. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD / A

OL – Anthony Lopes : « On n’a pas lâché »

Samedi soir, L’Olympique Lyonnais est difficilement venu à bout d’une équipe ajaccienne volontaire (2-1) sur la pelouse du Parc OL. Les hommes de Bruno Genesio reprennent la deuxième place de la Ligue 1, avant le choc face à Monaco le 7 mai prochain.

Des buts de Rachid Ghezzal et Maxwel Cornet ont donné l’avantage aux Gones, les deux joueurs ont à chaque fois été aidés par le gardien adverse. La seconde période a été une véritable bataille et les joueurs lyonnais ont réussi leur pari : gagner avant d’affronter Monaco, pour ce qui est, déjà, considéré comme une finale. Anthony Lopes a remarqué que lui et ses coéquipiers ont galéré à jouer au ballon, la faute à des Ajacciens remontés : « En deuxième mi-temps l’équipe d’Ajaccio est revenue avec de meilleures intentions. Elle jouait sa survie en Ligue 1 et nous a bien surpris à la sortie des vestiaires. Ce but que j’encaisse, leur permet d’espérer jusqu’à la fin. ». Le gardien de Lyon a fait le job dans les derniers instants du match, avec un arrêt qui permet aux Rhodaniens de repartir avec la victoire : « Je suis là pour faire mon travail, après sur le plan comptable c’est vrai qu’il fait énormément de bien car on prend les trois points et on a une belle finale à jouer contre Monaco samedi. »

« Être prêt pour la finale »

À la fin du match le mot « finale » a été celui le plus utilisé par les acteurs lyonnais et, nul doute, que ce match est dans tous esprits. Peut-être que les joueurs de Bruno Genesio avaient déjà la tête à ce rendez-vous incontournable du 7 mai prochain. Pour le gardien de l’OL, la précipitation et un certain manque de lucidité est à l’origine de cette victoire sans éclat : « On ne va pas tout remettre en question sur un match. On a une grosse semaine de travail à effectuer, afin d’être prêt pour cette finale. Je pense qu’il y a eu beaucoup de choses mal réalisées, on n’a pas fait les bons choix. On s’est précipité alors qu’il fallait procéder autrement. En plus, quand on joue contre une équipe qui lutte pour son maintien c’est vraiment compliqué. Mais on n’a pas lâché et on prend les trois points. »

Trois unités qui permettent aux Lyonnais de passer devant Monaco à la différence de buts. À noter, aussi, qu’avec cet avantage un match nul face au club du Rocher serait plus favorable à l’OL. Même si, au regard de toutes les déclarations, que ce soit du côté du Rhône ou de la Principauté, l’objectif est de gagner pour se débarrasser de l’autre et être directement qualifié en Champions League. Une véritable finale comme le football aime en offrir.

4 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - dim 1 Mai 16 à 10 h 44

    Un grand merci à Anthony , qui nous offre littéralement deux points capitaux hier soir , par son arrêt décisif .
    Le nul aurait été équitable , et cette équipe d'Ajaccio ne mériterait pas de descendre . Son entraîneur est parmi les meilleurs en france .

    1. Guillaume Draithak - dim 1 Mai 16 à 11 h 33

      Ajaccio ne mérite pas de descendre, vraiment?
      alors qui mérite de descendre?

      1. Gones2wano - dim 1 Mai 16 à 11 h 41

        @Guillaume draithak mdrrrrrr +100000

    2. fandelol - dim 1 Mai 16 à 19 h 29

      Ajaccio c'est guère mieux que Troyes hein. Sans leur bonne série fin 2015, venue d'on ne sait où, ils seraient à hauteur de Troyes.
      Pour moi, ces deux équipes ainsi que Reims sont clairement les plus faibles. Mais Toulouse risque fortement de descendre et le Gaz devrait se maintenir du coup.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut