Pierre Sage lors de Montpellier - OL
Pierre Sage lors de Montpellier – OL (Photo by Pascal GUYOT / AFP)

David Friio évoque l'avenir de Pierre Sage à l'OL

Ayant indéniablement aidé à redresser l'OL, Pierre Sage bénéficie aujourd'hui d'une belle cote. David Friio est revenu sur la nomination et sur la suite pour l'entraîneur lyonnais.

Difficile pour Pierre Sage de présenter à ce jour un bilan plus positif avec l'OL. En 18 rencontres à la tête du groupe, il en a remporté 12, tout en qualifiant l'équipe pour la demi-finale de Coupe de France, où elle recevra Valenciennes (2 avril). Cela lui a octroyé une jolie cote de sympathie dans le milieu, et renforcé petit à petit sa légitimité à ce poste.

David Friio a été interrogé lundi par la chaîne du club au sujet de l'avenir du technicien de 44 ans à la tête de cette formation. "En ce qui concerne Pierre, nous prendrons une décision à la fin de la saison, a indiqué le directeur sportif. Nous étudierons la meilleure chose à faire. Nous soutenons totalement son initiative de passer le BEPF et d'ailleurs, c'était dans la logique des choses. À partir du moment où, au mois de janvier, nous nous sommes engagés avec Pierre jusqu'à la fin de la saison, il était naturel de l'encourager dans sa formation."

Le dirigeant se monte assez enthousiasme concernant les premiers mois dans ce costume de l'ancien directeur du centre de formation. "C'est quelqu'un de très posé, très intelligent. Bien entendu, il n'avait pas d'expérience au plus haut niveau en tant qu'entraîneur principal. Maintenant, ce que j'aime chez lui, c'est que nous discutons quotidiennement. Et j'aide aussi à faciliter les choses dans son approche du métier. Mais il est très réceptif, très intelligent. Donc, il comprend tout de suite et progresse de jour en jour, et je le vois dans ses prises de parole, a-t-il observé. Ce n'est pas la même chose qu'au début, c'est vraiment encourageant."

Dans cet entretien, David Friio est aussi revenu sur la nomination du Jurassien. "L'arrivée de Pierre Sage a été la première décision prise par la nouvelle gouvernance, à savoir, mettre un coach en intérim et prendre le temps de savoir ce qui allait se passer ensuite. C'était complètement au jour le jour, a-t-il confié. Après Lens (3-2), Marseille (3-0), et ensuite avec les trois victoires (Toulouse, Monaco et Nantes), il était évident que ça fonctionnait bien. Pierre Sage, moi-même, et les joueurs avons trouvé une vraie cohérence [...] Maintenant, il est installé et il a totalement adopté son rôle d'entraîneur."

24 commentaires
  1. OLVictory
    OLVictory - mar 19 Mar 24 à 8 h 51

    Visiblement le courant passe entre les deux, ça peut faire une bonne équipe. Avec eux, Bréchet, les recruteurs, les préparateurs physiques, les spécialistes des datas, on a enfin un staff qui tient la route. Depuis le temps que l'on déplorait les failles de cette organisation !

    Signaler
  2. Juni38
    Juni38 - mar 19 Mar 24 à 9 h 14

    Ce que je ne comprends pas, c'est au dela des beaux discours du staff, ils entretiennent un flou sur la suite de la carrière de Sage au sein de l'OL.
    "Nous prendrons une décision à la fin de la saison, a indiqué le directeur sportif. Nous étudierons la meilleure chose à faire." ??
    Pensent ils qu'annoncer déjà qu'il sera maintenu en poste risque de le démobiliser ?
    Ou attendent ils d'être certains mathématiquement que le maintien soit assuré ?
    Tout ça me parait absurde, Aulas avait tenté les deux approches : avec génésio il avait fait un théatre de sa prolongation ou pas , avec des ultimatums successifs , qui avaient conduit à cette fin catastrophique que l'on a connu et une démission de génésio, à bout de nerfs .
    Ne voulant pas reproduire ce scénario , aulas avait procédé inversement pour bosz , l'assurant avant la fin de saison de son maintien , pour terminer celle ci sans la pression énorme qu'avait subi génésio.
    Aujourd'hui c'est un autre cas de figure , l'équipe a des résultats jamais vu depuis des lustres, et entretenir un suspens sur le maintien ou pas du coach me parait une aberration.

    D'autre part , friio dit que "je le vois dans ses prises de parole, a-t-il observé. Ce n'est pas la même chose qu'au début"
    Je n'ai pas du tout cette impression pour ma part , il n'a pas changé , son discours était déjà clair et structuré dès sa prise de fonction , il savait précisément ou il voulait aller ; voir à ce propos son analyse après le match perdu à marseille , que j'avais partagé le we dernier.

    Modéré
    1. Quand je pense a Ferland
      Quand je pense a Ferland - mar 19 Mar 24 à 10 h 59

      Ca ne reste qu'une réussite sur 3-4 mois.
      Si tout retombe comme un soufflet sur les prochains mois, on se dira que le choix de Sage n'était peut-être pas le bon (je ne le crois pas, je pense que Sage est le bon choix, mais Friio serait sot d'être catégorique sur le choix de Pierre Sage alors que plein d'objectifs sont encore en cours, dont notamment le maintien).
      Seulement quelques mois (on l'a vu avec Blanc), ce n'est pas suffisant pour bien juger, un enseignement sur plus d'une demi-saison, ce sera déjà plus probant à apportera plus encore de certitudes. Ce qui est certain, c'est que le choix de Friio, de Prud'homme et de Textor sera entériné en juin pour ne laisser nulle place au doute et lancer de la meilleure façon la prochaine saison. Il leur faudra estimer au plus juste ce qu'ils perdraient en remplaçant Pierre Sage (constance, vestiaire en osmose, cohérence et stabilité dans les choix tactiques) par un nom plus clinquant (au hasard, Sérgio Conceição ou Will Still ou Eric Roy, etc...)

      Signaler
    2. Altheos
      Altheos - mar 19 Mar 24 à 11 h 01

      Il parle peut être de ses prises de paroles en interne, de la communication que nous ne voyons pas, de son implication dans le recrutement ou dans sa gestion de l'effectif.

      Signaler
      1. OLVictory
        OLVictory - mar 19 Mar 24 à 11 h 03

        Je l'ai compris comme ça aussi, je pense qu'il parlait de ses causeries aux joueurs

  3. Avatar
    ciresglover - mar 19 Mar 24 à 9 h 38

    De mon avis, car je n'ai aucune info, ils attendent tranquillement la fin de saison, ne serait ce que pour savoir ou l'OL va terminer et ce qui attend l'équipe la saison prochaine. Paradoxalement, nous ne sommes pas sauvé mais pas totalement éliminé d'une place européenne que ce soit par le championnat ou la coupe. et peut être cet élément peut influer sur la marche à franchir avec ou sans Pierre Sage. Comme dit dans l'article n'oublions pas qu'il n'a pas les diplômes pour entrainer en L1 alors imaginez en Europe. Même si ce point est facilement contourné ce n'est pas non plus le profil de Pierre Sage de bruler les étapes.
    La fin de saison l'intersaison sont tellement indécis que précipiter une annonce est me semble t il pas indispensable le plus important à mon sens c'est que Pierre Sage soit aligné avec cette approche et en lisant les propos sur DS la communication a l'air de fonctionner entre eux donc finissons la saison et ensuite on verra et même en terme d'attractivité l'OL en L2 en L1 en coupe d'Europe ca change beaucoup de chose donc avancer sur un entraineur ou un autre est prématuré.
    la situation semble relativement stable dans le staff laissons les faire le job.

    Signaler
    1. Juni38
      Juni38 - mar 19 Mar 24 à 10 h 04

      Ce qui laisse planer un doute sur le fait que Sage soit coach la saison prochaine , si l'OL est ou n'est pas européen , etc ?
      Pour ce qui est de l'attente du maintien , c'est une blague .
      Pour moi ça n'a aucun sens .

      Signaler
  4. Avatar
    Groot - mar 19 Mar 24 à 10 h 04

    En tout cas ils seraient bien avisés de le prolonger parce qu'il a amené beaucoup de progression, de confiance.. c'est un très bon tacticien, il hésite pas à corriger et il attend pas la 65eme..
    J'espère vraiment qu'il sera maintenu à la fin de la saison, en tout cas il le mérite

    Signaler
  5. OLVictory
    OLVictory - mar 19 Mar 24 à 10 h 11

    Sage a un contrat jusqu'à la fin de la saison, je pense qu'il est préférable d'attendre cette échéance pour rediscuter d'un contrat, plutôt que se lancer maintenant et risquer de perturber son travail. Le tout c'est de ne pas perdre de temps, dès que la saison sera terminée ou qu'il n'y aura plus d'enjeu, il faudra se décider vite et dégainer une bonne proposition.

    Signaler
  6. Avatar
    ledemon mbarkus - mar 19 Mar 24 à 10 h 12

    Bjr pour ma part, je suis en phase avec le discours de friio ce n'est pas le moment de tirer des conclusions, et tt cela va dépendre de l"ambition du club pour l'année prochaine. sage est certe l'homme de la situation. Mais sera t'il à la hauteur de l'ambition du président ??

    Signaler
  7. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - mar 19 Mar 24 à 10 h 37

    On a vu qu'avec Textor ça rigole pas pour les entraîneurs, il faudra des résultats assez rapidement la saison prochaine, je suppose minimum la ligue Europa sinon Sage sera dégagé...

    Modéré
    1. OLVictory
      OLVictory - mar 19 Mar 24 à 11 h 02

      Il n'y a pas beaucoup de présidents ou de directeurs sportifs qui hésitent à changer d'entraineur, même plusieurs fois par saison. Les deux ou trois qui ont conforté un entraineur en difficulté sont les exceptions du système

      Signaler
      1. Juni38
        Juni38 - mar 19 Mar 24 à 19 h 49

        aulas était cette exception.
        sauf en fin de reigne , il a rarement viré un coach en cours de saison

    2. Avatar
      Outlander - mar 19 Mar 24 à 11 h 20

      C'est minimum une qualif LDC pour Textor. Il a des investissements à rembourser et puis visés le titre pourquoi pas selon les ajustements du mercato d'été. Malgré la puissance financière étatique du qsg et le facteur X Mbappé alias captain Tsubasa ne sera logiquement plus là, et cela va un peu rééquilibrer le niveau en haut du panier.

      Signaler
      1. OLVictory
        OLVictory - mar 19 Mar 24 à 11 h 27

        Oui c'est vrai, mais la LDC peut mener à l'EL aussi.
        Qu'on se qualifie pour le pognon et que l'on soit reversé en EL pour tenter de la gagner, ça serait vraiment bien sportivement

      2. Avatar
        Outlander - mar 19 Mar 24 à 15 h 32

        Oui, vu les circonstances, pourquoi pas l'EL, mais historiquement, on sort toujours des poules pour jouer au moins un 8éme. Après, vu le temps passer sans la jouer, nous avons probablement perdu notre culture coupe d'Europe...

      3. OLVictory
        OLVictory - mar 19 Mar 24 à 15 h 47

        On a aussi perdu notre niveau, on était 18e il n'y a pas si longtemps.
        On a été reversés trois fois en EL en échouant à nous hisser en 8e de LDC. Et deux fois en échouant en barrage, sauf erreur

      4. Juni38
        Juni38 - mar 19 Mar 24 à 19 h 51

        la qualif en LDC a toujours été aussi la priorité sous aulas ( ça a implosé complètement avec l'année covid mais avant c'était le cas )
        pour faire vivre une telle structure comme celle de l'ol , il n'y a pas d'autres alternatives , on n'est pas a reims ou se maintenir en L1 suffit

    3. Juni38
      Juni38 - mar 19 Mar 24 à 19 h 47

      oui il aura la grosse pression , ça c'est certain
      et comme tout coach au monde , une série de 3 défaites il sera déjà sur la sellette
      esperance de vie 3 mois dans ce métier ; ça fait partie de leur job , les coach le savent.

      tiens le coach de nantes à sauté , gourvennec , mais alors lui je l'annonçais depuis deux mois , c'est une pipe sans nom , il va retourner à la tv lui aussi.
      par contre l'antoine est missionné pour les sauver et ça il sait faire

      Modéré
  8. Avatar
    GoNL - mar 19 Mar 24 à 10 h 46

    L’OL paye encore les salaires de Laurent Blanc (et son orchestre) ainsi que de Fabio Grosso (et son orchestre) au moins jusqu’à la fin de la saison.
    Il est normal que le club attende pour ajouter un contrat de 2 ans dans sa colonne « charges ».
    Et c’est sûrement plus sain d’envoyer des signaux de confiance (inscription au BEPF) tout en laissant le contrat en suspens.
    C’est dans l’intérêt de Pierre Sage aussi de négocier un contrat à de meilleures conditions en cas de qualification pour l’Europe en fin de saison.

    Signaler
    1. Quand je pense a Ferland
      Quand je pense a Ferland - mar 19 Mar 24 à 11 h 00

      +1

      Signaler
    2. Juni38
      Juni38 - mar 19 Mar 24 à 19 h 45

      les salaires dus ont été payé quand ils sont partis , non ?
      par contre argument de la qualif en coupe d'europe pour monnayer un contrat plus juteux , oui je n'y avais pas pensé

      Signaler
  9. JFOL
    JFOL - mar 19 Mar 24 à 11 h 20

    Je suis de l'avis de David frio et j'ai même envie de d'avoir une grande confiance en la nouvelle équipe dirigeante

    Signaler
  10. OL-91
    OL-91 - mar 19 Mar 24 à 18 h 47

    Pour le moment, ça fonctionne assez bien...

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut