Ada Hegerberg embrassant le trophée de la Ligue des champions (Photo by Tobias SCHWARZ / AFP)

OL : Ada Hegerberg a "beaucoup d’admiration et de respect pour le président Aulas"

A l’OL depuis 2014, Ada Hegerberg a grandi à Lyon au point de devenir l’une des meilleures joueuses du monde. A trois jours du retour contre le PSG, la Norvégienne est revenue sur son aventure lyonnaise.

Le PSG contre l’OL, c’est une partie de la suprématie française qui se joue dans ces demi-finales de Ligue des champions. Après avoir ravi le championnat la saison dernière et avoir sorti consécutivement les Fenottes en quarts de C1 il y a un an et en Coupe de France cette saison, les Parisiennes ont à coeur de montrer qu’il n’y a pas que Lyon sur la carte du football féminin. C’est aussi un duel à distance entre Marie-Antoinette Katoto, l’attaquante du présent et du futur mais en manque de reconnaissance, et Ada Hegerberg, Ballon d’Or 2018 en quête d’un renouveau après une longue blessure.

Dans le duel, l’attaquante du PSG mène avec son but inscrit au Parc OL mais c’est bien la Norvégienne qui est en passe de jouer une nouvelle finale de Ligue des champions. Arrivée en 2014 à l’OL, Ada Hegerberg a tout connu sous le maillot lyonnais et a grandi comme joueuse et femme en même temps que le club enchaînait les victoires. "J’ai grandi ici, j’ai gagné tous ces titres avec ce club, j’ai gagné mon Ballon d’Or grâce à Lyon, a reconnu la Norvégienne dans une session de question-réponse avec DAZN. J’ai beaucoup d’admiration et de respect pour le président Aulas qui a toujours été derrière nous et moi. J’ai encore faim de victoires avec ce club et qu’on ait encore beaucoup de succès."


Hegerberg : "J'ai grandi à Lyon"


En même temps que l’OL et Hegerberg ont suivi une trajectoire ascendante pendant des années, les deux parties ont failli ensemble la saison dernière. Les mauvaises ondes laissées de côté, l’attaquante norvégienne compte bien reprendre sa marche en avant et ce, dès cette année. Sous la houlette de Sonia Bompastor, les Fenottes sont toujours en lice pour réaliser le doublé championnat - Ligue des champions comme à la bonne époque. "Mon plus beau souvenir ? Je pense que je dirai le premier titre en Ligue des champions et en même temps tous les titres européens ont été spéciaux. Je me sens juste trop privilégiée d’avoir gagné tout ça et j’espère vraiment revivre ça encore."

10 commentaires
  1. Darn - jeu 28 Avr 22 à 17 h 26

    Toutes ces déclarations d'amour en ce moment, on dirait qu'il est mort, comme Mino !

    Signaler
    1. Juni forever OL - jeu 28 Avr 22 à 19 h 05

      J'ai vu le tweet de RMC annonçant sa mort pour la 2eme fois
      Ça doit être les russes 🤣
      Sérieusement, on vit une époque de dingue, un grand media annonce une fake, lol, la, c'est vraiment trop gros, en fait, c'est en permanence, si on en a conscience, on a tout compris 😉

      Signaler
      1. exile97 - jeu 28 Avr 22 à 20 h 30

        Oui, enfin, l'Ol féminin est en fin de cycle il me semble cela ne m'empêchera pas d'être derrières elles et à fond. Mais franchement que ce soit Paris ou Barcelone franchement je les crois au-dessus. Pourtant, qu'est-ce que j'aimerais me tromper....

  2. Poupette38 - jeu 28 Avr 22 à 17 h 50

    Ada est revenue des ses blessures en marquant plusieurs buts mais depuis plus rien , ça serait bien qu'elle se réveille samedi 🥰

    Signaler
    1. undeuxtrois - jeu 28 Avr 22 à 18 h 09

      Elle marque le premier but contre la Juventus qui lance une furia de l'équipe, elle finit le score contre l'EAG, elle fait une passe décisive lumineuse pour le 2-1 contre le PSG... Le niveau se resserre, les buts sont moins nombreux (54 buts en 33 ou 34 matchs, ce n'était en rien normal), mais elle monte en puissance dans le jeu après des mois d'absence... C'est une excellente nouvelle pour l'OL.

      Signaler
      1. dede74 - jeu 28 Avr 22 à 18 h 30

        Après une si longue absence et une reprise, somme toute, correcte, il y a forcément un petit contre coup, un petit coup de mou mais là, on arrive en fin de saison et elle devrait retrouver toutes ses sensations et marquer à nouveau. Il ne reste plus que des matchs importants et elle va tout donner, soyons-en sûrs !

  3. exile97 - jeu 28 Avr 22 à 20 h 31

    Oui, enfin, l'Ol féminin est en fin de cycle il me semble cela ne m'empêchera pas d'être derrières elles et à fond. Mais franchement que ce soit Paris ou Barcelone franchement je les crois au-dessus. Pourtant, qu'est-ce que j'aimerais me tromper....

    Signaler
    1. Dede passion 69 - jeu 28 Avr 22 à 20 h 45

      En fin de cycle vraiment ?....

      Elles vont reprendre leur titre, chipé l'an dernier , dans les circonstances que l'on sait, et ne sont pas encore éliminées par le QSG ....
      Par contre, effectivement bien d'accord, le Barca actuellement semble imprenable .
      Mais on va y croire quand même ....

      ALLEZ LES FENOTTES !

      Signaler
      1. undeuxtrois - ven 29 Avr 22 à 3 h 24

        C'est du foot. L'OL a une joueuse qui a martyrisé le Barca il y a 3 ans. Cela rentre dans les têtes. Qu'importe le niveau de jeu dégueu que l'OL montre depuis quelques mois, il y a les joueuses qui peuvent changer un match, changer une finale. La plupart ont joué 3, 4, 5 finales... Les meilleur(e)s ne gagnent pas forcément.

      2. Darn - ven 29 Avr 22 à 8 h 21

        Le Barça c'est fort à ce point-là ?

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut