Lyon’s Spanish midfielder Sergi Darder (R) reacts after scoring next to Lyon’s Brazilian defender Rafael Pereira Da Silva (L) during the French Ligue1 football match between Olympique Lyonnais and Paris Saint-Germain, on February 28, 2016 at the New stadium in Decines-Charpieu near Lyon, southeastern France. AFP PHOTO/PHILIPPE DESMAZES / AFP / PHILIPPE DESMAZES

OL - Darder : "Je pensais que la Ligue 1 était plus facile que la Liga"

Arrivé l'été dernier en provenance de Malaga, Sergi Darder a connu quelques mois difficiles en début de saison. Pour SoFoot, le milieu espagnol se confie sur son adaptation à la vie lyonnaise.

Cette saison, Sergi Darder s'est peu à peu imposé dans l'entre-jeu lyonnais. Ne disputant que deux rencontres de Ligue 1 dans leur intégralité sur les 26 auxquelles il a participé, il révèle que son adaptation à Lyon ne s'est pas révélée si évidente : "C'est vrai qu'en janvier, les choses n'allaient pas vraiment comme je le souhaitais, je ne jouais pas beaucoup et surtout pas au niveau que j'espérais, observe-t-il. Mais après, j'ai eu une bonne période, j'ai enchaîné une bonne série de matchs." En effet, sa deuxième partie de saison se révèle bien plus intéressante que la première, à l'image de son but contre le PSG (2-1), mais également de ses ouvertures bien senties et d'une qualité technique utile dans le 4-3-3 mis en place par Genesio. Pour lui, le bilan de sa première année à Lyon reste bon : "J'ai été en confiance, j'ai pu jouer mon football et apporter à l'équipe ce que je voulais. Donc, je suis plutôt satisfait de cette première saison, conclut-il."

"Le plus important a été de réussir à m'adapter"

Évoluant jusqu'alors en Liga, Sergi Darder a pu découvrir la vie lyonnaise, et s'adapter à un environnement composé en grande partie de joueurs du centre de formation. Malgré tout, c'est le championnat français qui lui a donné le plus de fil à retordre : "C'est vrai que je pensais que le championnat français était un peu plus facile que la Liga. C'est ce que je croyais avant d'arriver ici, car c'est un championnat assez peu médiatisé en Espagne." Avec un jeu différent et des nouveaux coéquipiers, le milieu relayeur glisse : "Le plus plus difficile a été de m'adapter."

La Ligue 1, un championnat "différent"

Une fois l'acclimatation réussie, Sergi Darder s'impose comme un joueur à fort potentiel, avec un style de jeu basé sur les standards espagnols, la technique. Avant d'arriver à l'OL, l'intéressé avoue qu'il ne connaissait pas bien la Ligue 1, qu'il pensait plus facile : "En réalité, c'est juste différent : en Espagne, on touche plus le ballon, il y a plus de stars, c'est un championnat très médiatisé, explique le numéro 14. Mais ici, c'est difficile de réussir à s'imposer en Ligue 1. J'ai donc revu mon jugement de départ." S'il n'est pas toujours décisif (2 but, 2 passes déc.), Sergi Darder reste tout de même à l'origine de nombreux mouvements, en particulier grâce à sa bonne vision de jeu. Manquant peut-être d'un peu de coffre, sa complémentarité avec Jordan Ferri lui permet de compenser cet aspect, dans un championnat moins axé sur la technique qu'en Espagne. 
Pour la suite de son aventure à Lyon, l'international espoir espagnol souhaite avant tout "s'imposer avec l'OL, et prendre un revanche en Ligue des champions." Avant de, pourquoi pas, "rêver" de la sélection nationale.

13 commentaires
  1. Juni entraineur OL - ven 27 Mai 16 à 14 h 44

    La ligue est un championnat de bourrin, donc effectivement c'est plus dur qu'ailleurs pour y jouer au foot !
    Au club de mieux former les jeunes et de mieux recruter, c'est pas plus compliqué que ça, l'ol l'as compris depuis longtemps en formant des joueurs de foot et non des bourrins

    1. kididouille - ven 27 Mai 16 à 15 h 20

      a chaque qualité ses défauts, l'OL forme des joueurs techniques, joueurs de foot, qui doivent ensuite se muscler assez rapidement pour "répondre au défi physique" de la L1 et là ca pète dans tous les sens, infirmerie pleine quasi chaque saison, blessure à répétition...

  2. Gones2wano - ven 27 Mai 16 à 15 h 43

    Mon chouchou, qu'on genesio le traite comme tout les joueurs sans discrimination,voir même qu'il lui accorde des privilèges car c'est le joueur du milieu le plus beau à voir jouer les gens paye pour lui, il va devenir notre veratti

  3. Hiro Nakamura - ven 27 Mai 16 à 15 h 50

    Bonjour,

    Gones2wano, nous voilà enfin d'accord à 100% sur quelque chose ^^

    J'adore ce joueur et à mon avis on a encore rien vu avec lui ! Pour moi c'est notre nouveau Tiago. Je le vois même, à l'avenir, jouer devant la défense, dans un registre "à la Pirlo" même si pour le moment, il est très bien là où il est. Après c'est vrai qu'il manque encore un peu de coffre pour être utilisé en pure relayeur. Par contre, si jamais il arrive à s'améliorer dans ce registre, j'aimerais vraiment qu'on lui associe un milieu dont le profil rappellerait celui de Juninho, histoire d'être encore plus créatifs et de se rapprocher de ce qu'on a connu lors de nos grandes années. Après il est certain que trouver un tel joueur, c'est très loin d'être simple et avoir déjà Darder parmi nous, c'est une vraie chance !

    1. OLVictory - ven 27 Mai 16 à 16 h 12

      Je lui vois plutôt une place pour jouer dans la surface adverse en appui des attaquants. C'est un de nos rares milieux qui garde toute sa lucidité dans la surface adverse. Ca vaut de l'or ça, alors il ne faut surtout pas le faire reculer. Les purs 6, les box-to-box, les relayeurs, il y en a plein mais les joueurs qui gardent leur vision du jeu dans les 30 derniers mètres ça c'est pas courant.

      1. Hiro Nakamura - ven 27 Mai 16 à 16 h 19

        Possible, tu as peut être raison..

      2. leo_bogoss93 - ven 27 Mai 16 à 17 h 04

        Complètement d'accord avec OLV, il doit rester proche des attaquants que des défenseurs. Par contre, le coffre il a déjà pour les matchs à grosse intensité, il lui manquait "simplement" de trouver la formule L1 option physique sans technique. Avec le Psg, il a tout simplement retrouvé ses habitudes de Liga car reconnaissont au moins la qualité de cette équipe parisienne qui se rapproche des grands d'Europe (on va revenir les accompagnés dans ce registre à n'en pas douter;) ) ce qui a donné ces performances que l'ont connaît tous.

        Je vois en lui un Tiago, capable de relancer dans l'adversité, créer des brèches offensives ou accompagner les attaquants lors d'offensives, et un Dhorasoo aussi pour la qualité de passe sur n'importe quel distance de jeu et fluidifié le travail de latéralité par des passes dans le jeu et pas en arrière, puis surtout trouver les attaquants pour essayer de les mettre dans les bonnes conditions dans les 30 derniers mètres (à sa défaveur certaine fois!) (nb la passe decisive du 3ème but de Alex contre monaco)

    2. Gones2wano - ven 27 Mai 16 à 16 h 16

      +10000

  4. OLVictory - ven 27 Mai 16 à 16 h 09

    Six mois pour s'habituer à une nouvelle équipe et à un nouveau championnat c'est pas si étonnant que ça. C'est pas exceptionnel.

  5. Altheos - ven 27 Mai 16 à 16 h 19

    Génésio a tenté l'association Grenier-Darder-Gonalons face au LOSC, ça n'a pas été très probant.
    J'adore Sergi, mais à côté de lui, il lui faut un "pitbull" pour ramasser, comme Ferri.
    A la limite, le profil "Juni" c'est quand même plus lui qu'au autre vu la qualité technique du garçon, non ?
    Avec un Ferri ou un Tolisso dans un registre "Essien-Tiago"

    1. Hiro Nakamura - ven 27 Mai 16 à 16 h 23

      Peut être, honnêtement je ne sais pas, j'ai du mal à cerner complètement le jeu de Darder. Tiago n'était pas un pitbull non plus en fin de compte mais après tout, peut être qu'il faut effectivement laisser une plus grande liberté à Sergi.
      Quant à l'association Darder-Grenier, on ne peut pas vraiment tirer de conclusion puisque Grenier n'arrive pas à retrouver un bon niveau. Il faudrait voir ce que cette configuration donne avec un joueur au top.

  6. OL-38 - ven 27 Mai 16 à 16 h 38

    Darder à du prendre son temps pour s'habituer. Plus il joue, plus il à gagner en expérience et son but contre le Qsg, là réveiller et fait retrouver son talent. Continue comme ça Sergi

  7. gones 02 - ven 27 Mai 16 à 22 h 35

    Il va s'adapter à Lyon, si ce n'est déjà fait, car on a quand même dans ce club, la culture du foot, en tous les cas bonne pioche pour ce jeune Darder très doué et prometteur !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
  • Cicinho Un mercato qui chamboule l’OL
    Le Rennes de Pep est comme l'OL de Pep, ultra irrégulier, et je mets une pièce sur l'absence de ldc en fin de saison
  • Moimoi Un mercato qui chamboule l’OL
    Amen Camulus.
  • Cicinho Un mercato qui chamboule l’OL
    Je ne pense pas qu'il suffise de regarder la balance des transferts pour connaître la santé économique du club, surtout quand il y a une masse salariale prévue avec un…
  • Cicinho Un mercato qui chamboule l’OL
    Si on part sur un 352, y'a pas de place pour Toko-Ekambi et Tete, qui n'ont pas été bons depuis des lustres, sauf le match à Brest et Troyes en…
  • Juninho Pernambucano Un mercato qui chamboule l’OL
    Bernard Lacombe nous l'avait bien dit clairement : le supporter supporte et ferme sa gueule ( et accessoirement paye sa place et engraisse tout ce beau monde qui vit sur…
  • Juninho Pernambucano Un mercato qui chamboule l’OL
    Du coup on ne parle plus du tout du match de demain , qui est ô combien important pourtant . Lorient a mis au tapis le Rennes de Génésio hier…
  • Outlander Un mercato qui chamboule l’OL
    Moi je pense pas, car il essaye de relancer sa carrière après 5 années d'abstinences sans trop de sollicitations... Si il lâche, c'est Amazon comme consultant... Par contre, il est…
  • Juninho Pernambucano Un mercato qui chamboule l’OL
    je pense oui . aulas est très fort dans ce registre , c'est un excellent bonimenteur , comme son modèle bernard Tapie . Ce sont de bons commerciaux , ils…
Faire défiler vers le haut