OL : Aulas parle de la stratégie et des ambitions du club, de Genesio, Jardim...

En marge de la présentation des résultats annuels 2017-2018, Jean-Michel Aulas a évoqué de nombreux sujets (la stratégie du club, la défaite face au PSG, Leonardo Jardim...) lors d'une conférence téléphonique.

A chaque intersaison, vous vendez vos bons joueurs... Forcément, vos supporters ne comprennent pas votre stratégie...

Jean-Michel Aulas : C'est normal que les supporters mettent le doigt là-dessus. C'est une économie de marché. Ce n'est pas voulu, on ne décide pas chaque année de vendre des joueurs comme Lacazette, Tolisso... Ils ont acquis un statut et des clubs s'intéressent à eux. Ces joueurs, et on ne peut pas lutter contre, ils veulent jouer les uns à Madrid, les autres à Barcelone, les suivants à Manchester. Je le répète, on ne peut pas s'y opposer. Si on veut un jour être sur le toit de l'Europe, il faut avoir des comptes récurrents qui soient positifs. On s'inscrit dans un modèle et on espère, année après année, qu'on va progresser. Il fallait construire le stade, là aussi, les supporters au début ne comprenaient pas. Aujourd'hui, tout le monde veut faire pareil. Même chose pour notre centre de formation ou notre équipe féminine. On a peut-être un temps d'avance.

Votre stade est-il encore un frein pour investir dans les transferts ? Les supporters de l'OL attendent des résultats, des trophées...

Concernant le stade, on a été en danger pendant la construction, ce n'est plus le cas. Je rappelle que la plupart des joueurs qui ont été vendus, l'été dernier, n'étaient pas des têtes d'affiche. Et on a prolongé de nombreux joueurs comme Aouar, Tousart, Ndombele et Mendy. Le stade ne nous pénalise plus, il nous rapporte. A Gerland, souvenez-vous, on faisait 10 millions d'euros de billetterie, à Décines, on en fait 40 (millions d'euros). J'ai été critiqué avant que l'équipe devienne championne de France, je le suis actuellement. Ce n'est pas ce qui va m'empêcher de continuer à réussir ce modèle qui est la seule solution à l'instant T pour aller, demain, gagner une coupe d'Europe.

"Si des supporters veulent des résultats tout de suite, ils doivent accepter que je vende le club à un Saoudien ou à un Chinois"

De nombreux joueurs sont déjà suivis par de grands clubs européens. Ne craignez-vous pas le prochain mercato estival ? 

C'est sûr qu'on sera encore plus en difficulté. On avait des propositions pour Fekir, Aouar, Ndombele, Mendy... Et si on obtient de bons résultats, forcément, ces joueurs seront convoités. Je ne peux pas vous garantir, par exemple, qu'on pourra garder Tanguy Ndombele ou Houssem Aouar. On a de nombreux joueurs talentueux car on investit des sommes considérables dans une cellule de formation. Chaque année, on se remet en cause. On réalise un bon démarrage en Youth League (deux victoires en deux matchs), cela pourrait être une bonne chose de gagner des titres dans cette compétition. Si des supporters veulent des résultats tout de suite, ils doivent accepter que je vende demain matin le club à un Saoudien ou à un Chinois... à d'autres gens qui n'ont pas la même approche économique que la nôtre.

Allez-vous actionner les ressorts habituels après la défaite face au PSG (5-0) ?  

Non car comme vous le savez, on a beaucoup de joueurs qui sont partis en sélection. J'ai laissé tout le monde tranquille. J'ai fait ma propre analyse à Bruno (Genesio) et Gérard (Houllier). C'était un match très particulier quand on fait le déroulement... Il y a une main non sifflée (Di Maria), la blessure de Nabil notre meilleur joueur, celle de Rafael... On pleure nos blessés. Cela a cassé une dynamique mais, pour une fois, la trêve internationale vient à notre secours. Malgré le résultat (5-0), on a démontré certaines choses.

"Si j'étais à la place de Monaco, je garderais Jardim"

Certes mais force est constater que l'OL fait le yoyo...

Je me fixe des objectifs annuels. Les étapes intermédiaires, ce sont des signaux. C'est au manager technique et au président de trouver des solutions. Dans chaque contre-performance, il y a le contenu et le résultat lui-même. On va travailler sur le contenu. Il y a des choses négatives et positives. Le yoyo n'est pas gênant, si on obtient nos objectifs à la fin. Cette saison, c'est de se requalifier pour la Ligue des champions, sortir de la phase de poules et d'aller, pourquoi pas, taquiner le PSG sur l'une des compétitions nationales (Coupe de la Ligue, Coupe de France).

Un mot sur la situation de Leonardo Jardim. C'est un profil d'entraîneur qui pourrait vous intéresser dans le futur ?

C'est un entraîneur de qualité. Certains de nos supporters en faisaient l'un des leaders au niveau des entraîneurs étrangers. Aujourd'hui, il est en difficulté. Si j'étais à la place de Monaco, je le garderais évidemment. Ne venez pas me tenter de dire que c'est quelqu'un qui pourrait intéresser Lyon. On a un très bon entraîneur qui est en poste. Pour l'essentiel, il réussit parfaitement. La question n'est pas d'actualité. En tout cas, par respect pour Jardim que j'aime beaucoup, j'espère que Monaco va le garder.

63 commentaires
  1. Juni entraineur OL - mer 10 Oct 18 à 16 h 14

    Discours parfait jusque là : "On a un très bon entraîneur qui est en poste"
    A part un bon match cette saison à City, la reste, c'est pas loin d'être 100% médiocre mais bon, si on finit pas dans les 3 premiers de cette L1 faible et sans intérêt avec les bons joueurs que l'on possède, c'est grave !
    Pas besoin d'un grand entraineur, Aulas a raison

    1. GoneAndBack - mer 10 Oct 18 à 16 h 33

      On en reparle en FIN DE SAISON, ok?

    2. Juni entraineur OL - mer 10 Oct 18 à 16 h 51

      Reparler de quoi ?
      On ne finira pas champion, on ne gagnera pas la ligue des champions, reste à gagner une coupe nationale ?
      Avec le QSG et les matchs en coupe ratés que l'on fait depuis 3 ans, ça ne pousse pas à l'optimisme

      1. janot06 - mer 10 Oct 18 à 17 h 26

        Soyons lucides et objectifs à la fois : il est actuellement inenvisageable d'espérer
        remporter le championnat (ni aucune autre équipe autre que le PSG), encore moins la LDC.
        Que reste-t-il ?
        Une place sur le podium pour une prochaine qualification en LDC la saison prochaine, objectif numéro UN.
        Sortir de la phase de poules en LDC avec une qualif pour les huitièmes ; au pire, terminer troisième de notre groupe.
        Restent les deux coupes nationales pour lesquelles les tirages au sort décident bien souvent de nos chances. Ce que l'on peut souhaiter déjà pour ces coupes, c'est de ne pas sortir un match comme la saison passée face à Caen car si l'on a des ambitions sur ces coupes, on ne doit pas se faire éliminer par de telles équipes, ceci dit sans leur manquer de respect. C'est aux joueurs de se sortir les tripes dans ce genre de confrontations et on a bien vu que là, c'est loin d'être gagné. La faute à Aulas ? Non !

  2. OLVictory - mer 10 Oct 18 à 16 h 22

    Jardim touche en salaire net d'impôts, cinq ou six fois ce que touche Genesio.
    Pas besoin d'en dire davantage pour comprendre que le président n'investira jamais sur Jardim

  3. lichalopez - mer 10 Oct 18 à 16 h 39

    Terrible de s'accaparer le club à ce point là.

  4. OLVictory - mer 10 Oct 18 à 16 h 45

    Selon la presse, les 3 candidats pour remplacer Jardim seraient Blanc, Henry et Gallardo. Deux anciens de la maison.
    Il parait qu'Henry est favori...
    Dommage j'aurais bien aimé voir ce que donnerait Gallardo sur un banc de L1 !

    1. Altheos - ven 12 Oct 18 à 11 h 30

      Oui, également.
      Sachant qu'Henry a refusé les bordelais en raison du manque de moyen, de visibilité et d'ambition, je trouve que Monaco est dans une situation assez similaire.

      1. Tengen - sam 13 Oct 18 à 2 h 07

        Ouais enfin Monaco a environ 10 fois le budget de recrutement de Bordeaux ^^ Et joue (encore) la LDC.

  5. Tempo - mer 10 Oct 18 à 16 h 50

    J.M. Aulas fait du bon travail. Le club avance.
    Maintenant si l'on se place au niveau Européen, le problème majeur c'est que de nombreux clubs progressent bien plus vite. Donc le fossé se creuse entre les clubs français et les autres. Et le gouffre va encore se creuser avec les droits tv à venir en Italie et autres pays.
    Le prix de base de nos jours d'un joueur lambda c'est 20 M€.
    Le coût salarial en France d'un joueur lambda à 20 M€ c'est entre 3 et + M€. Ainsi Lyon ne peut pas suivre. On l'a bien vu cet été. Pire les joueurs privilégient un club sans aucune chance de jouer l'Europe plutôt que de venir en France. Même le PSG a des difficultés pour recruter c'est dire!
    A travers ce discours il ressort également que les deux seuls postes qui rapportent de l'argent sont:
    - la vente de joueurs
    - les droits tv.
    J.M. Aulas se donne un mal de chien à trouver des spectacles et autres pour ne recevoir que 40 M€ avec des énormes frais (payer la sécurité! le nettoyage,... les taxes sur le spectacle et autres...). A la fin est-ce qu'il reste de l'argent s'il faut refaire la pelouse? sans parler de payer les musiciens et autres personnels et frais de séjour...
    Par comparaison, le stade de France, et son utilisation en moyenne une fois tous les quinze jours, ne gagne pas franchement d'argent alors que le prix des concerts dépasse largement ceux pratiqué à Lyon.
    C'est combien les frais de fonctionnement pour le stade de Décines?
    O&L avez-vous une idée de ces frais de fonctionnement et de l'avantage qu'aura Lyon lorsque le stade sera terminé de payer?... ça permettra juste au club de payer ses impôts et charges/taxes...

    1. OLVictory - mer 10 Oct 18 à 16 h 58

      40 millions d'Euro c'est presque ce que rapporte une LDC, c'est pas négligeable.

      1. Tempo - mer 10 Oct 18 à 18 h 27

        Bien sûr 40 M€ ce n'est pas totalement négligeable mais ce n'est pas grand chose. C'est quoi? 15% du budget du club?
        Les prix d'entrées n'ont rien avoir avec ce qui se passe dans les autres championnats et c'est très bien pour nous supporters.
        Ensuite sur cette billetterie il reste quoi dans les poches du club?
        On l'a bien vu cette année. La simple vente d'un joueur remplaçant à Lyon ou venant de L2 correspond à la moitié de la billetterie sur une année!

    2. ObjectifEurope - jeu 11 Oct 18 à 15 h 44

      Merci tempo pour ton analyse très complète

  6. Juni entraineur OL - mer 10 Oct 18 à 17 h 02

    Hors sujet ou presque :
    J'aimerais que Aulas soit immortel comme 99,9% des supporters lyonnais mais bon, il a bientôt 70 ans mine de rien, qu'en sait on de sa possible succession ?

    1. OLVictory - mer 10 Oct 18 à 17 h 14

      Aulas a dit qu'il pourrait partir en 2023, sans doute remplacé au CA de l'OL par son fils. Jérôme Seydoux c'est déjà plus ou moins fait en faveur de son fils.
      Mais après JMA on aura peut-être un président élu par le CA qui ne sera pas propriétaire du club, comme la plupart des autres présidents de L1.

      1. Juni entraineur OL - mer 10 Oct 18 à 19 h 19

        Son fils en pole donc, il a déjà donnés des interviews ? Il a un peu d'expérience ou c'est juste le fils a papa ?

      2. janot06 - mer 10 Oct 18 à 21 h 49

        T'es marrant, toi. Jusqu'à preuve du contraire, Aulas est l'actionnaire majoritaire du club ; pourquoi donnerait-il les clés à un inconnu ? Comme il le dit dans l'interview, il pourrait vendre le club aux Saoudiens ou aux Chinois qui en feraient ce qu'ils voudraient. C'est ça que tu veux ?

      3. deliriousfan7 - jeu 11 Oct 18 à 11 h 03

        Alexandre Aulas a fait une grande école de commerce (je l'ai cotoyé quand j'y travaillais) ce qui nous avait donné l'occasion de recevoir JMA lors d'une conférence pour les jeunes entrepreneurs à l'ESDES. Sorti de là, je ne connais pas le cursus du jeune homme.

        Aujourd'hui, le fiston est Directeur Général de ICMI devenu HOLNEST, la holding de CEGID, qui détient une partie du capital de l'OL. Je n'en sais pas plus.

      4. OLVictory - jeu 11 Oct 18 à 12 h 01

        C'est bien ça deliriousfan7. Le jeune Aulas gère une partie de la fortune familiale (JMA et son épouse) en investissement du capital-risque dans quelques startups

      5. OLVictory - jeu 11 Oct 18 à 12 h 05

        Son CV :
        Alexandre Aulas a développé une compétence dans le domaine de la finance. Après un parcours dans le monde de la banque d'investissement (Rothschild / LCFR) et du private equity (Apax Partners), il rejoint Holnest en 2011.
        Il développe une expérience en entrepreneuriat au travers des différentes participations qu'il accompagne et participe avec succès au financement du Groupama Stadium et à l'arrivée d'actionnaires chinois dans OL Groupe.
        - Directeur Général Holnest depuis 2017
        - Directeur Biz/Finance de Holnest depuis 2012
        - M&A chez Rothschild à New-York et Business Développement chez Apax (2008-2010)
        - Directeur BizDev & international de Wyz Group
        - Co-fondateur de la Fondation Cegid pour l’entrepreneuriat et le numérique
        - Directeur restaurants Londres et Lyon

      6. ObjectifEurope - jeu 11 Oct 18 à 15 h 46

        Ah bon mais j ai lu je crois dans lyon capital que c est le fils de seydoux qui prendrait la suite.

  7. lichalopez - mer 10 Oct 18 à 17 h 04

    Si c'est pour vendre tout ce qui bouge autant vendre le club. La saison commence à peine ça parle déjà du prochain mercato. Comment on peut fédérer les supporters et surtout les joueurs avec si peu d'ambition. Il n'y en a que pour les actionnaires.

    1. Altheos - ven 12 Oct 18 à 11 h 34

      JMA a une vision d'entrepreneur sur le moyen/long terme.
      Quelque part c'est rassurant qu'il intègre dans sa gestion le fait qu'il va être complexe de garder les joueurs les plus performants.
      Encore une fois au niveau gestion économique, il n'y a rien à dire, il est très performant.
      Sur le sportif, je suis de ceux qui pensent qu'avec ses moyens actuels, l'OL se doit de faire un peu mieux, surtout dans la régularité.

      1. ObjectifEurope - sam 13 Oct 18 à 13 h 49

        Je trouve que tu as parfaitement raison altheos, la régularité c est ce qui nous manque car le talent on l a !

  8. Franck_Castle - mer 10 Oct 18 à 17 h 11

    Tant que le PSG sera sous la coupe des qataris, avec des fonds et crédits illimités, on ne pourra pas lutter. La stratégie d'investissement sur le long terme de JMA (achat du stade, centre de formation...) est certainement la meilleure pour pouvoir concurrencer avec les très gros plus tard. En attendant, on s'en sort pas trop mal, même si on peut ressentir une certaine frustration au regard de ce qu'on a vécu dans les années 2000.

    1. OLVictory - mer 10 Oct 18 à 17 h 18

      Si le PSG est à part, tant pis pour nous, il faudrait que l'on puisse concurrencer L'Atlético, Séville ou Dortmund, et nos concurrents pour le seul trophée important que nous serions en mesure de remporter, l'Europa Ligue.

  9. SergioLeglise - mer 10 Oct 18 à 17 h 22

    Combien Jardim coûte à Monaco, j'en ai aucune idée. Ce que je sais c'est qu'il a le profil idéal du Directeur sportif tant réclamé. Il connait parfaitement le monde du foot, et du haut niveau, il a des contacts, il sait bonifier les jeunes joueurs, tout le monde le reconnait comme un entraineur de qualité. Il chapeauterait sûrement très bien toutes les équipes du club.

    1. OLVictory - mer 10 Oct 18 à 17 h 34

      Son avenir est dans un grand club très riche. On peut toujours rêver de le voir à l'OL, mais ça n'arrivera pas.

  10. Juninho Pernambucano - mer 10 Oct 18 à 18 h 16

    Il ne manque pas d’aplomb décidément . Encore de la com au sujet de Jardim .
    Les dirigeants monégasques vont être ravi d'entendre les bons conseils de Jean Mimi , qui a toujours son mot à dire sur tout .
    Dans la même situation à Monaco bien sûr qu'il ne le garde pas .
    Jardim est arrivé en 2014 il est en fin de cycle .
    7 défaites récemment , et surtout , il est lâché par les joueurs , la décision est inévitable.
    Et puis lui même doit être lassé de devoir jongler depuis son arrivée et faire des miracles .
    Il a fait sa propre analyse de la manita encaissée à paris ; un pénalty non sifflé , les blessures , ok très bien.
    On a un très bon entraîneur , circulez y a rien à voir !

    1. Player - mer 10 Oct 18 à 18 h 37

      Je trouve que JMA s’avance un peu !
      Et si un grand club met beaucoup d’argent sur la table pour avoir notre très bon entraîneur ?
      C’est une économie de marché, peut-il garantir qu’il pourra le garder ?

  11. Tempo - mer 10 Oct 18 à 18 h 50

    Au niveau Européen, même avec les meilleures volontés de J.M. Aulas, une quinzaine/vingtaine de clubs ont trop d'avance. Même avec un budget plus haut (à la fin du financement du stade), je pense qu'en France (en dehors du PSG), l'on ne peut plus rivaliser avec les Real Madrid - Barcelone - Bayern Munich - Manchester City - Chelsea - Arsenal - Juventus Turin - Borussia Dortmund - Liverpool - Tottenham - Atlético - les Milan - Naples - Manchester United -...
    A partir du moment où nos meilleurs joueurs rêvent essentiellement d'intégrer une équipe jouant ces championnats... et que la politique de Lyon n'est pas de mettre des salaires > 5 M€/an la bataille n'est plus équitable.
    Dans ce contexte comment recruter un entraîneur du top 20 mondial ou un joueur titulaire d'un club du top 20 ou un directeur sportif réputé en Europe?
    Pour le PSG il faut essayer d'être positif...
    En coupe de France et en coupe de la ligue, depuis que le Qatar est au PSG, combien de fois Lyon s'est fait éliminé par le PSG? Donc si Lyon ne va pas loin dans ces coupes ce n'est pas la faute du PSG.
    ... et heureusement que le Qatar n'est pas arrivé à Paris au début des années 2000... sinon nous aurions eu davantage de difficultés pour gagner nos 7 titres de suite!

    1. Franck_Castle - jeu 11 Oct 18 à 17 h 37

      Pour pouvoir aligner les salaires avec les clubs anglais, espagnols, italiens,etc..., il faudrait revoir la fiscalité française sur les salaires (75 % de taxes...). Tant que la règle du jeu ne sera pas la même pour tout le monde, on sera toujours en retard... En attendant, la seule solution qu'on a, c'est de miser sur notre centre de formation...

      1. lyonnaisdugard - sam 13 Oct 18 à 14 h 02

        Ou que les autres pays revoient leurs fiscalités (+ difficle je te l'accorde) mais à mon avis,vu les sommes que les joueurs gagnent, qu'ils payent énormément d'impôts n'est pas choquant, ils leurs en restent encore suffisamment pour bien vivre.... donc c'est plutôt dans les autres pays que c'est anormale.....

  12. ol-91 - mer 10 Oct 18 à 19 h 31

    Imaginons le club vendu à un groupe plein aux as. On va s'ennuyer ferme à se voir tout gagner. Genesio est notre bon génie. Avant chaque match, on peut se demander : gagnera-t-on devant cette faible équipe ? 2-1 ou un beau 1-0 ? peut-être une défaite, toujours imprévue, car il faut être d'abord arrogants pour mieux goûter la déception. Quel magnifique suspense de ne pas prévoir un 5-0 ou un score nul ! C'est ça la magie OL !

  13. G2W is back - mer 10 Oct 18 à 21 h 01

    Après une lecture attentif des posts sur cette article et ainsi que l’autre article, je suis persuadé d’être dans la version gorafie « supporter olympique lyonnais », sérieusement comment voulez vous être crédible en contestant ou étudiant des chiffres avec autant d’approximations et de n’importe quoi, et les blagueurs osant mal parler de jma, la honte ne vous envahi pas, rester à votre place

    1. GoneAndBack - mer 10 Oct 18 à 23 h 46

      "blagueurs" au lieu de "blogueurs", je trouve le lapsus plus que sympa G2W 😉

  14. dada - mer 10 Oct 18 à 21 h 32

    En accord avec presque tout les propos du boss sauf qu'en L1 on ne devrait pas ramer autant pour accrocher le podium car là on a aucune excuse recevable je veux bien qu'on attende la fin du championnat mais les sorties de route sont trop fréquente surtout chez nous. Là y a surement de l'amélioration possible soit dans le staff ou l'entraîneur car a force d'aligner les contre performance ont sera moins télévisés donc on gagnera moins au final. Il est temps d'y réfléchir

    1. Franck_Castle - mer 10 Oct 18 à 21 h 49

      Je pense qu'on pourra faire un premier bilan à la mi-saison. Pour l'instant, difficile d'établir un pronostic sur la base de moins d'une dizaine de match joué en championnat. Néanmoins, on peut déjà pointer du doigt l'irrégularité de l'équipe qu'il faut absolument corriger...

      1. ObjectifEurope - jeu 11 Oct 18 à 15 h 48

        +1000

      2. GoneAndBack - sam 13 Oct 18 à 11 h 23

        @Franck_Castle
        Irrégularité, résultats moyens... on le regrette tous!

        A la veille de la 10ème journée, on était :

        - 2013/2014 : 14ème
        - 2014/2015 : 6ème
        - 2015/2016 : 6ème
        - 2016/2017 : 8ème
        - 2017/2018 : 6ème

        Aujourd'hui : 6ème

        Assez constants, au final. Tout ça pour dire qu'il n'y a aucune raison de s'en contenter, mais qu'on ne fait pas non plus une exceptionnelle mauvaise performance en ce premier quart de saison.

      3. Jacks - sam 13 Oct 18 à 12 h 25

        On pourrait par contre pondérer cet état des lieux par les contextes propres à chaque début de saison. Ces années ont pour beaucoup été marquées par des cascades de blessures et/ou les tours préliminaires européens qui sont souvent très impactant. Sans parler des mercatos mouvementés avec un grand nombre d'ajustement à effectuer. Aujourd'hui, rien de tel.

      4. GoneAndBack - sam 13 Oct 18 à 14 h 12

        C'est vrai. Mais les facteurs que tu avances ne vont pas forcément, dans l'absolu, être pénalisants.
        - on se débrouille bien sans Nabil
        - on paie les matchs de qualif plus tard, mais on est lancés plus tôt
        - une blessure entraine un turn over qui permet parfois à quelques-uns de briller.

      5. Jacks - sam 13 Oct 18 à 19 h 02

        Ils l'ont bel et bien été pour les cas évoqués, le reste je le laisse aux devins (ils rodent en masse par ici!). 😀

      6. GoneAndBack - sam 13 Oct 18 à 22 h 17

        Bon, donc on est très mal, c'est exceptionnellement médiocre, pas d'excuse pour cette année ?

      7. Tengen - dim 14 Oct 18 à 0 h 41

        Disons que c'est comme en F1, pour faire mieux au niveau du classement, on doit s'améliorer sur toutes les portions de "course", et tu nous donnes la preuve que sur ce premier quart ça n'a malheureusement pas été le cas.
        Il faudra donc cravacher encore plus sur le reste !

  15. lyonnaisdugard - sam 13 Oct 18 à 14 h 17

    La différence c'est qu'aujourd'hui on a des joueurs monstrueux à chaque place et qu'avec un entraineur à la place d'un prof de sport, on devrait pouvoir faire une Porto, ou une Leicester.....
    Mais malheureusement, avec notre prof de sport, la plupart d'entre vous ne voit pas et ne s'imagine pas les performances qu'on pourrait atteindre si nos meilleurs joueurs étaient placés à 95 % (Aouar serait meilleur dans la pointe du losange, mais Fékir est + fort que lui) à leurs meilleurs postes. Qu'on parle d'inconstance, de méforme ou autre, je ne suis pas d'accord, s'ils étaient alignés au bon endroit, c'est 3-4 buts par match que l'on planterait....La il faut exploit individuel sur exploit individuel car ils ne jouent pas proche les uns des autres....
    On en revient au 442 losange comme toujours qui est encore cette année le meilleur dispositif par rapport à notre effectif.
    Et 4411 contre les grosses équipes (avec Dembele devant et non Memphis).
    Putain c'est quand même pas compliqué !!! et comme par magie, toutes les critiques que je lis n'existeraient plus !!! les joueurs seraient aux tops et la buse relégué en réserve....allez je vais faire acte de candidature pour les compositions d'équipes car pour moi, c'est de l'évidence et à priori pas pour tout le monde 😉 appelez moi J. Rothen... 😉 🙂

    1. Juni entraineur OL - sam 13 Oct 18 à 14 h 27

      Assez d'accord
      genesio, prof de sport, pas mal comme formule 🙂

      1. XUO - sam 13 Oct 18 à 15 h 47

        La formule "prof de sport" qui se veut dégradante pour Genesio est totalement à côté de la plaque.
        Un prof se sport a dû se présenter à un concours d'un niveau élevé. Ensuite, on lui a enseigné la pédagogie générale et la pédagogie adaptée au sport.
        La pédagogie, c'est quoi ? C'est un savoir faire qui repose sur la stratégie, l'analyse, l'évaluation, bref l'essentiel de ce qui manque à Genesio.

      2. Juni entraineur OL - sam 13 Oct 18 à 19 h 07

        Ne pas confondre prof de sport et prof d'eps ? ?

      3. GoneAndBack - sam 13 Oct 18 à 22 h 06

        @Xuo
        Non. la pédagogie ce n'est pas ça, en tout cas sûrement pas QUE ça. Le plus important est ailleurs. Tu oublies juste qu'en pédagogie, on n'est pas dans un bureau à faire des analyses et des rapports. On est avant tout au CONTACT de PERSONNES.
        Différence entre le terrain et les bouquins. Ce n'est pas que de la théorie, c'est du vivant.

    2. GoneAndBack - sam 13 Oct 18 à 14 h 40

      Quand quelqu'un rêve de se faire appeler Rothen, et traite de buse Cornet à longueur de temps sans voir ses performances, moi je me méfie.

      1. XUO - dim 14 Oct 18 à 15 h 18

        La pédagogie, dis-tu, n'est pas une affaire de bureau mais fruit du contact avec des personnes. Alors là tu m'en bouches un coin. Il me semble me souvenir avoir enseigné sous plusieurs latitudes pendant 39 ans. Quand je dis sous toutes latitudes, celà signifie dans un environnement souvent difficile, en ayant en face de soit des élèves dont la première difficulté est de vaincre la faim.
        Si tu m'avais bien lu : "La pédagogie, c’est quoi ? C’est un savoir faire qui repose sur la stratégie, l’analyse, l’évaluation, bref l’essentiel de ce qui manque à Genesio." tu ne ferais pas référence à la théorie.
        Tu te fais pas mal d'ennemis sur ce blog, je comprends mieux pourquoi. Tu devrais adopter ce précepte " Tourne sept fois ta souris dans sa cage avant de te jeter sur ton clavier " ou celui de ma grand-mère ( il est universel ) : " Trop gratter cuit, trop parler nuit "
        Enfin pour ce qui est des théoriciens, ceux de très haut niveau suscitent l'admiration des gens du terrain. Il pourrait en être tout autrement mais ce sont justement des personnes qui ont soit beaucoup pratiqué, soit sont en prise avec la réalité.
        Philippe Meyrieux, ancien instit, prof de collège, prof de fac, directeur de l'IUFM de Lyon et secrétaire d'Etat à l'Education. Va pas lui tenir ton discours.
        Enfin Alain Bentolila, linguiste encore en exercice en fac à Paris, une sacrée pointure, a récemment écrit "Pourquoi sommes-nous devenus aussi cons ?" ça pourrait t'intéresser.

      2. GoneAndBack - dim 14 Oct 18 à 16 h 39

        @Xuo
        J'en reviens à ta phrase initiale, qui a attiré la mouche qui semble coller à ton vinaigre : "La pédagogie, c’est quoi ? C’est un savoir faire qui repose sur la stratégie, l’analyse, l’évaluation".
        je n'ai JAMAIS dit qu'il n'y avait pas nécessité d'un savoir faire. J'ai nuancé : "en tout cas sûrement pas QUE ça".
        J'ai mis l'accent sur un "savoir ÊTRE", les deux étant indissociables. C'est tout. La notion semble t'avoir échappé.
        En matière de pédagogie, ce sont des notions fondamentales, l'empathie, le désir de transmettre, la bienveillance, l'écoute.

        Je reste étonné de ta façon de me répondre, un accès de susceptibilité sûrement ? Bof! ça te regarde...

        Tu pourras tourner 100 fois ta langue dans ta cage, ou ton clavier dans ta grand-mère (?) ^^ Bref, ça ne t'autorise pas à m'indiquer certaines lectures, avec une pointe d'ironie. A moins que ce ne soit pour partager une révélation personnelle ?
        A propos, la référence exacte est "COMMENT sommes nous devenus SI cons".

        Ton expérience est respectable, cela n'en fait pas pour autant une vérité universelle (personne ne connait les résultats de ton parcours). Tout le monde connait des enseignants ayant de l’expérience, sans pour autant être bons. Mettre autant en avant son CV pour se donner un peu de crédibilité, ça pourrait même être un aveu de faiblesse...

        Tu parles de théoriciens " de très haut niveau" - ceux-là ONT l’expérience du terrain, on n'est pas dans la théorie, justement - alors que juste avant tu assénais une vérité personnelle très généraliste.

        Enfin, j'ai le plus grand respect pour l'éminent Philippe MEIRIEU. Tu serais bien élégant - une prochaine fois - de faire de même, en n'écorchant pas son nom, alors même que c'est une de tes deux références citées, et soi-disant connues.
        Merci pour lui.

  16. XUO - sam 13 Oct 18 à 19 h 31

    Prof d'EPS ça n'existe pas

    1. GoneAndBack - sam 13 Oct 18 à 21 h 50
      1. XUO - dim 14 Oct 18 à 5 h 09

        On ne dit plus EPS mais APS. "A" signifiant activités. Ce changement d'appellation n'est pas anodin. Trop souvent les cours d'EPS donnaient lieu à du bla-bla prise de tête.
        Réflexion, oui, mais elle ne doit pas phagocyter l'action sportive et le but recherché.
        L'OL a été entraîné à une époque par un prof de gym - comme on disait à l'époque- mais il n'a tenu que quelques mois. Avait-il toutes les compétences pour enseigner sa discipline? Et puis le sport de haut niveau, c'est autre chose : les joueurs pro, c'est autrement plus chiant que les collégiens de Limas.

    2. GoneAndBack - sam 13 Oct 18 à 21 h 57

      Sans déconner, vous pensez vraiment que ce n'est qu'un "entraineur de sport", comme au collège ?
      Sérieux, où c'est juste samedi soir et on se lâche sans réfléchir ?

      1. Juni entraineur OL - sam 13 Oct 18 à 22 h 21

        un peu des 2 🙂

      2. GoneAndBack - sam 13 Oct 18 à 22 h 30

        Me semblait pas que tu avais besoin d'un samedi soir....

      3. Juni entraineur OL - sam 13 Oct 18 à 23 h 07

        Énorme match de memphis ce soir !
        Ça fait plaisir en l'absence d'un match de l'OL ce week
        J-6 avant le prochain

      4. Tengen - dim 14 Oct 18 à 0 h 44

        Je suis comme notre ami le perroquet des Costières, je veux le voir devant avec Moussa en pivot !

      5. OLVictory - dim 14 Oct 18 à 8 h 51

        Memphis a fait une belle perf avec les Pays-Bas et pourtant il était avant-centre dans un 4-3-3. Seul en pointe avec un rôle de pur 9.

        Il est compliqué à cerner ce garçon... Peut-être que c'est un vrai joueur polyvalent et qu'une fois mis en confiance il peut être bon à tous les postes de l'attaque...

      6. ol-91 - dim 14 Oct 18 à 17 h 32

        Memphis avant centre, en 4-3-3. Très bon mais je n'ai pas reconnu les Lyonnais dans le jeu des Orangistes.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut