OL : Aulas et Textor "seront vigilants à l’intensité mise par les joueurs"

Présent aux côtés de John Textor à la veille du match contre Strasbourg, Jean-Michel Aulas a envoyé un message aux joueurs de l’OL. Face à la situation actuelle, le président attend un sursaut d’orgueil des Lyonnais sur les prochaines rencontres.

Il y avait tout l’état major lyonnais ce vendredi au centre d’entraînement de Décines. Avec l’arrivée entre Rhône et Saône de John Textor depuis jeudi midi, tout le club lyonnais est en ébullition. Les rendez-vous avec le direction sportive se sont enchaînés vendredi matin avec un déjeuner au Parc OL pour connaitre et fixer la ligne directrice de l’avenir à très court terme du groupe de Laurent Blanc. Présent aux côtés de l’Américain pour assister à l’entraînement du jour, Jean-Michel Aulas a assuré que l’OL "acceptera les départs" de joueurs en manque de temps de jeu ou plus vraiment concernés par le projet lyonnais.

S’il n’est pas le seul, le nom de Romain Faivre a été avancé par les journalistes sur place, lui qui est annoncé sur le départ, bien que le président lyonnais a renvoyé la balle auprès de Bruno Cheyrou et même Laurent Blanc. Néanmoins, comme à son habitude, le président Aulas a tiré la sonnette d’alarme. Avec une 8e place actuelle au classement mais surtout des comportements sur le terrain qui interpellent, celui qui est à la présidence depuis 35 ans ne peut accepter cette situation.


Aulas : "Il va falloir rehausser le niveau"


Il n’a d’ailleurs pas manqué d’envoyer un message aux joueurs, qui étaient en train de s’entraîner quelques mètres à côté de lui. Pour remonter au classement et revenir à des objectifs plus en adéquation, l’état d’esprit va devoir évoluer très rapidement. "On sera très vigilant avec John (Textor) sur les matchs à venir sur l’intensité que les joueurs doivent arriver à mettre et faire en sorte que on ne soit pas en termes de résultats inférieur à ce que la qualité de l’équipe doit être. Il va falloir rehausser le niveau et se donner les moyens dans les intentions, le fighting spirit pour arriver à être à notre véritable niveau, a prévenu le président lyonnais. John Textor l’a dit, il y a des infrastructures incroyables, un entraîneur qui a toute l’expérience et les qualités qu’on souhaitait. On a une bonne équipe, qu'on renforcera éventuellement si John est d’accord. Il faut qu’on remonte cet impératif vers le haut pour être digne des supporters qui sont derrière nous depuis le début."

Après Nantes, les supporters ont remis le couvert ce vendredi devant le centre d’entraînement avec une nouvelle banderole lourde de sens : "arrêtez d’être ridicules ou dégagez".

17 commentaires
  1. butalorsyouarefrench - ven 13 Jan 23 à 19 h 49

    J’en déduis qu’à l’OL, ils vont « tâcher moyen » …

    Signaler
  2. Juninho Pernambucano - ven 13 Jan 23 à 20 h 30

    houla , papy retrouve la parole , John est arrivé . Il fait les gros yeux .
    Vous avez interet à courir les gones , cousin américain veut vous voir gagner contre les saucisses alsaciennes !!

    Signaler
    1. Mopi do Brasil - sam 14 Jan 23 à 15 h 40

      Toujours le même paternalisme, mais ça ne marche plus avec l'âge et le recul pris par JMA. C'est un préparateur mental qu'il nous faut, et un audit des ressources humaines, bref des méthodes de management à mille lieux de celles actuelles.

      Signaler
  3. Trevelyan - ven 13 Jan 23 à 21 h 10

    J'ai envie de te dire "Cause toujours."

    Signaler
  4. Juni forever OL - ven 13 Jan 23 à 21 h 12

    Bla bla

    Signaler
  5. Gone69003 - ven 13 Jan 23 à 23 h 00

    La présence de Textor va mettre la pression sur les joueurs : cela va surement les faire sortir de leur confort, j'en suis persuadé !

    Signaler
  6. OL-91 - ven 13 Jan 23 à 23 h 10

    Sur le terrain, pas de dormeurs ! plus de dormeurs !

    Signaler
  7. Juninho Pernambucano - ven 13 Jan 23 à 23 h 34

    Mi janvier , un peu tard pour se réveiller

    Signaler
  8. patrice - sam 14 Jan 23 à 5 h 06

    AS FANTÔMES SE REBIFFE CHÉ 🐱 OUI

    Signaler
  9. Olyonn@is - sam 14 Jan 23 à 7 h 31

    "Si quelq'un part il sera remplacé par quelqu'un de meilleur"

    JT l'a dit 2 fois,on verra si la parole fait suivre les actes.

    Signaler
    1. Valbranque - sam 14 Jan 23 à 10 h 36

      C’est facile d’affirmer cela alors que l’OL s’est déjà séparé de tous ses meilleurs joueurs. On aurait aimé avoir ce genre d’affirmation à la vente de Guimaraes, Paqueta ou Depay. Même si on n’en aurait pas cru un seul mot

      Signaler
      1. tiamo06 - sam 14 Jan 23 à 13 h 06

        Il faut qu'on remonte vers le haut Pour être digne des supporters, pas uniquement, il faut être digne de notre
        grand club et de ces infrastructures aussi, a quoi bon d'avoir dépensé des M€ pour un stade et tt le reste, si c'est pour jouer le milieu tableau.
        Alors John sort le chéquier et ramène nous du lourd, au moins au niveau de ce qu l'on perdu c'est deux dernières années.

  10. Le_Lyonniste - sam 14 Jan 23 à 11 h 59

    "qu'on renforcera éventuellement si John est d’accord" Encore une façon pour Aulas de se déresponsabiliser.

    Signaler
  11. Philippeb - sam 14 Jan 23 à 15 h 47

    Voici l'avis de Vincent Duluc, le pape du journalisme de football en France et grand connaisseur de l'OL
    "Avec cet effectif-là, tu dois être troisième au pire, ce n’est pas possible d’être encore là. A un moment, oui les joueurs sont responsables. Un des problèmes à Lyon actuellement, c’est que les joueurs sont trop protégés ou pas assez mis sous pression. Il n’y a plus personne de foot dans l’organigramme pour mettre la pression. Bruno Cheyrou n’a pas cette légitimité, Ponsot ne peut pas le faire sur le foot, Jean-Michel Aulas ne le fait plus, alors que dans le temps Gérard Houllier et Bernard Lacombe pouvaient le faire. Il manque quelqu’un. Pour le faire, il faut un entraîneur, mais aussi quelqu’un du club"

    Signaler
    1. Tongariro - sam 14 Jan 23 à 16 h 06

      "Il n’y a plus personne de foot dans l’organigramme pour mettre la pression. Bruno Cheyrou n’a pas cette légitimité, Ponsot ne peut pas le faire sur le foot, Jean-Michel Aulas ne le fait plus, alors que dans le temps Gérard Houllier et Bernard Lacombe pouvaient le faire. Il manque quelqu’un. Pour le faire, il faut un entraîneur, mais aussi quelqu’un du club"

      Dixit Duluc qui a passé son temps à chier sur Juni pour qu'il s'en aille...

      Quel clown ce Duluc.

      Autant Guillemet est intéressant, mais alors Duluc...

      Signaler
    2. XUO - sam 14 Jan 23 à 16 h 08

      Duluc n'est pas à une ânerie près ! Il croit qu'un dresseur de chez Bouglione pourrait transformer nos chèvres en valeureux combattants ? Ou il veut nous faire croire ? Il faudrait peut-être au préalable trouver le formateur qui formerait cet homme providentiel. Celui-là ne nous a pas encore été présenté.

      Signaler
    3. OLVictory - sam 14 Jan 23 à 16 h 09

      Exactement, Aulas refuse de faire le job et refuse de déléguer. Ca fait cinq ans qu'on le rabâche, content que Duluc debarque enfin.

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut