@Bordeaux

Mercato : Grégory Coupet (ex-OL) devient entraîneur des gardiens de Bordeaux

Ancien entraîneur des gardiens de l'Olympique lyonnais de 2018 à 2020, Grégory Coupet est depuis ce lundi en poste à Bordeaux. Les Girondins disposent de la pire défense de Ligue 1.

Cela était prévu depuis quelques jours, c'est désormais officiel (lire ici). Ce lundi, Bordeaux a annoncé la nomination de Grégory Coupet comme entraîneur des gardiens. Il était auparavant en poste à l'OL (2018-2020) puis à Dijon (2020-2022).

Bordeaux est en grande difficulté

L'ancien portier remplace Vitor Pereira qui occupera de nouvelles fonctions au sein du club. Les Bordelais restent sur une lourde défaite 6 à 0 face à Rennes. Ils possèdent la pire défense de Ligue 1 et occupe la 19e place du classement avec 17 points.

18 commentaires
  1. ciresglover - lun 17 Jan 22 à 17 h 43

    Il fait meilleur à Bordeaux qu'à Dijon, le vin est différent mais de très bonne qualité dans les 2 cas.

    1. Juni forever OL - lun 17 Jan 22 à 18 h 14

      J'ai une préférence pour les bourgognes

      1. dede74 - lun 17 Jan 22 à 19 h 21

        Je préfère le vin d'ici à l'eau de là… 😆

      2. Juni forever OL - lun 17 Jan 22 à 21 h 57

        👍

  2. Juninho Pernambucano - lun 17 Jan 22 à 18 h 05

    Leur gardien vient de prendre un score de tennis.
    Ya du boulot.

  3. Moimoi - lun 17 Jan 22 à 19 h 08

    Ah ! mon Greg...

  4. Le_Lyonniste - lun 17 Jan 22 à 19 h 14

    Bon choix pour Bordeaux. Pour Coupet aussi : il vivra dans une très belle ville, largement sous-estimée et trop méconnue.

    1. Arnaud1975 - lun 17 Jan 22 à 20 h 46

      un peu comme Dijon

  5. dede74 - lun 17 Jan 22 à 19 h 16

    Ce n'est pas un entraineur des gardiens, qu'il faut à Bordeaux mais, un entraineur de défenseurs, le pauvre gardien, livré à lui-même, ne peut pas tout arrêter !
    A moins que Greg ait un secret 😉

  6. Juninho Pernambucano - lun 17 Jan 22 à 20 h 40

    Encore un lyonnais qui ne gardera pas un grand souvenir du passage d'attila garcia ...

    1. Cicinho - lun 17 Jan 22 à 22 h 28

      Garcia ou Juninho? Dans le cas Coupet, on avait plutôt parlé de Juninho...

  7. Arnaud1975 - lun 17 Jan 22 à 20 h 49

    La photo de Coupet qui signe un contrat, un grand classique

    1. GoNL - lun 17 Jan 22 à 21 h 46

      Le mec doit avoir une de ces collections de stylos 😮
      (Et de tire-bouchons)

  8. Janot-06 - lun 17 Jan 22 à 22 h 54

    Entraîneur des gardiens à Dijon.. crac, Dijon descend en ligue 2
    Entraîneur des gardiens à Bordeaux... Les Girondins sont avant-derniers...
    Greg, où fourres tu donc tes pieds ? La ligue 2 t'inspire-t-elle autant que ça ?

  9. lazydream - mar 18 Jan 22 à 4 h 10

    Pour Coupet c'était tant la faute de Coupet que de Juni.
    Coupet se voyait déjà faire toute sa carrière à l'OL et être le futur Jo Bats, mais Juni ne voulait lui offrir qu'une prolongation d'une saison, pour aligner tous les contrats sur 2021. Il lui a aussi repproché de ne jamais l'avoir contacté pour le prolonger, mis à part à une semaine de la fin et ça n'est pas la première fois qu'on lui repproche de ne pas prévoir et de s'inquièter de la prolongation des joueurs ou staff.

    Encore une fois Juni n'était pas taillé pour le poste. Trop administratif et politique et il était trop concentré sur le vestiaire, la tactique et l'entraîneur. Il fera une grande carrière en tant que manager. J'espère que le club arrivera à se faire pardonner par Flo Maurice, car c'est le seul directeur qui puisse être compétent et au service du club (Ponsot pourrait beaucoup aider).

  10. Juninho Pernambucano - mar 18 Jan 22 à 7 h 51

    ah bin voila , la aussi c'était la faute de Juni .
    la pelouse pourrie de ce début de saison , c'était aussi la faute de Juni bien sûr .

  11. Moimoi - mar 18 Jan 22 à 7 h 59

    En parlant de Juni, "ce qui l’a gêné, c’est aussi d’avancer à l’aveugle, car il n’a jamais eu un budget clair pour un mercato. Il travaillait donc sur plein de joueurs avec des catégories de prix différentes, comme Arnaut Danjuma et Erik Lamela l’été passé.

    Mais la véritable goutte d’eau, c’est le départ fin octobre vers Angers du recruteur, Patrice Girard, avec qui il s’entendait très bien, et que le club n’a pas cherché à retenir. Je pense qu’il a dit tout ça pour faire bouger les choses. Il n’envisageait pas du tout partir avant la fin de la saison.
    Il s’attendait à ce qu’on le soutienne, qu’on cherche à le retenir, mais il s’en est pris plein la gueule par Aulas et Ponsot. Il a été dépassé par les conséquences de cette interview.
    S’il part, ce n’est pas de gaieté de cœur" (ce con de mime de Thomas Lacondemine, dans 20 minutes).

  12. Cac40 - mar 18 Jan 22 à 10 h 01

    Beau rebond pour lui après Dijon même s'il se retrouvera probablement en L2 l'an prochain.

    Inutile de polémiquer davantage sur le fait qu'on ne l'ait pas gardé à Lyon, il nous fallait tout simplement un meilleur entraîneur des gardiens que lui.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut