OL : des bons résultats financiers qui dépendent encore du sportif

L'OL a publié ses comptes pour l'exercice 2015/2016. Après six mois au Parc OL, les revenus billetteries augmentent significativement, mais le club est toujours aussi dépendant du sportif, d'une qualification en Ligue des champions et des cessions de joueurs.

Jean-Michel Aulas ne s'en est jamais caché, la cession de joueurs fait partie du modèle économique de l'OL. Associés au déménagement dans le nouveau stade de Décines et la qualification en Ligue des champions, ces transferts permettent au club d'afficher de bons résultats pour l'exercice 2015/2016.

Après seulement six mois au Parc OL, les revenus de la billetterie bondissent de 11,1 millions à 27,7 millions. Il faudra attendre l'exercice 2016/2017 pour tirer le premier bilan d'une année complète au stade. Jean-Michel Aulas précise : «  On a prévu pour le budget de cette année 46 millions de revenus issus de la billetterie. Un an à Gerland représentait entre 10 et 20 millions d'euros ».

Le revenu moyen par spectateur passe de 16 à 32 euros, même s'il faudra confirmer avec un bon remplissage sur cette saison 2016/2017. La nouvelle politique tarifaire du club basée sur le yield management comme les compagnies aériennes est encore loin d'être compréhensible pour ne pas dire pertinente dans le contexte actuel. Le club est sans doute trop en avance avec cet usage dans le sport.

Des progressions à tous les étages

Parallèlement, grâce à la qualification en Ligue des champions, l'OL progresse sur les droits TV et marketing (+81%), passant de 45,8 à 83,1 millions. Les produits de la marque s'élèvent désormais à 22,3 millions (+31%). En l'absence du naming, pour les partenariats et publicités, le club se contente d'une hausse de 22,4 à 26,9 millions (+20 %). Dès lors, le produit de ces activités, qui ne comprennent pas les contrats joueurs, augmente de 96,3 à 160 millions (+ 66 %). Malgré ces hausses, cela ne suffit pas à l'OL pour afficher un excédent brut d'exploitation positif, même s'il est quasiment à l'équilibre. À – 0,5 million, hors contrat joueur, il progresse néanmoins comparé à 2014/2015 (- 14,4 millions sur cette période).

L'importance des cessions

Les comptes sont également dopés par les produits de cessions des contrats joueurs affichant un joli + 707 % et passant de 7,2 à 58,1 millions. Le club tire les fruits des ventes de Benzia, Njie, Yattara, Zeffane, Beauvue, Koné et surtout Umtiti et un incentive sur Martial de 8,7 millions d'euros. En comptant ces cessions, l'excédent brut atteint alors 52,1 millions d'euros contre -7,2 millions d'euros sur 2014/2015. Du côté des perspectives, l'OL rappelle que la plus-value potentielle « relative à l'actif joueur reste très élevée avec un effectif professionnel estimé à 191,5 millions" (160 millions net comptable). Le chiffre est théorique et prend en compte d'éventuelles cessions, mais le club peut-il se le permettre quand une nouvelle qualification en Ligue des champions semble incontournable pour afficher de bons résultats pour l'exercice 2016/2017 ?

L’augmentation des revenus du stade

D'ici 3 à 5 ans, le club espère que le Parc Ol permettra de générer 70 millions d'euros de recettes additionnelles. Jean-Michel Aulas est satisfait des débuts de l'enceinte : « nous avons l'augmentation de la billetterie, la mise à disposition du stade pour l'Euro ou le concert Rihanna. On a gagné l'appel d'offres de la finale de la Coupe de la Ligue, c'est la première fois qu'elle aura lieu en province. Nous aurons un certain nombre de spectacles, on attend les autorisations définitives pour annoncer un grand concert pour juin. Nous avons aussi le match de la Ligue Magnus fin décembre, probablement un certain nombre de manifestations qui permettent de louer l'entièreté du stade ou des parties pour les séminaires. Là aussi les prévisions sont à la hausse, on a depuis le début accueilli plus de 17 000 personnes pour les séminaires, c'est un revenu supplémentaire par rapport à ce qu'on fait faisait avant » (NDLR : selon nos informations, le concert de juin sera celui de Coldplay, même si le club ne peut confirmer pour des raisons de contrat).

Jean-Michel Aulas reste conscient que le nouveau stade entraîne de nouvelles dépenses : « Les charges d'exploitation sont significativement plus importantes. On apprend à mieux les gérer, que ce soit l'électricité, la luminothérapie, les charges d'entretien, le bâtiment fait l'objet d'un traitement préventif pour ne pas réinvestir pour les vingt prochaines années. Les soirs de match, nous avons 2 500 personnes entre la sécurité les guichets, les hôtesses, cela représente des charges considérables même si ce sont des contrats ponctuels. On découvre les charges même si on a fait des prévisions. Sur les six premiers mois, nous sommes largement bénéficiaires, mais on veut maintenir la même qualité du service et optimiser les coûts. Nous avons une amplitude de 15 à 20 % sur la réduction de charge ».

Dans tous les cas l'arrivée du fonds d'investissement chinois IDG Capital Partners et un investissement de 100 millions devrait peser positivement sur l'avenir du club en permettant le refinancement du stade sur l'exercice 2016/2017 comme rappelle Jean-Michel Aulas : « quand on réduit de 100 millions la dette, on améliore le compte d'exploitation de 7 millions par an, on aura tort de s'en priver ».

Reste que le cercle vertueux dépend toujours du sportif. En juillet, interrogé par Lyon Capitale, Jean-Michel Aulas le reconnaissait lui même (lire ici). Pour l'OL, il faudra bien commencer par la base : les joueurs partent à leur plus haute valeur quand les résultats sont bons, de bons résultats permettent de se qualifier en Ligue des champions, d'augmenter les revenus billetteries et mais aussi marketing. Bien que le club doit encore faire des efforts sur sa politique tarifaire, son merchandising parfois indigne de son rang et l'absence de marketing personnel autour des joueurs, les outils sont présents, le potentiel est là et l'équipe va devoir s'en montrer digne.

44 commentaires
  1. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 13 h 38

    C'est le meilleur article que j'ai lu pour l'instant sur le sujet. Vous faites une bien meilleure analyse que les sites financiers spécialisés.
    Il ne manque plus qu'une projection sur les prochaines saisons. L'avenir se dessine en creux dans ce bilan, il devient assez prévisible.

    1. Florent Deligia - jeu 29 Sep 16 à 14 h 39

      Merci pour ce retour qui fait plaisir !

  2. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 13 h 43

    Le poste des salaires s'est considérablement alourdi, de 75 à 100 millions, même avec le départ de Gourcuff. Ça plombe bien les comptes.

  3. fidelalol - jeu 29 Sep 16 à 13 h 47

    A ce sujet:
    L'autre jour ,je suis venu pour la 1 ere fois au Parc OL-impressionnant!- assister à Lyon Bordeaux .On va passer sur le match ok,,j'étais avec mon "Gone" de 11 ans et un pote. En plus des places en tribune supérieure,j'ai payé 15 euros de place au parking P1,or on n'a eu aucun controle pour l'accès au parking.
    Si quelqu'un peut me dire si c'est habituel,parce que là,j'ai l'impression d'avoir payé pour que dalle!!

    1. kaskiwOL - jeu 29 Sep 16 à 14 h 29

      Je ne connais pas Parc OL, mais peut-être avez vous communiqué le numéro d'immatriculation de votre voiture au moment de la réservation parking. Il y a maintenant des systèmes de lecture automatique des plaques d'immatriculation, qui auront permis l'ouverture des barrières à votre passage, sans autre formalité.

      1. fidelalol - jeu 29 Sep 16 à 15 h 22

        Non,on me l'a pas demandé lors de la résa.De toute façon,on est venu avec la bagnole du copain...C'était l'opération portes ouvertes;pas grave...
        En tout cas merci de ta réponse KaskiwOL.

    2. 01 patriarche - jeu 29 Sep 16 à 18 h 16

      Perso j'ai une place au P4 qui va avec mes 2 abonnements j'ai toujours été contrôlé,pour le P1 je ne connais pas mais logiquement tu aurais du être contrôlé une défaillance.

  4. fidelalol - jeu 29 Sep 16 à 14 h 05

    Très bon article en effet.
    C'est sur que quand on a connu Gerland et qu'on arrive au Parc OL,on se rend compte qu'on a changé de dimension!C'est la" Jean Michel Aulas Company"
    Le club a pris beaucoup d'avance sur les autres clubs français à ce niveau,et je suis entierement d'accord avec la conclusion de l'article sur l'aspect sportif et sur la nécéssité d'avoir une grande équipe digne de ce stade.
    Réponse dès dimanche?

  5. SapeCommeJallet - jeu 29 Sep 16 à 14 h 36

    253 millions d'euros de dettes liées au remboursement du stade...J'imagine que ça ne prend pas en compte l'investissement d'IDG.

    1. Florent Deligia - jeu 29 Sep 16 à 14 h 37

      Non pas encore. Ils rentrent sur l'exercice 2016/2017.

  6. dada - jeu 29 Sep 16 à 15 h 51

    bel article, meilleur que celui que j'ai lu ce matin et meilleur que celui de l'ol
    bon jean mimi tu comprends maintenant l'interet d'avoir une bonne équipe!! mais pas comme celle actuelle

  7. janot06 - jeu 29 Sep 16 à 15 h 59

    Moi, j'ai envie de voir le positif dans cet article.
    Je sais, certains vont dire que je suis un béni oui-oui du petit père Aulas, mais j'en ai marre de lire ici ou là des commentaires défaitistes et limite injurieux. Je veux positiver tout en étant conscient que tout n'est pas parfait.
    C'est sans doute dû à mon ancienne appartenance au feu forum du groupe des "Rouge et Bleu" dont l'article 13 de la charte précise :
    ---
    - positiver à l'égard de notre club, l'Olympique Lyonnais, quelle que soit la situation
    - encourager l'équipe à chaque instant
    - refuser la violence et la vulgarité dans les stades
    - toujours être exemplaire, notre équipe doit compter sur nous et avec nous
    - accueillir les clubs adverses et les arbitres avec courtoisie, respect et tolérance
    - respecter toutes les consignes de sécurité dans le stade ou à l'extérieur
    - aller au stade pour le plaisir d'y voir et de participer à une grande fête humaine
    --
    Malheureusement mon éloignement et mes finances ne me permettent pas d'être en adéquation avec le dernier point.
    En ce qui concerne le premier point, je m'aperçois qu'ici, bon nombre en sont totalement éloignés...

  8. fidelalol - jeu 29 Sep 16 à 16 h 13

    100/100 d'accord avec toi,mais pour le premier point ,ça veut dire alors plus de débat et on marche tous dans le meme sens?
    A quoi sert Olympique et Lyonnais alors;autant se contenter du site officiel.
    D'ailleurs comme toi je fais parti des Olympique et lyonnais "canal historique" je trouve que les commentaires sont bien plus respectueux et plus pertinents qu'il y a quelques années..où pourtant L'OL était au sommet.

    1. janot06 - jeu 29 Sep 16 à 17 h 12

      Non, on peut avoir un esprit critique mais ça n'empêche pas le constructif non plus.
      Quand je lis certains commentaires les lendemains de défaite(s), ça m'interpelle un peu ; à en croire certains tout est à jeter, la cellule de recrutement, le coach qui doit démissionner, le père Aulas qui doit prendre sa retraite, et les joueurs qui sont trop payés et des bons à rien.
      On dirait qu'une analyse juste et raisonnée est au-dessus de leurs forces...
      D'ailleurs, ça m'encourage de moins en moins à poster.

  9. Slaimer - jeu 29 Sep 16 à 16 h 27

    C'est quand mème dur d'ètre défaitiste ... Dans tout les cas ce sera mieux dans le futur. Et encore mieux quand le stade sera remboursé.
    Le titre, ça dépend du sportif ... En même temps quelle club ne dépend pas du sportif ? A part les clubs plus que historiques comme le Barca le Real ou Man U ?
    Tout club qui n'a pas de bon résultats sportifs perd des spectateurs, perdra de bon joueurs, les sponsorings seront moins important c'est la logique de l'entreprise et du sport L'OL n'est pas le seul.
    La différence maintenant c'est qu'avec le stade et la renommé qu'on est en train de prendre c'est qu'on aura le droit a une plus grosse marge d'erreur.

  10. -bRoglin- - jeu 29 Sep 16 à 16 h 30

    Merci pour cette synthèse....
    J'espérais qu'il y figurerait l'évocation du futur sponsor Naming du grand stade...mais non..
    Aulas s'est fendu d'un commentaire riche d'information...: l'arrivée des chinois et les bons résultats du grand stade ont remontés les exigences pour le Naming..et il espère gagner son paris contre Bordeaux et le vélodrome en signant un gros contrat plus en accord avec ce qu'il espérait...
    Plus encore, il espère signer avec une grosse boite dont la maison mère est à lyon...QUI.???? Bic.??^^

  11. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 16 h 50

    A Lyon c'est toujours Fiducial qui est en course. En interne chez eux il se dit que c'est presque fait. Mais il faut croire que ça marchande toujours.

  12. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 17 h 08

    Le bilan publié confirme la hausse du CA de la saison dernière, en hausse de 114 %. Mais ça on le savait déjà.
    Faut pas se leurrer, la plus grosse progression de CA c'est pas les revenus du stade, c'est la vente des joueurs et la LDC.
    Si on regarde plus en détail, on voit que les droits de la L1 + la LDC + les recettes du stade représentent 160 millions.
    Calculé de tête le stade rapporte, Rihanna comprise, 20 millions de plus que Gerland en 6 mois. Donc une marge de 20 millions à gagner pour la saison en cours qui comptera 6 mois de plus.
    Les frais sont en hausse également, la masse salariale 100 M€ en hausse de 25 M€ et les frais & achats également en hausse de 25 M€. Si on ajoute les taxes et sans compter les transferts, l'exploitation est très légèrement déficitaire, -0,5 M€. ca veut dire que sans transfert l'OL paie ses frais de fonctionnement mais pas les investissements.
    Ce qui donnerait, toujours sans vente de joueurs, plus de 35 M€ de déficit !
    Mais les ventes de joueurs, essentiellement des jeunes issus du centre de formation comme Umtiti, sauvent le bilan et donnent le bénéfice annoncé.
    Donc contrairement à ce que disait le président Aulas, l'OL était O-BLI-GE de vendre Umtiti pour sortir du rouge, c'est pas joli de mentir, président.

    1. godefroy - jeu 29 Sep 16 à 18 h 28

      C'est dans le CA les cessions de joueurs ? je l'aurais mis dans les revenus exceptionnels.

      1. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 18 h 30

        C'est au choix. Quand c'est chaque exercice que ça se produit c'est plus exceptionnel.

  13. janot06 - jeu 29 Sep 16 à 17 h 19

    Bah, ça n'aurait pas été Umtiti, c'est Tolisso qui aurait été prié de s'expatrier...
    On sait très bien, comme la plupart des clubs de league 1 , qu'on est obligé de vendre de temps en temps pour équilibrer notre bilan, et ce, tant que le stade ne sera pas totalement remboursé.
    Notre chance, c'est la manne financière que représente notre centre de formation.

  14. poussin - jeu 29 Sep 16 à 17 h 20

    avoir un beau stade flambant neuf, c'est cool mais ça fait pas tout. Je trouve que le travail sur l'image du club est aussi important que compter ses sous pour les redistribuer à ses actionnaires. Je préférerai voir de vrais bons joueurs en défense et des investissements sportifs (directeur sportif, préparateur, recruteur, et joueurs)que de savoir que notre prez s'en met pleins les poches. tant mieux pour lui mais sans équipe, ça ne durera pas bien longtemps.

    1. janot06 - jeu 29 Sep 16 à 17 h 30

      Pfff ! Je ne sais pas si notre prez s'en met autant dans les poches que ce que tu veux bien le laisser entendre.
      Il me semble au contraire qu'il a pas mal investi dans le projet OL de ses propres deniers ainsi que son associé Seydoux de Pathé.
      Qu'il en recueille toutefois quelques retours - à prouver - me semblerait tout à fait normal.

    2. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 17 h 44

      Sauf erreur de ma part ça fait longtemps qu'il n'a pas touché une grosse somme. Depuis l'intro en bourse en fait. De ci de là il prend quelques millions mais comme il en réinvestit encore plus ça favorise le club plus que ça ne le pénalise.

  15. -bRoglin- - jeu 29 Sep 16 à 17 h 22

    Tu retournes un peu la chose OLV....Aulas a ouvert les vannes pour négocier de plus gros contrat et conserver ses meilleurs joueurs parce qu'il savait que la voilure augmentait aussi grâce au stade...il a anticipé.
    Mais au final, oui, la vente de joueur reste un besoin important...

  16. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 17 h 29

    Tu as raison sur le fond Broglin et pas que toi, mais sur la forme dire qu'on est pas obligé quand on est obligé moi ça me gêne.

  17. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 17 h 35

    C'est un bon bilan, j'aimerais avoir le même, toutefois il pose certaines questions de fond pour l'avenir.
    Si on estime que l'OL doit garder certains joueurs majeurs comme Umtiti pour revenir à son niveau européen des années 2000, il faudrait que le club ne soit pas obligé de vendre. Autre indication, sans la LDC on est gravement dans le rouge.
    On a déjà spectaculairement augmenté les profits, ça va pas être facile de progresser encore. Quelles sont les perspectives pour le moyen terme ?
    Pour celles qui sont connues :
    - les revenus du stade sur 6 mois de plus, +20 millions,
    - la baisse des frais financiers grâce aux chinois, 10 millions d'économisé, en moins à payer aux banques,
    - le naming 7 M€/an
    - et ponctuellement les droits à construire sur le site Parc OL.
    Soit entre 30 et 45 millions par an au total.
    Donc l'équilibre financiers se ferait à partir de 15 millions d'excédents de vente, au maximum. Avec le centre de formation et un recrutement malin c'est tout à fait dans nos cordes. Mais ça serait pour garder l'équipe d'aujourd'hui, on ne pourrait pas arriver à la renforcer. Sans compter que cette année la LDC à trois clubs va nous priver de 10 millions au moins. Pour y parvenir il faudra encore d'autres recettes et je ne vois pas bien lesquelles dans les prochaines années.
    Je pense donc que l'OL va rester aux environs du CA actuel dans les 3/4 prochaines saisons, autour de 200/220 millions, avec la possibilité de garder ses bons joueurs, ou de recruter des bons, mais pas les deux à la fois.

    1. poussin - jeu 29 Sep 16 à 17 h 52

      On présente un verre à moitié plein pour faire miroiter les supporters qui s'attendent à un renouveau grâce à une force financière encore très fictive puisqu'elle dépendra avant tout des résultats du club, des ventes des meilleurs joueurs. Bref, l'avenir est loin d'être un long fleuve tranquille, on est toujours dans une partie de poker genre ça passe ou ça casse.

      1. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 17 h 56

        C'est bien le problème de toujours vouloir survendre. La situation réelle est déjà magnifique, cette opération de stade appartenant a l'OL est une prouesse économique et sera une réussite.
        Mais on arrive quand même a générer de la frustration en promettant encore davantage que la réalité.
        Pour être clair on nous fait rêver a un OL qui serait de la taille du PSG alors que nous allons être de la taille de Séville. Et la,taille de Séville c'est très bien.

  18. Juni entraineur OL - jeu 29 Sep 16 à 17 h 39

    Moi, je n'y comprend pas grand chose à tous ces chiffres, quelqu'un pourrait faire un résumé svp ? lol

    1. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 17 h 47

      En gros ça va très bien. Nos finances se situent actuellement entre l'OL des années 2000 et celui de Garde.
      Et ça va aller en s'ameliorant chaque saison tant qu'on se qualifie en LDC.
      Ça va comme résumé ?

      1. godefroy - jeu 29 Sep 16 à 18 h 36

        ça va très bien pour le comptable, un peu moins sereinement pour l'actionnaire quand même...
        Car à la moindre anicroche sportive, je pense que l'OL sera dans le dur. Imaginons un scénario catastrophe où l'OL manque la Ligue des Champions 3-4 années de suite voire finit dans les 5-10eme. On ne sera pas bien du tout ou alors il faudra vendre tous les joueurs, et finir encore plus bas...Il est donc très urgent de rembourser cette dette tout en maintenant l'équilibre sportif. Pour moi on est tel le funambule sur un fil, mais pour l'instant on est doué

      2. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 18 h 41

        C'est un peu le cas de tous les clubs mais on a la chance d'avoir un excellent centre de formation qui nous a déjà sauvés et qui nous sauvera encore si besoin.
        Il etait urgent de sortir du surendettement et ça sera fait avec les chinois.

  19. OLVictory - jeu 29 Sep 16 à 22 h 04

    Je ne pense pas avoir été alarmiste, on avait une échéance à passer pour faire signer les investisseurs chinois et ça c'est bien passé alors le plus dangereux est derrière nous.
    L'histoire des 15/20%, j'ai fait un effort, j'ai lu et relu, mais j'ai pas compris.

  20. Naka De Lyon - jeu 29 Sep 16 à 22 h 43

    Question sur le stade mais HS ,évidemment je suis tombé amoureux du POL mais quelqu'un sait si la devanture du stade va rester si grise ? J'aimerais bien un joli truc a la emirats stadium , ce stade le merite .

    1. OLVictory - ven 30 Sep 16 à 10 h 10

      C'est le namer qui va décorer l'extérieur du stade et une partie de l'intérieur à ses couleurs.

      1. Naka De Lyon - ven 30 Sep 16 à 18 h 26

        Merci OLV , esperon une belle entreprise rouge et bleu ^^

      2. OLVictory - ven 30 Sep 16 à 18 h 34

        Si c'est Fiducial c'est raté http://www.fiducial.fr/

  21. Bamaki - ven 30 Sep 16 à 8 h 22

    L'augmentation des charges salariales ne concernent pas seulement les joueurs. Le Parc OL appartient au club donc pas mal de personnel gèrés par la mairie sont maintenant gérés par le club. Il a fallu vendre beaucoup pour avoir 10 millions de bénéfices à la fin...ça me fait sourire en pensant à ceux ici qui voulaient que l'on dépense pour un avant centre international ...(hormis un beauvue ça coûte une blinde donc cest compliqué) ou encore une doublure à Gonalons ...

  22. OLVictory - ven 30 Sep 16 à 10 h 39

    Ce que j'imagine pour l'avenir jusqu'au remboursement du stade, dans 5 ou 10 ans :
    1 Jusqu'à preuve du contraire la participation en LDC sera obligatoire chaque saison encore pendant longtemps, faute de quoi il faudra vendre des joueurs pour l'équivalent, dans les 25 à 30 millions, afin de conserver l'équilibre.
    2 La situation financière est bonne mais fragile encore, l'opération du stade nous aura fait franchir un palier, mais nous n'aurons pas les ressources financières pour aller jusqu'au niveau dont les supporters rêvent, celui qui permettrait de disputer le titre à Paris ou d'avoir un bonne chance d'atteindre les quarts de finale de LDC chaque saison.
    3 Lorsque nous aurons déployés tous les moyens d'augmenter les profits qui peuvent être déployés à court terme, ça ne devrait pas nous situer plus haut que Monaco en masse salariale. On sera encore en deçà de ce que peut payer un club comme Séville en salaire, et en gros à la moitié de la masse salariale de la Juve. On ne changera pas de monde, on sera à mi-chemin entre l'OL des années 2000 et celui des années Garde. c'est déjà pas mal.
    4 le club va avoir une valeur de dingue, Aulas pourra le revendre plus de 600 millions dans 5 ans, conformément à sa valorisation post money lors l'arrivée des chinois. Le tout c'est d'arriver à rester dans le vert financièrement tout en remboursant le stade.

  23. dada - ven 30 Sep 16 à 11 h 07

    salut a tous
    olvictory
    on ne peut pas rembourser un stade en si peu de temps, aulas a prévu 20 a 30 ans, et pour çà il a raison, d'autant que tout n'est pas fini, pour le reste RAS

  24. OLVictory - ven 30 Sep 16 à 11 h 09

    On aura les moyens de rembourser les dettes principales en moins de 10 ans. Grâce au montage financier qui comprend maintenant les chinois et dans lequel il y avait l'argent de la bourse, le tour de passe-passe avec les terrains, etc.
    Ensuite ça sera un choix financier en fonction des taux obtenus. Mais c'est le club qui aura le choix.

  25. dada - ven 30 Sep 16 à 12 h 15

    olv
    on verra si ça se passe comme çà

  26. OLVictory - ven 30 Sep 16 à 18 h 35

    Ca reste un bon bilan, on ne peut que s'en réjouir et espérer que le plan se déroule sans accroc

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut