrée de jeu serait la bienvenue. Comme à Nantes, la clef pourrait résider dans l'entame de la partie. Et, comme à Nantes, l'engagement sera primordial. Face à une équipe qui devrait être regroupée et bien en place, Bruno Genesio devra faire en sorte que son équipe mette toute sa volonté afin de réaliser un match sérieux. La forme actuelle de l'OL, qui restait sur trois victoires consécutives avant sa défaite face au Paris Saint-Germain le week-end dernier, plaide en la faveur du club de Jean-Michel Aulas. Le 0-6 infligé aux Nantais atteste de l'état actuel des représentants de la capitale des Gaules.

Séville en ligne de mire

Avec l'objectif de 31 unitées fixé avant la trêve par son président, l'OL doit récoler des points. Encore six en décembre, plus précisément. Une victoire ce soir constituerait un grand pas vers la réalisation de cet objectif. Mais le contexte est peut-être plus compliqué qu'il n'y parait à première vue. Si la victoire du milieu de semaine peut être un coup d'élan pour le groupe lyonnais, le match décisif face à Séville sera nécessairement dans toutes les têtes. Bien que toutes les formules de communication aient été employées par les représentants et joueurs de l'OL afin d'assurer que toutes les têtes seront à Metz ce soir, le match de mercredi prochain est une variable qui sera prise en compte. Alors que l'OL peut se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, et entend bien faire vibrer le Parc OL, il est difficile de croire que la perspective de cette confrontation n'affectera pas les choix de Bruno Genesio, et le comportement des Gones sur le terrain. Il ne faudra pas se cramer, tout en allant chercher une précieuse victoire. C'est un sacré jeu d'équilibriste auquel devront s'adonner les acteurs de ce soir. Le 0-6 est tout sauf un objectif. Il serait enthousiasmant. Mais toute victoire, même sur le plus petit des scores, comblerait tout le monde entre Rhône et Saône.

17 commentaires
  1. Pantagruel - sam 3 Déc 16 à 11 h 47

    L'objectif n'est pas tellement d'écraser au score Metz mais de produire un match de haute intensité pour préparer l'équipe a ce qui l'attend contre Séville. Je pense que ce serait une erreur de vouloir se conserver dans le jeu, ou alors, si c'est le plan de Genesio autant faire tourner l'effectif.

  2. janot06 - sam 3 Déc 16 à 11 h 58

    Pourquoi évoquer encore ce 6-0 ? Croit-on que l'on va scorer de la même façon à Metz ?
    Que l'on gagne déjà et avec la manière et ce sera très bien d'enchaîner ainsi les bons résultats.
    Un match que je ne verrai malheureusement pas ; je lirai les commentaires d'après-match.

  3. dada - sam 3 Déc 16 à 13 h 51

    bon nantes était au plus mal, c'est pas le cas de metz, une victoire est attendue même 0/1 çà suffit, par contre une défaite ne serait pas bien comprise, allez les gones bientôt les vacances

  4. OLVictory - sam 3 Déc 16 à 13 h 52

    Ca c'est un coup à nous foutre la poisse, en plus d'une arrogance totale et d'un certain manque de respect.

    1. OLBeijing - sam 3 Déc 16 à 14 h 05

      Surtout qu'on a rien fait pour se permettre de l'être sans en plus se rendre ridicule récemment. Parcontre ce soir est un match crucial qui nous apprendra si oui ou non les gones se sont enfin remis dans le droit chemin.

    2. Aliocha57 - sam 3 Déc 16 à 14 h 35

      En tant que natif de Metz, j'apprécie particulièrement ta remarque sur le «manque de respect», car mon coeur balance forcément entre les deux clubs. Ce n'est plus l'époque de Sylvain Kastendeuch, Cyril Pouget, Robert Pires ou du milieu croate Asanovic, mais évoquer l'hypothèse d'un score de tennis au stade Saint-Symphorien, ça me fait un peu tiquer, quand même !

      1. Gones2wano - sam 3 Déc 16 à 18 h 24

        Donc tu n'est pas supporter de l'ol

  5. janot06 - sam 3 Déc 16 à 15 h 11

    Faire tourner un peu oui, mais il y a tout de même quatre jours de récupération avant la rencontre décisive face à Séville, aussi, ne galvaudons pas le match de ce soir.
    Une contre-performance serait mal perçue !

    1. Ismael Bakekolo - sam 3 Déc 16 à 15 h 36

      La rotation c'est plus pour les matchs jouer contre Zagreb, PSG et Nantes en une semaine qui ont du fatigué les joueurs.

  6. Aliocha57 - sam 3 Déc 16 à 16 h 03

    Pour moi, Rizzetto appartient à une période déjà moins bonne du club, mais l'éventail des très bons joueurs passés par là est de toute façon large, on ne peut pas tous les citer, même si je suis plus spécialement nostalgique de l'époque où l'OM de Jean-Pierre Papin se cassait souvent les dents face aux Messins. Mais on parlait aussi du jeu à la nantaise, et ça n'empêche pas cette équipe d'être aujourd'hui très mal en point... Quoi qu'il en soit, merci pour ta diplomatie ! Pour être tout à fait honnête, les confrontations entre Lyon et Metz sont les seules pour lesquelles je souhaite un nul.

  7. Mimoun - sam 3 Déc 16 à 16 h 07

    Un titre (d'article) ce n'est qu'un titre, et ça fait vendre (lire...) ; d'ailleurs la fin de l'article est là pour remettre les choses à leur place et un gros bémol sur le titre... Mais bon, ça fait quand même un peu presse people à mon goût...
    Ce soir quelle équipe ? Tolisso et Raphaël sur le banc paraît-il. Ce serait une bonne idée. Fékir aussi. Nouvelle bonne idée (au passage : je comprends qu'il ne puisse pas récupérer son niveau d'avant sa blessure tout de suite, mais ce que j'ai du mal à comprendre c'est l'attitude sur le terrain : on le croirait à l'entrainement : il trottine gentiment, n'a pas l'air très concerné en attaque et semble complétement absent en défense, c'est un peu chelou non ? car l'attitude n'a rien à voir avec le fait qu'il lui manque le coup de rein ou le geste qui lui faisait faire la différence...).
    Sinon je ne suis pas un fan de Valbuena mais force est d'admettre qu'il mérite sa place en ce moment. Quand à Ghezzal, je me suis déjà exprimé, j'espère qu'il sera sur le terrain mais en même j'aimerais le voir très loin de Lyon... Grenier je n'y crois plus : fragile, et n'est plus motivé : ses entrées en fin de match cette année ont été pour la plupart assez catastrophiques... ça fera plaisir de revoir le jeune Gaspar, et perso, le retour que j'attends c'est celui de Mammana, j'ai toujours beaucoup de mal avec Mapou...

  8. TomLePatron - sam 3 Déc 16 à 18 h 02

    Ouais je pense parce que entre le but de Diakhaby beaucoup trop émotif pour un 5-0 face à des supporter dejà dépité (mais je l'excuse car le premier d'une carriere qui plus est defenseur ça se fete) et le 6eme but qui était de Fékir on croirait vraiment que c'est pas le meme match

  9. Mimoun - sam 3 Déc 16 à 18 h 03

    C'est clair qu'après cette blessure il faut du temps pour reprendre confiance dans son genou, même si le médecin te dit qu'après l'opération il est plus solide que l'autre... Mais comme tu dis le problème de Nabil c'est cette "distance" qu'il semble avoir sur le jeu, on dirait qu'il n'a plus envie, qu'il fait le job au minimum sans chercher davantage.. Il ne râle pas, il ne sourit pas, une âme en peine ? en peine de quoi ? comment changer cela : l'entourage, les coéquipiers, l'entraineur, les supporters...

  10. Gones2wano - sam 3 Déc 16 à 18 h 22

    Un auditeurs supporter de l'ol à expliquer et dit la même chose, c'était toi ?

    1. Mimoun - sam 3 Déc 16 à 18 h 24

      pas moi non.. Dans quelle émission ?

    2. Gones2wano - sam 3 Déc 16 à 18 h 58

      Désolé c'était pour @been, dans team duga

  11. ol-91 - sam 3 Déc 16 à 19 h 29

    Un score de 6-0 est un score qu'un bon joueur oublie rapidement.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut